4,1 / 5 ( 29 votes ) Notez cette définition :

1

bandé,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

bande(nom féminin)

Lien plat et large pour envelopper, maintenir ou serrer quelque chose.
Lanière de toile ou de coton employée dans les pansements.
Morceau d‘ étoffe, de papier, de cuir, etc long et étroit.
Rebord d‘ un billard.
Partie étroite et longue d‘ une surface.

Bande dessinée suite de dessins qui constituent un récit.





Publicité Bande vidéo promotionnelle : court programme réalisé à l'aide de moyens techniques perfectionnés pour mettre en valeur un sujet donné.(Anglais: video-clip) Télécommunications Bande de fréquences banalisée ou bande de fréquences publique ou bande CB : bande de fréquences mise à la disposition du public dans des conditions déterminées pour exploiter, à titre privé et avec des émetteurs de faible puissance, diverses radiocommunications Bande passante : quantité maximale d'informations en bits par seconde que peut véhiculer un canal de communication Bande transporteuse : bande mobile pour le transport des solides sur un chantier.(Anglais: belt conveyor) Plage de fréquences d'un signal. Une telle bande ne doit pas être confondue avec celles qui sont utilisées par les radioamateurs.(Anglais: citizen's band ou CB). Audiovisuel Bande latérale unique ou B.L.U. : seule bande latérale conservée après une modulation d'amplitude.(Anglais: single sideband, S.S.B.) Bande vidéo : bande magnétique servant à l'enregistrement des images et du son.(Anglais: video-tape) Aviation Bande d'atterrissage : portion de terrain rectangulaire aménagée pour le décollage et l'atterrissage des aéronefs et comprenant parfois une piste en dur.(Anglais: strip) Bande photographique : photographie aérienne d'une portion étroite de terrain (en aviation de reconnaissance).(Anglais: strip)

Difficultés orthographiques
deux bandes son.
deux bandes vidéo.

bande(nom féminin)

Difficultés orthographiques
faire bande à part.

bandé,e(adjectif)

Entouré d‘ un bandeau, d‘ un bandage.
Héraldique Ecu qui porte des bandes.

Les synonymes Mediadico de bande :

Les synonymes Word de bande :

7 : zone, région

Les synonymes WordNet de bande :

Les antonymes de bande :

détendre, relâché,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> BANDE
Prononciation : ban-d'
s. f.
Troupe, compagnie. Des bandes armées couraient la campagne. La bande des conjurés. Toute cette bande de débauchés qu'il traîne à sa suite. Bande de voleurs. Des bandes de chiens. Bandes de loups, d'oiseaux, de poissons. Ils vinrent par bandes.
Fig. Faire bande à part, se séparer de ceux avec lesquels on était en société. Vieux en ce sens.
La grande bande des vingt-quatre violons du roi, se disait des violons de la chambre du roi.
Les bandes françaises, les bandes espagnoles, l'ancienne infanterie française, espagnole. Les vieilles bandes espagnoles vaincues à Rocroy par Condé.
Bandes noires, compagnies d'infanterie avec des enseignes noires, au XVIe siècle.
La bande noire, association de spéculateurs qui achètent les grandes propriétés pour les morceler, les vieux monuments pour les démolir et en revendre les matériaux.
Dans quelques colonies, sur une exploitation, la bande, le groupe des travailleurs.
REMARQUE
1. Voltaire, à propos des vers de Corneille cités plus haut, prétend que bande ne se dit que de voleurs. Cette remarque n'est pas juste ; bande se dit de toute espèce de troupe ; et il n'y a rien qui empêche de dire, sans aucune espèce de signification dénigrante : les bandes insurgées qui coupaient les communications de l'ennemi, rendirent les plus grands services à la cause nationale.
2. Autrefois, comme on voit ci-dessus, bande s'appliquait à une troupe de musiciens ; il est resté avec ce sens en anglais, où band signifie la musique d'un régiment.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. banda ; bas-lat. bandum, drapeau et aussi bande ; de l'allemand Band, bande à lier, de là drapeau, et finalement, la troupe qui suit le drapeau.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 2. BANDE. Ajoutez :
Bande noire s'est dit, pendant la période révolutionnaire, du parti contre-révolutionnaire, des robins, des prêtres.
> BANDE
Prononciation : ban-d'
s. f.
Quantité dont un ressort est bandé.
ÉTYMOLOGIE
Bander.
> BANDE
Prononciation : ban-d'
s. f.
Sens 1
Sorte de lien plat et large.
En chirurgie, longue lanière de toile ou de coton qui est employée dans divers pansements. Les chefs, le plein d'une bande.
Bande se dit du fer battu en long qui sert à lier ou à renforcer quelque chose. Mettre des bandes à une roue.
Bande d'une selle, se dit de deux pièces de fer plates, clouées aux arçons pour la tenir en état.
Sens 2
Morceau d'étoffe, de cuir, de papier, etc. long et étroit. Une bande de taffetas, de drap, de papier. Mettre un journal, un livre sous bande.
Fig. Une bande de terre. Une bande de gazon.
Terme d'astronomie. Bandes de Jupiter, de Saturne, bandes obscures qui traversent le disque de ces planètes.
Sens 3
Chaque côté intérieur du billard. Les bandes de ce billard sont trop dures.
Au jeu de trictrac, chacun des bords de la table.
Sens 4
Terme de marine. Bande du nord, bande du sud, le côté du nord, le côté du sud, par rapport à la ligne.
Donner la bande, être à la bande, se dit d'un bâtiment qui penche d'un côté.
Bande de ris, bande de toile appliquée sur une des faces d'une voile pour la fortifier aux points où doivent être percés les trous dans lesquels passent les garcettes des ris.
Sens 5
En architecture, bande se dit de plusieurs membres unis qui représentent en effet des bandes ou lisières.
Sens 6
Terme de pêche. Espèce d'ailes que l'on ajoute à certains filets.
Sens 7
Terme de métier. Dalles de liais ou de marbre débitées en tranches étroites pour servir d'encadrement aux carrelages.
Bandes de trémie, barres de fer placées en avant du foyer des cheminées.
Les longs côtés d'une glace qui, pendant qu'on la coulait, touchaient aux tringles.
Dans l'imprimerie, pièces de fer attachées aux deux langues du milieu du berceau de la presse, sur lesquelles roule le train.
Morceau de pâte long et mince qui sert à bander certaines pâtisseries.
Bande de cervelas, six cervelas attachés l'un au bout de l'autre.
Sens 8
Terme de blason. Pièce honorable d'écu qui représente le baudrier du cavalier et prend d'ordinaire depuis le haut de l'angle droit de l'écu jusqu'à l'angle gauche du bas de l'écu. Porter d'argent à la bande de sable.
Les chevaliers de la bande ou de l'écharpe, ordre de chevalerie institué vers l'an 1330 par Alphonse XI, roi de Castille, et destiné aux gentilshommes cadets de famille. Ces chevaliers portaient un ruban de soie rouge de l'épaule gauche jusqu'au-dessous du bras droit.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, baine ; namurois, bainde ; rouchi, béne ; picard, benne ; provenç. et ital. benda ; espagn. venda ; de l'anc. haut allem. binda ; allem. mod. binden, lier ; sanscr. bandh, lier. Comparez le gaélique bann, une bande, un lien.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. BANDE. Ajoutez :
Sens 9
Nom donné par quelques-uns au comma, papillon de jour, papilio comma, plus exactement hesperia comma.
> BANDÉ, ÉE
Prononciation : ban-dé, dée
part. passé.
Sens 1
Serré avec une bande. La plaie étant bandée.
Terme de blason. Couvert de bandes. Écu bandé d'or et de sable.
Sens 2
Fortement tendu. Un arc bandé ; et figurément, il a l'esprit toujours bandé, toujours occupé.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BANDE
n. f.
Sorte de lien plat et large pour envelopper ou serrer quelque chose. Bande de toile. La bande d'une plaie. La bande d'une saignée. Sa bande s'est défaite. Bande de papier. Bande de cuivre. Mettre une bande de fer à une roue.

Mettre sous bande un livre, un journal, etc. L'entourer d'une bande de papier ou de deux bandes qui se croisent. Envoyer des brochures, des journaux sous bande par la poste.

Il se dit quelquefois d'un Morceau d'étoffe, de cuir, etc., qui a plus de longueur que de largeur, quelle qu'en soit la destination. Une bande de taffetas, de velours. Couper une étoffe par bandes. Bande de tapisserie. Bande de broderie. La toge prétexte était bordée d'une bande de pourpre.

Mettre une bande sur l'affiche du théâtre, La couvrir d'une bande de papier pour faire savoir qu'on ne joue pas.

Il se dit, en termes d'Architecture, de différents Membres plats et unis qui ont peu de hauteur et de saillie sur une grande longueur. Le fût des colonnes est quelquefois orné de bandes. On dit plus souvent PLATE-BANDE.

Il signifie, en termes de Blason, une des Pièces de l'écu, laquelle va de l'angle dextre du chef à l'angle senestre de la pointe. Il portait de gueules à la bande d'or. C'est l'opposé de BARRE.

Il se dit, en termes d'Anatomie, de Certaines parties allongées, étroites et peu épaisses. Bande médullaire. Bande ligamenteuse, charnue, etc.

Il se dit, par extension, de Certaines autres choses plus longues que larges. Une bande de terre sépare nos deux propriétés. Une bande de gazon. Des bandes lumineuses s'étendaient à l'horizon.

Il se dit aussi, en parlant d'un billard, des Côtés intérieurs qui sont rembourrés. Les quatre bandes d'un billard. Les grandes bandes et les petites bandes. Il faut toucher la bande. Cette bande fait sauter la bille. Cette bande ne rend pas, n'est pas juste.

En termes d'Astronomie, Bandes de Jupiter, Bandes obscures ou inégalement lumineuses qui traversent le disque de Jupiter et qui sont toutes parallèles entre elles et à l'équateur de cette planète.

En termes de Marine, Bande du Nord, bande du Sud, Le côté du Nord, le côté du Sud, par rapport à la ligne. Donner la bande, de la bande, se dit d'un Bâtiment qui incline, qui penche d'un côté. Donner la demi-bande à un bâtiment, le mettre à la bande, Faire qu'il incline sur le côté, de manière qu'on puisse visiter une partie de sa carène, la nettoyer, etc.

> BANDE
n. f.
Troupe, compagnie. Bande joyeuse. Une bande de musiciens. Une bande de maraudeurs. Une bande de factieux. Une bande de voleurs, de brigands. Il était le chef de la bande. C'est lui qui mène la bande, Ces oiseaux vont par bandes, tous d'une bande. Une bande d'étourneaux.

Les bandes françaises, les bandes espagnoles, L'ancienne infanterie française, espagnole. Les vieilles bandes espagnoles furent vaincues à Rocroy par le grand Condé.

Il signifie aussi Parti, ligue. Il est d'une autre bande. Tous les gens de sa bande. Il est de la bande. Dans ce sens on ne l'emploie guère que par dénigrement.

Bande noire, Association de spéculateurs qui achètent les grandes propriétés pour les morceler, les vieux monuments pour les démolir et en revendre les matériaux.

Faire bande à part, Se séparer de ceux avec lesquels on était en société.

4

Anagrammes de bandé,e

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de bandé,e