Recevoir les newsletters :


1 lait

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,4 / 5 - 276 votes

Notez cette définition :

> lait (nom masculin)

Difficultés orthographiques
des frères de lait.
lait d‘ amande( s).
cochon de lait.
des dents de lait.
être soupe au lait.

Homonymes - paronymes
lai( poème).
laid, e( vilain).
laie( femelle du sanglier).
laie( sentier en forêt).
laie ou laye( hache).
lais( terrains découverts par la mer).
lai, e( religieux[ frère lai]).
lé( largeur d‘ une étoffe).
lez ou lès ou les( près de).
les( article et pronom).

2Définition du dictionnaire Littré

> LAIT
Prononciation : lè ; le t ne se lie que dans le parler soutenu
s. m.
Sens 1
Liquide opaque, blanc, d'une pesanteur spécifique un peu plus grande que celle de l'eau, d'une saveur douce, fourni par les glandes mammaires de la femme et des femelles des animaux mammifères, pour la nourriture des petits.
Jeune lait, lait d'une femme accouchée depuis peu.
Lait d'un an, lait d'une femme accouchée depuis un an.
Vieux lait, lait d'une femme accouchée depuis longtemps.
Le lait monte, se dit du lait qui commence à venir à une nouvelle accouchée.
Fièvre de lait, fièvre causée par le lait qui commence à venir aux femmes dans les premiers jours qui suivent l'accouchement.
Lait répandu, prétendue déviation du lait, à laquelle le vulgaire attribue la plupart des maladies qui surviennent après les couches, mais qui ne sont nullement dues à un lait répandu.
On dit vulgairement aussi : son lait lui a remonté, en parlant d'une femme à qui il survient quelque maladie dans le cours de ses couches ; fausse opinion populaire, car le lait ne remonte pas plus qu'il ne se répand.
Fig. On a troublé le lait à cette nourrice, elle est devenue grosse.
Frères de lait, soeurs de lait, l'enfant de la nourrice et le nourrisson qui a sucé le même lait.
Fig.
Dents de lait, les premières dents qui viennent aux enfants et aux jeunes animaux. Cet enfant perd ses dents de lait. Cheval qui a encore ses dents de lait et qui est trop jeune pour travailler.
Fig.
Fig. Avoir une dent de lait contre quelqu'un, voy. DENT, n° 4.
Vache à lait, voy. VACHE.
Veau de lait, cochon de lait, veau, cochon qui tette encore, ou qu'on ne nourrit que de lait.
Sens 2
Fig. Nourriture de l'âme, de l'esprit.
Sucer avec le lait une doctrine, une opinion, un sentiment, recevoir, dès l'enfance, une doctrine, une opinion, un sentiment.
On dit dans le même sens : il a sucé le lait de la doctrine évangélique, le lait des saines doctrines, etc.
Sens 3
Lait considéré comme aliment des personnes qui ne tettent plus.
Battre le lait, le remuer dans la baratte pour faire le beurre.
Pot au lait, voy. POT.
Se mettre au lait, se mettre au régime lacté, faire du lait sa principale nourriture.
Lait coupé, lait dans lequel on a mis une portion d'un autre liquide. Lait coupé avec de l'eau, avec du bouillon.
Fig. et familièrement. Il avale cela doux comme lait, se dit d'un homme qui reçoit avidement toutes sortes de louanges, ou qui, par lâcheté, par dissimulation, passe doucement sur les choses qu'on lui dit pour le piquer.
Fig. Bouillir du lait à quelqu'un, voy. BOUILLIR. n° 2.
Veiller à quelque chose comme au lait sur le feu, veiller sans se relâcher à quelque chose, locution qui vient de ce que le lait, quand il commence à bouillir, si on ne le retire pas à temps, déborde et tombe dans le feu.
Soupe au lait, soupe de lait, voy. SOUPE.
Sens 4
Petit-lait ou lait clair, la sérosité qui se sépare du lait lorsqu'il se caille.
Sens 5
Lait de beurre, espèce de petit-lait qui reste dans la baratte, après qu'on a fait le beurre, et qui n'est que du petit-lait tenant en suspension des grumeaux de beurre.
Sens 6
Lait ribot, nom du petit-lait en Bretagne, ainsi nommé parce qu'il se produit quand on ribote le beurre, voy. RIBOTER.
Gros lait, nom donné en Bretagne au lait caillé.
Sens 7
Lait artificiel, solution de caséine dans les carbonates alcalins, voy. LACTOLINE.
Sens 8
Sucre de lait, voy. LACTINE.
Sens 9
Liqueur blanche qui est dans les oeufs frais, quand ils sont cuits à point pour être mangés à la coque. Cet oeuf est bien cuit, il fait le lait.
Sens 10
Suc blanc qui sort de quelques plantes et de quelques fruits. Lait de figuier. Lait de coco.
Sens 11
Nom de certaines liqueurs artificielles qui ont une ressemblance de couleur avec le lait.
Lait d'amandes, émulsion d'amandes douces ou amères, ayant beaucoup de ressemblance avec le lait.
Lait virginal, cosmétique dans lequel on faisait entrer autrefois le baume du Pérou, le storax, l'ambre et la civette ; on le prépare aujourd'hui en versant goutte à goutte de la teinture alcoolique de benjoin dans de l'eau commune, jusqu'à ce que la liqueur soit parfaitement blanche. Le lait virginal est ainsi dit parce qu'il est employé pour entretenir la fraîcheur du teint.
Lait de poule, sorte d'émulsion qu'on prépare en battant un jaune d'oeuf avec de l'eau chaude et du sucre, et aromatisant avec de l'eau de fleur d'orange.
Terme d'alchimie. Lait virginal ou lait de la vierge, mercure hermétique qui, projeté sur quelque métal, le change en une liqueur blanche.
Sens 12
Lait de chaux, solution aqueuse, tenant de l'hydrate de chaux en suspension. Blanchir une muraille avec du lait de chaux.
Sens 13
Lait de cire, composition qui sert à lustrer les meubles.
Lait de soufre, liqueur laiteuse qui résulte de la précipitation d'un sulfhydrate par un acide.
Sens 14
Voie de lait, voy. LACTÉE (VOIE).
Sens 15
Nom de diverses plantes. Lait battu, la fumeterre.
Lait de couleuvre, le réveil-matin ou euphorbia cyparissias, L.
Lait doré, l'agaric délicieux.
Lait d'oiseau, l'ornithogale blanc.
Lait de Sainte-Marie, le chardon-Marie.
Lait d'âne, laiteron
Sens 16
Nom de certaines substances minérales. Lait de roche, chaux carbonatée spongieuse.
Lait de montagne, variété terreuse de carbonate de chaux.
PROVERBES
Le vin est le lait des vieillards, il soutient leurs forces.
Il sait connaître mouches en lait, c'est-à-dire il n'est pas niais, il sait l'air du monde.
Si on lui tordait le nez, il en sortirait du lait, voy. TORDRE.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. laissea ; wallon, lèsai ; namur, lasia ; Hainaut, lachau, lassau ; bressan, lassay ; provenç. lach, lag, lait, layt ; catal. llet ; espagn. leche ; portug. leite ; ital. latte ; du lat. lactem, accusatif archaïque de lac. Comp. le celtique : kymri, llaeth ; irland. lacht ; bas-bret leaz. Les patois laissea, lèsai, etc. viennent d'un diminutif lactellum.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE LAIT. Ajoutez :
Sens 17
Arbre à lait ou arbre à la vache, voy. ARBRE à LA VACHE dans le Supplément, au mot ARBRE.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> LAIT
n. m.
Liqueur blanche qui se forme dans les mamelles de la femme pour la nourriture de son enfant, et dans celles des animaux mammifères femelles pour la nourriture de leurs petits. Cette nourrice n'a point de lait, a beaucoup de lait. Son lait est échauffé. Une frayeur lui a troublé son lait, lui a fait perdre son lait. Ils ont tété d'un même lait, le même lait. Lait de vache, de brebis, d'ânesse, de chèvre, de jument. Boire du lait. Se mettre au régime du lait. Être au lait. Ne vivre que de lait. Lait caillé. Du lait bouilli. Café au lait. Un potage, une soupé, des oeufs au lait. Un pot au lait. Blanc comme lait, comme du lait.

Jeune lait, Lait d'une femme accouchée depuis peu. Lait d'un an, Lait d'une femme accouchée depuis un an. Vieux lait, Lait d'une femme accouchée il y a longtemps.

Fièvre de lait. Voyez FIÈVRE.

Frères de lait, soeurs de lait. Voyez FRÈRE. Voyez SOEUR.

Dents de lait. Voyez DENT.

Vache à lait, Vache à laquelle on a enlevé son veau et dont le lait est employé pour les besoins de l'homme. Il se dit figurément et familièrement d'une Personne qu'on exploite, et, par extension, d'une Chose dont on tire un profit continuel. Cette dupe est une vache à lait pour lui. Ce malade est une vache à lait pour les médecins. Cette affaire est une vache à lait.

Veau de lait, cochon de lait, Veau, cochon qui tette encore, ou qu'on ne nourrit que de lait.

Petit-lait, Sérosité qui se sépare du lait lorsqu'il se caille. Petit-lait clarifié.

Lait de beurre, Espèce de petit-lait qui reste dans la baratte, après qu'on a fait le beurre.

Lait coupé, Lait dans lequel on a mis une portion d'un autre liquide. Lait coupé avec du bouillon, avec de l'eau d'orge.

Fig., Sucer avec le lait une doctrine, une opinion, un sentiment, Recevoir, dès l'enfance, une doctrine, une opinion, un sentiment. Ce sont des principes qu'il a sucés avec le lait. Il existe entre ces deux familles une vieille haine que les enfants sucent avec le lait. On dit à peu près dans le même sens Il a sucé le lait de la doctrine évangélique, le lait des saines doctrines, etc.

Prov. et fig., Le vin est le lait des vieillards.

Fig. et fam., Il avale cela doux comme lait, se dit de Quelqu'un qui reçoit avidement toutes sortes de louanges, ou qui, par lâcheté, par dissimulation, passe doucement sur les choses qu'on lui dit pour le piquer.

Fam., S'emporter comme une soupe au lait. Voyez SOUPE.

Fig. et par exagération, Si on lui pressait le nez, il en sortirait encore du lait, se dit d'un Très jeune homme qui vient se mêler de choses au-dessus de son âge et de sa capacité.

LAIT se dit, par analogie, d'une Certaine liqueur blanche qu'on trouve dans les oeufs frais, quand ils sont cuits à point pour être mangés à la coque.

Il se dit également du Suc blanc qui sort de quelques plantes et de quelques fruits. Lait de figuier. Lait de coco.

Il se dit encore de Certains liquides artificiels qui ont une ressemblance de couleur avec le lait. Prendre du lait d'amande. Blanchir une muraille avec du lait de chaux.

Lait de poule, Jaune d'oeuf délayé dans de l'eau chaude avec du sucre.


Les mots proches :
agir  -   -  air  -  ais  -  aliter  -  art  -  avoir  -  baie  -  bail  -  bain  -  baiser  -  bat  -  bâti  -  bâtir  -  bit  -  blair  -  caïd  -  cart  -  catir  -  caver  -  clair  -  clapir  -  coït  -  cuit  -  dit



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)