4,6 / 5 ( 136 votes ) Notez cette définition :

1

grand,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

grand(nom masculin)

grand(adverbe)

Avec grandeur.

Difficultés orthographiques
voir grand.
faire les choses en grand.

grand,e(adjectif)

Qui a des dimensions supérieures à la moyenne.
Considérable d‘ une manière ou d‘ une autre.
Qui est en grande quantité.
Courageux, magnanime, noble.
Glorieux, illustre.
Avec grandeur.

Difficultés orthographiques
le Grand Apôtre ou l'Apôtre( saint Paul).
la Grande Armée.
annoncer à grand bruit.
faire grand bruit.
faire grand cas de.
la Grande Ceinture.
le Grand Chien et le Petit Chien( constellations).
de grand coeur.
le grand collier de la Légion d‘ honneur.
les grands corps de l‘ Etat.
le Grand Dauphin( fils de Louis XIV).
grand duc( oiseau).
à grand bruit.
à grands coups.
à grand renfort.
avoir grand-faim.
avoir grand-peur.
la Grande Guerre.
le grand maître de l‘ Université.
le Grand Maître de la Grande Loge( franc-maçonnerie).
le Grand Nord.
le grand siècle.
il est grand temps.
le grand vizir.
Pierre le Grand.
le Grand Turc.
le Grand Mongol.
les Grands Lacs( américains).
la Grande Mademoiselle.
le Grand Meaulnes( roman).
les grands de ce monde.
les Grands( grandes puissances).
un grand d‘ Espagne.
le Grand Inquisiteur.
les Grands Lacs américains.
le grand orgue.
les grandes orgues( emphatique).
la Grande Ourse( constellation).
le Grand Palais( à Paris).
en grande pompe.
le Grand Seigneur( le sultan).
le Grand Soir.
grand public( des spectacles grand public).
laver à grande eau.
un fenêtre grande ouverte, des fenêtre grandes ouvertes.

Les synonymes Mediadico de grand :

3 : adulte: avancé.

Les synonymes Word de grand :

10 : immense, infini

Les synonymes WordNet de grand :

Les antonymes de grand :

exigu, f.exiguë, humble, mince, petiot,e, modique, étroit,e, basse, bébé, enfant, étriqué,e, baby, bas, nourrisson, nouveau-né,e, pl.nouveau-nés,ées, poupon, tout-petit, serre, abject,e, ange, borne, moindre, jeune, resserre, mesure, normal,ale,aux, minime, indigne, impoli,e, léger,ère, minuscule, servile, profond,e, lilliputien,enne, infime, microscopique, petit,e, inqualifiable, mesquin,e, médiocre


2

Définition du dictionnaire Littré

> GRAND, ANDE
Prononciation : gran, gran-d' ; le d se lie : un gran-t homme ; au pluriel, l's se lie : de gran-z hommes
adj.
Sens 1
Qui a des dimensions plus qu'ordinaires.
Sens 2
Il se dit pour marquer simplement différence ou égalité entre des objets que l'on compare.
Sens 3
Toute grande.
Sens 4
D'une taille élevée.
Sens 5
Il se dit de ce qui a pris une certaine croissance.
Sens 6
Une grande lieue, une grande heure.
Sens 7
Qui est en grande quantité.
Sens 8
Qui, au physique ou au moral, surpasse la plupart des autres choses du même genre.
Sens 9
Il se dit de l'âge.
Sens 10
Important, principal.
Sens 11
Qui est au-dessus des autres par le rang, par le pouvoir.
Sens 12
Se dit aussi de Dieu.
Sens 13
Qui est au-dessus des autres par le génie, les qualités morales, le talent.
Sens 14
Titre de gloire de certains personnages.
Sens 15
Illustre.
Sens 16
Grand devant un substantif avec un sens superlatif.
Sens 17
Courageux, magnanime, noble.
Sens 18
Qui a un caractère de noblesse et d'élévation.
Sens 19
Titre des dignitaires les plus élevés dans leur ordre.
Sens 20
Titre de certains princes souverains.
Sens 21
Grand, épithète de certaines plantes.
Sens 22
Grand devant un certain nombre de substantifs féminins ne prend pas l'e.
Sens 23
S. m. Les grands, les personnes d'un âge fait, par opposition aux enfants.
Sens 24
Un personnage élevé en dignité.
Sens 25
Ce qu'il y a de grand, d'élevé, de noble.
Sens 26
Le grand de l'eau.
Sens 27
En grand.
Sens 28
À la grande.
Sens 1
Qui a des dimensions plus qu'ordinaires. Une grande ligne. Un grand vase. Une grande salle. Une grande ville. De grands hôpitaux. Les grandes distances qui séparent les astres les uns des autres.
Fig. et familièrement. Ouvrir de grands yeux, regarder avec surprise ou curiosité.
Le grand Océan, la mer Pacifique.
Les grandes Indes, l'Amérique.
Terme de papeterie. Grand aigle, grand raisin, voy. AIGLE, RAISIN.
Grands brins ou hauts brins, toiles de Bretagne dont la meilleure partie se fabriquait à Dinan.
Grand mât, voy. MÂT.
Sens 2
Il se dit pour marquer simplement différence ou égalité entre des objets que l'on compare. Sa maison est moins grande, plus grande, aussi grande que la vôtre. La salle n'est pas assez grande pour contenir tout le monde.
Plus grand que nature, se dit d'une statue, d'un tableau qui donne aux personnages une stature plus grande que la taille naturelle.
Fig.
Fig. et familièrement. Avoir les yeux plus grands que la panse, avoir plus grands yeux que grand ventre, c'est-à-dire être plutôt rassasié, au physique et au moral, qu'on n'avait cru.
Sens 3
La fenêtre est restée toute grande ouverte, ouverte autant qu'elle pouvait l'être.
On remarquera cet emploi où grande, tout en étant au féminin, a une signification adverbiale.
Sens 4
Il se dit d'une taille élevée. Un homme grand. Une grande femme. Un grand cheval.
Sens 5
Il se dit de ce qui a pris une certaine croissance. Quand les arbres seront grands. Cette femme a des enfants déjà grands. Ce jeune chien est déjà grand. Quand les blés seront plus grands.
Familièrement. Il est bien assez grand pour se servir lui-même, se dit par moquerie de quelqu'un qui se fait servir comme fait un enfant.
Familièrement. Une grande personne, les grandes personnes, se dit de personnes d'âge fait, par opposition aux enfants.
Grande fille, voy. FILLE, n° 3.
Sens 6
Il y a deux grandes lieues d'ici là, il y a deux lieues et plus. Deux grandes heures, deux heures et plus.
Marcher à grandes journées, voyager en faisant chaque jour plus de chemin qu'un homme, qu'une troupe n'en fait d'ordinaire dans une journée.
Sens 7
Qui est en grande quantité. Il n'a pas grand argent. Il y aura grand monde chez lui ce soir.
Grand jour, voy. JOUR.
Le grand air, l'atmosphère libre, en un lieu découvert, par opposition à l'air enfermé dans les habitations. Il se trouve mal, il faut le porter au grand air.
Un homme du grand air, voy. AIR 2.
Grandes eaux, se dit de la crue extraordinaire d'un fleuve, d'une rivière. à l'époque des grandes eaux.
Grandes eaux de Saint Cloud, de Versailles, les jets d'eau et les cascades jouant toutes ensemble.
Fig. et familièrement. Nager en grande eau, être dans l'abondance, avoir tout à souhait, être en passe de faire fortune.
Sens 8
Qui, au physique ou au moral, surpasse la plupart des autres choses de même genre. Porter de grands fardeaux. Ecrire une grande lettre. Grande fatigue. Il se fit un grand bruit. Un grand silence succéda à ces paroles. J'ai une grande nouvelle à vous apprendre. Un grand nombre. Avoir de grands vices. Il n'y a pas grand mal à cela. La grande armée se disait, sous le premier empire, de l'armée commandée par Napoléon lui-même, et surtout de l'armée qui fit la campagne de Russie.
Pièce à grand spectacle, pièce à décors et à changements à vue.
Fig. De grands mots, des mots emphatiques, des expressions exagérées, et aussi des mots techniques peu connus.
Grand chemin, voy. CHEMIN, n° 2.
Grand merci, voy. MERCI.
Le grand remède, les grands remèdes, les préparations mercurielles administrées pour le traitement de la syphilis.
Le grand remède se dit aussi du remède définitif, de celui auquel on a recours quand les autres sont épuisés. Le grand remède pour le mal de dents, c'est d'arracher la dent malade.
Terme d'alchimie. Le grand art, l'art de faire la pierre philosophale. Le grand oeuvre, voy. OEUVRE.
Terme d'ancienne législation. Grandes audiences, se disait des audiences que le parlement consacrait aux causes des rôles, par opposition aux petites audien ces.
Dans l'ancienne organisation judiciaire, grands jours, voy. JOUR.
Grand conseil, voy. CONSEIL, n° 9.
Sens 9
Il se dit de l'âge. Un grand âge.
Une grande jeunesse, âge très peu avancé dans la vie. On ne put lui confier cette affaire à cause de sa grande jeunesse.
Grande vieillesse, âge très avancé.
Sens 10
Important, principal. Un des grands principes de la philosophie. C'est un grand point de savoir bien prendre son temps.
Sens 11
Il se dit des personnes qui surpassent les autres par le rang, par le pouvoir, par la dignité. Une grande dame.
Grand seigneur, voy. SEIGNEUR.
Familièrement. Trancher du grand seigneur, affecter le train, le ton d'un grand seigneur.
Absolument. Trancher du grand, affecter la grandeur, la magnificence.
Familièrement. Les grands parents, les plus considérables d'entre les proches parents, et aussi les grand-père, grand'mère, grands oncles, etc.
Le grand monde, voy. MONDE.
Par extension, il se dit parfois des choses en ce sens.
Sens 12
Se dit aussi de Dieu.
Grand Dieu, exclamation d'étonnement, de crainte etc.
Grands dieux, quand il est question de païens.
Promettre, jurer ses grands dieux, faire de grandes protestations.
Sens 13
Il se dit des personnes qui surpassent les autres par le génie, par les qualités morales, par les talents, etc. Une grande reine. Une grande impératrice. Un grand peintre. Un grand musicien.
Un grand esprit, une personne remarquable par l'étendue de ses idées, par la grandeur de ses conceptions.
Sens 14
Titre de gloire de certains princes ou personnages illustres (en cet emploi, Grand prend une majuscule), etc. Alexandre le Grand. Henri le Grand. Saint Grégoire le Grand.
On remarquera que l'épithète se met avant le substantif lorsqu'on parle du mérite du personnage : le grand Alexandre. Mais, lorsqu'on veut distinguer le personnage d'autres qui portent le même nom, alors l'épithète doit toujours être après le substantif : Alexandre le Grand.
Sens 15
Illustre.
Une grande maison, une famille illustre par son rang, par son ancienneté.
La grande nation, terme dont on se servait sous le premier empire pour désigner la nation française.
Sens 16
Grand devant un substantif lui donne, en bonne ou en mauvaise part, un sens superlatif. Grand buveur. Grand poltron. Grand lâche. Grand imbécile. Grand menteur. Grande bavarde.
Familièrement. Ils sont grands amis, ils sont liés par l'amitié.
Sens 17
Courageux, magnanime, noble. Faire une chose de grand coeur, la faire très volontiers.
Sens 18
Qui a un caractère de noblesse et d'élévation.
Terme de beaux-arts. Grande manière, manière appropriée aux sujets nobles, aux compositions vastes et de grandes dimensions.
Sens 19
Titre des dignitaires les plus élevés dans leur ordre. Grand maître de l'université. Grand chancelier de la Légion d'honneur. Grand référendaire. Grand chambellan.
Dans un sens analogue. Grand prêtre, grand pontife, grande prêtresse, etc.
Titre donné aux chefs de certains ordres. Grand maître de Malte.
On dit de même grande maîtrise.
Se dit encore de certains officiers principaux des mêmes ordres. Grand prieur de France. Grand officier de la Légion d'honneur. Grand cordon.
Grand-croix, voy. ce mot à sa place.
Monsieur le Grand se disait, dans l'ancienne cour, du premier écuyer de la grande écurie du roi.
Se dit enfin de certaines charges de divers monastères d'hommes ou de femmes. Grand prieur de Cluny. La grande prieure de telle abbaye.
Grand vicaire, voy. VICAIRE.
Sens 20
Titre de certains princes souverains. Le Grand Seigneur. Le Grand Khan. Le Grand Mogol. Le Grand Turc. Le grand-duc de Toscane. Mahomet II fut le premier prince ottoman qualifié Grand Turc par les chrétiens, en raison de l'étendue de sa domination par comparaison avec le sultan d'Iconium que Monstrelet désigne sous le nom de Petit Turc.
On dit de même un grand-duché.
Sens 21
Terme de botanique. Grand baume, la tanaisie. Grande marjolaine, l'origan.
Terme de zoologie. Grand cachalot, le physeter.
Sens 22
Grand, devant un certain nombre de mots féminins, ne prend pas l'e du féminin. En voici la liste.
Grand'bande, anciennement, sorte d'orchestre pour danser.
Grand'chambre, une chambre de l'ancien parlement. En toute autre occasion, on dit : une grande chambre.
Grand'chère. Faire grand'chère. Mais il faudrait dire : faire une grande chère.
Grand'chose.
On trouve aussi grande chose, bien moins usité. Mais il faudrait dire : une grande chose.
Grand'coiffe.
Grand'faim. Grand'soif. Mais il faudrait dire : une grande faim, une grande soif.
Grand'garde, en termes militaires, sorte de poste avancé. Une grande garde serait tout autre chose, serait une garde nombreuse.
Grand'hâte.
Grand'honte. Mais il faudrait dire : une grande honte.
Grand'mère. Voyez grand'mère à sa place.
Grand'messe. Avez-vous entendu la grand'messe ?
À grand'peine. à grande peine n'est pas usité.
Grand'peur. Mais il faudrait dire : une grande peur.
Grand'pitié. Mais il faudrait dire : une grande pitié.
La grand'rue se dit souvent de la rue principale d'une ville.
Grand'salle, salle du palais de justice à Paris. Partout ailleurs on dit : une grande salle.
La grand'soeur.
Voy. GRAND'TANTE à sa place.
La Fontaine a dit en grand'pompe : Alibech fut festinée en grand'pompe, Diable. Mme de Sévigné a dit la grand'mode :
Vaugelas a dit : la plus grand'part.
Ménage dit qu'on n'a point trouvé d'autre raison pour l'élision de l'e dans ces cas que l'usage qui l'a établie. Mais d'une part il n'y a point d'e élidé, et d'autre part la raison de cette forme est fournie de la façon la plus simple par l'ancienne langue. Grand, venant du latin grandis qui a la même terminaison pour le masculin et le féminin, n'avait non plus qu'une seule terminaison pour les deux genres dans l'ancien français : une grant cité, etc. Cet usage, parfaitement régulier, comme on voit, se trouva en contradiction avec celui qui survint et qui donna à ces adjectifs une terminaison féminine. Mais, de cette contradiction, il résulta que grand fut maintenu par le parler habituel en accord avec quelques noms féminins. Ainsi il n'y a point d'e élidé et, partant, point d'apostrophe à mettre. Il serait meilleur de supprimer cette apostrophe que de présenter à l'esprit la fausse idée d'une suppression qui serait une anomalie sans raison ; mais un homme seul n'a pas autorité suffisante pour cela. Voy. à GRAND'MÉRE l'anomalie ridicule à laquelle conduit cette apostrophe.
Sens 23
S. m. Les grands, les personnes d'un âge fait, par opposition aux enfants.
Dans les lycées et colléges, les grands, les écoliers les plus âgés. En ce sens il se dit aussi au singulier : un grand.
Le féminin est usité dans les pensions de filles. Les grandes. Une grande.
Sens 24
Un personnage élevé en dignité.
Un demi-grand, un personnage intermédiaire entre les grands et ceux qui ne le sont pas.
Grand d'Espagne, titre de la première distinction en Espagne, qui donne, entre autres priviléges, celui de se couvrir devant le roi.
Sens 25
Ce qu'il y a de grand, d'élevé, de noble.
Terme de beaux-arts. Le grand, ce qui se distingue par la puissance d'exécution et la grandeur de pensée.
Se dit aussi du luxe, de la dépense. Donner dans le grand.
Du petit au grand, en comparant les petites choses aux grandes.
Aller du petit au grand, commencer par de petites choses, pour parvenir à de plus grandes.
Argumenter du petit au grand, tirer de ce qui est petit une conclusion sur ce qui est grand.
Sens 26
Terme de mer. Le grand de l'eau, le plus haut point où une marée monte dans le mois.
Sens 27
En grand, loc. adv. De dimension naturelle. Il s'est fait peindre en grand.
En grand, avec toute l'étendue que comporte la chose dont il s'agit. Les instruments nécessaires pour la culture en grand.
Fig.
En grand se dit aussi par comparaison avec ce qui est plus petit.
Fig. Travailler en grand, travailler sur un vaste plan, d'après une vue générale et complète.
Penser, agir en grand, penser, agir d'une manière noble, élevée.
En grand, en gros, en masse.
Sens 28
À la grande, loc. adv. à la manière des grands seigneurs.
PROVERBES
Petite pluie abat grand vent, la pluie fait cesser le vent ; et fig. peu de chose suffit pour calmer un grand emportement.
Aux grands maux, les grands remèdes.
Service, promesse de grands, voy. HÉRITAGE.
Qui a grand, grand lui faut, les personnes riches se marient entre elles.
REMARQUE
1. Grand, adjectif, avec demi ne prend pas de tiret : Diviser le demi grand arc. Papier demi grand aigle. Grand substantif en prend un : Un demi-grand.
2. Un grand homme est un homme d'un grand mérite intellectuel et moral. Un homme grand est un homme d'une grande taille.
3. Grande avec femme ne signifie que la taille, et l'on ne dit ni : c'est une grande femme, pour exprimer c'est une femme de grand mérite, comme on dit c'est un grand homme ; ni les grandes femmes de l'antiquité, comme les grands hommes de l'antiquité.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. et espagn. gran ; portug. et ital. grande ; du latin grandis.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE GRAND. Ajoutez :
Sens 29
S. f. pl. Les grandes, les femmes des grands.
Sens 30
Tout en grand se dit, en termes de marine, d'un navire qui n'a souffert aucun dommage.
Sens 31
Dans l'ancienne monarchie, monsieur le Grand, le grand écuyer.
On dit depuis quelque temps : Faire grand, pour travailler en grand, à la grande. Faites grand, Sire, fut une flatterie adressée dans le temps à Napoléon III.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> GRAND, ANDE
adj.
Qui a beaucoup de hauteur, de profondeur, de longueur, de largeur, de volume ou de capacité. Être de grande taille. Grande distance. Marcher à grands pas. Une grande forêt. Un grand trou. Substantivement, Du petit au grand, Par comparaison des petites choses aux grandes. Travailler, opérer en grand, D'après un vaste plan, d'après une vue générale et complète. On dit dans le même sens Fabriquer en grand. Adverbialement, Voir grand, Avoir des vues larges, excessives. On dit de même Faire grand.

Fenêtre, porte toute grande ouverte, Fenêtre, porte largement, entièrement ouverte.

En termes de Papeterie, Grand aigle, grand raisin. Voyez AIGLE, RAISIN.

Fig. et fam., Ouvrir de grands yeux, Voir, regarder avec surprise, avec curiosité.

Plus grand que nature, se dit d'une Statue, d'un tableau où les proportions naturelles sont exagérées, où la taille ordinaire est dépassée. Par extension, Les héros de l'épopée sont plus grands que nature.

Fig. et pop., Avoir les yeux plus grands que le ventre, Demander, se faire servir plus de nourriture qu'on n'en peut manger.

Il se dit particulièrement d'un Enfant, d'un adolescent dont la taille se développe. Cette femme a des enfants déjà grands. Cet enfant se fait grand. On vous donnera cela quand vous serez plus grand, quand vous serez grand. Vous n'êtes pas encore assez grand pour sortir seul. Elle est déjà grande fille. Il est déjà grand garçon.

Il se dit pareillement des Animaux et des plantes. Ce jeune chien est déjà grand. Ce bois commence à devenir grand. Les blés sont déjà grands.

Fam., Une grande personne se dit d'une Personne faite, par opposition aux enfants. Les enfants veulent imiter les grandes personnes.

Il se dit quelquefois des Choses qui passent un peu la mesure déterminée qu'elles ont ordinairement. Il y a deux grandes lieues d'ici là, Plus de deux lieues. Nous attendîmes deux grandes heures, Plus de deux heures. Marcher à grandes journées, Voyager en faisant chaque jour plus de chemin qu'un homme, qu'une troupe n'en fait ordinairement dans une journée. On dit, dans un sens analogue, Nous passâmes en cet endroit quinze grands jours, Quinze jours qui parurent fort longs.

Il se dit, dans un sens plus général, des Choses qui surpassent celles de la même espèce, en qualité ou en quantité. Porter de grands fardeaux. Gouverner un grand empire. Avoir une grande fortune. Faire une grande dépense. Cela ne peut se faire qu'à grands frais. Écrire une grande lettre. Faire de grands changements dans un ouvrage Grand concours de peuple. Grand dîner. Grande cérémonie. En grande pompe. Pièce à grand spectacle. Être en grande tenue. Grande chaleur. Grande pluie. Grand vent. Grand malheur. Grande perte. Ce remède lui a fait grand bien. Je ne vois pas grand mal à cela. Aller grand train. Une grande pensée, un grand dessein. Laisser de grands souvenirs. Faire quelque chose de grand. Se signaler par de grandes actions. Avoir un grand mérite, de grands talents, de grandes vertus, de grands vices. Commettre un grand crime. Être d'une grande douceur, d'une grande faiblesse. Il est parti, à mon grand regret. Faire grand cas d'une chose. Je vous en ai de grandes obligations. Être en grande vénération. Avoir une grande puissance, Un grand crédit, une grande réputation. Avoir un grand nom. Être d'une grande naissance. C'est là de la grande éloquence.

Un grand âge, Un âge avancé.

Prov., Aux grand maux les grands remèdes. Cela se dit au propre et au figuré.

Fig. et fam., De grands mots, Des expressions exagérées, emphatiques. Un discours plein de grands mots. Ces grands mots n'en imposent à personne.

Faire une chose de grand coeur, La faire volontiers, avec empressement, avec un grand plaisir.

Grand merci. Voyez MERCI.

Grand chemin. Voyez CHEMIN.

Grand-route, Route importante, notamment Route nationale ou départementale.

GRAND signifie quelquefois Qui est en grande quantité. Il n'a pas grand argent. Il n'y avait pas grand monde à ce spectacle.

Grandes eaux se dit en parlant de la Crue extraordinaire des fleuves, des rivières. À l'époque des grandes eaux.

Les grandes eaux de Versailles, de Saint- Cloud, Les cascades, les jets d'eau jouant tous ensemble.

Fig., Nager en grande eau, Être dans l'abondance, jouir d'une grande fortune, se trouver dans de grandes occasions d'avancer ses affaires.

Prov., Petite pluie abat grand vent. Voyez ABATTRE.

Grand jour, La lumière du jour, lorsque le soleil est tout à fait levé; le jour aux endroits où rien ne l'obscurcit, ne l'affaiblit. Attendons le grand jour. Il fait déjà grand jour. Examiner une étoffe au grand jour. On le dit, figurément, d'une Grande publicité. Mettre au grand jour les actions de quelqu'un. Il n'ose se produire, il craint le grand jour. On dit aussi le grand jour de la publicité, le grand jour de l'impression.

Le grand air, L'atmosphère dans un lieu découvert, par opposition à l'air renfermé dans les habitations, qui ne peut circuler et se renouveler que lentement. S'exposer au grand air. Cet enfant a besoin de grand air, d'aller au grand air. Le grand air de la campagne.

Fig., Avoir grand air. Pour cette locution et celles qui lui sont analogues, voyez AIR.

GRAND signifie aussi Qui est important, principal. Les grands États de l'Europe. Les grandes puissances. Les grands établissements de crédit. Un des grands principes de la philosophie. C'est un grand point de savoir bien prendre son temps. Il m'a donné une grande leçon par son exemple. C'est un de mes grands amis.

En termes d'Alchimie, Le grand oeuvre, La pierre philosophale, la prétendue transmutation des métaux en or. On disait aussi dans le même sens Le grand art.

Il signifie également Qui est fort au-dessus des autres par sa naissance, son pouvoir, sa dignité. Les grands dignitaires. Un grand personnage. Un grand seigneur. Substantivement, Les grands de la terre. Spécialement, Un grand d'Espagne, Seigneur titré qui avait le privilège de se couvrir devant le roi.

Fam., Trancher du grand seigneur, Faire le grand seigneur.

Il est devenu le surnom de quelques princes et de quelques personnages illustres, qui se sont élevés au-dessus des autres par leurs actions héroïques, par leur mérite extraordinaire. Dans ce sens, il est toujours précédé de l'article, et à la suite du nom. Alexandre le Grand. Saint Grégoire le Grand. Albert le Grand. Louis le Grand.

Il est aussi le Titre de certains dignitaires, de certains officiers qui en ont d'autres sous eux. Grand maître de l'université. Grand chancelier de la Légion d'honneur. Grand chambellan. Grand aumônier. Grand écuyer. Grand veneur. On dit dans un sens analogue Grand prêtre. Grand pontife.

Il est également le Titre que l'on a donné aux divers princes souverains. Le Grand Seigneur. Le Grand Turc. Le Grand Kan. Le Grand Mogol. Le grand-duc de Toscane. On dit dans un sens analogue Le grand-duché de Toscane.

On donne ce même titre aux chefs de certains ordres. Grand maître de Malte. Grand maître de l'ordre Teutonique. On dit dans un sens analogue Grande maîtrise.

Il se donne pareillement aux officiers principaux de certains ordres. Grand officier de la Légion d'honneur. Grand-croix. Grand cordon.

Il se disait aussi en parlant de Certaines charges de divers monastères d'hommes ou de femmes. Grand prieur de Cluny. La grande prieure d'une abbaye.

Le grand monde, La société distinguée par la qualité, les dignités, les richesses, la culture de l'esprit, l'élégance des manières de ceux qui la composent. Fréquenter le grand monde. Aller dans le grand monde.

Il se dit des Personnes qui surpassent les autres par leur génie, par leurs qualités morales, par leurs talents, etc. Un grand génie. Un grand esprit. Un grand homme. Être au rang des grands hommes. Un grand capitaine. Un grand politique. Un grand médecin. Un grand poète. Un grand peintre. Un grand artiste. Le grand Corneille. Étudier les ouvrages des grands maîtres.

Placé devant un adjectif ou un nom pris adjectivement, il lui donne en bonne ou en mauvaise part un sens superlatif. Grand travailleur. Grand lâche. Grand ignorant. Grand sot. Grand criminel. Grand menteur. Grand joueur. Grand buveur. Grande bavarde.

Fam., Ils sont grands amis, Ils sont liés d'une étroite amitié.

Il se dit quelquefois pour Courageux, magnanime, noble. Il fut grand dans l'adversité. Un grand coeur. Une grande âme.

Grand Dieu! Exclamation d'étonnement, de crainte, etc.

Fig. et fam., Promettre, jurer ses grands dieux, Promettre, jurer avec de grands serments.

GRAND devant un nom féminin commençant par une consonne ne prend pas d'e dans quelques locutions anciennes consacrées par l'usage. Grand-mère. Grand-croix. Grand-rue. À grand-peine. Faire grand-pitié. Grand-messe. Ce n'est pas grand-chose. Grand-Chambre.

4

Anagrammes de grand,e

Nombre de lettres :
5

Usages de grand,e

grand,e


1 :

Comme un grand.


6

Mots Proches de grand,e