Recevoir les newsletters :


1 ardeur

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,2 / 5 - 234 votes

Notez cette définition :

> ardeur (nom féminin)

Les synonymes de ardeur :
6 : enthousiasme, inspiration, enivrement, extase, exaltation, frénésie, délire, lyrisme, chaleur, transport, engouement, emballement, fougue
7 : élan, bond, essor, impulsion, empressement, emportement, zélé, e, fougue, envolée, transport, cerf, orignal, éland
8 : emportement, emballement, élan, fougue, exaltation, impétuosité, frénésie, transport, colère, passion, fureur


Les antonymes de ardeur :

apathie, désaffection, désintérêt, détachement, dégagement, imperméabilité, inappétence, incuriosité, insensibilité, insouciance, léthargie, neutralité, harassement, douceur, asthénie, courbature, décontraction, relâchement, relaxe, surmenage, laxité, mesure, laisser-aller, dédain, débridement, tiédeur, décompression, froideur, passivité, placidité, ralentissement, aboulie, fraîcheur, fatigue, ennui, indifférence, dégoût, scepticisme, retenue, immobilité, sérénité, peur, impassibilité, lâcheté, couardise, déformation, affaiblissement


2Définition du dictionnaire Littré

> ARDEUR
Prononciation : ar-deur
s. f.
Sens 1
Chaleur vive. Ardeur de la fièvre. L'ardeur du soleil.
Sens 2
Désir violent.
Sens 3
Grande activité, passion vive, chaleur, vivacité. Telle était l'ardeur de leur zèle. Ardeur au jeu. Travailler avec ardeur. Pleins d'ardeur pour recouvrer la liberté. Enflammer ou exciter l'ardeur de quelqu'un. Doubler l'ardeur du soldat. Cavaliers lancés avec trop d'ardeur. Le combat reprit de l'ardeur. Refroidir l'ardeur.
Sens 4
Amour, passion.
Sens 5
En termes de mystiques, une classe d'anges dans la hiérarchie céleste.
Sens 6
Vivacité, en parlant de certains animaux. Ce cheval a de l'ardeur. L'ardeur de ces chiens.
Sens 7
Salacité. L'ardeur du tempérament.
Sens 8
En termes de médecine, ardeur d'urine, sentiment de chaleur ardente que l'on éprouve au col de la vessie ou dans le canal de l'urèthre, lors de l'émission de l'urine.
Ardeur d'estomac, sentiment de brûlure qu'on éprouve dans ce viscère.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Ardorem (voy. ARDER) ; provenç. et espagn. ardor ; ital. ardore. Le XVIe siècle fit, contre l'usage et par zèle étymologique, ardeur du masculin.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
ARDEUR. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
XIVe s. Ajoutez :
XVIe s.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> ARDEUR
n. f.
Chaleur vive, extrême. L'ardeur du feu. L'ardeur du soleil. Pendant les ardeurs de la canicule.

Il se dit aussi de la Chaleur âcre et piquante qu'on éprouve dans de certaines maladies. L'ardeur de la fièvre. Ardeur d'entrailles.

Il désigne au figuré la Chaleur, la vivacité avec laquelle on se porte à quelque chose. Se livrer à un travail avec ardeur. Une sainte ardeur. Une bouillante ardeur. Une ardeur passagère, L'ardeur de son zèle. L'ardeur de sa dévotion. Son ardeur à servir ses amis. L'ardeur de briller, de s'enrichir. L'ardeur des combattants. Réveiller l'ardeur des troupes. Poursuivre quelque chose avec ardeur. Être plein d'ardeur pour le service de ses amis. Modérez un peu cette ardeur. J'ai calmé son ardeur. L'ardeur du combat. L'ardeur de la dispute. L'ardeur de la jeunesse. L'ardeur des passions. Ce cheval, ce chien a trop d'ardeur.

Il se dit encore figurément et poétiquement d'une Passion amoureuse. Il lui cachait son ardeur. Il n'avait plus pour elle ces ardeurs insensées... Une première ardeur.


Les mots proches :
aborder  -  abordeur  -  acteur  -  adjurer  -  aérer  -  agréer  -  aide  -  aider  -  aimer  -  airer  -  aller  -  amateur  -  amour  -  araser  -  archer  -  ardent  -  are  -  arguer ou argüer  -  ariser ou arriser  -  armer  -  arpéger  -  arquer  -  arrêter  -  auteur  -  avouer


Mots précédents
Mots suivants

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)