4,1 / 5 ( 59 votes ) Notez cette définition :

1

patron,onne

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

patron(nom masculin)

patron,onne(nom)

Les synonymes Mediadico de patron :

Les synonymes Word de patron :

Les synonymes WordNet de patron :

Les antonymes de patron :

employé,e, esclave, expéditionnaire, fonctionnaire, barman, servant, serveur, garçonnet, vassal,ale,aux, sujet, serviteur, subalterne, adolescent,e, mâle, laquais, majordome, subordonné,e, commis, inférieur,e, garçon, domestique


2

Définition du dictionnaire Littré

> PATRON
Prononciation : pa-tron
s. m.
Sens 1
Modèle sur lequel travaillent certains artisans, comme les brodeurs, les tapissiers et autres.
Dentelle d'un beau patron, dentelle faite sur un beau patron.
Sens 2
Morceau de papier découpé de manière à figurer certaines parties des vêtements d'homme ou de femme, et sur lequel on taille l'étoffe. Le patron d'une chemise, d'un bonnet, d'une veste. Tailler un patron.
Sens 3
Terme de luthier. Il se dit de certaines pièces de bois qui ont la forme des différentes parties d'un instrument tel que violon, basse, etc. et d'après lesquelles on taille le bois dont ces instruments doivent être faits. Violon d'un grand patron, d'un petit patron. Les stradivarius sont d'un grand patron, les amatis sont en général d'un petit patron.
Sens 4
Papier ou carton découpé qu'on applique sur une surface quelconque pour peindre les parties que ces découpures laissent à découvert. Les cartes à jouer s'impriment avec des patrons.
Sorte de peinture faite avec des patrons découpés.
Sens 5
Dans les manufactures d'or, d'argent et de soies figurées, dessin fait par le peintre et rehaussé de couleurs, qui sert à monter le métier, et à représenter sur l'ouvrage les différentes figures de fleurs, d'animaux et de grotesques, dont le fabricant veut l'embellir.
Sens 6
Patron ou table à patron, table de bois blanchie sur laquelle les vitriers tracent les figures d'après lesquelles ils veulent couper leurs pièces.
Sens 7
Modèle en bois dont on se sert pour former le creuset et les étalages d'un fourneau.
Sens 8
Fig. Modèle.
Cet homme s'est formé sur un bon, sur un mauvais patron, il s'est formé sur un bon, sur un mauvais modèle.
REMARQUE
Malherbe a dit patron, au sens passif, pour image exacte : Belle âme, beau patron des célestes ouvrages, Qui fus de mon espoir l'infaillible recours, VI, 11.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. patron, modèle ; bas-lat. patronus, patrunus, modèle ; angl. pattern, Du sens de protecteur, on a passé à celui de guide et, finalement, de modèle.
> PATRON, ONNE
Prononciation : pa-tron, tro-n'
s. m. et f.
Sens 1
Terme d'antiquité. Chez les Romains, le maître à l'égard de l'affranchi, le protecteur à l'égard du client.
S'est dit, sous les empereurs romains, des citoyens qui faisaient métier de plaider devant les tribunaux.
Sens 2
Celui, celle qui sert de protection, d'appui ; celui, celle qui s'intéresse à notre fortune et qui cherche à la pousser.
Sens 3
Saint, sainte, dont on porte le nom.
Saint, sainte, à qui une église est dédiée ou qui protège particulièrement une ville, un pays, etc. Notre-Dame de Bon Secours, patronne des mariniers. Saint Denis, patron de la France. Sainte Geneviève, la patronne de Paris.
Fig. Personnage sous qui on se met, bien qu'il ne soit pas un saint.
Fig. Il se dit aussi de celui qui donne crédit, autorité à quelque chose.
Sens 4
Familièrement. Le maître d'une maison.
On dit dans le même sens : le patron de la case ; ce qui s'applique aussi à un homme qui, sans être le maître d'une maison, y a tout pouvoir.
Sens 5
Dans l'industrie, nom que les ouvriers donnent au maître de l'établissement. Le patron est sorti. Querelles des ouvriers avec les patrons.
Sens 6
Patron se dit aussi, par manière de qualification amicale, à un homme d'un rang inférieur. Bonjour, patron.
Sens 7
Terme de marine. Patron d'une chaloupe, quartier-maître ou contre-maître chargé du commandement d'une embarcation.
Anciennement, patron de galère, homme pratique qui conduisait la galère et en était le capitaine marin, sous l'autorité du capitaine militaire.
Dans l'ancienne Venise, patron du port, plébéien qui dirigeait les affaires du port.
Fig. Il est le patron de la barque, c'est-à-dire c'est lui qui a le plus de crédit dans une société, dans une affaire, etc.
Sens 8
Galère patronne, ou, simplement, la patronne, galère que, dans l'escadre des navires de son espèce, montait le lieutenant général ou celui qui avait le commandement après le chef d'escadre ; elle avait le second rang, la réale ayant le premier ; elle tenait entre les galères le même rang que le vice-amiral entre les vaisseaux de haut bord. La patronne n'était que la troisième galère des États maritimes qui avaient une capitane, outre la réale.
Sens 9
Titre d'une dignité princière, dans quelques villes, au moyen âge. Patron de Salonique.
Sens 10
Dans le Levant, le maître à l'égard de l'esclave. Réduit en esclavage, il eut le bonheur d'avoir pour patron un homme compatissant.
Sens 11
Autrefois, le prélat ou le seigneur laïque qui nommait à un bénéfice.
Patron d'une église, celui qui avait bâti, fondé ou doté une église.
Sens 12
Cardinal patron s'est dit, à la cour de Rome, du cardinal qui gouvernait comme premier ministre.
Sens 13
Nom qu'on a d'abord donné à la giberne. On disait aussi la patronne (c'est de là que cartouche se dit en allemand Patrone).
Sens 14
Patron des maréchaux et des charbonniers, la mésange charbonnière.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. patron, patro, et aussi pairon, pairo ; catal. padró, patró ; espagn. patron ; ital. padrone ; du lat. patronus, patron, protecteur, dérivé de pater, père.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PATRON, ONNE
n.
Protecteur, protectrice. Il se dit du Saint, de la sainte dont on porte le nom, de celui, de celle sous l'invocation de qui une église est placée, et de celui, de celle qu'un pays, une ville, une confrérie, une communauté réclame comme son protecteur. Saint Jean est mon patron. Saint Denis est un des patrons de la France. Sainte Geneviève est la patronne de Paris. Saint Fiacre est le patron des jardiniers; saint Éloi celui des orfèvres, etc.

PATRON se dit aussi d'un Homme puissant sous la protection de qui l'on se met pour faire sa fortune, pour avoir de l'appui; d'un Homme dont on obtient le secours dans une affaire, dans une circonstance difficile. Chez les Romains, les plébéiens s'attachaient, sous le nom de clients, à quelque patricien qu'ils appelaient leur patron. Il a eu ce ministre pour patron. Il a été mon patron dans cette affaire. Il est le patron de ma candidature.

Il se dit aussi du Chef d'une entreprise, d'une usine, d'une manufacture, d'un établissement commercial. Les ouvriers réclamèrent de leurs patrons une augmentation de salaire.

Il se dit, par extension et familièrement, du Maître d'une maison. Où est le patron? Je voudrais saluer le patron.

Il se dit en outre de Celui qui commande aux matelots d'un canot, d'une chaloupe ou d'un très petit bâtiment. Le patron de la barque, du bateau.

Il se disait, chez les Romains, du Maître à l'égard de son affranchi. L'affranchi devait respect à son patron.

Il se dit encore du Prélat ou de l'autorité laïque qui a le droit de nommer à un bénéfice ecclésiastique.

Dès patron-minet, Dès l'aube, de très bonne heure. Se réveiller, se lever dès patron-minet. Il est familier.

> PATRON
n. m.
Modèle sur lequel on fabrique certains objets. On dit plutôt dans ce sens MODÈLE.

Il désigne aussi un Morceau de papier, de toile, que les tailleurs, les lingères, les couturières, etc., découpent de manière à figurer les différentes parties de leurs ouvrages et sur lequel ils taillent l'étoffe dont ces ouvrages doivent être faits. Le patron d'un veston, d'un gilet. Le patron d'une chemise, d'un corsage, d'une robe.

En termes de Lutherie, il se dit de Certaines pièces de bois qui ont la forme des différentes parties d'un instrument, tel que violon, basse, guitare, etc., et d'après lesquelles on taille le bois dont ces instruments doivent être faits. Violon d'un grand patron, d'un petit patron.

Il se dit également d'un Papier ou carton découpé, qu'on applique sur une surface quelconque, pour peindre les parties que ces découpures laissent à découvert. Les peintres en décor font souvent usage de patrons. Les cartes à jouer s'impriment avec des patrons. Colorier au patron. Voyez POCHOIR.

4

Anagrammes de patron,onne

Nombre de lettres :
5

Usages de patron,onne

patron,onne


1 :

Patron autoritaire.
Patron boulanger.
Patron taille 44.
Patron de pêche.
Patron de thèse.
Patron d' esclaves affranchis.
Patrons de tapisserie, de vitrail.
Patron d‘ une barque, d‘ un remorqueur.
Patron d‘ un café, d‘ un bistrot, d‘ un hôtel, d‘ un restaurant.
Patron d‘ une usine, d‘ une entreprise.
Patron d‘ un groupe commercial, industriel.
Patron d‘ un service hospitalier.
( Saint) patron d‘ une paroisse, d‘ une confrérie, d‘ un pays.
( Saint) patron d‘ une corporation, d‘ une église, d‘ un lieu.
Patron à jours.
Patron à l' américaine.
Patron qui commande des employés, des serviteurs.
Patron qui emploie, renvoie des ouvriers, des domestiques.
Patron qui menace de renvoyer quelqu‘un.
Patron qui dirige un commerce, une entreprise.
Patron qui exploite ses employés.
Grand patron.
Saint patron.
Taille patron.
Titre de patron.
Fédération, syndicat, association de patrons.
Tournée du patron.
Autorité du patron.
Bras droit, secrétaire du patron.
Nom d‘ un saint patron.
Ajourer un patron pour le coloriage.
Avoir un patron.
Colorier au patron.
Colorier à l' aide d‘ un patron à jours.
Couper une jupe avec un patron.
Découper sur un patron.
Dédier( une église) à un saint patron.
Demander quelque chose à son patron.
Épingler un patron sur un tissu.
Établir un( ou des) patron.
Imprimer à l‘ aide d‘ un patron à jours.
Intercéder pour un collègue auprès de son patron.
Préparer un patron sur un mannequin, aux mesures de quelqu‘un.
Reconnaître un saint patron pour protecteur.
Se faire engueuler par son patron.
Se faire exploiter par son patron.
Se faire incendier par son patron.
Se faire renvoyer( ou virer) par son patron.
Se servir d‘ un patron.
Tailler( une robe) d‘après un patron( ou sur un patron).
Tailler sur un patron.
Travailler sur un patron.


6

Mots Proches de patron,onne