4,9 / 5 ( 263 votes ) Notez cette définition :

1

moyen,enne

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

moyen(nom masculin)

Difficultés orthographiques
des moyens de transport.

moyen,enne(adjectif)

Difficultés orthographiques
des poids moyens.

Les synonymes Mediadico de moyen :

Les synonymes Word de moyen :

Les synonymes WordNet de moyen :

Les antonymes de moyen :

impuissance


2

Définition du dictionnaire Littré

> MOYEN, ENNE
Prononciation : mo-iin, ié-n' ; plusieurs disent moi-iien ; d'après Bèze, XVIe siècle, on doit prononcer moi-ien ; d'autres prononçaient moi-en, d'autres mo-ien, à tort suivant lui
adj.
Sens 1
Qui occupe une situation intermédiaire.
La moyenne région de l'air, la région de l'air qui est entre la haute et la basse.
Sens 2
Qui tient le milieu entre deux extrémités. Une taille moyenne.
Des médailles de moyen bronze, ou, absolument, du moyen bronze, des médailles d'une médiocre grandeur.
Être de moyen âge, n'être ni jeune ni vieux.
Moyen âge, le temps qui s'est écoulé depuis la chute de l'empire romain en 475 jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II, en 1453 ; d'autres le font commencer en 395, à cause du partage de l'empire romain en empire d'occident et empire d'orient.
Dans les arts, moyen âge est souvent pris comme adjectif. Costume moyen âge.
La moyenne latinité, auteurs qui ont écrit depuis le temps de Sévère ou environ, jusqu'à la décadence de l'empire.
Sens 3
Fig. Qui n'est ni bon ni mauvais.
Familièrement. Femme de moyenne vertu, femme d'une conduite suspecte, d'une vertu équivoque.
Sens 4
Moyenne justice, voy. JUSTICE.
Moyen justicier, seigneur qui était placé entre le haut et le bas justicier.
Sens 5
Qui sert d'intermédiaire dans l'ordre intellectuel.
Terme de logique. Moyen terme, et, substantivement, le moyen, le terme d'un syllogisme qui sert à unir les deux autres.
Fig. et familièrement. Moyen terme, parti moyen qu'on prend pour terminer une affaire embarrassante.
Sens 6
Terme de mathématique. Termes moyens, ou, substantivement, les moyens, les deux termes du milieu, dans une proportion. Dans toute proportion géométrique, le produit des extrêmes est égal à celui des moyens.
Moyens proportionnels dans une progression arithmétique ou géométrique, tous les termes placés entre les deux termes extrêmes. Insérer entre deux termes quatre moyens proportionnels, arithmétiques ou géométriques.
On dit aussi pour abréger : moyens arithmétiques, moyens géométriques.
S. f. Moyenne proportionnelle arithmétique, ou, simplement, moyenne, quantité moyenne entre deux autres, qui excède autant la plus petite qu'elle est surpassée par la plus grande. Moyenne proportionnelle géométrique, ou, simplement, moyenne, quantité moyenne entre deux autres, en ce sens qu'elle a avec la première le même rapport géométrique que la seconde a avec elle.
Sens 7
Terme d'astronomie. Temps moyen, le temps marqué par un soleil fictif qui marcherait toujours du même pas.
Longitude moyenne du soleil, le lieu de l'écliptique où il se trouverait à chaque instant, si, à partir de son passage par l'apogée, il marchait d'un mouvement uniforme.
Lieu moyen d'une planète, lieu où devrait se trouver cette planète, si elle n'éprouvait pas de perturbations dans son mouvement.
Distance moyenne d'une planète, le demi grand axe de l'orbite.
Mouvement moyen, celui que l'on considère indépendamment des inégalités qui le rendent plus ou moins prompt.
Sens 8
Terme de marine. Moyen parallèle, petit cercle parallèle à l'équateur et qui passe par la latitude d'un point du méridien qui tient le milieu entre deux points donnés de ce même méridien.
Sens 9
Terme de physique. Température moyenne d'un jour, celle qu'on obtient en ajoutant entre elles les observations faites à tous les instants de la journée, et divisant cette somme par le nombre de ces instants.
Sens 10
Terme de statistique. Vie moyenne, voy. VIE.
Sens 11
Terme de bourse. Cours moyen, voy. COURS, n° 11.
Sens 12
Terme de grammaire. Verbe moyen, verbe qui, dans quelques langues, participe de l'actif et du passif, soit pour le sens, soit pour les terminaisons, et qui, en particulier, dans le grec, implique toujours une idée de réflexion, de retour indirect de l'action sur son auteur, sur le sujet.
On dit de même : voix moyenne, aoriste moyen, parfait moyen.
Parfait moyen se dit, improprement, d'une forme de parfait qui a la terminaison active en alpha, et la signification également active. Le prétendu parfait moyen est un parfait second.
Sens 13
Écrire en moyen, employer une écriture qui n'est ni grosse ni fine, qui est entre les deux.
Sens 14
Moyen duc, espèce de chouette.
Sens 15
Terme d'ancienne coutume. Succéder par moyen, succéder par la médiation d'une personne interposée qui est morte, comme un petit-fils à un aïeul, un petit-neveu à son grand-oncle.
Sens 16
S. f. Terme de mathématique. Moyenne, demi-somme de deux quantités, et, en général, la somme de plusieurs quantités divisée par leur nombre. Prendre la moyenne.
Sens 17
En physique, en statistique, etc. Grandeur qui tient le milieu entre des quantités plus grandes et plus petites, de même nature, et qui est une valeur abstraite créée de manière à constituer la résultante unique d'un grand nombre de résultats observés. La moyenne d'une masse d'observations de même ordre s'obtient en divisant la somme des grandeurs observées par le nombre des observations.
Sens 18
S. f. Moyennes, nom de deux petits canons que l'on plaçait sur le pont d'une galère.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. meias, meian, mejan ; cat. media ; esp. et port. mediano ; ital. mezzano ; du lat. medianus, dérivé de medius (voy. MI).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. MOYEN. Ajoutez :
Sens 19
Moyenne et extrême raison, voy. RAISON, n° 13.
Sens 20
Terme de tir. Lorsque plusieurs balles ont frappé une cible, on appelle point moyen, le point par lequel passerait la résultante de forces égales et parallèles, qu'on suppose appliquées au centre des trous de toutes les balles.
> MOYEN
Prononciation : mo-iin ; plusieurs prononcent moiiin ; au pluriel, l's se lie : des mo-iin-z odieux
s. m.
Sens 1
Entremise qui est comme moyenne, intermédiaire pour ce qui est à faire.
Construit avec par et formant une locution prépositive. Il a réussi par le moyen d'un tel. Il s'est avancé par le moyen de l'intrigue.
Construit avec la préposition à. Au moyen de, loc. prép. En conséquence de, avec, par. Le prisonnier s'est évadé au moyen d'intelligences qu'il avait au dehors.
Sens 2
Ce qui sert pour parvenir à quelque fin.
Les petits moyens, les moyens au-dessous de ce qu'il faudrait pour réussir.
Petits moyens, se dit aussi des moyens qui mettent en oeuvre de petites choses.
Familièrement, les grands moyens, les moyens dont on ne se sert qu'à la dernière extrémité et dont l'effet est décisif. Il fallut employer les grands moyens.
Le moyen court, sorte de pratique de la dévotion quiétiste, où surtout l'on supprime toute demande à Dieu.
La fin et les moyens, le but auquel on tend et ce qui sert à l'atteindre.
La fin justifie les moyens, maxime à l'aide de laquelle on se permet une action mauvaise en vue d'un résultat honnête.
Sens 3
Le pouvoir, la faculté de faire quelque chose.
Il n'y a pas moyen de faire cela, il n'y a pas moyen, la chose dont il s'agit ne se peut faire.
Dans le même sens, le moyen, ou quel moyen ?
Sens 4
Au plur. Moyens, richesses, facultés pécuniaires.
Il se dit dans le même sens au singulier. Il a le moyen de faire cette dépense.
Terme de législation et de finance. Voies et moyens, façon d'obtenir les revenus de tout genre que l'État applique à ses dépenses.
Moyens de guerre, toutes les ressources dont un État, une armée disposent pour faire la guerre.
Sens 5
Au plur. Facultés naturelles, morales ou physiques. Cet enfant a des moyens. C'est un homme sans moyens.
Sens 6
Terme de palais. Raisons qu'on apporte pour établir les conclusions que l'on a prises. Produire ses moyens dans une requête. Moyens de nullité. Moyens de cassation.
Sens 7
Se dit, au trictrac, des différents coups qui servent à obtenir un avantage déterminé. Moyen pour remplir. Moyen pour compter.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Moyen 1 ; Berry, moyan. L'idée d'intermédiaire unit moyen adjectif à moyen substantif.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MOYEN, ENNE
adj.
Qui tient le milieu entre deux extrêmes. Il n'est ni grand ni petit, il est de taille moyenne. Température moyenne. Intelligence, fortune moyenne.

Classe moyenne, Classe intermédiaire entre les hautes classes et le peuple; bourgeoisie.

Des médailles de moyen bronze, ou, absolument, Du moyen bronze, Des médailles de bronze d'une médiocre grandeur.

Être d'âge moyen, Être entre deux âges, n'être ni jeune ni vieux.

Moyen duc, Espèce de chouette de grandeur moyenne, plus petite que le grand duc.

Moyen âge, Le temps qui s'est écoulé depuis la fin de l'empire romain d'Occident, en 475, jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II, en 1453. Les auteurs, l'histoire du moyen âge. L'architecture, la sculpture du moyen âge. Par apposition, Un costume moyen âge.

Moyen signifie aussi Qui est ordinaire, médiocre. Des esprits moyens.

Fam., Femme de moyenne vertu, Femme d'une conduite suspecte, d'une réputation équivoque.

MOYEN signifie encore Qui est calculé en faisant la moyenne. La température moyenne d'un pays, d'une mer, d'un mois.

En termes de Statistique, Vie moyenne, La durée moyenne de l'existence chez l'homme, les animaux. La vie moyenne de l'homme est d'environ quarante-cinq ans.

En termes d'Astronomie, Lieu moyen d'une planète, Lieu où devrait se trouver cette planète si elle n'éprouvait pas de perturbation dans son mouvement. Mouvement moyen d'un astre, Celui que l'on considère indépendamment des inégalités qui le rendent plus ou moins prompt.

En termes d'Astronomie, Temps moyen, le Temps calculé en supposant qu'au bout de toutes les vingt-quatre heures le soleil se retrouve exactement au méridien où il était le jour précédent; par opposition à Temps vrai, le Temps calculé suivant l'heure où le soleil doit se trouver réellement au méridien, un peu plus de vingt-quatre heures avant, ou un peu plus de vingt-quatre heures après l'instant où il y était la veille. Il y a quelques jours dans l'année où le temps moyen s'accorde avec le temps vrai.

En termes de Logique, Moyen terme, la Partie d'un syllogisme qui sert à unir les deux autres, à en prouver la convenance ou la disconvenance. On dit aussi Moyen, substantivement. On appelle de même Termes moyens, ou Moyens, dans une proportion, les Deux termes du milieu. Dans toute proportion arithmétique, la somme des extrêmes est égale à celle des moyens.

Fig. et fam., Moyen terme, Parti moyen qu'on prend pour terminer une affaire embarrassante, pour concilier des prétentions opposées. Proposer, prendre un moyen terme.

En termes de Grammaire, Verbe moyen, Verbe qui, dans quelques langues, participe de l'actif et du passif, soit pour le sens, soit pour la forme. La langue grecque a des verbes moyens. On dit de même Voix moyenne, et Aoriste moyen, parfait moyen.

> MOYEN
n. m.
Ce qui sert pour parvenir à quelque fin. Moyen aisé, difficile, infaillible. Chercher, trouver, imaginer, employer un moyen. Proposer, suggérer, fournir un moyen à quelqu'un. Se pousser dans le monde, parvenir par n'importe quel moyen. C'est le moyen de faire fortune. Il n'a pas le moyen, les moyens de subsister. Il faut assurer à cette famille des moyens de subsistance. Moyens d'existence. Il ne suffit pas que la fin soit bonne, il faut aussi que les moyens soient honorables. Je lui en ai facilité les moyens. Par divers moyens on arrive à même fin. Les voies et les moyens de faire telle ou telle chose. Prov., Qui veut la fin veut les moyens.

Petits moyens, Moyens très inférieurs à la fin que l'on se propose. Son caractère le portait à n'employer que les petits moyens.

Fam., Les grands moyens, Les moyens que l'on n'emploie qu'en dernier ressort, quand les moyens ordinaires n'ont pas eu d'effet. Il fallut recourir aux grands moyens.

Prov., La fin justifie les moyens, Maxime qui sert à autoriser ou à excuser l'emploi de mauvais moyens en vue d'une fin légitime.

Il signifie quelquefois Pouvoir, faculté de faire quelque chose. Je vous prie de faire cela, si vous en avez le moyen. Je ne puis faire de telles dépenses, je n'en ai pas le moyen.

Il n'y a pas moyen de faire cela, il n'y a pas moyen, La chose dont il s'agit ne peut se faire. On dit dans ce sens, et par manière d'interrogation, Le moyen? ou Quel moyen? Vous voulez que je fasse telle chose, le moyen? quel moyen? Le moyen que j'y parvienne? Le moyen d'y réussir? Il m'a comblé de politesses; le moyen de n'être pas charmé de son procédé?

MOYENS, au pluriel, signifie quelquefois Richesses, facultés pécuniaires. Je ne connais pas ses moyens. Avoir des moyens limités. Ses moyens ne sont pas considérables. Contribuer à une oeuvre de charité chacun selon ses moyens, dans la limite de ses moyens.

Il se dit quelquefois aussi des Facultés naturelles, morales ou physiques. Cet écolier a peu de moyens. Cet acteur est intelligent, mais il manque de moyens. Donner la mesure de ses moyens.

Moyens d'action, Ressources pour obtenir ce que l'on veut. Adressez-vous à lui, il a de puissants moyens d'action.

MOYEN signifie aussi Entremise, aide, assistance, secours. Dans ce sens, il s'emploie surtout dans la locution Par le moyen de. Il a obtenu cet emploi par le moyen d'un tel, par le moyen de ses amis. C'est par votre moyen que je suis entré dans cette compagnie.

En termes de Procédure, il se dit des Raisons qu'on apporte pour établir les conclusions que l'on a prises. Présenter, produire ses moyens dans une requête. Les causes et moyens d'appel, d'intervention. Moyens de nullité. J'ai trois moyens de cassation contre cet arrêt.

AU MOYEN DE, Avec le secours de. Il ne se dit que d'une Aide matérielle. Le prisonnier s'est évadé au moyen d'une corde. On parvint sur le toit au moyen d'une échelle. Un matelot étant tombé à l'eau, on le sauva au moyen d'une bouée.

4

Anagrammes de moyen,enne

Nombre de lettres :
5

Usages de moyen,enne

moyen,enne


1 :

Moyen approprié, adéquat, efficace, simple, commode.
Moyen détourné, artificieux, sûr, provisoire, insuffisant.
Moyen concret, particulier, infaillible, habile.
Moyens physiques, intellectuels, techniques, pécuniaires.
Moyens pratiques, violents, peu honnêtes, matériels, financiers.
Moyens nécessaires, disponibles, informatiques, militaires.
Moyens mis en oeuvre, employés, radicaux, audiovisuels.
Moyens improvisés, adroits, médicaux.
Moyens propres à ( ou pour) ( faire) quelque chose.
Moyens destinés à faire quelque chose.
Moyen de fortune.
Moyen de locomotion, de transport, de contrôle, de sûreté.
Moyen de paiement.
Moyen de lutte contre l' inflation.
Moyens d' existence, d‘ action, de défense, de subsistance.
Moyens de pression, de défense, de production.
Moyens d‘ expression, de communication.
Moyens d‘ opposition, de faux.
Moyen de guérir, de s‘en sortir, de s‘en tirer.
Moyens d‘ agir, d‘ en sortir, de s‘évader, d‘ accéder, d‘ avancer.
Moyens de pallier, résoudre quelque chose.
Moyens du bord.
Moyens d‘ une cause.
Moyens à employer.
Moyens dont il dispose.
Moyens de transport qui desservent un aéroport, une ville.
Moyens par lesquels le cavalier agit sur son cheval.
Meilleur moyen.
Grands, petits, gros, importants moyens.
Complément de moyen.
Insuffisance de moyens.
Choix des moyens.
Plénitude de ses moyens.
Au moyen de quelque chose.
Avec peu de moyens.
Par le moyen de quelque chose.
Par quel moyen ?
Par ses propres moyens.
Par tous les moyens.
Pas moyen !
Pas moyen de faire quelque chose.
Plus moyen de faire quelque chose.
La fin justifie les moyens.
Qui veut la fin veut les moyens.
C' est le meilleur moyen.
C' est au-dessus de mes moyens.
Cela dépasse nos moyens.
Chacun donne selon ses moyens.
Si j' en avais le( ou les) moyen.
Tous les moyens sont bons.
Il( n') y a ( pas) moyen de faire quelque chose.
Il n' y a pas moyen de moyenner.
Il n‘ y a pas moyen d‘ en placer une avec lui.
Il y a plusieurs, mille moyens de faire quelque chose.
Il n‘ y a pas d‘ autre moyen.
Nous avons les moyens de vous faire parler.
Adapter les moyens aux objectifs.
Affecter des moyens à quelque chose.
Aller par ses propres moyens.
Apparaître comme un moyen sûr de faire quelque chose.
Articuler des moyens.
Attribuer des moyens.
Avoir les moyens de faire quelque chose.
Avoir des moyens.
Avoir beaucoup, peu de moyens.
Avoir de grands, petits, gros moyens.
Avoir le choix des moyens.
Avoir la plénitude de ses moyens.
Avoir recours à un( ou des) moyen.
Chercher un moyen.
Chercher des moyens.
Collectiviser les moyens de production.
Combiner des moyens.
Connaître un( ou plusieurs) moyen de faire quelque chose.
Constituer un moyen.
Coordonner des moyens.
Déployer des moyens.
Détenir les moyens de faire quelque chose.
Disposer de moyens.
Donner à quelqu‘un les moyens de faire quelque chose.
Donner selon ses moyens.
Employer un( ou des) moyen.
Employer les grands moyens.
Employer tous les moyens.
Enlever ses moyens( d‘ action) à quelqu‘un.
Énoncer les moyens invoqués.
Épuiser tous les moyens.
Essayer un moyen.
Être muni de moyens.
Être privé de ses moyens.
Être en possession de tous ses moyens.
Être en pleine possession de ses moyens.
Étudier des moyens.
Exercer un moyen( d‘ action).
Faire valoir un moyen de défense.
Financer des moyens.
Fournir un( ou des) moyen.
Fournir à quelqu‘un les moyens de faire quelque chose.
Gérer des moyens.
Indiquer un( ou des) moyen de faire quelque chose.
Inventer un moyen de faire quelque chose.
Invoquer des moyens.
Laisser le choix des moyens.
Limiter des moyens.
Manquer de moyens.
Mettre des moyens à la disposition de quelqu‘un.
Mettre en application des moyens.
Mettre en commun des moyens.
Mettre en jeu des moyens.
Mettre en oeuvre des moyens.
Mettre en place des moyens.
Multiplier les moyens.
Nécessiter des moyens.
Ne pas avoir les moyens de faire quelque chose.
Ne pas en avoir les moyens.
Ne pas lésiner sur les moyens.
Obtenir quelque chose par des moyens peu honnêtes.
Perdre( tous) ses moyens.
Perdre ses moyens intellectuels.
Posséder des moyens.
Pourvoir quelqu‘un de moyens.
Prendre un( ou des) moyen.
Procurer un( ou des) moyen.
Proposer quelque chose comme moyen de contrôle, d‘ action.
Réclamer plus de moyens.
Recourir à certains moyens.
Refuser un( ou des) moyen.
Rentrer par ses propres moyens.
Réunir des moyens.
S‘accorder sur les moyens à employer.
Se débrouiller avec les moyens du bord.
Se donner les moyens de faire quelque chose.
S‘entendre sur les moyens à employer.
Se rendre quelque part par ses propres moyens.
Se retrouver sans moyens.
Se servir de moyens.
S‘exprimer au moyen de quelque chose.
Tâcher moyen.
Tirer ses moyens d‘ existence de quelque chose.
Transporter quelque chose par tel moyen.
Trouver( le) moyen de faire quelque chose.
Trouver un moyen.
Trouver des moyens.
User de moyens.
Utiliser un( ou des) moyens.
Utiliser les grands moyens.
Utiliser les moyens du bord.
Utiliser tous les moyens.
Utiliser plusieurs moyens successifs.
Vivre au-dessus de ses moyens.


6

Mots Proches de moyen,enne