Recevoir les newsletters :


1 chute

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4 / 5 - 269 votes

Notez cette définition :

> chute (nom féminin)

Homonymes - paronymes
chut ( silence).

Les synonymes de chute :
3 : effondrement, éboulement, écroulement, affaissement, fin, destruction, ruine, décadence, anéantissement
5 : descente, incursion, pente
6 : éboulis, amas
9 : décadence, déchéance, dégénérescence, décrépitude, déclin, descente, dégringolade, détérioration, ruine, perte, dégradation, affaiblissement, affaissement, abaissement, écroulement, déliquescence
10 : déchéance, décadence, décrépitude, vieillesse, disgrâce
11 : déclin, décadence, déchéance, crépuscule, agonie, étiolement, dégénérescence, vieillissement


Les antonymes de chute :

envol, escalier, raidillon, redressement, vol, rampe, escalade, amont, consolidation, raffermissement, érection, puissance, pente, accession, croissance, épanouissement, préliminaire, inauguration, montée, progrès, début, déclenchement, éclosion, grandeur, primeur, rudiment, ascension, préambule, essor, aube, essai, commencement, réussi,e, réussir, ébauche


2Définition du dictionnaire Littré

> CHUTE
Prononciation : chu-t'
s. f.
Sens 1
Action de choir, de tomber. La chute d'une tour.
Terme de physique. Chute des corps, mouvement des corps vers la terre, qui est déterminé par l'action de la pesanteur, et qui a pour caractères essentiels de s'effectuer selon la ligne verticale et d'être accéléré.
La chute des feuilles, séparation des feuilles d'avec l'arbre ; saison où elles s'en détachent. Ce poitrinaire mourra à la chute des feuilles.
Séparation de certaines parties d'avec le corps. Chute des cheveux, des dents, des ongles, des eschares, des croûtes sèches.
Sens 2
Chute d'eau, masse d'eau qui tombe d'une certaine hauteur. C'est une chute d'eau puissante qui fait mouvoir ce moulin.
Cataracte. La chute du Niagara.
Sens 3
Terme de ponts et chaussées. Différence de hauteur entre les niveaux de deux biefs consécutifs d'un canal ou d'une rivière.
Mur de chute, mur construit en aval des portes d'amont d'une écluse à sas, pour racheter la différence de niveau.
Terme d'horticulture. Raccordement, qui se fait par des perrons ou par des gazons en glacis, de deux terrains qui ne sont pas de niveau.
Sens 4
Au théâtre, la chute du rideau, la toile qui descend ; et aussi, la fin du spectacle. Nous partîmes avant la chute du rideau.
Sens 5
Terme de médecine. Déplacement qui porte un organe au-dessous de sa position normale. La chute de la luette, de l'utérus.
Sens 6
La chute des reins, le bas du dos.
En termes d'architecture, chute de festons et d'ornements, bouquets pendants de fleurs ou de fruits. Chute d'un toit, pente ou égout.
Terme de marine. Hauteur verticale d'une voile quand elle est tendue.
Terme de pêche. La hauteur d'un filet quand il est tendu.
Sens 7
La chute du jour, le moment où le jour diminue.
Sens 8
Baisse considérable du cours des rentes, des actions, des effets publics, etc. La chute de la rente.
Sens 9
Fig. Disgrâce qui fait tomber une personne ou une institution.
Sens 10
Mauvais succès d'une pièce de théâtre.
Sens 11
Terme de théologie. Faute entraînant la perte des mérites devant Dieu. La chute des anges. La chute du premier homme.
Par extension, action répréhensible.
Sens 12
Terme de rhétorique. Le trait, la pensée qui termine une pièce de vers.
La chute d'une période, le dernier membre.
Terme de musique. Terminaison d'une pensée musicale.
Sens 13
Terme d'astrologie. Signe où une planète a moins de vertu et d'influence.
Sens 14
Terme d'horlogerie. Petit arc que parcourt la roue quand une de ses ailes quitte le pignon sur lequel elle engrène, et qu'une autre aile tombe sur la suivante. De grande montée, grande chute, c'est-à-dire plus on est dans une position élevée, plus la chute est profonde.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Saintonge, chéte ; bourguig. cheute ; provenç. cazuta ; catal. cagguda ; espagn. caida ; portug. cahida ; ital. caduta. Cheute, aujourd'hui chute, est le féminin du participe cheüt, aujourd'hui chu ; cheoite n'y déroge pas, car, au lieu de cheüt, on a dit aussi dans l'ancien français cheoit. La plupart des autres langues romanes ont usé semblablement de ce participe passé.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE CHUTE. Ajoutez :
Sens 15
L'angle de chute d'un projectile est l'angle que la tangente à la trajectoire forme au point de chute avec le plan horizontal.
Sens 6
Terme d'ébénisterie. Motif sculpté ou de cuivre qui se trouve en haut d'un pilastre, d'un montant ou d'un pied de meuble ou de siége, plus communément dans les styles Louis XV ou Louis XVI.
Les lits à chute sont spécialement des lits modernes de palissandre avec montants ou pilastres à pans coupés, dont les pans coupés de la façade sont ornés d'un motif sculpté.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CHUTE
n. f.
Mouvement d'un corps qui tombe. Il est tombé de son haut et a fait une lourde chute. Il est incommodé d'une chute de cheval. En tombant, il m'entraîna dans sa chute. La chute des eaux.

Il se dit quelquefois pour Cataracte. La chute du Niagara.

Chute d'eau, Nappe d'eau courante qui tombe brusquement d'un certain niveau dans un autre. Cette chute d'eau a une hauteur de six mètres.

En termes de Physique, Chute des corps, Mouvement des corps vers la terre, qui est déterminé par l'action de la pesanteur.

La chute des feuilles, La saison où les feuilles tombent.

En termes de Théâtre, La chute du rideau, Le mouvement du rideau lorsqu'on le baisse. Après la chute du rideau, plusieurs voix ont demandé l'auteur.

La chute du jour, Le moment où la nuit arrive. À la chute du jour, tous les édifices publics seront illuminés.

Il se dit en parlant des Parties du corps qui s'en détachent tout à fait et qui tombent. La chute des cheveux, des dents, d'un ongle, etc.

Il se dit, par extension, en termes de Médecine, du Simple déplacement de certains organes qui abandonnent leur position naturelle. Chute de la luette. Chute de la paupière supérieure. Chute de la matrice, du rectum, etc.

La chute des reins, Le bas du dos.

Il se dit figurément d'une Personne qui tombe d'un poste ou d'une situation élevée par suite d'une disgrâce ou d'un malheur. La chute d'un monarque, d'un ministre. En parlant des choses, La chute d'un Empire. La chute de la République athénienne. La chute d'une pièce de théâtre.

Il se dit aussi, dans la langue religieuse, du Passage de l'état de pureté à l'état d'impureté. La chute du premier homme. La chute des mauvais anges. Se relever de ses chutes par la pénitence. Subir la honte de sa chute. Cette chute la déshonore. Tomber de chute en chute au dernier degré de l'avilissement.

Il se dit encore du Trait qui termine une petite pièce de poésie, comme un madrigal, une épigramme, un couplet de chanson, etc. La chute du madrigal est heureuse.

La chute d'une période, La fin, le dernier membre d'une période.


Mots précédents
Mots suivants

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
isoptère
(nom masculin)
Insectes dont les ailes sont identiques.
L'humanité n'a dans l'ensemble aucun but.
(Nietzsche)
You are going to let the fear of poverty govern your life and your reward will be that you will eat, but you will not live.
(G.B. Shaw)