1

fête

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

fête(nom féminin)

Difficultés orthographiques
faire fête.
la fête du Travail.
la fête des Mères.
la Fête du Saint-Sacrement.
la fête nationale.
la fête de la Victoire.

Homonymes - paronymes
faîte( sommet).
faite( accomplie).
fait( nom masculin).

Les synonymes Mediadico de fête :

1 : joie: bonheur.

Les synonymes Word de fête :

Les synonymes WordNet de fête :

Les antonymes de fete :

travail, pl.travaux, oubli, disette, maigre, décrié,e, déprécier, oublie, abaisse, repousse, refusé,e, hue, assécher, draine ou drenne, méprise, honnir, profane, abolir, annuler, invalide, viole


2

Définition du dictionnaire Littré

> FÊTE
Prononciation : fê-t'
s. f.
Sens 1
Jour consacré à des actes de religion ; cérémonies par lesquelles on célèbre ce jour.
Chez les anciens païens, la fête de la Jeunesse, la fête des Marchands, la fête des Esclaves, etc. le jour où l'on faisait des cérémonies religieuses à l'intention de la jeunesse, des marchands, des esclaves, etc.
Sens 2
Dans la religion catholique, célébration du service divin en commémoration de quelque mystère ou en l'honneur de quelque saint. Une grande fête. Une petite fête. Les dimanches et fêtes. Fêtes mobiles. Fêtes annuelles. Garder les jours de fête. Il est fête.
Jour de fête, jour férié.
Par extension.
La fête des Morts, le 2 novembre, jour que l'Église consacre à la commémoration des morts.
Fête double, celle où l'on double les antiennes.
Fête-Dieu ou Fête du saint sacrement, la fête que l'on célèbre en l'honneur du saint sacrement (on met une majuscule à Fête).
Fêtes fêtées, ou, plus souvent, fêtes chômées, celles où le travail est défendu et qui sont d'obligation, à la différence de celles qui se célèbrent seulement dans l'église et en quelques lieux particuliers, ou par quelques communautés.
Familièrement. Fêtes carillonnées, les plus grandes fêtes.
Populairement. Cela ne m'arrive qu'aux fêtes carillonnées, c'est-à-dire rarement.
Fête de palais, les jours où les tribunaux sont fermés, quoiqu'il ne soit point fête chômée.
Fig. Deviner les fêtes quand elles sont venues, dire des choses que tout le monde sait.
Souhaiter les bonnes fêtes, se disait par compliment à l'approche des grandes fêtes de l'Église.
Fête des Fous, fête des ânes, fêtes burlesques qui se célébraient durant le moyen âge.
Sens 3
Fête d'une personne, le jour de la fête du saint dont cette personne porte le nom comme nom de baptême.
Je vous souhaite une bonne fête, formule de compliment pour souhaiter une fête.
Payer sa fête, faire un festin à ses amis le jour de sa fête.
La fête d'une compagnie, d'un corps de métier, le jour de la fête du saint, patron de cette compagnie, de ce corps de métier.
Fête patronale, ou fête d'un lieu, d'un village, le jour de la fête du saint sous l'invocation duquel est placé ce lieu, ce village.
Sens 4
Commémoration d'un anniversaire. Fête de naissance.
Sens 5
Réjouissances publiques faites à des époques mémorables, à l'occasion de quelque événement, et aussi réjouissances données par un roi, un prince, un grand seigneur. Les fêtes données à l'occasion de la paix.
Fig.
Sens 6
Réjouissances qui se font dans des assemblées de famille ou d'amis.
Par extension.
Par antiphrase.
Les garçons de la fête, se dit, parmi le peuple, des jeunes garçons, parents ou amis des mariés, qui se parent pour faire les honneurs de la fête.
Triste comme un lendemain de fête, très triste ; locution tirée du vide qui suit le fracas et l'éclat d'une fête.
Fig. Se donner une fête, se divertir aux dépens de quelqu'un.
Fig. et familièrement. Telle fête, pareille fête, se dit de circonstances qui ne sont pas habituelles en bien ou en mal.
Faire fête, célébrer une fête.
Faire fête à quelqu'un, lui faire un accueil empressé, le bien traiter.
Par antiphrase.
Faire fête à quelque chose, témoigner un grand désir de l'avoir ou beaucoup de plaisir à en jouir.
Faire fête d'une chose à quelqu'un, la lui faire espérer.
Faire fête de quelqu'un, l'annoncer comme homme capable de payer son écot par son esprit.
Se faire une fête de quelque chose, s'en promettre beaucoup de plaisir.
Se faire de fête, faire comme si on était d'une fête, s'entremettre de quelque affaire sans y avoir été appelé.
Se faire de fête, se dit aussi pour se faire honneur.
Troubler la fête, troubler la joie, les plaisirs d'une réunion publique ou particulière.
Un trouble-fête, voy. TROUBLE-FÊTE.
Il est à la fête, se dit de celui qui fait ou voit faire quelque chose qui lui est agréable.
Sens 7
Divertissement de danse et de chant que l'on introduit dans un opéra ou un drame.
PROVERBES
Tout saint a sa fête ; toute femme a sa tête.
Aux bonnes fêtes les bons coups, les méchants prennent souvent les occasions des réjouissances pour exécuter leurs mauvais desseins.
Il ne faut point chômer les fêtes avant qu'elles soient venues, il ne faut ni se réjouir, ni s'affliger d'un événement avant qu'il soit arrivé.
Il n'y a pas de bonne fête sans lendemain, c'est-à-dire quand on se met en fête un jour, le lendemain on s'amuse encore.
Ce n'est pas tous les jours fête, c'est-à-dire l'occasion de se réjouir ne se présente pas tous les jours.
REMARQUE
La Fête-Dieu signifie la fête de Dieu ; c'est un archaïsme et un reste du temps où la langue, ayant deux cas, le nominatif et le régime, marquait le complément par le cas du régime sans préposition.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguign. féte ; wall. fièse ; provenç. festa ; espagn. fiesta ; portug. et ital. festa ; du lat. festum, fête. On rapproche festum de fesiae, forme primitive de feriae, féries.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE FÊTE.
Sens 6
Ajoutez :
Faire fête à quelqu'un de quelque chose, l'en régaler.
Ajoutez :
XIIe s.
3

Anagrammes de fête

Nombre de lettres :
4

Usages de fête

fête


1 :

Fête annuelle, nationale, religieuse, fixe, mobile.
Fête carillonnée, patronale, civile, légale, foraine.
Fête populaire, catholique, importante.
Fêtes galantes.
Fête d' anniversaire, de famille.
Fête de bienfaisance, de charité.
Fêtes de fin d‘ année.
Fête de la bière, du pâté, de la moisson.
Fêtes du jubilé, du bicentenaire, du Travail, de l' Armistice.
Fêtes du Carnaval.
Fête d‘ une compagnie, d‘ une profession, d‘ un saint.
Fête des Mères, des Pères, des Grands-mères, des vendanges.
Fête à l‘occasion de quelque chose.
Fête en l' honneur de quelque chose ou de quelqu‘un.
Fête rien ne manque.
Fête pour l‘ anniversaire, le départ de quelqu‘un.
Fête qui commémore quelque chose.
Fête qui bat son plein.
Fête où l‘ on danse, s' amuse, se divertit, s‘ enivre.
La fête continue, bat son plein.
Grande fête.
Jour, veille, air de fête.
Salle, comité des fêtes.
À l‘ occasion d‘ une fête.
Au cours d‘ une fête.
En fête.
Lors d‘ une fête.
Ce n' est pas tous les jours fête.
Ça va être sa fête !
Vous êtes de la fête( avec nous) ?
Aimer( faire) la fête.
Aller à une fête.
Animer une fête.
Assister à une fête.
Carillonner une fête.
Célébrer une fête.
Célébrer les fêtes( de fin d‘ année) en famille.
Chômer la fête d‘ un saint.
Commémorer une fête.
Consacrer( un événement) par une fête.
Convier quelqu‘un à une fête.
Donner une fête.
Égayer une fête.
Être de la fête( pour une personne).
Être à la fête.
Être en fête.
Faire fête à quelqu‘un.
Faire la fête.
Faire une fête.
Faire sa fête à quelqu‘un.
Honorer quelqu‘un d‘ une fête.
Instituer une fête.
Inviter quelqu‘un à une fête.
Marquer( un événement) par une fête.
N' avoir jamais été à pareille fête.
Offrir une fête.
Organiser une fête.
Parer quelqu‘un pour une fête.
Participer à une fête.
Passer les fêtes( de fin d‘ année) en famille, à la campagne.
Préparer une fête.
Programmer une fête.
Se faire une fête de faire quelque chose.
Se parer pour une fête.
Souhaiter à quelqu‘un sa fête.
Souhaiter bonne fête à quelqu‘un.