4 / 5 ( 121 votes ) Notez cette définition :

1

celui, f.celle, pl.ceux,celles

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

celui, f.celle, pl.ceux,celles(pronom démonstratif)

Homonymes - paronymes
selle( siège. Viande. Matière fécale).
selle( cheval de selle).
sel( assaisonnement).

Les synonymes Word de celui, f.celle, pl.ceux,celles :

Les synonymes WordNet de celui, f.celle, pl.ceux,celles :

2

Définition du dictionnaire Littré

> CELUI
Prononciation : se-lui
, m. sing. CELLE (sè-l'), f. sing. CEUX (seû), m. plur. CELLES (sè-l'), f. plur. Pron. démonstr.
Sens 1
Suivi de la préposition de. Je ne connais d'avarice permise que celle du temps.
Sens 2
Suivi de qui, que, dont.
Il n'y a celui, celle qui, c'est-à-dire il n'est personne qui.
REMARQUE
1. Celui, celle, ceux, celles ne pouvant être employés qu'avec la préposition de ou les pronoms relatifs qui, que, dont, il en résulte qu'ils ne peuvent être suivis d'un adjectif ou d'un participe. Les construire ainsi est une faute très commune et ancienne. Girault-Duvivier en cite cet exemple de Racine : Je joins à ma lettre celle écrite par le prince ; et celui-ci de Montesquieu : La blessure faite à une bête et celle faite à un esclave. Il faut mettre en regard cette phrase de Voltaire : Nous sommes incertains si le paquet pour votre altesse royale et celui pour votre aimable ambassadeur.... Lettr. Prusse, 30. Domergue, Solutions grammat. a réuni plusieurs exemples pris à différents écrits de son temps : " Les nombres ordinaux se forment des cardinaux ; dans ceux terminés en f, on change f en vième. - Le goût de la philosophie n'était pas alors celui dominant. - Pline dit que Carès inventa les augures tirés des oiseaux, et qu'Orphée inventa ceux tirés des autres animaux. - Je ne puis mieux finir cette lettre qu'en vous faisant part de celle écrite par M. de Buffon à cette dame respectable. - Elle débite à tout venant les choses les plus futiles et souvent celles les plus ridicules. " Dans tous ces cas il faut employer le relatif qui : celle qui est écrite ; celui qui est dominant ; ceux qui sont terminés, etc.
2. Celui, celle peut être suivi d'un adjectif ou d'un participe, quand l'adjectif ou le participe appartiennent à une incise, après laquelle vient qui, que, dont. Votre exemple et celui, si généreux, qu'a donné votre lettre. Ma lettre, et celle, écrite par mon ami, qui vous sera remise.
3. Après celui qui, il arrivait souvent, dans l'ancien style, que l'on reprenait la phrase principale par il ou elle Autrefois on regardait ce pléonasme comme donnant force et clarté ; aujourd'hui on le regarde comme fautif.
4. Je ne suis pas celui qui vous a fait tort, et non pas, qui vous ai fait tort, le verbe s'accordant avec celui, qui est de la troisième personne. Cependant Bossuet a dit dans une phrase célèbre, en parlant de Dieu : Je suis celui qui suis. Cette construction n'était pas sans exemple dans l'ancienne langue : C'est d'ailleurs une imitation du latin : Sum qui sum.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, cho, chelle, celle, cheule, même sens, cholle, chol, même sens, cheux, ceusses, ceutes, ceux, chelle-lo, celle-là ; Saintonge, cheul, cheu, ce, cet, chéle, chelé, celle, chelés, ceux, celles ; provenç. cel, celh, sel, sell, celui, cela, celha, cella, sela, celle, cil, cill, cilh, sill, ceux pour le nominatif pluriel, cels, ceux au régime, celui, selui, selhui, celui ; anc. catal. cell, ce, cet, cells, ceux au régime, cella, celle ; espagn. aquello ; ital. quello, colui, colei. Le vieux français est cil ou cel, féminin cele, au nominatif singulier, celui au régime singulier pour les deux genres ; cil ou cel, féminin celes, au nominatif pluriel ; cils, cels, féminin celes, au régime pluriel ; cils ou cels ont donné le mot actuel ceux. Cil ou cel est formé de ecce-ille ; celui, de ecce-illius, comme autrui de alterius (voy. IL).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE CELUI. Ajoutez :
Sens 3
Celui séparé du pronom relatif qui lui appartient.
Sens 4
Celui que je vous suis, l'homme tel que je suis pour vous.
Ajoutez :
5. Celui, celle, etc. dans le langage ancien, pouvait se supprimer devant un substantif. Cet archaïsme ne doit pas être absolument rejeté ; et peut-être y a-t-il des cas où il serait reçu.
3

Anagrammes de celui, f.celle, pl.ceux,celles

Nombre de lettres :
4

Mots Proches de celui, f.celle, pl.ceux,celles