Recevoir les newsletters :


1 fruit

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

3,7 / 5 - 74 votes

Notez cette définition :

> fruit (nom masculin)

Difficultés orthographiques
une corbeille de fruits.
de la compote de fruits.
des fruits à noyau.
un fruit à pépins.
travailler avec fruit.
des fruits de mer.
macédoine de fruits.
des arbres à fruit( s).
un jus de fruits.
salade de fruits.

> fruit (nom masculin)

Les synonymes de fruit :
1 : agrume: akène, baie.


Les antonymes de fruit :

cap, embryon, germe, grain, graine, microbe, pointe, pousse, rudiment, semence, virus, mur, ébauche


2Définition du dictionnaire Littré

> FRUIT
Prononciation : frui ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des frui-z excellents
s. m.
Sens 1
Produit des végétaux qui provient de l'évolution de la fleur et qui contient les graines. Fruit pulpeux. Fruit sec, fruit qui n'a point de pulpe.
Terme de botanique. Tout ovaire fécondé et accru.
Fruit multiple (syncarpe de quelques auteurs), le fruit résultant de plusieurs ovaires qui, renfermés dans une même fleur, mais distincts avant la fécondation, sont soudés à leur maturité.
Sens 2
Il se dit particulièrement des productions des arbres fruitiers. Fruit à noyau. Des fruits juteux.
Fruits d'été, fruits d'automne, fruits d'hiver, les fruits qui se mangent en été, en automne, en hiver.
Fruits rouges, les fraises, framboises, cerises, groseilles.
Les quatre fruits, nom qu'on donne à des fruits qu'on mélange ordinairement pour les servir. Quatre fruits rouges, les fraises, les cerises, les groseilles et les framboises. Quatre fruits jaunes, l'orange, le citron, la bigarade et le cédrat.
Terme de pharmacie. Les quatre fruits, les dattes privées de noyaux, les jujubes, les figues, et les raisins ou les pruneaux secs ; on en fait une tisane pectorale.
Fruits légumiers, nom donné aux melons, aubergines, tomates, courges, etc.
Fruits sauvages ou des forêts, les glands, faînes, châtaignes, etc.
Mettre à fruit, tailler un arbre de manière qu'il rapporte du fruit.
Fruit à pain, fruit du jacquier cultivé.
Fruits d'or, les fruits d'un jaune d'or.
Fig.
Le fruit défendu, le fruit auquel Dieu avait défendu dans le paradis terrestre qu'Adam et ève touchassent.
Fig. Le fruit défendu, ce qu'on ne peut désirer que témérairement ou indûment, et qu'on désire précisément parce qu'on en est privé. On a du goût pour le fruit défendu.
Fig. C'est du fruit nouveau, c'est une chose nouvelle, inattendue.
Fig. C'est du fruit nouveau de vous voir, se dit familièrement à une personne qu'il y a longtemps qu'on n'a vue.
Fruits secs, fruits que l'on fait sécher et que l'on conserve.
Fig. Fruit sec, expression servant à désigner des jeunes gens qui n'ont pas satisfait complétement aux examens de sortie d'une école fournissant des sujets pour les services publics. Ce maréchal des logis d'artillerie est un fruit sec de l'école polytechnique ; et son cousin sergent d'infanterie était un fruit sec de Saint-Cyr.
Sens 3
Le dessert, tout ce qu'on sert au dernier service de table, après les viandes et les entremets. Servir le fruit.
En cet emploi, il n'a point de pluriel.
Fruit monté, fruit de dessert décoré avec des cristaux, des figures de sucre, etc.
Sens 4
Au plur. Les productions de la terre, les récoltes. Les fruits de la terre.
Fruits pendants par les racines, par racines, les blés, et généralement tous les fruits lorsqu'ils sont encore sur pied. Fruits pendants par branches, les fruits non encore détachés de l'arbre. Les fruits naturels et industriels, pendants par branches et par racines au moment où l'usufruit est ouvert, appartiennent à l'usufruitier, Code Napol. art. 585.
Fig.
Sens 5
Terme de jurisprudence. Les produits, les revenus d'une terre, d'un fonds, d'une charge. Avoir l'usage des fruits d'une terre. Les fruits et émoluments d'une charge.
Fruits naturels, les productions spontanées d'un fonds, comme le foin, le bois, le croît des animaux.
Fruits industriels, ceux qu'on obtient par la culture, comme le blé, le vin.
Fruits civils, les loyers et revenus, les intérêts d'un fonds.
Sens 6
Par assimilation, l'enfant par rapport à sa mère, quand il est encore dans le sein maternel ou qu'il vient de naître (emploi dans lequel il n'a pas de pluriel).
Détruire, défaire son fruit, se faire avorter.
L'enfant déjà né, par rapport au père et à la mère ; en cet emploi il reçoit le pluriel.
Fig.
Sens 7
Fig. Avantage, profit.
On dit, au pluriel, dans un sens analogue, les fruits d'un travail, d'une industrie.
Sans fruit, inutilement.
Avec fruit, utilement. Il a lu avec fruit les auteurs classiques.
Sens 8
Le résultat, l'effet de quelque chose, en bien ou en mal.
Sens 9
Dans le langage de l'Église, effets avantageux obtenus par la pénitence, par les exhortations, les prédications, etc.
Sens 10
Terme d'architecture. Fruits, les ornements de sculpture qui représentent des fruits naturels.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, fru, frut ; bourguign. fru ; provenç. frug, frut ; catal. fruyt ; espagn. fruto ; ital. frutto ; du lat. fructus, fruit, de frui, jouir.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. FRUIT. Ajoutez :
Sens 11
Fruits en grains, fruits chargés sans emballage dans les bateaux.
Sens 12
Fruits de mer (de l'ital. frutti di mare), nom donné aux oursins, moules et autres coquillages que l'on vend au tas, à Naples et ailleurs.

> FRUIT
Prononciation : frui
s. m.
Terme de maçonnerie. Inclinaison donnée à la face antérieure d'un mur, qui, à mesure qu'il s'élève, et pour en diminuer l'épaisseur, s'éloigne constamment du plan vertical mené par sa base. Le fruit de ce mur est d'un centimètre par mètre. C'est pour la plus grande solidité qu'on donne du fruit aux murs. Un mur à plomb n'a point de fruit, parce qu'il n'a pas d'inclinaison.
On a dit aussi frit, RICHELET.
ÉTYMOLOGIE
Il est vraisemblable que la forme primitive est frit, qu'une vicieuse assimilation a rapproché de fruit. On trouve des localités dites pierre-frite, qui présentent des encorbellements naturels, des tables saillantes formées par la roche usée ; c'est encore le mot frit dans un sens voisin de celui des maçons. On peut supposer que frit est congénère de frayer, user, et vient comme lui du latin fricare, user.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 2. FRUIT. - ÉTYM. En faveur de l'assimilation du fruit de la maçonnerie avec frit, on peut rappeler que laichefruitte a été dit pour ce que nous nommons aujourd'hui lèchefrite (voy. ce mot à l'historique)

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FRUIT
n. m.
Production des végétaux qui succède à la fleur et qui sert à leur reproduction. Le fruit du noyer, du chêne, de l'orme, du frêne, etc. Il se dit aussi de ces Sortes de productions qui servent à la nourriture de l'homme. Fruit vert. Fruit mûr. Fruit sec. Fruit précoce. Fruit hâtif. Fruit tardif. Fruit à noyau. Fruit à pépin. Fruit gâté, pourri. Cet arbre porte de bon fruit. Cueillir du fruit. Cueillir le fruit en sa saison. Les fruits de la saison. Une corbeille de fruits. Fruit de l'arrière- saison. Il ne vit presque que de fruits. Conserver des fruits. Fruits secs. Fruits à l'eau-de-vie. Avoir un goût de fruit. Sentir son fruit. Fruits d'été, fruits d'automne, fruits d'hiver. On adresse des prières à Dieu pour la conservation des fruits de la terre.

Fig., On connaît l'arbre à son fruit, par son fruit, On connaît les personnes à leurs oeuvres et les choses à leurs résultats.

Fig. et fam., Le fruit défendu, se dit par allusion à la désobéissance du premier homme. L'attrait du fruit défendu, Le penchant que nous avons à désirer ce qui nous est défendu.

Fig. et fam., Fruit sec, se dit des Jeunes gens qui, au terme d'études mal faites, et dont ils n'ont tiré nul profit, ont échoué aux épreuves finales, aux examens de sortie.

FRUIT désigne aussi le Dessert, tout ce qu'on sert au dernier service de table, après les viandes et entremets; et, dans ce sens, il n'a point de pluriel. Servir le fruit. Il en est au fruit. Dans ce sens, il vieillit.

Il se dit, en termes de Jurisprudence, des Produits, des revenus d'une terre, d'un immeuble, d'un fonds quelconque, d'une charge. Avoir l'usage des fruits d'une terre. Percevoir les fruits. C'est une maxime de droit, que tout possesseur de bonne foi fait les fruits siens. Rendre compte des fruits. Restitution de fruits. Les fruits échus. Les fruits, profits et émoluments d'une charge.

Fruits naturels, Les productions spontanées d'une terre, d'un fonds, comme le foin, le bois, le croît des animaux. Fruits industriels, Les productions qu'on obtient par la culture, comme le blé, le vin, etc. Fruits civils, Le loyer des maisons, les baux à ferme, les intérêts des sommes exigibles, etc.

Fruits pendants par les racines, par racines, Les blés, les raisins, et généralement tous les fruits, lorsqu'ils sont encore sur pied. Les fruits pendants par les racines font partie du fonds. On ne peut saisir les fruits pendants par racine qu'après telle époque.

Il se dit, par extension, de l'Enfant qu'une femme porte dans ses flancs, ou qu'elle vient de mettre au monde. Dans ce sens, il n'a point de pluriel. Dès qu'une femme s'est délivrée de son fruit. On dit de même, en parlant d'une Mère, Le fruit de ses entrailles.

Il se dit aussi, dans le style élevé, des Enfants déjà nés, et dans ce sens il reçoit le pluriel. Il est le seul fruit de leur union. Le fruit d'un amour illégitime. Les fruits de cet hymen.

Il signifie encore figurément utilité, profit, avantage qu'on retire de quelque chose. Je n'ai tiré aucun fruit de cette affaire. Je n'en ai point encore recueilli le fruit. J'en ai perdu tout le fruit. Beaucoup de peine et peu de fruit. Le fruit de ses travaux, de ses veilles. Travailler avec fruit. Lire un ouvrage avec fruit. On dit, au pluriel, dans un sens analogue, Les fruits d'un travail, d'une industrie, etc.

Il signifie également Effet, résultat d'une cause, soit bonne, soit mauvaise. C'est un fruit de votre piété. C'est un fruit de vos soins. Les fruits de l'expérience. Les grandes découvertes sont le fruit d'une longue patience. Ces mesures imprudentes ne tardèrent pas à porter leur fruit.

> FRUIT
n. m.
[Maçonnerie] Diminution d'épaisseur qu'on donne à une muraille à mesure qu'on l'élève.


Les mots proches :
acuité  -  aguets  -  bris  -  bruine  -  bruir  -  bruire  -  bruit  -  bruiter  -  brûlis  -  brut  -  brute  -  buis  -  croît  -  crudité  -  cuit  -  cuite  -  droit  -  droite  -  druide  -  duite  -  éfrit  -  équité  -  ermite  -  érudit  -  faciès


Mots précédents
Mots suivants

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
emménagogue
(adjectif et nom maculin)
Substance qui favorise l'écoulement des menstrues.
La fête c'est un jeu, mais solennel, mais réglé, mais significatif.
(Valéry)
Clothes make the man. Naked people have little or no influence on society.
(Mark Twain)