4,7 / 5 ( 31 votes ) Notez cette définition :

1

occuper

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

occuper(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de occuper :

4 : une fonction: tenir, détenir, remplir.

Les synonymes Word de occuper :

Les synonymes WordNet de occuper :

Les antonymes de occuper :

dédaigner, traîne-savates, négliger, oiseux,euse, paresseux,euse, profaner, abolir, annuler, invalider, libérer, violer


2

Définition du dictionnaire Littré

> OCCUPER
Prononciation : o-ku-pé
v. a.
Sens 1
S'emparer d'un pays, d'une place forte, d'un poste, etc. en demeurer maître.
Sens 2
Terme de jurisprudence. Se saisir d'un bien. Occuper une terre. Il a occupé le premier cette alluvion.
Absolument. On peut occuper sans devenir propriétaire.
Sens 3
Tenir un certain espace. Les eaux occupent toujours les parties les plus basses.
Terme de peinture. Tenir. Cet objet occupe le devant, occupe le centre, le fond du tableau.
Sens 4
Tenir un certain espace de temps. Ce travail a occupé dix ans de sa vie. La lecture de son travail occupe deux heures entières.
Sens 5
Habiter. Occuper une maison, une chambre. Il occupe le premier, le rez-de-chaussée.
Sens 6
Fig. Remplir, posséder, en parlant d'emploi, de place, etc. Il occupe un rang distingué dans la société.
Sens 7
Employer, faire travailler. Il y a là de quoi occuper plusieurs ouvriers.
Fig.
Sens 8
Donner des affaires à faire, un emploi à remplir ; faire que l'on ne soit pas dans l'oisiveté. Il faut occuper les jeunes gens.
Occuper la postérité, figurer dans l'histoire de manière que la postérité se souvienne de nous.
Sens 9
Occuper de, faire que l'on songe à, que l'on ait présent à la pensée...
Sens 10
Être, en parlant des choses, l'objet d'un travail, d'un soin de l'esprit, d'un souci de l'âme. Son métier l'occupe beaucoup.
En parlant des personnes, occuper le coeur, être l'objet d'un tendre sentiment.
Sens 11
V. n. Terme de palais. Il se dit d'un avoué chargé d'une affaire en justice.
Fig. et par plaisanterie.
Signifier un acte d'occuper, faire connaître par un acte qu'on occupe pour quelqu'un.
Sens 12
S'occuper, v. réfl. Employer son temps, travailler. Vous vous ennuyez, il faut vous occuper.
Aimer à s'occuper, aimer le travail.
Sens 13
S'occuper à une chose, y travailler. S'occuper à son jardin.
Par extension.
Sens 14
S'occuper de quelqu'un, de quelque chose, y penser.
REMARQUE
OCCUPER À, OCCUPER DE. Occuper à, réveille une idée de travail ; occuper de, une idée d'attention, par exemple : Il ne faut pas nourrir, par des aumônes, l'oisiveté du pauvre ; il faut le secourir en l'occupant à des choses utiles, c'est-à-dire en le faisant travailler. Qui ne s'occupe à rien s'occupe du mal, c'est-à-dire qui ne travaille pas, pense au mal. S'occuper de, marque une opération intellectuelle ; s'occuper à, désigne un acte extérieur.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. occupar ; espagn. ocupar ; ital. occupare ; du lat. occupare, de ob, et capere, prendre.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
OCCUPER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> OCCUPER
v. tr.
Se rendre maître, demeurer maître d'un pays, d'une place forte, d'une position stratégique. Nos troupes occupèrent les hauteurs. Il fit occuper ce défilé par deux bataillons d'infanterie. Les Sarrasins ont occupé l'Espagne pendant plusieurs siècles. Une province occupée par l'étranger, par l'ennemi. Absolument, Un pays, un territoire occupé.

Il signifie également, en termes de Jurisprudence, Se saisir, se rendre possesseur d'un domaine, s'y établir. Il a occupé le premier ce bien abandonné. On peut occuper sans devenir propriétaire.

Il signifie, par extension, Habiter. Occuper un logement, une maison, un appartement. Il occupe deux chambres dans ma maison. Il occupe toute la maison. Il occupe sa maison. Les bâtiments qu'on n'occupe point dépérissent promptement. Il occupe le rez-de-chaussée, le premier, le second.

Il signifie aussi, figurément, Remplir, posséder. Occuper une place, un emploi. Il occupe un rang distingué dans la société.

Il signifie encore Donner de l'occupation, employer. Il faut occuper les jeunes gens. Il y a là de quoi occuper plusieurs ouvriers. Le participe passé s'emploie dans ce sens comme adjectif. C'est un homme fort occupé. Par extension, Une vie très occupée.

Il se dit pareillement des Choses qui sont l'objet d'un travail du corps ou d'une application de l'esprit. Son métier l'occupe beaucoup, l'occupe tout le jour. Cette affaire m'occupe sans cesse. Cette nouvelle occupe tous les esprits. Cette étude occupe l'esprit sans le fatiguer.

OCCUPER se dit intransitivement, en termes de Procédure, d'un Avoué qui est chargé d'une affaire en justice. C'est tel avoué qui occupe pour moi dans cette cause.

S'OCCUPER DE signifie Penser à quelque chose, en avoir la tête remplie, chercher les moyens d'y réussir. Il s'occupe constamment de cette affaire. Il s'occupe de détruire les abus. Il s'occupe de son jardin. Il ne s'occupe que de bagatelles. Il s'occupe trop du soin de sa santé. Cette femme ne s'occupe que de son mari et de ses enfants. Cette maîtresse de maison accomplie s'occupe des moindres détails du ménage. Il ne s'occupe que de gérer sa fortune.

S'OCCUPER À signifie Travailler à quelque chose. Il s'occupe à son jardin. Tout le jour il s'occupe à lire. Il ne sait à quoi s'occuper. Il était occupé à faire ses préparatifs de voyage.

Absolument, Aimer à s'occuper, Aimer le travail.

4

Anagrammes de occuper

Nombre de lettres :