Recevoir les newsletters :


1 mutilation

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,9 / 5 - 211 votes

Notez cette définition :

> mutilation (nom féminin)

Les synonymes de mutilation :

2Définition du dictionnaire Littré

> MUTILATION
Prononciation : mu-ti-la-sion ; en vers, de cinq syllabes
s. f.
Sens 1
Action de mutiler.
Terme de chirurgie. Retranchement d'un membre.
Sens 2
Par extension, destruction partielle de statues, de monuments, de tableaux. Réparer les mutilations d'une statue, d'un arc de triomphe, d'un tableau.
Sens 3
Fig. Suppression de passages dans une oeuvre littéraire.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç mutilacio ; espagn. mutilacion ; ital. mutilazione ; du lat. mutilationem, de mutilare, mutiler.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MUTILATION
n. f.
Retranchement d'un membre ou de quelque autre partie extérieure du corps.

Il se dit aussi en parlant des Statues, des tableaux, des édifices, et même des productions littéraires. Réparer les mutilations d'une statue, d'un tableau, d'un arc de triomphe, d'un manuscrit, d'un texte. Celui qui a publié cet ouvrage lui a fait subir de graves mutilations.


Les mots proches :
activation  -  automation  -  cotisation  -  démutisation  -  dépilation  -  émulation  -  épilation  -  estimation  -  estivation  -  fumigation  -  fustigation  -  humiliation  -  intimation  -  jubilation  -  maculation  -  mastication  -  maturation  -  médiation  -  médication  -  méditation  -  mitigation  -  modulation  -  motivation  -  munition  -  musculation


Mots suivants

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)