3,8 / 5 ( 138 votes ) Notez cette définition :

1

fourré,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

fourre(nom féminin)

En Suisse, nom donné à l'enveloppe protectrice( d'un livre, d‘ un disque, d‘ un oreiller, etc.).

Homonymes - paronymes
four( endroit pour chauffer. Echec).

fourré(nom masculin)

fourré,e(adjectif)

Doublé de fourrure.
Garni à l'intérieur.

Coup fourré coup que l‘ on donne en même temps que l‘ on en reçoit un.
Coup bas.

Les synonymes Mediadico de fourre :

Les synonymes Word de fourre :

Les synonymes WordNet de fourre :

Les antonymes de fourre :

ôté, vide


2

Définition du dictionnaire Littré

> FOURRÉ, ÉE
Prononciation : fou-ré, rée
part. passé de fourrer
Sens 1
Garni de fourrures. Un manteau fourré.
Qui a une peau bien garnie de plumes.
Fig.
Un innocent fourré de malice, homme malicieux qui feint d'être simple et bon.
Sens 2
Langue fourrée, langue de boeuf, de cochon, de mouton, recouverte d'une peau et que l'on fait cuire selon certaine manière.
Dans le nord de la France, pain fourré, pain qu'on a ouvert tandis qu'il était encore chaud, et dans lequel on a introduit du beurre ou du jambon.
Sens 3
Garni d'arbres, d'arbustes, etc. Pays fourré.
Bois fourré, bois qui est très garni de broussailles et d'épines.
Sens 4
Médaille, monnaie fourrée, celle dont l'intérieur n'est pas d'or ou d'argent, comme les faces.
On dit aujourd'hui médaille plaquée.
Botte de paille, botte de foin fourrée, botte où, parmi la bonne paille ou le bon foin, on a mêlé de la paille, du foin de mauvaise qualité.
Fig. Paix fourrée, paix fausse, peu sincère, comme est fausse une médaille fourrée.
Paix fourrée, se dit particulièrement de la paix qui fut faite avec les huguenots à Longjumeau en 1568.
Sens 5
Terme d'escrime. Coup fourré, coup que l'on donne en même temps que l'on en reçoit un ; locution qui vient de ce que le coup donné et reçu est considéré comme ayant sa fourrure, ce qui en fait un coup double, un coup fourré.
Fig. Coup fourré, coup qui rend la pareille, moyen par lequel on déjoue quelque chose.
Coup fourré, mauvais offices que se rendent deux personnes en même temps l'une à l'autre.
Porter un coup fourré, rendre en secret un mauvais office à quelqu'un.
Sens 6
Introduit, mis dans. Le bâton fourré dans un trou.
Il se dit souvent en cas d'emprisonnement.
Familièrement. Être fourré, toujours fourré chez quelqu'un, être très souvent chez lui.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. FOURRÉ. Ajoutez :
Sens 7
Épée fourrée, voy. ÉPÉE au Supplément.
> FOURRÉ
Prononciation : fou-ré
s. m.
Partie de bois très fournie d'arbrisseaux, d'arbustes, etc.
Par analogie. Un fourré de lilas.
ÉTYMOLOGIE
Fourré 1.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FOURRÉ
n. m.
Endroit d'un bois, d'une forêt, etc., où il y a un assemblage épais d'arbrisseaux, d'arbustes, de broussailles. Entrer, pénétrer dans le fourré d'un bois, ou, absolument, dans le fourré. Se réfugier, se cacher dans un fourré.

4

Anagrammes de fourré,e

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de fourré,e