Recevoir les newsletters :


1 habiller

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

3,8 / 5 - 203 votes

Notez cette définition :

> habiller (verbe transitif)

Les synonymes de habiller :
2 : vêtir: fringuer[ fam], nipper[ fam], couvrir, envelopper, recouvrir, accoutrer[ péj], affubler, parer, costumer, déguiser, travestir, endimancher, attifer[ fam], fagoter[ fam].


Les antonymes de habiller :

dévêtir, dévoiler, déshabiller, révéler, confesser, avouer, montrer, dénuder


2Définition du dictionnaire Littré

> HABILLER
Prononciation : a-bi-llé, ll mouillées, et non a-biyé
v. a.
Sens 1
Rendre propre à, disposer (sens primitif, conservé seulement dans certains métiers).
Terme de cuisine. Dépouiller, vider du gibier, du poisson pour l'accommoder. Habiller un lapin, de la volaille.
Terme de boucherie. Faire l'habillage d'une bête tuée.
Terme de pêche. Fendre la morue que l'on veut saler et en ôter l'arête.
Terme de jardinage. Habiller un arbre, en écourter les branches, en visiter les racines avant de le planter, les rafraîchir en les taillant et retrancher les racines endommagées.
Enluminer les cartes à jouer.
Préparer une peau de manière qu'elle puisse être employée.
Préparer un cuir pour le mettre au tan.
Monter et terminer une carde.
Passer le lin et le chanvre par le séran ou peigne.
Ajouter une anse, un pied, une oreille au corps d'une pièce de poterie.
Sens 2
En un sens particulier. Mettre sur quelqu'un les diverses pièces d'étoffe dont on couvre le corps. Habiller un enfant. Un valet de chambre qui habille son maître.
Il n'est pas achevé d'habiller, signifie également, on n'a pas achevé de l'habiller, ou il n'a pas achevé de s'habiller.
Sens 3
Donner, fournir des habits à quelqu'un. Tous les ans il habille une famille pauvre.
Fig.
Sens 4
Faire des habits à quelqu'un. C'est depuis vingt ans le même tailleur qui m'habille.
Absolument. Ce tailleur habille très bien.
Fig. Habiller quelqu'un de toutes pièces, en dire beaucoup de mal.
On dit dans le même sens, simplement, habiller.
Sens 5
Faire prendre tel ou tel costume.
Fig. Habiller une pensée en vers, la mettre en vers.
Fig. Donner à un personnage un caractère qui lui est étranger.
En mauvaise part, habiller à la française les héros de l'antiquité.
On dit dans un sens analogue : Ce traducteur a habillé Démosthène à la française.
Sens 6
Il se dit de l'effet que font les habits qu'on porte. Ce costume vous habille très bien.
Absolument. Cette étoffe habille bien, elle est souple, maniable, s'adapte aux formes du corps.
Sens 7
Par extension, couvrir, envelopper. Habiller de ronces le tronc d'un arbre pour le préserver de la dent des animaux.
Fig. Habiller un conte, le raconter de manière que ce qu'il peut renfermer de graveleux ou de trop libre soit caché.
Sens 8
Terme d'arts. Draper les figures. Ce peintre, ce sculpteur ne sait pas habiller ses figures.
Sens 9
S'habiller, v. réfl. Mettre des habits. Je m'habille et je pars.
Se pourvoir d'habits. Il s'habille chez les premiers faiseurs.
Il se dit de la manière de s'habiller. Il s'habille très bien. Il s'habille à l'antique. Cette femme ne sait pas s'habiller.
Absolument, s'habiller, se mettre en toilette. Je vais dîner volontiers chez eux, parce que je n'ai pas besoin de m'habiller.
Fig. Se couvrir.
Sens 10
S. m. L'action d'habiller.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. habillé, de habile dans le sens de commode, qui est à point, qui va. Habiller est proprement rendre dispos, mettre à point, d'où vêtir.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> HABILLER
v. tr.
Revêtir quelqu'un de ses habits. Habiller un enfant. Un valet de chambre qui habille son maître. Il n'est pas encore achevé d'habiller.

En termes de Beaux-Arts, Habiller une figure se dit de la Manière dont un peintre ou un sculpteur drape et revêt les figures.

Fig. et fam., Habiller quelqu'un, En dire beaucoup de mal. Le voilà bien habillé!

Il signifie aussi Donner, faire des habits à quelqu'un. Habiller les pauvres. Habiller des troupes.

Il signifie également Faire des habits à quelqu'un. C'est tel tailleur qui l'habille. Absolument, Ce tailleur habille bien.

Il signifie au figuré Donner un certain caractère à un personnage; et, dans cette acception, il se dit ordinairement en mauvaise part. Ce poète habille à la française les héros de l'antiquité. On dit, dans un sens analogue, Ce traducteur a habillé Démosthène à la française, à la moderne.

Il se dit encore de l'Effet que font les habits lorsqu'ils sont revêtus. Cette redingote vous habille bien. Cette robe l'habille à ravir.

Absolument, Cette étoffe habille bien, Elle est souple et maniable, et elle prend bien les formes.

Il signifie aussi, par extension, Couvrir, envelopper, entourer. Les gravures de ce livre ont été très adroitement habillées.

Dans la langue technique, il signifie Soumettre à une préparation spéciale en vue de tel ou tel usage. Habiller un veau, Le dépecer en vue de la vente. Habiller du poisson, de la volaille, Les préparer en vue de la cuisson. Habiller de la morue, En ôter les ouïes et l'arête en vue de la salaison. Habiller une montre, En organiser le mécanisme. Habiller une pièce de poterie, La munir de tous ses accessoires, anses, pied, oreilles, etc.

S'HABILLER signifie Mettre des habits, se vêtir. Je le trouvai qui s'habillait. On ne lui donna pas le temps de s'habiller. Le prêtre s'habille pour aller à l'autel.

Il signifie quelquefois Se pourvoir d'habits. Il s'est habillé tout de neuf. S'habiller dans une maison de confection.

Il se dit aussi en parlant de la Manière dont une personne s'habille, du goût qu'elle met dans le choix et l'arrangement de ses habits. Cet homme ne sait pas s'habiller. S'habiller de blanc, de bleu, etc. Elle s'habille toujours avec goût. Un homme habillé de noir.

Costume habillé, Toilette habillée, Costume, toilette que l'on met pour une visite de cérémonie, pour une fête, pour une circonstance où l'on veut paraître à son avantage.



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
isoptère
(nom masculin)
Insectes dont les ailes sont identiques.
L'humanité n'a dans l'ensemble aucun but.
(Nietzsche)
You are going to let the fear of poverty govern your life and your reward will be that you will eat, but you will not live.
(G.B. Shaw)