4,3 / 5 ( 230 votes ) Notez cette définition :

1

nouer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

nouer(verbe transitif)

Faire un noeud à.
Lier avec un noeud.
Former des liens.
Organiser, ourdir.

Les synonymes Mediadico de nouer :

Les synonymes Word de nouer :

Les synonymes WordNet de nouer :

5 : attacher

Les antonymes de nouer :

délacer, dénouer, désentortiller, détordre, résoudre, carder, débrouiller, défaire


2

Définition du dictionnaire Littré

> NOUER
Prononciation : nou-é
v. a.
Sens 1
Faire un noeud à quelque chose. Nouer une ficelle.
Fig. Nouer l'aiguillette, voy. AIGUILLETTE.
Terme de manége. Ce cheval noue l'aiguillette, il détache vivement la ruade (locution vieillie).
Terme de fauconnerie. Nouer la longe, mettre l'oiseau en mue et lui faire quitter pour quelque temps la volerie.
Sens 2
Fig. Engager, commencer comme par un noeud. Nouer une partie. Nouer amitié.
Sens 3
En parlant des pièces de théâtre, former le noeud, l'obstacle qui donne lieu à l'intrigue. Il a noué fortement l'action de sa pièce.
En termes de peinture, on dit que des couleurs ou des figures sont bien nouées lorsqu'elles ont ensemble une belle liaison.
Sens 4
Rejoindre les fils de la chaîne ou de la trame quand ils se cassent.
Fig. Nouer des choeurs, unir l'un à l'autre des choeurs de danse.
Sens 5
Envelopper quelque chose en faisant un noeud. Nouer une pièce de monnaie dans le coin d'un mouchoir.
Sens 6
On dit qu'un arbre noue son fruit, lorsque, l'ovaire ayant été fécondé, le fruit commence à grossir.
Sens 7
v. n. Être fécondé, en parlant des fleurs des arbres à fruit. Les fruits ont noué. Les fruits sont noués.
Sens 8
Se nouer, v. réfl. Être noué. Cette corde s'est nouée autour du pied du cheval.
Les intestins se nouent dans l'iléus, ils s'invaginent, ils entrent l'un dans l'autre.
Sens 9
Fig.
Sens 10
En parlant des arbres à fruit, passer de l'état de fleur à celui de fruit. Les pommes commencent à se nouer.
Fig.
Sens 11
Cet enfant se noue, il devient rachitique.
La goutte se noue, se dit lorsque l'humeur qui cause la goutte se durcit dans les jointures.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, neuer ; wallon, noki, noukî ; namur. nuker ; provenç. nozar, nosar, noar ; cat. nuar ; du lat. nodare, qui vient de nodus, noeud.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> NOUER
v. tr.
Lier au moyen d'un noeud. Nouer un ruban, une cravate.

Pop. et fig., Nouer l'aiguillette. Voyez AIGUILLETTE.

Fig., Nouer une alliance, Conclure une alliance. Nouer une intrigue, Former une intrigue. Nouer amitié, Lier amitié.

NOUER se dit figurément en parlant des Pièces de théâtre et signifie Former le noeud, l'obstacle qui donne lieu à l'intrigue. Il a noué fortement l'action, l'intrigue de sa pièce.

En termes d'Arts, il signifie Rattacher les fils de la chaîne ou de la trame quand ils se cassent.

NOUER signifie, par extension, Envelopper dans quelque chose, en faisant un noeud. Nouer de l'argent dans le coin d'un mouchoir.

SE NOUER ou NOUER, intransitif, signifie, en termes d'Arboriculture, Passer de l'état de fleur à celui de fruit. Les pommes, les citrons, les poires commencent à se nouer. Les abricots ne nouent pas encore.

Cet enfant se noue, cet enfant est noué, Il présente à ses articulations des épaississements semblables à des noeuds, qui sont des signes de rachitisme.

Fig., Un esprit noué, une intelligence nouée, Un esprit, une intelligence qui ne se développent pas.

Cet homme est noué de goutte, La goutte s'est fixée dans les jointures de ses membres. Avoir les articulations nouées par la goutte.

4

Anagrammes de nouer

Nombre de lettres :

Mots précédents
nouba
noue
nouement

Mots suivants
nouet
noueux,euse
nougat