4,5 / 5 ( 80 votes ) Notez cette définition :

1

cours

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

cours(nom masculin)

Cheminement.
Mouvement d'écoulement: cours d‘ eau.
Mouvement réel ou apparent des astres.
Succession du temps.
Développement, enchaînement.
Enseignement, leçon.
Etablissement d‘ enseignement privé.
Manuel d‘ enseignement.
Avenue, promenade.

Long cours se dit des longs voyages sur mer.

Au cours de pendant.
Prix, valeur des marchandises, des monnaies.
Circulation, crédit: cette monnaie n'a plus cours.



Finance Dans le cours : dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est positive car son prix d'exercice est inférieur au cours du titre support pour une option d'achat, et supérieur pour une option de vente.(Anglais: in the money) Hors du cours : dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est nulle car son prix d'exercice est supérieur au cours du titre support pour une option d'achat et inférieur pour une option de vente.(Anglais: out of the money)

Difficultés orthographiques
les affaires vont leur cours.
donner libre cours.
cours de la Bourse.
acheter au cours du jour.
le cours de Vincennes( allée).
le Cours-la-Reine( à Paris).
capitaine au long cours.
navigation au long cours.

Homonymes - paronymes
cour( espace. Tribunal. Entourage royal).
courre( poursuivre à la chasse).
court( terrain de tennis).
court, e( peu étendu).

Les synonymes Mediadico de cours :

3 : cote: valeur, taux.

Les synonymes Word de cours :

15 : file, filer

Les synonymes WordNet de cours :

Les antonymes de cours :

immobilité, stabilité, permanence, fixité, marche, marcher, arrivé,e, arriver, installer, étale, étaler


2

Définition du dictionnaire Littré

> COURS
Prononciation : kour ; quelques personnes prononcent l's, disant kours', ce qui est mauvais ; l's ne se lie pas : kou-r éternel des astres ; cependant quelques personnes lient cette s : le kour-z éternel
s. m.
Sens 1
Action de courir, cheminement, progrès, au propre et au figuré.
Interrompre le cours d'une chose, l'arrêter, l'empêcher.
Terme de marine. Voyage de long cours, par opposition au cabotage qui se fait sans presque quitter la côte, tandis qu'on s'en éloigne tous les jours dans le voyage de long cours.
Capitaine au long cours, celui qui commande les navires qui font le long cours.
Terme de filature. L'allée et la venue de la navette, dans les fabriques de soie.
Sens 2
Mouvement réel ou apparent des astres.
Sens 3
Mouvement d'écoulement, et aussi étendue que parcourt le fleuve, etc. Cette rivière a un cours rapide. Les rivières ne sont guère navigables que dans la dernière moitié de leur cours.
Un cours d'eau, un ruisseau, une rivière. Les grands cours d'eau qui traversent l'Amérique méridionale.
Donner cours à l'eau, lui procurer de l'écoulement.
Donner cours à ses larmes, les laisser couler.
Fig. Donner cours à ses transports, à sa fureur.
Prendre son cours, se dit d'une eau qui prend sa pente. Et fig. avoir origine.
Laisser passer le cours, attendre qu'une eau soit écoulée ; et fig. attendre que quelque chose ait cessé.
Par comparaison avec le cours d'un fleuve, on dit le cours d'une chaîne de montagnes.
Sens 4
Par analogie. Le cours du sang. Il faut que cette humeur ait son cours.
Sens 5
Cours de ventre, diarrhée.
Sens 6
Développement, enchaînement. Le cours des saisons, des événements.
Sens 7
Durée. La nuit est au milieu de son cours. Le cours de notre existence. Dans le cours de la guerre.
Cours de la lune, le temps qui s'écoule depuis le premier quartier jusqu'à la pleine lune.
On dit qu'une maladie a son cours quand elle passe inévitablement par certaines périodes.
Sens 8
Enseignement suivi sur une matière. Suivre un cours de chimie, d'algèbre, de littérature.
Traité spécial sur un enseignement. Ce professeur a publié un cours de philosophie.
Études universitaires. Ce jeune homme a fini ses cours.
Ancien terme de jurisprudence. Recueil de lois, de canons. Cours civil. Cours canonique.
Sens 9
Circulation, crédit. Cette monnaie n'a plus cours. Donner cours forcé aux billets, obliger de les recevoir comme argent.
Par extension, se dit des écrits ou idées qui ont circulation et crédit.
Donner cours à une monnaie, à un papier ; et, par extension, donner cours à un bruit, à une opinion.
Sens 10
Terme de commerce. Valeur sur le marché. Acheter des marchandises au cours de la place ou du marché.
Fig.
Sens 11
Terme de bourse. Le cours est ouvert. Le cours du change, de la rente, des obligations. Les cours sont élevés, les fonds sont en hausse.
Cours moyen, cours également distant du plus haut et du plus bas de la bourse courante Acheter de la rente au cours moyen.
Sens 12
L'étendue d'une chose en longueur. Une tapisserie de dix mètres de cours.
Sens 13
Terme d'architecture. Cours de plinthe, plinthe de pierre ou de plâtre continuée dans les murs de face, à l'effet de marquer la continuation des étages.
Cours de pannes, réunion de toutes les pannes pour faire la longueur du comble.
Cours d'assise, rang continu de pierres dans une bâtisse.
Sens 14
Lieu agréable qui est un rendez-vous pour se promener à certaines heures à cheval ou en voiture, et qui est ordinairement en dehors de la ville. Au XVIIe siècle, le cours du mardi gras se tenait au bout du faubourg St-Antoine.
Nom de promenades publiques dans des villes.
Sens 15
Terme de liturgie. Cours ecclésiastique, heures canoniales ou bréviaire.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. cor de ventre ; provenç. cors ; esp. curso ; ital. corso ; du latin cursus, de currere (voy. COURIR).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
COURS. Ajoutez : - REM. J. J. Rousseau écrit couper cours au lieu de couper court, qui est la véritable orthographe. Un avis très important et propre à couper cours au mal qu'on aura pu prévenir, J. J. ROUSS., Lett. au prince de Wirtemberg, 10 nov. 1763. Ce n'est pas couper le cours, c'est couper court, c'est-à-dire couper très court.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> COURS
n. m.
Flux, mouvement de quelque chose de liquide.

Il se dit particulièrement de l'Eau des fleuves, des rivières et des ruisseaux. Cours rapide. Cours lent. Cours impétueux. Arrêter, empêcher, retarder, détourner le cours d'un fleuve, d'un ruisseau. Descendre, remonter le cours d'un fleuve. Son cours est insensible. Donner cours à l'eau.

Il se dit aussi de l'Étendue que parcourt en longueur un fleuve, une rivière, un ruisseau, etc. Cette rivière est navigable dans la plus grande partie de son cours. Le cours de ce fleuve est long de plus de quatre cents lieues.

Il se dit aussi, par extension, des Rivières et des fleuves eux-mêmes. Les grands cours d'eau qui traversent l'Amérique du Nord. Les pluies continuelles ont fait déborder tous les cours d'eau.

Fig., Donner un libre cours à ses larmes, Les laisser couler, ne plus faire d'effort pour les retenir. Donner un libre cours à ses transports, à sa fureur, à sa couleur, etc., S'y abandonner, ne plus les contenir.

Il se dit encore du Mouvement réel ou apparent du soleil et des autres astres. Le cours du soleil, de la lune. Le cours des astres. L'astronomie traite du cours des astres. Le cours apparent du soleil est d'orient en occident.

Il se dit figurément de la Direction, de la marche que prennent certaines choses, ou qu'on leur donne. Nous verrons quel cours prendra cette affaire. Arrêter, retarder le cours d'une entreprise, d'un procès. Suspendre le cours de la justice. Ses idées prirent un nouveau cours. Tout a repris son cours habituel. Le cours des saisons. Le cours des événements.

Il signifie également Durée. Pendant le cours des dix années qui viennent de s'écouler. Pendant le cours de la journée. La mort interrompit le cours d'une si belle vie. Le cours de ses années. Pendant tout le cours de son règne. Dans le cours de sa maladie. Au cours de son exposé.

En termes de Marine, Voyage au long cours, Grand voyage sur mer, longue traversée, par opposition à Cabotage. Capitaine au long cours, Capitaine marchand qui fait des voyages de long cours.

Il signifie encore Suite, enchaînement. Poursuivre le cours de ses victoires. Terminer le cours de ses études. Ouvrage en cours de publication.

En termes d'Architecture, Cours d'assise, Rang continu de pierres de même hauteur, posées de niveau dans toute la longueur d'un mur.

Il se dit particulièrement d'une Suite de leçons sur une matière quelconque. Cours de chimie, de physique, d'anatomie, de chirurgie, de philosophie, d'histoire, etc. Ouvrir un cours. Professer un cours. Cours public. Cours privés. L'ouverture d'un cours. Suivre les cours du Collège de France.

Il se dit également des Traités qui renferment une suite de leçons sur quelque science. Ce professeur a publié un cours de philosophie. Il a fait imprimer son cours. Cours complet. Cours abrégé.

Il se dit pareillement de l'Étude de quelques sciences, qui exigent que l'on suive un ou plusieurs cours. Faire son cours de droit, de médecine. Le cours de droit dure trois ans. Ce jeune homme a fini ses cours.

Il se dit encore pour Vogue, crédit. Cette mode a eu cours pendant quelque temps. Donner cours à une opinion, à un bruit.

Il se dit dans un sens analogue, en parlant de la Monnaie. Monnaie de cours. Cette monnaie a cours, n'a plus de cours. La somme a été payée en pièces d'or et d'argent, le tout bon et ayant cours. Donner cours à la monnaie étrangère.

Fig., Cette locution, ce mot, etc., n'a cours que parmi le peuple, qu'en province, Ils ne sont d'usage que parmi le peuple, qu'en province.

En termes de Commerce et de Finance, il se dit du Prix auquel sont négociées, sur certaines places, à certains jours, des marchandises ou des valeurs. Acheter des marchandises, des effets au cours du marché, au cours du jour, ou absolument au cours. Le cours du change, de la rente, des effets publics.

Cours de la Bourse, Relevé officiel des prix auxquels ont été faites les opérations de Bourse d'une journée, le prix le plus haut, le plus bas et le prix moyen.

Cours forcé, Mesure par laquelle un gouvernement oblige à prendre comme espèces réelles les valeurs en papier qu'il émet ou fait émettre par des banques privilégiées.

Il désigne encore une Promenade publique, située dans la ville ou à proximité, ordinairement plantée d'arbres, et qui s'étend plus en longueur qu'en largeur. Le Cours la Reine. Ils se sont rencontrés sur le cours. Il y avait beaucoup de monde sur le cours

4

Anagrammes de cours

Nombre de lettres :
5

Usages de cours

cours


1 :

Cours rapide, impétueux.
Cours intensif, particulier, magistral, privé, surchargé.
Cours préparatoire, élémentaire, moyen, complémentaire.
Cours légal, forcé.
Cours de formation, de vacances.
Cours de physique, de français, d' hygiène du milieu, de piano.
Cours d‘ anatomie, d‘ histoire.
Cours de conduite, de rattrapage, de soutien, de danse.
Cours de la Bourse, de la place, de la barre de métal fin.
Cours du pétrole, du blé.
Cours de la vie, de l' histoire.
Cours du temps.
Cours du soir.
Cours du Soleil, de la Lune.
Cours du dollar, du yen, du marché, du jour, du change, de l' or.
Cours d‘ une action, d‘ une valeur, d‘ une marchandise.
Cours d‘ un rivière, d‘ un fleuve, d‘ une monnaie.
Cours d‘ un établissement scolaire.
Cours des choses, des saisons, des événements.
Cours des valeurs, des devises, des changes.
Cours à l‘ intention d‘ un groupe particulier.
Cours dans l‘ entreprise.
Cours en baisse, en hausse.
Cours en amphithéâtre.
Cours par correspondance.
Cours ayant trait à quelque chose.
Cours qui dure cinq jour, qui porte sur un thème.
Cours qui comprend dix heures d‘ atelier.
Cours qui couvre, aborde, traite plusieurs sujets.
Cours qui s' effondre, fluctue, baisse, monte, s‘ avilit, chute.
Cours qui est haut, bas.
Les cours cessent en juin, commencent en septembre.
Les cours ouvrent la semaine prochaine.
Libre cours.
Feuille, cahier, livre de cours.
Durée, matières, sujets, composantes, leçons d‘ un cours.
Effondrement, fluctuation d‘ un cours.
Évolution des cours boursiers.
Voyage, capitaine au long cours.
Année, affaires en cours.
Au cours( du jour).
Au cours d‘ une réunion, d‘ une conférence.
Au cours de sa carrière, de la conversation.
Au cours de la réalisation d‘ une action.
Au long cours.
Dans le cours de l‘ ouvrage, de l‘ action.
En cours d‘ exécution, de carrière, de route.
En cours d‘ aménagement, de fabrication.
Abandonner un cours.
Acheter au cours du marché.
Aller en cours.
Appliquer un cours.
Apprendre son( ou un) cours.
Arrêter le cours de quelque chose.
Arrêter un cours.
Arrêter quelque chose dans son cours.
Avoir cours.
Avoir un cours.
Avoir dix heures de cours.
Changer le cours de quelque chose.
Changer de cours.
Continuer son cours.
Dédoubler un cours surchargé.
Déterminer le cours d‘ une monnaie.
Détourner des eaux de leur cours.
Dispenser un cours.
Dissiper un cours.
Donner( libre) cours à ses larmes, à sa fureur, à sa rage.
Donner( libre) cours à sa douleur, à sa joie, à ses pensées.
Donner un cours.
Donner un cours à quelqu‘un.
Estimer le cours de quelque chose.
Faire cours.
Faire un cours.
Faire sauter un cours.
Fixer le cours de quelque chose.
Fixer un cours( en Bourse).
Illustrer un cours.
Indexer un emprunt sur le cours d‘ une valeur.
Indiquer le cours de quelque chose( en Bourse).
Influencer le cours de quelque chose( en Bourse) à son profit.
Influer sur le cours de quelque chose.
Interrompre le cours de quelque chose.
Interrompre quelque chose en cours.
Inverser le cours des choses.
Jouer sur le cours de quelque chose( à la Bourse).
Laisser( libre) cours à ses larmes, à sa fureur, à sa rage.
Laisser( libre) cours à sa douleur, à sa joie, à ses pensées.
Manquer un cours.
Manquer à un cours.
Mettre en place un cours.
Modifier le cours de quelque chose.
Négocier( un titre) au plus haut( ou bas) cours.
Ouvrir un cours.
Participer à un cours.
Peser sur le cours de quelque chose.
Photocopier un cours.
Prendre un certain cours( pour des événements, une affaire).
Préparer un cours.
Rattraper un cours.
Régler le cours de quelque chose.
Remonter le cours du temps.
Revendre( des titres) à un meilleur cours.
Sanctionner un cours par un diplôme.
Sécher un( ou les) cours.
Se détourner de son cours.
Se produire au cours de quelque chose.
Suivre le cours des choses, d‘ une affaire, des événements.
Suivre un cours.
Suivre son cours.
Suspendre le cours de quelque chose.
Varier au cours de quelque chose.
Vendre au cours du marché.


6

Mots Proches de cours