Recevoir les newsletters :


1 bouge

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,6 / 5 - 28 votes

Notez cette définition :

> bouge (nom masculin)

> bougé (nom masculin)

Les synonymes de bouge :
2 : galetas, mansarde, réduit, taudis, soupente
3 : réduit, cabinet, cagibi, soupente, mansarde, chambrette, niche, recoin, alcôve, remise, loge
7 : déplacé, e, dérangé, e, manipule, déménager, décaler, intervertir, inverse, transposer, transplanter
8 : branle, agité, e
10 : ciller, cligner, clignoter, tique, papillote, bronche


Les antonymes de bouge :

palais, alcazar, maintien, palace, maintenir, replacer


2Définition du dictionnaire Littré

> BOUGE
Prononciation : bou-j'
s. m.
Sens 1
Petit cabinet de décharge. Une chambre avec un bouge.
Sens 2
Plus souvent, logement obscur et malpropre.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Bas-lat. bugia, bougia, bougius. Il y avait dans l'ancien français le mot féminin bouge, qui signifiait bourse ; italien bolgia. D'après Diez, bouge masculin et bouge féminin sont le même mot ; il est de fait que le bas-latin a bogia, bougia, ce qui prouve qu'on a dit aussi une bouge, pour petite chambre, petit édifice ; mais le sens, comment le trouver ? Comment passer de bourse à chambre ou cabane ? On passerait plutôt de chambre, réduit, à coffre-fort ; comme le latin loculus, qui signifiant un petit lieu, avait aussi le sens de lieu où l'on met son argent, poche, bourse. En conséquence, on songerait au bas-latin bodium, qui, pour la forme, a pu donner boge ou bouge, et qui, pour le sens, signifie habitation, demeure. Mais bouge 2 semble faire le lien entre bouge, bourse, et bouge, logis.

> BOUGE
Prononciation : bou-j'
s. m.
Sens 1
La partie la plus bombée d'un tonneau.
Sens 2
Terme de construction navale. Courbure des baux suivant leur longueur.
Sens 3
Terme de métiers. Outil à l'usage du ciseleur.
Pièce de bois de charpente qui bombe en quelque endroit.
Partie du chandelier qui commence à la poignée et descend sur le pied en s'évasant.
Petite cuve qui sert à porter le raisin au pressoir.
HISTORIQUE
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Ici bouge a le sens général de chose arrondie ; et, si d'une part on ne comprend guère comment bouge signifiant chambre, édifice, aurait pu donner lieu à tous ces emplois, on comprend comment l'ancien français bouge ou boulge, signifiant bourse, a pu, inversement, produire bouge de tonneau, et celui-ci bouge, logis (voy. BOUGETTE).

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BOUGE
n. m.
Logement étroit et malpropre ou une Maison mal famée. C'est un bouge, un vrai bouge.

> BOUGE
n. m.
[Arts] Ce qui est convexe ou aussi concave dans tel ou tel objet. Le bouge d'une futaille. Le bouge d'une assiette.


Les mots proches :
abouler  -  abouter  -  aoûter  -  badge  -  bague  -  baguer  -  barge  -  bauge  -  bauger  -  beige  -  berge  -  beugler  -  blouse  -  blouser  -  bluter  -  boche  -  boette ou boëte ou bouette ou boitte  -  bogie ou boggie  -  bogue  -  boire  -  boiser  -  boiter  -  bombe  -  bomber  -  bonder



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
emménagogue
(adjectif et nom maculin)
Substance qui favorise l'écoulement des menstrues.
La fête c'est un jeu, mais solennel, mais réglé, mais significatif.
(Valéry)
Clothes make the man. Naked people have little or no influence on society.
(Mark Twain)