Recevoir les newsletters :


1 bouge

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,6 / 5 - 28 votes

Notez cette définition :

> bouge (nom masculin)

> bougé (nom masculin)

Les synonymes de bouge :
2 : galetas, mansarde, réduit, taudis, soupente
3 : réduit, cabinet, cagibi, soupente, mansarde, chambrette, niche, recoin, alcôve, remise, loge
7 : déplacé, e, dérangé, e, manipule, déménager, décaler, intervertir, inverse, transposer, transplanter
8 : branle, agité, e
10 : ciller, cligner, clignoter, tique, papillote, bronche


Les antonymes de bouge :

palais, alcazar, maintien, palace, maintenir, replacer


2Définition du dictionnaire Littré

> BOUGE
Prononciation : bou-j'
s. m.
Sens 1
Petit cabinet de décharge. Une chambre avec un bouge.
Sens 2
Plus souvent, logement obscur et malpropre.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Bas-lat. bugia, bougia, bougius. Il y avait dans l'ancien français le mot féminin bouge, qui signifiait bourse ; italien bolgia. D'après Diez, bouge masculin et bouge féminin sont le même mot ; il est de fait que le bas-latin a bogia, bougia, ce qui prouve qu'on a dit aussi une bouge, pour petite chambre, petit édifice ; mais le sens, comment le trouver ? Comment passer de bourse à chambre ou cabane ? On passerait plutôt de chambre, réduit, à coffre-fort ; comme le latin loculus, qui signifiant un petit lieu, avait aussi le sens de lieu où l'on met son argent, poche, bourse. En conséquence, on songerait au bas-latin bodium, qui, pour la forme, a pu donner boge ou bouge, et qui, pour le sens, signifie habitation, demeure. Mais bouge 2 semble faire le lien entre bouge, bourse, et bouge, logis.

> BOUGE
Prononciation : bou-j'
s. m.
Sens 1
La partie la plus bombée d'un tonneau.
Sens 2
Terme de construction navale. Courbure des baux suivant leur longueur.
Sens 3
Terme de métiers. Outil à l'usage du ciseleur.
Pièce de bois de charpente qui bombe en quelque endroit.
Partie du chandelier qui commence à la poignée et descend sur le pied en s'évasant.
Petite cuve qui sert à porter le raisin au pressoir.
HISTORIQUE
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Ici bouge a le sens général de chose arrondie ; et, si d'une part on ne comprend guère comment bouge signifiant chambre, édifice, aurait pu donner lieu à tous ces emplois, on comprend comment l'ancien français bouge ou boulge, signifiant bourse, a pu, inversement, produire bouge de tonneau, et celui-ci bouge, logis (voy. BOUGETTE).

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BOUGE
n. m.
Logement étroit et malpropre ou une Maison mal famée. C'est un bouge, un vrai bouge.

> BOUGE
n. m.
[Arts] Ce qui est convexe ou aussi concave dans tel ou tel objet. Le bouge d'une futaille. Le bouge d'une assiette.


Les mots proches :
abouler  -  abouter  -  aoûter  -  badge  -  bague  -  baguer  -  barge  -  bauge  -  bauger  -  beige  -  berge  -  beugler  -  blouse  -  blouser  -  bluter  -  boche  -  boette ou boëte ou bouette ou boitte  -  bogie ou boggie  -  bogue  -  boire  -  boiser  -  boiter  -  bombe  -  bomber  -  bonder



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
actinique
(adjectif)
Qui produit une action chimique.
Ce qui est hasard à l'égard des hommes est dessein à l'égard de Dieu.
(Bossuet)
We are what we repeatedly do.
(Aristotle)