Recevoir les newsletters :


1 sable

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

3,6 / 5 - 28 votes

Notez cette définition :

> sable (adjectif invariable, nom masculin)

Difficultés orthographiques
des marchands de sable.
des pâtés de sable.

> sable (nom masculin)

En héraldique, la couleur noire.



> sablé,e (adjectif masculin, nom masculin)

Recouvert de sable.
Se dit d' une pâte friable.
Sorte de gâteau sec fait avec cette pâte.


Les synonymes de sable :
2 : arène, cirque
5 : grève, rive, rivage, bord, lais, débrayage, cessation, coalition, suspension, arrêt
6 : dune, hauteur
7 : sablon, erg, désert, e
8 : erg, désert, e, dune
9 : désert, e, erg, hamada, savane, toundra, pampa, néant, vide, solitude


Les antonymes de sable :

travail, pl.travaux, reg, métropole, foule, presse


2Définition du dictionnaire Littré

> SABLE
Prononciation : sa-bl' ; quelques-uns prononcent sâbl' ; mais il n'y a aucune raison de lui donner le son d'â circonflexe comme dans âme
s. m.
Sens 1
Substance minérale, pulvérulente, provenant de la désagrégation, par les eaux, des roches calcaires, granitiques, siliceuses, etc. qui se trouve dans le lit des rivières, sur les bords de la mer, qui forme les dunes, les déserts, et qui entre pour une certaine proportion dans les terrains d'alluvion.
Sable mâle, sable femelle, se dit de deux espèces de sable dans un même lit, dont la première est d'une couleur plus foncée, et l'autre d'une couleur moins chargée.
Sables bouillants, sables mêlés d'eau qui, lorsqu'on les enlève, sont à l'instant remplacés par d'autres sables qui s'élèvent du fond en bouillonnant.
Sables mouvants, sables qui s'enfoncent sous le pied, ou qui se laissent disperser par les vents.
Fig.
Fig. Bâtir, fonder sur le sable mouvant, ou, simplement, bâtir, fonder sur le sable, fonder des projets, des entreprises, des établissements sur quelque chose de peu solide.
Fig. Semer sur le sable, perdre sa peine.
Fig. et familièrement. Avoir du sable dans les yeux, éprouver une envie de dormir qui, appesantissant les paupières, fait qu'on y porte souvent la main pour les frotter et se tenir éveillé.
Le petit homme lui a jeté du sable dans les yeux, se dit d'un enfant que l'envie de dormir saisit.
Sens 2
Bain de sable, sable dont on entoure un vaisseau qu'on veut chauffer. Distiller au bain de sable.
Sens 3
Terme de fondeur. Composition faite avec du sable et dans laquelle on moule les monnaies, les médailles, etc. Un sable net. Jeter une médaille en sable.
Fig. Jeter en sable, avaler un verre de vin (voy. SABLER).
Sable vert, dans quelques fonderies, mélange de sable et de poussier de houille ou de charbon.
Sens 4
Synonyme peu usité de sablier.
Terme de marine. Manger du sable, retourner trop tôt un sablier.
Sens 5
Gravier qui s'engendre dans les reins et qui forme la gravelle.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Lat. sabulum, sable ; origine inconnue, comparez saburra, lest de navire.

> SABLE
Prononciation : sa-bl'
s. m.
Terme de blason. La couleur noire. Il porte de sable à un lion d'or. Le sable se représente en gravure par des traits croisés.
HISTORIQUE
XIIIe s.
ÉTYMOLOGIE
Mot slave : polonais, sabol, zibeline. marte noire (voy. ZIBELINE).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE SABLE.
Sens 4
Ajoutez :

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SABLE
n. m.
Substance pulvérulente due à la désagrégation de certaines roches. Sable de mer, de rivière. Sable fin. Sable noir, gris, blanc, rouge, doré. Sables mouvants. Grain de sable. Les sables du désert. Une carrière de sable. Un désert de sable. Un banc de sable. Un fond de sable. Une plage de sable. Des tourbillons de sable. Couvrir de sable les allées d'un jardin. Les sables barrent l'entrée de ce fleuve, de ce port. Échouer sur le sable. Enfoncer dans le sable. Maison bâtie sur le sable. Un tombereau de sable. Mortier de chaux et de sable. Bâtir à chaux et à sable.

Fig., Bâtir à chaux et à sable, Bâtir solidement. Il est bâti à chaux et à sable se dit aussi de Quelqu'un qui a une constitution robuste.

Fig., Bâtir sur le sable, Fonder des projets, des établissements, des entreprises sur quelque chose de peu solide.

Fig. et fam., Avoir du sable dans les yeux, Éprouver une envie de dormir qui appesantit les paupières. On dit dans le même sens et dans le langage enfantin : Le marchand de sable a passé.

SABLE, en termes de Fondeur, désigne un Mélange de sable et de diverses matières qui sert à faire des moules. Un sable net. Jeter une médaille en sable.

Il se dit encore, vulgairement, du Gravier qui se forme dans les reins. Il fait du sable. Ses urines sont pleines de sable.

> SABLE
n. m.
[Blason] Nom donné à la Couleur noire. Il porte de sable à un lion d'or. Il porte d'or à une aigle de sable. Dans la gravure, le sable se marque par des hachures verticales et horizontales qui se croisent.


Les mots proches :
able  -  aile  -  aller  -  ambler  -  arable  -  asile  -  bâcler  -  baile  -  balle  -  baller  -  bible  -  cabaler  -  câblé  -  câbler  -  cabrer  -  cale  -  caler  -  chabler  -  cible  -  cibler  -  daller  -  diable  -  ensabler  -  établer  -  fable


Mots précédents
Mots suivants

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
analgésie
(nom féminin)
Absence de sensibilité à la douleur.
Je suis homme et il me faut des causes propres à l'homme.
(Diderot)
The most perfidious way of harming a cause consists of defending it deliberately with faulty arguments.
(Freidrich Nietzsche)