Recevoir les newsletters :


1 particulier - particulière

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

3,8 / 5 - 33 votes

Notez cette définition :

> particulier,ière (adjectif)

Les synonymes de particulier :


Les antonymes de particulier :

avant-première, pl.avant-premières, brigadier, collectif, commun,e, unanime, universel,elle, hyperonyme, médiocre, normal,ale,aux, courant, courante, général,aux, générale, habituel,elle, normale, plébéien,enne, usuel,elle, traditionnel,elle, simple


2Définition du dictionnaire Littré

> PARTICULIER, ÈRE
Prononciation : par-ti-ku-lié, liè-r'
adj.
Sens 1
Qui appartient en propre et singulièrement à certaines personnes ou à certaines choses.
Maître particulier, se dit, par opposition à professeur dans un établissement public, d'un maître qui donne des leçons privées.
Leçons particulières ou répétitions, leçons données à un ou plusieurs élèves par un maître en dehors de la classe.
Par opposition à général. Sacrifier l'intérêt particulier à l'intérêt général.
Terme de logique. Proposition particulière, celle qui ne s'applique qu'à quelques individus et non à tous ceux de la même espèce. Quelques hommes sont savants. Quelques roses sont blanches.
Par opposition à public. Il aime mieux être reçu en audience particulière qu'en audience publique.
Terme de botanique. Involucre particulier, spathe particulière, involucre qui entoure la base d'une ombellule, spathe qui enveloppe des fleurs contenues dans une spathe générale.
Terme de jurisprudence. Se dit de ce qui ne touche qu'une personne ou une chose. Substitution particulière.
Legs particulier, legs d'un objet déterminé, et non de l'universalité, ni d'une quote-part des biens de la succession.
Sens 2
Il se dit de personnes qui sont, à l'égard d'autres, dans un rapport tout spécial.
Secrétaire particulier, se dit, par opposition à secrétaire général, de celui qui est secrétaire non d'une administration, mais de l'administrateur.
Sens 3
Détaillé, circonstancié. Il m'en a dit les circonstances les plus particulières.
Sens 4
Séparé, distinct. Une chambre, une habitation particulière. Il mange à une table particulière. Il boit d'un vin particulier.
Qui n'est pas public ; réservé, secret.
Il y a quelque chose de particulier entre ces deux personnes, elles ont ensemble quelque affaire qu'elles ne veulent pas qu'on pénètre.
Il n'y a rien de particulier entre cet homme et cette femme, il n'y a aucun commerce suspect entre eux.
Sens 5
Remarquable, singulier, peu commun, hors du commun, en parlant de personnes ou de choses.
Cela est particulier, voilà qui est particulier, se dit de quelque chose qui étonne, qu'on ne s'explique pas clairement.
Un homme particulier, homme qui se tient à l'écart, qui se communique peu, qui a une sorte de dédain pour les fréquentations ordinaires.
Un esprit particulier, des opinions particulières, se dit d'un esprit qui ne s'accommode pas avec le reste du monde, d'opinions qui diffèrent de celles des autres.
Sens 6
Lieutenant particulier, magistrat qui remplaçait temporairement le lieutenant civil à Paris ou le lieutenant général en province.
Maître particulier des eaux et forêts, celui qui avait sous ses ordres une seule province, par opposition au grand maître qui en avait plusieurs.
Sens 7
S. m. Ce qui est particulier. Il ne faut jamais conclure du particulier au général.
Sens 8
Détail.
Sens 9
Le particulier, réunion, société où ne sont admises que les personnes intimes ; intérieur de famille.
Être en son particulier, être retiré dans sa chambre, dans son cabinet.
Vivre en son particulier, se mettre en son particulier, faire son ordinaire chez soi.
Le particulier, un aparté, un tête-à-tête.
Le particulier, opposé au public.
Sens 10
S. m. Un particulier, une personne privée.
Il se dit quelquefois au féminin.
Dans le langage populaire et avec un sens défavorable, un particulier, un individu, un quidam.
Dans le langage populaire, une particulière, une femme, une fille suspecte.
Sens 11
En particulier, loc. adv. à part, séparément des autres.
En particulier, par opposition à en général.
Sens 12
En mon particulier, pour mon particulier, pour ce qui me concerne.
Familièrement et par une espèce de modestie, on dit quelquefois dans le même sens : en mon petit particulier.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. et espagn. particular ; ital. particolare ; du lat. particularis, de particula, petite partie (voy. PARTICULE).

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PARTICULIER, IÈRE
adj.
Qui appartient; proprement et singulièrement, à certaines personnes ou à certaines choses; qui n'est point commun à d'autres personnes, à d'autres choses de même espèce. Une raison particulière. Un motif particulier. Une considération particulière. Avoir une dévotion particulière à la Vierge. Amitiés particulières. Cela est particulier à ce climat, à ce pays, à ce peuple, à cette profession. Cela ne vous est pas particulier. Cette plante a une vertu particulière.

Il s'emploie souvent par opposition à Général. L'intérêt particulier doit céder à l'intérêt général. La volonté générale doit l'emporter sur les volontés particulières. Il faut séparer la question particulière de la question générale. Ce mot se prend tantôt dans un sens général, tantôt dans un sens particulier. Substantivement, Il ne faut jamais conclure du particulier au général.

En termes de Philosophie, Volonté particulière se dit d'une Volonté qui interviendrait pour modifier le déterminisme des lois de la nature. Selon Malebranche, il n'y a pas de place dans la nature pour des volontés particulières.

PARTICULIER s'emploie aussi par opposition à Public. Secrétaire particulier. Audience particulière. Beaucoup de fortunes particulières se sont faites aux dépens de la fortune publique.

Il signifie en outre Qui est séparé, distinct d'une autre chose de même nature. Il a une habitation particulière. On lui a donné une chambre particulière. Il mange à une table particulière.

Cabinet particulier, Petite salle d'un restaurant, destinée à un ou plusieurs clients qui désirent ne pas prendre leur repas dans la salle commune.

PARTICULIER signifie aussi Qui est singulier, extraordinaire, peu commun. Le cas est fort particulier. Je vais vous apprendre une aventure très particulière. Il a un talent particulier, tout particulier. Un esprit particulier. Des opinions particulières. Des enfants élevés avec un soin particulier. Cette affaire exige une attention particulière. J'ai pour lui une affection particulière. J'en fais un cas tout particulier.

Il signifie encore Qui est particularisé, détaillé, circonstancié. Il m'a fait un détail particulier de toute cette affaire. Il m'en a dit les circonstances les plus particulières.

PARTICULIER s'emploie aussi comme nom et désigne une Personne privée, par opposition, soit à Une société, soit à Une personne publique ou d'un rang très élevé. On ne doit pas préférer l'intérêt d'un particulier à l'intérêt de toute une nation. Il y a des choses qu'un particulier peut se permettre, mais qui ne conviennent pas à une personne publique. De pareilles dépenses conviennent à un prince et ne conviennent point à un particulier, à un simple particulier, à des particuliers. Cela est bon entre particuliers.

Pop., Un particulier, Un homme, un inconnu. Un particulier s'approcha de nous. Que nous veut ce particulier? Voilà un drôle de particulier.

EN PARTICULIER, loc. adv.
À part, séparément des autres. En général et en particulier. J'ai un mot à vous dire en particulier.

DANS LE PARTICULIER, loc. adv.
Dans l'intimité, dans les rapports quotidiens. Il est aimable dans le particulier.


Les mots proches :
articulaire  -  articulé  -  articuler  -  articulet  -  participer  -  particulariser  -  particule  -  réarticuler



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)