3,5 / 5 ( 96 votes ) Notez cette définition :

1

même

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mémé(nom féminin)

{familier} Grand-mère.

même(adjectif)

Qui n'est pas autre, qui n'est pas différent.
Identique.
En personne: vous-même.
{pron. indéf. } Je reconnais cette voiture, j'ai la même.

même(adverbe)

Difficultés orthographiques
être à même de.
à même.
cela revient au même.
des termes de même sens.
alors même que.
ici même.
pas même.
quand même.
voire même.
par là même.
quand bien même.

Les synonymes Mediadico de même :

5 : être à même: pouvoir, avoir la force, avoir le choix, avoir les moyens, être susceptible, avoir la faculté, avoir la possibilité, être capable, être en mesure.

Les synonymes Word de même :

Les synonymes WordNet de même :

Les antonymes de meme :

différent,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> MÊME
Prononciation : mê-m'
adj.
Sens 1
Qui est comme une autre chose ou comme soi-même ; qui n'est pas autre, qui n'est pas différent (il est ordinairement précédé de l'article le, la, les, du nom de nombre un, une, du pronom démonstratif ce, cette).
Il se construit avec de sans article. Deux plantes de même espèce. Deux tonneaux de même cuvée.
Fig. Le même, la même, dont l'apparence, le caractère n'ont pas changé. Cette femme est toujours la même.
Fig. Voir du même oeil, des mêmes yeux, voy. OEIL.
Sens 2
Le même répété d'une manière explétive.
Sens 3
Même sans article.
En cet emploi, il s'est mis après son substantif, ce qui ne se dit plus, du moins en prose.
Sens 4
Même précédé d'un adjectif possessif, comme : mes mêmes intentions, les intentions que j'avais et que j'ai.
Sens 5
Semblable, pareil. Donnez-nous du même vin. Vous nous avez servi de bon vin l'autre fois, donnez-nous du même.
Sens 6
Le même construit avec que, et indiquant similitude entre deux objets. Il est habillé de la même couleur que vous. On vous fera le même traitement qu'on lui a fait.
Au lieu de que, on met où, d'où, quand il s'agit d'une certaine situation.
Sens 7
Le même avec, le même que.
Sens 8
Le même de, pour le même que.
Cette tournure n'est plus guère usitée ; on la laisse à tort tomber en désuétude, car elle est quelquefois plus vive que le que dont elle est l'équivalent.
Sens 9
S. m. Le même, la même chose.
Cela revient au même, c'est la même chose.
Terme de philosophie. Ce qui est le même. Il n'y a de variable que ce qui demeure constant à quelques égards ; le même seul peut être dit varier, RENOUVIER.
Sens 10
Se dit au billard d'une partie qui consiste à pousser la bille de son adversaire immédiatement dans une des six blouses. Jouer le même.
Faire une bille au même, la faire dans une des blouses de la bande que le joueur a devant soi, et sans avoir préalablement doublé, c'est-à-dire fait toucher bande à la bille.
Fig. et populairement. Faire au même, tromper, attraper. Vous voulez me faire au même.
Sens 11
Même s'emploie sans article, immédiatement après les noms pour marquer plus expressément la personne ou la chose dont on parle. Ceci même. Cela même. Celui-ci même. Celui-là même.
Sens 12
Il se joint de la même façon avec les pronoms personnels (on met un tiret). Lui-même. Elle-même. Eux-mêmes. Moi-même. Toi-même. Soi-même. Nous-mêmes. Vous-mêmes. Ils ont fait cela eux-mêmes. Eux-mêmes ont fait cela.
Un pronom personnel uni à même et construit avec de exprime la spontanéité de l'action. Il a fait cela de lui-même. Elle a fait cela d'elle-même. Ils ont fait cela d'eux-mêmes. J'agirai de moi-même. Tu as fait cela de toi-même. Faire une chose de soi-même. Nous y sommes allés de nous-mêmes. Un autre moi-même, une personne que j'aime autant que moi-même, qui est comme moi-même, qui peut me représenter pour toute chose ; on dit semblablement : un autre toi-même, d'autres nous-mêmes, un autre vous-même, un autre soi-même, un autre lui-même, une autre elle-même. Je regarde mes amis comme d'autres moi-même. Tes enfants, ces autres toi-même. Par le mariage je me verrai revivre en d'autres moi-même, il se verra revivre en d'autres lui-même ; nous nous verrons revivre en d'autres nous-mêmes. Les enfants, ces autres nous-mêmes.
Sens 13
Même accompagne aussi les substantifs qui désignent quelques qualités, pour exprimer qu'elles sont au plus haut degré dans la personne dont on parle. (Voy. la REM. 7.).
Sens 14
Même, adv. De plus, aussi, encore.
On s'en sert dans des phrases adversatives pour les fortifier. Tant s'en faut qu'il l'ait voulu, que même il l'a interdit. Non-seulement il n'est point avare, mais même il est prodigue.
Sens 15
À même, loc. adverb. À la chose même. Voilà la cruche, buvez à même, c'est-à-dire, buvez à la cruche même.
Il se dit avec un complément. Il but à même le pot.
À même (ou comme l'on disait en même) a été, dès les anciens temps de la langue, considéré comme une locution prépositive et construit avec la préposition de.
Fig. Être à même de, être à portée de, avoir facilité de ; mettre quelqu'un à même, le mettre à portée ; laisser à même, le laisser à portée.
Fig. À même de, avec un verbe à l'infinitif, en état de, en mesure de. Il est à même de vous servir.
À même que, dans le temps même où, locution conj. tombée en désuétude.
Sens 16
De même, loc. adv. De semblable manière, de semblable sorte.
Avec le complément par que. De même que vous, j'ai été voir.
Quand de même que est employé dans le premier membre d'une comparaison, on commence d'ordinaire le second membre par de même.
De même s'est employé comme une espèce d'adjectif signifiant semblable : cette tournure, qui a vieilli, s'emploie encore aujourd'hui couramment en Saintonge.
Terme de blason. De même, se dit en blasonnant pour éviter de répéter la désignation de l'émail : Il porte d'or à trois fasces de sable, surmontées de trois merlettes de même, c'est-à-dire également de sable.
Sens 17
Tout de même a le même sens que de même. Vous voyez celui-là, l'autre est tout de même.
Tout de même avec un complément par que.
Populairement, tout de même se prend dans le sens de néanmoins. Je n'y vais pas de bon gré, mais j'irai tout de même.
REMARQUE
1. Toutes les fois que même est adjectif, il s'accorde avec son substantif. Il devient indéclinable quand il est adverbe.
2. Même est adjectif quand il est construit avec un article ou avec un adj. démonstratif ou possessif ; quand il suit un substantif ou un pronom personnel qu'il modifie. Ils sont les mêmes. Ces mêmes hommes. Vos mêmes habits. Les vertus mêmes. Eux-mêmes.
3. Même est adverbe quand il modifie un verbe ou un adjectif. Ils ont même parlé. Il faut obéir aux lois même injustes.
4. Après un substantif il faut distinguer. Quand même ne peut pas être déplacé et mis avant le substantif, alors il est adjectif et s'accorde : Les Romains n'ont vaincu les Grecs que par les Grecs mêmes. Mais quand même peut se déplacer et être mis devant le substantif, alors il peut être traité comme un adverbe et demeurer invariable. Les gens de bien même tombent dans ces infidélités, FLÉCH., Aiguillon (on peut dire : même les gens de bien).
5. On écrit nous-même, vous-même sans s, quand il n'est question que d'une seule personne.
6. Les poëtes prennent quelquefois la licence de ne pas accorder même avec les pronoms personnels au pluriel ou avec un substantif au pluriel.
7. Au XVIIe siècle il était loisible d'ajouter une s à même adverbe.
8. On a dit dans le XVIIe siècle même devant le substantif dans le sens qu'il a présentement placé après ; c'était un usage qui venait de l'âge précédent. C'est la même vertu pour la vertu même.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. moême, moime ; Berry, meinme ; provenç. medesme, mesesme, meesme, meime, metessme ; espag. mismo ; portug. mesmo ; ital. medesimo, Le provençal a meteis, mezeis, qui représente le latin metipse ; l'ancien français meïsme, le provençal medesme, l'italien medesimo, représentent metipsissimus, superlatif de metipse. Dans le poëme de Boëce, un des plus anciens textes provençaux, on trouve smetessma qui est le latin semetipsissima. On a voulu tirer même de maxime, attendu que sanctus Maximus a fait saint Mesme, et sanctus Maximinus, saint Mesmin ; mais c'est une erreur dans laquelle on est tombé pour n'avoir pas tenu compte de l'ancienne forme ; le mot primitif n'est pas mesme, mais meïsme, qui ne peut être ramené à maxime, sans parler des autres formes romanes qui ne comportent pas non plus cette étymologie.
3

Anagrammes de même

Nombre de lettres :

Mots précédents
membron
membru,e
membrure

Mots suivants
mêmement
mémento
mémère