4,5 / 5 ( 120 votes ) Notez cette définition :

1

chaire

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

chaire(nom féminin)

Siège élevé d'où l'on parle, d‘ où l'on enseigne.
Tribune à dais d‘ où le prêtre prêche l‘ Évangile.
La fonction d‘ un professeur dans l‘ enseignement supérieur.

Homonymes - paronymes
chair( peau; viande).
cheire( coulée volcanique).
chère( nourriture).
cher, ère( précieux).

Les synonymes Word de chaire :

Les synonymes WordNet de chaire :

Les antonymes de chaire :

parterre


2

Définition du dictionnaire Littré

> CHAIRE
Prononciation : chê-r'
s. f.
Sens 1
Siége élevé d'où l'on parle, enseigne ou commande, et, particulièrement, espèce de tribune à dais d'où le prêtre adresse la parole aux assistants. Chaire de bois, de marbre, sculptée, etc. Ce mandement fut lu en chaire dans toutes les églises.
La chaire évangélique ou la chaire de vérité, la chaire où l'on prêche l'Évangile.
Être assis dans la chaire de mensonge, de pestilence, etc. professer l'hérésie.
L'éloquence de la chaire, nom générique qui comprend toutes les sortes de discours qui sont ou peuvent être prononcés dans les églises, savoir : les panégyriques, les oraisons funèbres, les sermons, les prônes, les conférences, etc.
Fig. La prédication. Les orateurs de la chaire.
Sens 2
Tribune où siége un professeur dans les écoles publiques. Le professeur est en chaire.
Fig. L'enseignement même ou la place du professeur. Une chaire de littérature française. Ce professeur a obtenu la chaire qu'il désirait.
Sens 3
Siége qu'a l'évêque au haut du choeur. L'évêque, étant dans la chaire, donna la bénédiction au peuple.
Fig. La chaire apostolique, la chaire de saint Pierre, la chaire d'unité, termes qui désignent le siége apostolique, la papauté.
Sens 4
Chaire curule, ou, absolument, chaire, chaise curule.
Sens 5
Terme de marine. Grand bateau plat pour charger et décharger les vaisseaux.
REMARQUE
1. Du temps de Vaugelas, l'identité de chaire et de chaise (voy. CHAISE) était encore si présente qu'il indique les cas où il faut se servir de l'un ou de l'autre. Aujourd'hui l'emploi de ces deux mots, qui sont le même mot différemment prononcé, est tellement spécifié qu'il n'y a plus lieu à aucune remarque de ce genre.
2. Th. Corneille dit : " J'ai vu plusieurs ouvrages de poésie où l'on faisait rimer chaire avec affaire ; ce qui marque qu'il y a des provinces où l'on prononce ce mot comme le féminin de l'adjectif cher. D'autres le font rimer avec guerre, ce qui est mal, quoique la prononciation de chaire en approche davantage. " Ces nuances n'existent plus pour notre oreille ; et chaire rime avec affaire, chère et guerre.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Saintonge, Berry et norm. chaire, chaise ; bourguig. cheire, chaise ; picard, cahière, cahielle, kielle, chaise ; wallon, chèïre, chaise ; namurois, chèière, chaise ; rouchi, caière, kèière, chaise ; provenç. cadera, cadeira ; catal. cadira ; anc. espagn. cadera ; portug. cadeira ; ital. cattedra ; du latin cathedra, siége, du grec, sur et siége, dont le radical est le même que le radical latin sed dans sed-ere (voy. SEOIR). Plusieurs patois ont conservé des formes analogues à la forme ancienne chaere, c'est-à-dire non contractée ; chaere, dans les anciens textes, était toujours de trois syllabes.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CHAIRE
n. f.
Sorte de tribune élevée et ordinairement surmontée d'un dais ou baldaquin dans laquelle se place le prêtre pour prêcher, pour faire quelque lecture aux assistants, etc. Chaire de bois, de marbre, de pierre, etc. La chaire de Saint-Sulpice, de Saint-Roch, etc. Dès que le prédicateur fut en chaire. Monter en chaire. Descendre de chaire. Ce mandement fut lu en chaire dans toutes les églises. Il fit cette déclaration en pleine chaire.

La chaire de vérité, la chaire évangélique, La chaire où l'on prêche l'Évangile. Souiller la chaire de vérité par des propositions impies. Tonner du haut de la chaire évangélique.

Il signifie aussi, figurément, Prédication. L'éloquence de la chaire. Les orateurs de la chaire. On a interdit la chaire à ce prédicateur. La chaire chrétienne n'admet point d'ornements profanes.

Il signifie par extension Tribune plus ou moins élevée où un professeur se place pour faire une leçon. La chaire du professeur. Le professeur est en chaire.

Il se dit aussi, figurément, d'une Place de professeur dans une grande école publique. Chaire de droit, de philosophie, de mathématiques. Chaire d'hébreu. Occuper une chaire au Collège de France. Être nommé à une chaire. Mettre une chaire au concours. Créer, établir une chaire. Être titulaire d'une chaire.

Il se dit figurément, en ce sens, du Siège apostolique. La chaire apostolique. Le Pape est assis dans la chaire de saint Pierre.

4

Anagrammes de chaire

Nombre de lettres :
5

Usages de chaire

chaire


1 :

Chaire universitaire, pontificale, vacante.
Chaire de bois sculpté.
Chaire de saint Pierre.
Chaire de professeur.
Chaire de droit, de littérature, de physique.
Chaire du prédicateur.
Chaire d' un pontife.
Escalier, dais, abat-voix, éloquence de la chaire.
Professeur en chaire.
Accorder une chaire.
Concourir pour une chaire.
Créer une chaire.
Élever une chaire.
Être titulaire de chaire.
Être candidat à une chaire.
Monter en chaire.
Postuler à ( ou pour) une chaire.
Prononcer un sermon en chaire.
S‘adresser aux fidèles du haut de la chaire.


6

Mots Proches de chaire

Mots précédents
chaînon
chaintre
chair

Mots suivants
chaise
chaisier,ière
chakra