3,7 / 5 ( 145 votes ) Notez cette définition :

1

gentil,ille

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

gentil(nom masculin)

Nom que les anciens Hébreux donnaient aux étrangers.
Nom que les premiers chrétiens donnaient aux païens.

gentil,ille(adjectif)

Les synonymes Mediadico de gentil :

3 : sage: tranquille, posé, docile, obéissant, calme, paisible, doux.

Les synonymes Word de gentil :

Les synonymes WordNet de gentil :

Les antonymes de gentil :

méchant,e, odieux,euse, pentu,e, inhospitalier,ière, inabordable, acariâtre, austère


2

Définition du dictionnaire Littré

> GENTIL
Prononciation : jan-ti ; l'l ne se prononce jamais ; au pluriel, l's se lie : les jan-ti-z et leur apôtre
s. m.
Il se dit des anciens polythéistes, par opposition aux Juifs et aux Chrétiens. C'était un gentil.
L'Apôtre des gentils, saint Paul. On dit de même : le docteur des gentils.
Adj. Né d'un père gentil et d'une mère chrétienne.
REMARQUE
L'Académie ne donne gentil que comme masculin, soit substantif, soit adjectif. Mais rien n'empêche de dire, substantivement, une gentile, et, adjectivement, une mère gentile.
SYNONYME
GENTILS, PAÏENS. Païens est plus compréhensif que gentils. Païens se dit non-seulement des païens de Rome, de la Grèce, de l'Égypte et en un mot des anciens païens, il se dit aussi des peuples qui encore aujourd'hui appartiennent au polythéisme ; au lieu que gentils ne se dit que des païens contemporains des apôtres et des premiers siècles du christianisme.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Lat. gentilis, de gens, nation (voy. GENT 1). Les juifs disaient les nations, en grec, pour signifier les peuples étrangers à leur culte ; à leur imitation les chrétiens latins ont appelé gentiles ceux qui n'appartenaient pas à la religion chrétienne.
> GENTIL, ILLE
Prononciation : jan-ti, ti-ll' ; au masculin, l'l ne se prononce pas, excepté devant une voyelle, et alors elle se mouille ; un gen-ti-ll enfant ; au pluriel, i's se lie : de gen-ti-z oiseaux ; au féminin, ll sont mouillées : jan-ti-ll'
adj.
Sens 1
Dans le style archaïque, le gentil pays de France, le noble pays de France.
Il se dit quelquefois en un sens analogue pour délicat, généreux. C'est un gentil procédé.
Sens 2
Par extension, joli, mignon, qui plaît, en parlant des personnes (l'idée de bonne race, qui est le sens propre de gentil, ayant amené celle d'agrément, d'élégance). Gentil cavalier.
Substantivement. Faire le gentil, affecter des manières agréables.
Il se dit ironiquement des gens qu'on veut traiter en impertinents ou en ridicules. Je vous trouve gentil. Vous êtes un gentil garçon, un gentil compagnon.
Sens 3
Il se dit des choses au sens de joli, mignon. Ce bijou est gentil. Une chanson fort gentille.
Cela passe le gentil, se dit d'une chose grande et belle ; cette locution vieillit.
Ironiquement. Vous faites là un gentil personnage, un gentil métier, vous faites là un vilain personnage, un vilain métier. On dit dans un sens analogue : c'est gentil ; voilà qui est gentil.
Sens 4
Bois gentil, nom vulgaire du daphne mezereum, dit garou des bois.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. jantais ; Berry, genti, gentie ; wallon, genti, laborieux ; provenç. et espagn. gentil ; ital. gentile ; du lat. gentilis, qui est de bonne race, de gens, race (voy. GENT 1).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> GENTIL, ILLE
adj.
Qui a une certaine grâce, un certain agrément délicat. Un gentil enfant. Un gentil cavalier. Des manières gentilles. Un gentil petit chien. Une gentille petite bête. C'est un gentil pays, une gentille petite ville.

Il signifie aussi, familièrement, Qui est aimable. Il n'est guère gentil pour moi, J'ai à me plaindre de lui.

Il se dit quelquefois ironiquement. Vous faites là un gentil personnage, un gentil métier, Vous faites là un vilain personnage, un vilain métier.

Il se dit aussi ironiquement de Ceux que l'on veut traiter d'impertinents et de ridicules. Je vous trouve gentil de me dire cela.

> GENTIL
(On ne prononce pas l'L.) adj. m.
Païen, idolâtre. Il était fils d'un père gentil et d'une mère chrétienne.

Il est plus ordinairement nom et ne s'emploie guère alors au singulier. Les Juifs appelaient Gentils tous ceux qui n'étaient pas de leur nation. La vocation des gentils. Saint Paul est appelé l'Apôtre des gentils.

4

Anagrammes de gentil,ille

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de gentil,ille