4,7 / 5 ( 264 votes ) Notez cette définition :

1

céder

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

céder(verbe intransitif, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de céder :

Les synonymes Word de céder :

Les synonymes WordNet de céder :

Les antonymes de ceder :

acharner, conquérir, empiéter, garder, maîtriser, négocier, opiniâtrer, surmonter, tenir, tenue, terrasser, stipendié,e, stipendier, soudoyer, pinailler, épiloguer, conserver, argumenter, chipoter, vétiller, acharné,e, anticipé,e, anticiper, ergoté,e, ergoter, inféodé,e, inféoder, jauger, enchaîné, enchaîner, résister, subordonnée, subordonner, vétille, subordonné,e, usurper, suborner, subsister, portais,e, portée, porter, opiniâtre, regimber, débattre, repousser, outrepassé,e, outrepasser, querelle, quereller, écharper, débat, acquérir, asservir, dompter, lésiner, épilogue, obtenir, durer, rafler, retenir, retenue, étreindre, bousculer, acquit, contester, apprivoiser, soutenir, subjuguer, étreinte, discuté,e, discuter, discipliner, contredire, présenter, durée, rafle, désirer, soutenu,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> CÉDER
Prononciation : sé-dé ; la syllabe cé prend l'accent grave devant une syllabe muette, je cède, excepté au futur et au conditionnel où l'accent aigu est conservé, je céderai : mauvaise et inutile contradiction
v. a.
Sens 1
Laisser une chose à quelqu'un. Céder le haut du pavé à quelqu'un. Il céda la victoire à l'ennemi.
Sens 2
Terme de commerce et de jurisprudence. Transporter la propriété d'une chose à une autre personne. Céder un magasin, un fonds, un cheval, une créance, un bail, ses droits, ses prétentions.
Sens 3
V. n. Plier, fléchir sous le poids, sous la pression. La porte céda sous nos efforts. Le plancher surchargé a cédé. Cette voûte cédera. Des tumeurs molles et qui cèdent à la pression du doigt. Ses greniers cédaient sous le poids du grain.
Sens 4
Fig. En parlant des personnes, ne pas s'opposer, ne pas résister. Ne cède pas à l'adversité. Céder aux circonstances. J'ai cédé à mon penchant. Les autres cédèrent à l'habitude. Je cédais au sommeil. Cédant à la crainte, à la colère.
Absolument. A la fin il céda.
Sens 5
Dans le même sens, en parlant des choses. Tout cède à un travail opiniâtre.
Sens 6
Se reconnaître au-dessous de quelqu'un, et aussi être au-dessous de quelqu'un.
On dit aussi le céder, dans le même sens. Il le cède en habileté à son frère. Il ne le cède à personne en vertu. L'Académie ne donne pas cette tournure ; mais elle est continuellement employée, et, à l'historique, on voit qu'Amyot s'en est servi.
Sens 7
tre diminué, en parlant d'un mal physique, cesser. La violence du mal ne cédant pas aux remèdes. Quand la douleur vient à céder. Le mal paraissait céder.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Espagn. ceder ; ital. cedere ; du latin cedere, proprement, aller, puis s'en aller, et, finalement, céder.
3

Anagrammes de céder

Nombre de lettres :