4,7 / 5 ( 163 votes ) Notez cette définition :

1

sujet,ette

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

sujet(nom masculin)

Cause, raison, motif.
Matière sur laquelle on parle, on écrit.
Ce que l'artiste représente par la peinture, la sculpture, etc.: le sujet d'un tableau.
Personne, support d‘ une pensée, d‘ une action.
Personne par rapport à sa capacité, à sa conduite: bon, mauvais sujet.
En grammaire, support de l'action ou de l‘ état exprimés par le verbe.

sujet,ette(adjectif)

Exposé à: sujet au vertige.


sujet,ette(nom)

Personne qui est soumise à une autorité souveraine.

Les synonymes Mediadico de sujet :

6 : au sujet de: à propos de, concernant, relatif à.

Les synonymes Word de sujet :

Les synonymes WordNet de sujet :

Les antonymes de sujet :

autocrate, capitaine, dictateur, émetteur,trice, empereur, éparque, état, femme, gouverneur, monarque, potentat, prince, princesse, proconsul, procurateur, roi, satrape, statthalter, tyran, présidence, étranger,ère, exécutif,ive, despote, nomade, patron, maestro, maître,esse, maîtresse, seigneur, répétiteur,trice, amphitryon, régent,e, chef


2

Définition du dictionnaire Littré

> SUJET
Prononciation : su-jè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des su-jè-z excellents ; sujets rime avec traits, succès, paix, etc.
s. m.
Sens 1
Cause, raison, motif.
Sens 2
Matière sur laquelle on compose, on écrit, on parle.
Être plein de son sujet, l'avoir bien médité, bien pénétré.
Sens 3
Il se dit des personnes qui sont objet, sujet, motif de quelque chose.
Au sujet d'une personne, sur le sujet d'une personne, relativement à elle.
Être sur le sujet de quelqu'un ou de quelque chose, en parler, en causer.
Sens 4
Il se dit en parlant des arts. Sujet de tableau tiré de la Fable, de l'Écriture, de l'histoire.
Sens 5
Terme de musique. Air sur lequel on fait les parties.
Particulièrement. La phrase qui commence une fugue et qui lui sert de thème.
Sens 6
Objet d'une science. Le sujet de la médecine est l'étude des maladies.
Sens 7
En logique et en grammaire, terme essentiel de toute proposition, celui dont on affirme ou nie quelque chose.
Sujet grammatical, le mot auquel le verbe se rapporte ; sujet logique, la réunion de tous les mots qui servent à exprimer le sujet. Dans : l'objet de vos moqueries va venir, le sujet grammatical est l'objet, par opposition au sujet logique, qui est l'objet de vos moqueries.
Sens 8
Terme de philosophie. L'être qui a conscience de lui-même, par opposition à objet. Le sujet et l'objet.
Sens 9
Personne par rapport à sa capacité, à sa conduite. C'est un grand sujet, un digne sujet, un plat sujet, un mince sujet, un pauvre sujet.
Il se dit, en ce sens, des femmes.
Un bon sujet, un homme qui se conduit bien.
Bon sujet se dit aussi, dans les colléges, d'un écolier qui étudie et travaille bien.
Mauvais sujet, homme livré au désordre, à l'inconduite.
Mauvais sujet se prend quelquefois en un sens moins défavorable, pour étourdi, folâtre, qui fait des sottises, mais dont le coeur reste bon et les manières aimables.
On dit de bons, de mauvais sujets, quand on considère les deux mots comme séparés dans la locution ; et des bons, des mauvais sujets, quand on les considère comme unis.
Sens 10
Terme de jardinage. L'arbre qu'on destine à être greffé, ou que l'on soumet à cette opération.
Sens 11
Terme d'anatomie. Cadavre que l'on dissèque. La difficulté de se procurer des sujets.
En termes d'histoire naturelle, un être qu'on examine.
Sens 12
Être vivant qui est l'objet des soins de la médecine ou de l'hygiène. Les animaux domestiques sont les sujets de l'hygiène vétérinaire.
Ce malade est un bon sujet, un mauvais sujet, il est d'une bonne ou d'une mauvaise constitution.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Sujet 1.
> SUJET, ETTE
Prononciation : su-jè, jè-t'
adj.
Sens 1
Qui est dans la dépendance, qui est obligé d'obéir. Nous sommes tous sujets aux lois et aux coutumes du pays où nous vivons.
Être sujet à l'heure, au coup de marteau, au coup de cloche, au coup de sonnette, se dit des gens qui sont obligés d'être quelque part à heure fixe, ou de faire quelque chose à une heure précise, d'ouvrir leur porte et de laisser entrer quand on frappe, de se rendre où la cloche les appelle, de venir au bruit de la sonnette.
Terme de féodalité. Pays sujet, fief dépendant d'un état souverain.
Sens 2
Soumis par conquête.
Sens 3
Absolument. Qui est tenu à un service fort assidu. Ce maître tient ses domestiques fort sujets.
Qui ne peut s'éloigner, s'écarter. Cette femme est fort sujette auprès de son mari.
Il se dit d'un emploi, d'un métier qui exige une grande assiduité. On est fort sujet dans cet emploi.
Terme de manége. Tenir un cheval sujet, le soutenir quand il se traverse.
Sens 4
Assujetti à supporter quelque charge, à payer certains droits. Tout propriétaire est sujet à l'impôt foncier. Il est sujet à telle redevance, à telle servitude.
Sens 5
Astreint à quelque nécessité inévitable.
Sens 6
En péril de.
Sens 7
Porté à... par inclination ou par habitude. Il est sujet à s'enivrer.
On dit de même : sujet au vin ; sujet aux femmes ; sujet à ses goûts ; sujet à ses plaisirs, etc.
Sens 8
Qui est exposé à éprouver fréquemment certains accidents, en parlant des personnes.
Il est sujet à caution, se dit d'un homme à qui il ne faut pas trop se fier.
Cela est sujet à caution, cela est exposé à ne pas durer.
Il se dit, en un sens analogue, des choses.
Cette démarche est sujette à bien des inconvénients, cette entreprise est sujette à bien des difficultés, il y a des inconvénients à faire cette démarche, des difficultés à exécuter cette entreprise.
Ce passage est sujet à plusieurs interprétations différentes, on peut l'interpréter de plusieurs manières différentes.
Sens 9
S. m. et f. Celui, celle qui est soumis à une autorité souveraine, soit qu'il s'agisse d'un roi, d'une république ou de tout autre souverain.
Corneille l'a dit d'une ville.
Fig. et familièrement. Il est bon prince, il ne foule pas ses sujets (voy. FOULER, n° 5).
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. seujai ; provenç. subjet, suget, sosget ; catal. subjecte ; espagn. sugeto ; portug. sujeito ; ital. soggetto ; du lat. subjectus, de sub, sous, et jacere, jeter.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SUJET, ETTE
adj.
Qui est soumis, subordonné, qui est dans la dépendance, qui est obligé d'obéir. Nous sommes tous sujets aux lois et aux coutumes du pays où nous vivons. Être sujet aux ordres de quelqu'un. Il est vieux en ce sens.

Il signifie spécialement Qui est soumis par la conquête. L'Égypte était sujette des Perses.

Il signifie aussi Qui est obligé à supporter certaines charges et à payer certains droits. Tout propriétaire est sujet à l'impôt foncier. Il est sujet à telle servitude. Il est vieux.

Il signifie également Qui est astreint à quelque nécessité inévitable. Tous les hommes sont sujets à la mort. La nature humaine es sujette à beaucoup d'infirmités.

Il signifie encore Qui a accoutumé de faire quelque chose, qui s'y trouve porté par inclination ou par habitude. Il est sujet à boire, à s'enivrer. Il est sujet à cette faute.

Il signifie aussi Qui est exposé à éprouver fréquemment certains accidents. Tout homme est sujet à l'erreur, sujet à se tromper. Être sujet à la migraine. Ce pays est sujet aux inondations, aux tremblements de terre. Ces couleurs sont sujettes à changer.

Cette démarche est sujette à bien des inconvénients, cette entreprise est sujette à bien des difficultés, Il y a bien des inconvénients à faire cette démarche, il y a bien des difficultés à surmonter pour réussir dans cette entreprise.

Ce passage est sujet à plusieurs interprétations différentes, Il est susceptible de différentes interprétations.

Fam., Il est sujet à caution se dit d'un Homme auquel il ne faut pas trop se fier.

SUJET s'emploie aussi comme nom et désigne Celui qui est soumis à une autorité souveraine. Il était né sujet de ce roi. C'est un prince qui aime ses sujets. Ce souverain fut le père de ses sujets.

> SUJET
n. m.
Cause, raison, motif. Il vous a querellé sans sujet, pour un sujet fort léger. Vous ne lui en avez point donné sujet. J'ai sujet de me plaindre. À quel sujet avez-vous fait telle chose? Il lui a donné des sujets de plainte. Il a plus d'un sujet d'affliction. Voilà le sujet de leur querelle, de leur rupture.

Il désigne aussi la Matière sur laquelle on écrit, de laquelle on parle. Quel est le sujet de son livre? Tel était le sujet de leur conversation, de leur entretien, de leur dispute. Un sujet de comédie. Sujet fécond. Sujet stérile. Sujet difficile. Un vieux sujet. Un sujet rebattu, usé. Un sujet neuf, heureux. Traiter un sujet. Méditer un sujet, sur un sujet. Trouver un sujet de poème, de tragédie. Il a pris le sujet de sa pièce dans tel ouvrage. Cette anecdote lui a fourni le sujet de sa nouvelle. On a déjà beaucoup écrit sur ce sujet. Travailler sur un sujet. Épuiser un sujet. Sortir de son sujet. Dominer son sujet. Être au-dessous de son sujet.

Être sur le sujet de quelqu'un, Parler de lui. Quand vous êtes entré, nous étions sur votre sujet.

Être plein de son sujet, L'avoir bien médité, en être bien pénétré.

SUJET se dit également en ce sens en parlant des Arts. Le sujet de ce tableau est l'entrée de Notre-Seigneur dans Jérusalem. Les batailles de Louis XII et de François Ier sont les sujets des bas-reliefs qui sont autour de leurs tombeaux. Sujet de tableau tiré de la mythologie, de l'histoire.

En termes de Musique, Sujet d'une fugue, Phrase qui la commence et qui lui sert de thème.

SUJET, en termes de Logique et de Grammaire, désigne le Terme de toute proposition duquel on affirme ou l'on nie quelque chose. Dans cette proposition : Le soleil est grand, Soleil est le sujet, et Grand est l'attribut. Le sujet, le verbe et les compléments.

En termes de Philosophie, il se dit de la Personne qui perçoit, par opposition à l'objet perçu.

SUJET se dit encore d'une Personne qu'on juge d'après sa capacité, ses talents, ses moeurs. L'homme dont vous parlez n'est pas un sujet capable de remplir cet emploi. C'est un sujet précieux pour une administration. C'est un bon sujet. C'est un mauvais sujet, un sujet médiocre.

En termes de Médecine, il désigne la Personne sur laquelle on fait des observations. Ce médecin aliéniste a trouvé un sujet qui lui sert pour ses expériences.

AU SUJET DE, loc. prép.
Relativement à, à cause de. Il a reçu des reproches au sujet de sa conduite.

À son sujet, Sur lui, relativement à lui.

À ce sujet, Relativement à ce dont on vient de parler.

4

Anagrammes de sujet,ette

Nombre de lettres :
5

Usages de sujet,ette

sujet,ette


1 :

Sujet principal, sentimental, attendrissant, rebattu.
Sujet passionnant, suivant, intéressant, épineux.
Sujet donné, déterminé, particulier, favori.
Sujet grammatical, réel, logique, apparent, formel.
Sujet britannique, néerlandais.
Sujet humain, animal, lucide, inconscient, magnétisé.
Sujet sain, paranoïaque, hypochondriaque, hypnotisé.
Sujet parlant( en linguistique), pensant, agissant.
Sujet d' intérêt national.
Sujet de morale, de méditation, de pensée, de discussion.
Sujet de roman, de livre.
Sujet de chagrin, de mécontentement, de satisfaction.
Sujet de dispute, de réflexion, d‘ actualité.
Sujet d‘ expérience, d‘ étude.
Sujet d‘ élite.
Sujet de droit.
Sujet d‘ une dissertation, d‘ une discussion.
Sujet d‘ un tableau.
Sujet d‘ une fugue( en musique).
Sujet d‘ une proposition, d‘ une phrase.
Sujets d‘ un souverain, d‘ un roi, d‘ une démocratie.
Sujets d‘ une république, d‘ un État.
Sujet en or.
Sujet qui concerne, interpelle quelqu‘un.
Sujet qui appelle toute votre attention.
Sujet qui lui tient à coeur.
Sujet qui régit le verbe.
Bon, mauvais sujet.
Brillant, simple sujet.
Contre-sujet( d‘ une fugue musicale).
Coeur, vif du sujet.
Attribut, inversion du sujet.
Étude des sujets( en peinture).
Bibliographie par sujets.
Phrase sans sujet.
Au sujet de quelque chose.
Sans sujet.
Sur le sujet de la peine de mort.
Sur ce sujet.
Assez sur le sujet !
Il ne faut pas plaisanter( ou blaguer) avec ce sujet.
C' est à quel sujet ?
Revenons à notre sujet.
Aborder un sujet.
Adapter son style au sujet.
Admettre un infinitif comme sujet.
Agir sans sujet.
Amener la conversation sur( ou vers) un sujet.
Appartenir à un sujet.
Approfondir un sujet.
Approprier son style au sujet.
Attaquer un sujet.
Attaquer quelqu‘un sur un sujet.
Avoir sujet de faire quelque chose.
Bannir un sujet de la conversation.
Brancher quelqu‘un sur un sujet.
Brancher la conversation sur tel sujet.
Briefer quelqu‘un sur un sujet.
Broder sur un sujet.
Broder autour d‘ un sujet.
Caricaturer un sujet.
Cerner un sujet.
Changer de sujet.
Circonscrire un sujet.
Connaître son sujet.
Constituer le sujet de quelque chose.
Consulter quelqu‘un au sujet de quelque chose ou de quelqu‘un.
Consulter quelqu‘un sur tel sujet.
Couvrir un sujet.
Déflorer un sujet.
Délimiter son sujet.
Développer un sujet.
Dicter un sujet à des élèves.
Discourir sur un sujet.
Disjoindre( soigneusement) deux sujets.
Disputer d‘ un sujet.
Disputer sur un sujet avec quelqu‘un.
Disserter sur un sujet.
Dominer son sujet.
Donner à sujet à quelque chose.
Échanger des idées, des arguments sur un sujet.
Éclairer quelqu‘un sur un sujet.
Écrire sur un sujet.
Effleurer un sujet.
Embrayer sur un sujet.
Endormir un sujet.
Engager quelqu‘un dans un sujet de conversation.
Entamer un sujet.
Entreprendre quelqu‘un sur un sujet.
Entrer dans le coeur, le vif du sujet.
Entretenir quelqu‘un d‘ un sujet.
Épuiser un( ou le) sujet.
Être( complètement) hors sujet.
Être propre à un sujet.
Être maître de son sujet.
Être en mal de sujet.
Étudier un sujet.
Éviter un sujet.
Éviter les sujets qui fâchent.
Exécuter le sujet( d‘ une symphonie).
Exploiter un sujet.
Exposer le sujet( dans un ouvrage dramatique).
Glisser sur un sujet.
Hypnotiser un sujet.
Insister sur un sujet.
Instruire quelqu‘un sur un sujet.
Lancer un sujet.
Lire attentivement le sujet.
Maîtriser son sujet.
Mêler des sujets( dans une oeuvre).
Observer un sujet.
Orienter( la conversation) sur tel sujet.
Parler sur un sujet.
Passer d‘ un sujet à un autre.
Passer à un autre sujet.
Porter sur tel sujet.
Posséder son sujet.
Présenter un sujet.
S‘accorder avec le( ou son) sujet.
S‘appesantir sur un sujet.
S‘attarder sur un sujet.
Sauter d‘ un sujet à l' autre.
S‘écarter du sujet.
Se chamailler sur un sujet.
Se disputer sur un sujet.
Se documenter sur un sujet.
S‘éloigner du sujet.
S‘entretenir sur un sujet.
S‘étendre sur un sujet.
S‘éterniser sur un sujet.
S‘inquiéter au sujet de quelque chose ou quelqu‘un.
Sortir du sujet.
Traiter un sujet( à fond).
Traiter d‘ un sujet.
Utiliser un animal comme sujet d‘ expérience.


6

Mots Proches de sujet,ette

Mots précédents
suivisme
suiviste
suivre

Mots suivants
sujétion
sulcature
sulciforme