Recevoir les newsletters :


1 seoir

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,6 / 5 - 277 votes

Notez cette définition :

> seoir (verbe intransitif, verbe pronominal)

Homonymes - paronymes
soir( fin de la journée).

Les synonymes de seoir :
2 : asseoir


Les antonymes de seoir :

démolir, détruire, renverser


2Définition du dictionnaire Littré

> SEOIR
Prononciation : soir
, v. n. déf. qui n'est guère usité qu'à l'infinitif, au présent de l'indicatif, je sieds, tu sieds, il sied, nous seyons, vous seyez, ils seient ; à l'impératif, sieds-toi, seyons-nous, seyez-vous ; au part. présent séant, et au part. passé sis.
Sens 1
Être assis.
Sens 2
Se seoir, v. réfl. S'asseoir ; peu usité, s'emploie quelquefois familièrement ou en poésie au présent de l'indicatif, à l'impératif et à l'infinitif.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, se soyer, au subj. qu'il siese ; provenç. sezer, cezer, seire ; anc. catal. seser, siure ; catal. mod. seurer ; ital. sedere ; du lat. sedere ; comparez le grec, siége ; goth. sitan, être assis ; allem. sitzen.

> SEOIR
Prononciation : soir
, v. n. déf. qui ne s'emploie plus guère qu'aux troisièmes personnes suivantes : il sied, ils siéent ; il seyait, ils seyaient ; il siéra, ils siéront ; il siérait, ils siéraient ; qu'il siée, qu'ils siéent ; au part. seyant ou séant ; il ne forme aucun temps composé, le part. passé sis n'étant pas usité en ce sens.
Sens 1
Être convenable, bien aller. Ces couleurs vous seyant ou séant si bien, vous devez les préférer aux autres.
Impersonnellement.
Ironiquement.
Sens 2
Concorder, aller ensemble.
REMARQUE
St-Simon a dit seyé au participe ; mais cela est barbare : J'avais avec eux la liberté de leur tout dire qui n'eût pas seyé de même à la dévotion du duc de Charost, 302, 285.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Le même que seoir 1, parce que ce qui est bien assis est séant.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SEOIR
v. intr.
Être assis. Il n'est plus guère en usage qu'à ses participes Séant et Sis. Voyez SÉANT et SIS.

SE SEOIR signifiait S'asseoir. Il n'est plus employé qu'en poésie et dans le langage familier, dans ces formes de l'impératif : Sieds- toi, seyez-vous. Il est vieux.

> SEOIR
v. intr.
Être convenable à la personne, à la condition, au lieu, au temps, etc. Ce verbe, dont l'infinitif n'est plus en usage, ne s'emploie qu'à certains temps, et toujours à la troisième personne du singulier ou du pluriel, Il sied, ils siéent, il seyait, il siéra, il siérait, ainsi qu'au participe présent, Seyant; il n'a pas de temps composés. Cela vous sied à merveille. Les couleurs trop voyantes ne lui siéront pas. La toilette de cette femme lui seyait mal. Ces couleurs vous seyant si bien, vous devez les préférer à d'autres.

Il s'emploie aussi impersonnellement. Il sied mal à une femme de trop montrer son savoir. Il ne sied pas à un fils de contredire son père. Ironiquement, Il vous sied bien de vouloir réformer les autres!

Le participe présent Seyant s'emploie adjectivement. Voyez ce mot à son rang alphabétique.


Mots précédents

Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)