4,6 / 5 ( 27 votes ) Notez cette définition :

1

nu,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

nu(nom masculin)

Dans les arts plastiques, représentation de l'homme débarrassé de ses vêtements.
On effectue généralement une distinction entre le nu, incarnation des valeurs morales ou esthétiques, et le déshabillé, où transparaissent la gêne et l'immixtion dans la vie privée.
Le nu a toujours été représenté dans l‘ art, quelles que soient la culture et l‘ époque. Le premier exemple patent de nu artistique apparaît en Grèce, au VIème siècle av. J. -C. Répudié par l‘ Eglise catholique qualifiant le corps nu d'honteux, ce mode de représentation est largement utilisé au Moyen Âge( portraits déshabillés et "vulnérables" d‘ Adam et d‘ Eve et des âmes de l‘ enfer).

A nu à découvert.

nu(nom masculin)

Homonymes - paronymes
nue( nuage).

nu,e(adjectif)

Qui n'est pas vêtu.
{sens figuré} Sans ornement.
Sans artifice.

Difficultés orthographiques
aller pieds nus.

Les synonymes Mediadico de nu :

Les synonymes Word de nu :

Les synonymes WordNet de nu :

Les antonymes de nu :

barbu,e, poilu,e, cache


2

Définition du dictionnaire Littré

> NU
Prononciation : nu
s. m.
La treizième lettre de l'alphabet grec ; elle répond à notre N ; c'est le noun phénicien.
> NU, NUE
Prononciation : nu, nue
adj.
Sens 1
Qui n'est point vêtu.
Fig.
Nu est invariable, lorsqu'il précède le substantif, et alors on met le trait d'union.
Les nu-pieds, nom donné à des hommes qui se révoltèrent en 1639 dans la Normandie contre le gouvernement.
Il est accoutumé à cela comme un chien d'aller nu-tête, se dit d'une chose à laquelle un homme est tout à fait accoutumé.
Fig. et familièrement. Un va-nu-pieds, un gueux, un misérable.
S'enfuir un pied chaussé, l'autre nu, se dit de celui qui s'enfuit en grande hâte.
Demi-nu, à moitié vêtu.
Nu comme la main, nu comme un ver, ou comme il est sorti du ventre de sa mère, se dit de quelqu'un qui n'a aucun vêtement.
On dit dans le même sens : nu comme un singe.
Mettre quelqu'un nu comme la main, le dépouiller de ses habits ; et fig. le priver de ce qu'il possède.
Être nu en chemise, n'avoir sur soi qu'une chemise.
Sens 2
Par exagération. Être tout nu, avoir de méchants habits, ou n'être pas vêtu comme l'exigerait la saison ou la bienséance.
Fig. Il est arrivé tout nu, se dit d'un homme qui était dans le dénûment, et à qui l'on a prodigué les bienfaits.
Sens 3
Cheval nu, cheval vendu ou acheté sans selle ni bride. Ce cheval-là tout nu me coûte mille francs.
Sens 4
Fig. Nu de, qui n'est pas pourvu de.
Sens 5
Terme de jurisprudence. Nue propriété, propriété d'un fonds dont un autre a l'usufruit.
Fig. et par plaisanterie.
Nu propriétaire, celui qui a une nue propriété.
Titre nu, charge, par exemple de commissaire, achetée sans clientèle qui y soit jointe.
Sens 6
Terme d'astronomie ou de physique. Oeil nu, oeil qui n'est pas armé de verres grossissants. Observer à l'oeil nu.
Sens 7
Terme de chimie. Feu nu, celui dont l'action se dirige immédiatement sur une substance.
Sens 8
Terme de botanique. Se dit d'une partie quelconque, lorsqu'elle est privée des appendices qui l'accompagnent souvent ou ordinairement. Le réceptacle est nu quand il ne porte pas de paillettes, d'écailles. Les fleurs sont nues quand elles n'ont ni bractées, ni involucres. L'amande est nue quand ses enveloppes propres se sont soudées aux parois de la loge.
Se dit des ailes des insectes, quand on ne voit à leur surface ni poussière farineuse, ni poils.
Se dit aussi de quelques poissons privés d'écailles.
Enfin il se dit de la peau des quadrupèdes, là où elle est découverte de poils.
Métal nu, métal dégagé de toute substance étrangère.
Sens 9
Qui n'a pas l'enveloppe, la couverture, l'ornement ordinaire. Les arbres sont nus en hiver.
Une maison nue, une maison dégarnie de meubles.
Pays nu, pays sans arbres, sans verdure.
Qui manque des ornements convenables. La façade de ce bâtiment est trop nue. Sans dentelles ni rubans une robe est nue. Une reliure nue.
Sens 10
Fig. Il se dit ce qui est sans ornement intellectuel ou moral. Un style nu. Une composition trop nue.
Terme de peinture. Tableau nu, tableau dont la composition est pauvre, qui a besoin d'être garni de figures, de meubles, etc.
Sens 11
Fig. Qui est sans déguisement, sans fard. C'est la vérité toute nue.
Sens 12
Substantivement, au pluriel, en langage de dévotion. Les nus, les pauvres qui n'ont pas de vêtements. Vêtir les nus.
Sens 13
S. m. Le nu, les parties nues du corps.
Terme de sculpture et de peinture. Les figures et les parties des figures non drapées. On dessine les figures sur le nu avant que de les draper. Le nu de cette figure n'est pas correct.
Le nu ne se dit pas du visage et des mains que l'usage veut qui soient découverts.
Par extension.
Fig.
On dit en parlant des parties des figures que les draperies recouvrent, mais sans empêcher de voir les formes : Ces figures sont bien dessinées, la draperie suit bien le nu.
Sens 14
Il se dit, en architecture, de l'absence d'ornements. Il y a trop de nu dans cette décoration.
Le nu du mur, la partie du mur qui est plane, où il n'y a point de ressaut, d'ornements qui excèdent. Le nu du mur extérieur. Un pilastre excède le nu d'un mur.
Terme de menuiserie. Le devant d'une partie quelconque.
Sens 15
À nu, loc. adv. À découvert.
Monter un cheval à nu, ou à dos nu, monter dessus sans selle.
Fig.
Sens 16
En chimie, à nu se dit d'un corps qui se montre hors de toute composition.
REMARQUE
1. Nu est invariable quand il précède le substantif, sans être lui-même précédé d'un article, et alors il se joint au substantif par un trait d'union : nu-pieds, nu-jambes, nu-tête. Il s'accorde, au contraire, quand il les suit : aller pieds nus ; je me promène tête nue.
2. Quelques grammairiens croient que nu-pieds est pour nu par les pieds ; et ils expliquent ainsi le non-accord de ces mots ; mais cette explication n'est pas bonne ; car alors il faudrait dire qu'une fille est nue-pieds, nue-tête ; et l'on n'écrit pas ainsi. Nu est ici simplement un adjectif pris à la forme absolue, comme cela arrive souvent en français dans des locutions de même genre, JULLIEN., Autrefois cet usage, car ce n'est qu'un usage, n'était nullement observé.
3. On écrit souvent, avec un trait d'union, nu-propriétaire, et on fait alors nu invariable : des nu-propriétaires ; mais ni l'un ni l'autre de ces usages ne doit être suivi. Il faut écrire nu propriétaire sans trait d'union, puisqu'on écrit nue propriété ; et dès lors nu doit s'accorder : les nus propriétaires ; une nue propriétaire.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, nou, nowe au féminin ; namur. nu, neuve au féminin ; provenç. nud, nut ; catal. nu ; anc. espagn. nudo ; portug. nu ; ital. nudo ; du lat. nudus ; comparez le sanscrit nagda, nu ; anglo-saxon, nacod ; angl. naked ; le latin serait pour nugdus (1er u accent bref), a affaibli en u (accent bref).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. NU. Ajoutez : (c'est un proverbe à mettre à côté de celui qui dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> NU, NUE
adj.
Qui n'est point vêtu, qui n'est couvert d'aucun vêtement. Un homme nu. Une femme nue. Tout nu, toute nue. Il s'était déshabillé, il était nu. Il l'a dépouillé et l'a laissé tout nu. Nu comme un ver. Ces sauvages vont tout nus. Il lui parle tête nue. Marcher pieds nus. Les bras nus. Les jambes nues.

Nu est invariable lorsqu'il précède le nom. Il était nu-tête, nu-jambes. Il lui parle nu-tête.

Fig. et fam., Un va-nu-pieds, Un gueux, un misérable.

Prov., S'enfuir un pied chaussé, l'autre nu, S'enfuir en toute hâte, sans avoir le temps de s'habiller.

Par extension, en termes d'Astronomie, de Physique, Observer quelque chose à l'oeil nu, L'examiner, l'observer sans lunette, sans microscope.

Fig., Il est arrivé tout nu de sa province, je l'ai pris tout nu, se dit en parlant d'un Homme qui était dans le dénuement et à qui l'on a prodigué les bienfaits.

Nu se dit, par analogie. de Certaines choses qui n'ont pas l'enveloppe, la couverture, l'ornement qu'elles ont d'ordinaire. Ainsi on dit : Une épée nue, Une épée hors de son fourreau. Un mur nu, Un mur sans boiserie, ni tenture. Une maison nue, Une maison dégarnie de meubles. Les arbres sont nus en hiver, Ils sont dépouillés de leur feuillage.

Cheval nu, Cheval que l'on vend ou que l'on achète sans selle ni bride. Ce cheval-là tout nu me coûte mille francs. La selle et la bride n'en sont pas, je vous le vends tout nu.

Vin nu, Vin que l'on vend ou que l'on achète sans le récipient qui le contient.

Nu signifie aussi Qui manque des ornements convenables. Vous ne voulez ni dentelles, ni rubans, ni ganses sur votre robe, cela sera bien nu. La façade de cet édifice est trop nue.

Pays nu, Pays qui est sans arbres, sans verdure.

Un style nu, Un style sec, sans agrément

Nu signifie particulièrement Qui est sans fard, sans déguisement. C'est la vérité toute nue. Il lui a montré son âme toute nue.

Nue propriété, nu propriétaire. Voyez NUE- PROPRIÉTÉ, NU-PROPRIÉTAIRE.

Nu est souvent employé comme nom masculin et désigne, en termes de Peinture et de Sculpture, les Figures non drapées, les parties des figures qui ne sont pas drapées. De beaux nus. Le nu peut être chaste. On dit en parlant des Parties des figures que les draperies recouvrent, mais sans empêcher de voir les formes : Ces figures sont bien dessinées, la draperie suit bien le nu. Cette draperie accuse bien le nu, fait bien sentir le nu.

Il se dit, en termes d'Architecture, de l'Absence d'ornements. Il y a trop de nu dans cette décoration.

Le nu du mur, La partie du mur qui est plane, où il n'y a point de ressaut, d'ornements qui excèdent. Voilà le nu du mur, c'est là qu'il faut en mesurer l'épaisseur. Les pilastres ont une grande saillie sur le nu du mur.

NUS, au pluriel, en langage de Dévotion, s'emploie substantivement dans cette phrase, Vêtir les nus, Donner des habits aux pauvres. C'est une des oeuvres de miséricorde que de vêtir les nus.

À NU, loc. adv.
À découvert. Mettre un membre, une plaie à nu.

Fig., Découvrir, faire voir son coeur à nu, Ne rien cacher de ce qu'on a dans le coeur. On dit aussi Mettre une intrigue à nu.

4

Mots Proches de nu,e

Mots précédents
NTI
NTK
NTSC

Mots suivants
nuage
nuageux,euse
nuançable