Recevoir les newsletters :


1 tartufe ou tartuffe

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

4,1 / 5 - 171 votes

Notez cette définition :

> tartufe ou tartuffe (nom masculin)

Les synonymes de tartufe ou tartuffe :
1 : hypocrite, bigot, papelard, tartufe, judas, faux-jeton[ fam], fourbe, imposteur, jésuite[ péj], insinuant, mielleux.
2 : hypocrite, bigot, papelard, judas, faux-jeton[ fam], fourbe, imposteur, jésuite[ péj], tartuffe, insinuant, mielleux.

2Définition du dictionnaire Littré

> TARTUFE
Prononciation : tar-tu-f'
s. m.
Sens 1
Personnage d'une célèbre comédie de Molière.
Sens 2
Faux dévot, hypocrite, coquin se servant du manteau de la religion (avec un t minuscule). [Molière] un athée et en même temps un tartufe achevé, DE ROCHEMONT, [pseudonyme], Observ. sur le Festin de Pierre, Paris 1665 [époque où les premiers actes de Tartufe avaient de la célébrité, bien que la pièce n'eût pas encore été jouée].
Tartufe de moeurs, homme vicieux qui affecte de grands principes de morale.
REMARQUE
Tartuf, orthographe que La Fontaine a donnée, par licence poétique, au mot tartufe.
ÉTYMOLOGIE
Molière, qui écrit Tartuffe, a emprunté ce mot à l'italien ; Tartufo se trouve dans le Malmantile de Lippi avec le sens d'homme à esprit méchant ; le Malmantile circulait manuscrit en France avant le Tartufe (voy. Génin, Récréat. t. I, p. 292). Tartufo est la contraction de tartufolo, une truffe.

3Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> TARTUFE
n.
In. Faux dévot, hypocrite, par allusion à la comédie de Molière. C'est un dangereux tartufe. Un vrai tartufe.



Le score à battre
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?

boite logiciel gratuit MEDIADICO pour votre PC
Le nouveau logiciel gratuit de dictionnaires pour toute la famille.
▶  Plus d'infos
▶  Prix : 0,00 €
churinga
(nom masculin)
Objet rituel, endroit où se trouve l'âme des morts ou des enfants à venir.
Je suis moi-même la matière de mon livre.
(Montaigne)
A banker is a fellow who lends you his umbrella when the sun is shining, but wants it back the minute it begins to rain.
(Mark Twain)