1

terre

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

terre(nom féminin)

Avec une majuscule: notre planète.
Partie de la surface de cette planète qui n'est pas recouverte par les eaux.
Matière qui compose la surface de cette planète et dans laquelle poussent les végétaux.
Etendue de pays.
Sol.
Terrain cultivé, domaine: parcourir ses terres.
En électricité: sol considéré comme conducteur électrique, liaison d‘ un conducteur à la terre.
Terre cuite: ouvrage en argile durcie au feu.

Radio Station de Terre : station située soit sur la surface de la Terre, y compris à bord d'un navire, soit à bord d'un aéronef et destinée à communiquer avec une autre station de même nature sans utilisation de moyens spatiaux.(Anglais: terrestrial station)

Difficultés orthographiques
des terres en friche.
terre à blé.
terre de Sienne.
Jean sans Terre.
la terre Adélie.
la Terre sainte.
la Terre promise.
la Terre de Feu.
l'armée de terre.
à fleur de terre.
mettre pied à terre.
des pommes de terre en robe de chambre ou en robe des champs.
courir ventre à terre.
mettre pied à terre.
des vers de terre.
remuer ciel et terre.

Homonymes - paronymes
taire( ne pas dire).

Les synonymes Mediadico de terre :

Les synonymes Word de terre :

Les synonymes WordNet de terre :

Les antonymes de terre :

montre, océan, onde, boisson, larme, eau,eaux, flot


2

Définition du dictionnaire Littré

> TERRE
Prononciation : tê-r'
s. f.
Sens 1
Sol sur lequel on marche et qui produit les végétaux.
Sens 2
Terre, en termes de terrassement, de fortification.
Sens 3
À terre.
Sens 4
À plate terre.
Sens 5
Par terre.
Sens 6
Terre à terre.
Sens 7
Donner du nez en terre.
Sens 8
Sous terre.
Sens 9
Entre deux terres.
Sens 10
Terre se dit par rapport à l'action d'inhumer.
Sens 11
La couche qui produit les plantes, la substance même d'un sol arable.
Sens 12
La terre considérée relativement à sa composition et comme une matière ou substance particulière.
Sens 13
Terre à sucre.
Sens 14
Terre à pot ou à potier.
Sens 15
Nom donné par les anciens philosophes à l'un des quatre éléments des corps.
Sens 16
Nom donné pendant longtemps par les chimistes à un certain nombre de substances qu'ils n'avaient pu décomposer.
Sens 17
La terre, planète.
Sens 18
Il se dit, surtout au pluriel, de parties du globe, d'étendues de pays.
Sens 19
Il se dit, tant au singulier qu'au pluriel, des pays.
Sens 20
Domaine, fonds rural.
Sens 21
La terre qui est sur le bord de la mer, d'un fleuve.
Sens 22
La terre ferme, partie du globe distinguée des eaux, soit continent, soit île.
Sens 23
La Terre, divinité.
Sens 24
Fig. Les habitants de la terre.
Sens 25
Fig. et par grande hyperbole, toute la terre, les gens d'un pays, d'une ville, d'une société.
Sens 26
Fig. La vie présente.
Sens 27
Terre rouge de la neige. Terre mérite.
Sens 1
Sol sur lequel on marche, et qui produit les végétaux. Un tremblement de terre.
Fig.
Mettre pied à terre, descendre de cheval, de voiture, de quelque endroit élevé.
En parlant des chevaux, courir ventre à terre, galoper avec une extrême vitesse.
Mettre un genou en terre, s'agenouiller.
Fig. Reprendre terre, reprendre de nouvelles forces, par allusion à la fable d'Antée qui reprenait des forces quand il touchait la terre.
Fig. Baiser la terre, raser la terre, être dépourvu de toute élévation.
Fig. Ras-terre, même signification.
Fig. Faire de la terre le fossé, voy. FOSSÉ.
Remuer de la terre, fouir et transporter de la terre pour des travaux de toute nature.
Il a bien remué de la terre, se dit de quelqu'un qui a fait transporter beaucoup de terres d'un endroit à l'autre, dans un parc, dans un jardin.
Terres rapportées, voy. RAPPORTÉ.
Sens 2
En termes de terrassement, la résistance qu'une certaine terre oppose au travail s'évalue par un nombre qui indique dans quelle proportion il faut unir les piocheurs aux pelleteurs pour la remuer ; dans ce nombre, le pelleteur est toujours représenté par une unité. En conséquence une terre est dite à 1 homme, quand un pelleteur suffit pour la remuer, à 2, 3... hommes, quand il faut joindre au pelleteur 1, 2... piocheurs ; à 3 hommes 1/2, quand il faut 5 piocheurs pour 2 pelleteurs, etc.
En termes de fortification, sac à terre, petit sac en forte toile, qu'on remplit de terre et qu'on utilise, dans certains cas, pour la construction des batteries.
Remuer de la terre, remuer la terre, se dit des travaux que l'on fait à la guerre pour attaquer ou défendre une place, pour élever des retranchements.
On dit aussi : se couvrir de terre. Ouvrage de terre.
Sens 3
À terre, se dit par extension de ce qui est ou de ce qui tombe sur le sol à nos pieds, quel que soit ce sol, la terre ou le plancher d'une chambre, le carreau, un parquet, un tapis ; avec cette idée que ce qui tombe ne touchait pas le sol auparavant. Cette draperie touche à terre. Ce couvreur est tombé à terre.
Fig.
On dit dans le même sens : Il ne laissera pas tomber cela à terre.
Ne pas toucher à terre, courir si vite qu'il semble qu'on ne touche pas la terre.
Fig. Cette affaire n'a pas touché à terre, elle a passé sans difficulté.
Cet homme ne laisse pas toucher du pied à terre, il ne donne pas le temps de se reconnaître.
Regarder à terre, avoir les regards fixés sur le sol.
Sens 4
À plate terre, sur la terre, sur le pavé, sur le plancher.
Sens 5
Par terre, se dit de ce qui est ou de ce qui tombe sur le sol à nos pieds, avec cette idée que ce qui tombe, touchait le sol auparavant. Il est tombé par terre en courant.
Mettre par terre, renverser par terre.
Fig. Jeter par terre, anéantir, renverser.
Fig. Tenir à terre, tenir dans l'abaissement.
Fig. Être à terre, être renversé.
Battre quelqu'un à terre, abuser de l'avantage que l'on a contre quelqu'un hors d'état de se défendre.
On dit de même : tuer à terre.
Fig. Tomber par terre, tomber à terre, être renversé, détruit.
Sens 6
Terme de manége. Ce cheval va, travaille terre à terre, son galop est de deux temps et de deux pistes. Fig. Terre à terre, d'une manière dépourvue de toute élévation.
Fig. Aller terre à terre, avoir des vues peu élevées, des idées communes.
Aller terre à terre, faire peu de progrès. Je vois avec douleur que vos progrès sont très lents, et que vous n'allez que terre à terre, Anal. de Bayle, t. II, p. 66.
Substantivement, le terre à terre, allure du cheval qui consiste en une succession de petits sauts, près de terre, faits de côté et le cheval avançant toujours ; c'est un air relevé.
Terme de danse. Le terre à terre, pas qui s'exécute sans sauter, en rasant la terre avec les pieds.
Fig. Le terre à terre du style, des pensées.
Sens 7
Donner du nez en terre, tomber sur la face.
Fig. Échouer dans une affaire.
Sens 8
Sous terre, sous la superficie de la terre. Creuser une habitation sous terre. Mettre des conduits sous terre.
Il y a longtemps qu'il est sous terre, qu'il est mort.
Par exagération. Je voudrais être cent pieds sous terre, se dit quand on a quelque chagrin violent, quelque honte, quelque confusion.
Fig. Sous terre, par intrigues cachées.
Sous terre, dans un endroit très caché.
Sous terre, d'une manière sourde.
De dessous terre, d'un endroit très caché.
Fig.
Sens 9
Terme de culture. Couper entre deux terres, aller, à quelques pouces au-dessous de la surface du sol, trancher une racine pivotante avec un fer de bêche, sans d'ailleurs soulever la motte ni arracher la plante. Couper es chardons entre deux terres.
Fig. Entre deux terres, par intrigues cachées.
Sens 10
Terre, se dit par rapport à l'action d'inhumer. Bénir la terre d'un cimetière. Ouvrir la terre. On paye tant dans cette paroisse pour l'ouverture de la terre.
Terre sainte, terre bénite et consacrée à l'inhumation des fidèles. Être enterré, inhumé en terre sainte.
Que la terre te soit légère, ancienne formule pour les sépultures des Grecs et des Romains.
Fig. Faire rentrer en terre, remplir de crainte, de confusion.
Sens 11
La couche qui produit les plantes, la substance même d'un sol arable. Terre forte, légère, grasse. Terre à blé.
Terre végétale, terre naturelle, répandue partout en épaisseur inégale, et propre à la végétation, dite aussi terre franche.
Terre vierge, terre qui n'a pas encore été cultivée.
Terre neuve, terre qui n'a pas été retournée depuis longtemps.
Terre de bruyère, terreau acide formé de débris de plantes riches en tanin.
Terre usée, terre à laquelle on a trop fait produire.
Terres froides, terres argileuses et humides ou terres marneuses.
Un arbre en pleine terre, ou un arbre de pleine terre, un arbre qui n'est pas planté dans une caisse.
Sens 12
La terre considérée relativement à sa composition et comme une matière ou substance particulière. Terre calcaire. Terre siliceuse.
Terre d'Almagra, terre ocreuse rouge, usitée dans la peinture à fresque.
Terre blanche de Cologne, terre de pipe.
Terre brune de Cologne, sorte de lignite employé comme matière colorante dans la peinture en détrempe et même dans la peinture à l'huile ; on s'en sert aussi comme combustible.
Terre de la Chine, terre à porcelaine, le kaolin.
Terre à foulon, espèce de glaise onctueuse au toucher qui sert à préparer les draps.
Terre du Japon, cachou.
Terre jaune, argile ocreuse.
Terre de Lemnos, substance argileuse qui ne diffère pas essentiellement de la sanguine ou argile ocreuse rouge graphique de Haüy. On en formait de grosse pastilles sur lesquelles on imprimait le sceau du Grand Seigneur, ce qui lui a fait aussi donner le nom de terre sigillée.
Terre de Lemnos, se disait aussi d'une substance solide, rougeâtre et légèrement astringente, préparée en Egypte, suivant Prosper Alpin, avec la pulpe du fruit du baobab.
Terre de Nocera, nom de la terre d'ombre (Nocera est une ville de l'ancienne Ombrie).
Terre d'ombre, argile ocreuse, d'un beau brun foncé, qu'on tirait autrefois de l'Ombrie (d'où son nom), mais qui existe dans plusieurs autres lieux de l'Italie, et que le commerce nous apporte de l'île de Chypre quelquefois sous le nom de terre d'ombre de Turquie. Elle sert en peinture (LEGOARANT).
Terre de pipe, variété d'argile blanche.
Terre à pisé, nom donné, à cause de son emploi, au limon jaune ou lehm.
Terre pourrie d'Angleterre, sorte de tripoli léger et friable, très estimé pour polir.
Terre de Sienne, minerai de fer oxydé, employé en peinture.
Terre de Vérone, matière colorante employée dans la peinture à l'huile et dans le stuc.
Sens 13
Terre à sucre, argile blanche qu'on emploie pour le terrage, et qui possède la propriété de se charger d'eau et de la laisser échapper peu à peu.
Sens 14
Terre à pot ou à potier, ou, simplement, terre, argile blanchâtre, compacte, molle, qui se cuit dans les fourneaux, et dont on fait les tuiles, les briques, les pots, la faïence. De la poterie de terre. Un plat de terre.
Terre blanche, terre de pipe, terre anglaise, noms donnés aux faïences fines.
Terre vernissée, celle qui, en sortant de la roue du potier, reçoit un couche de plomb calciné. Vaisselle de terre vernissée.
L'argile dont les sculpteurs se servent pour modeler leurs ouvrages.
Terre cuite, cette même terre façonnée en statues, en vases, etc. et durcie au feu. Un buste, un médaillon de terre cuite.
On dit dans le même sens : une terre cuite.
Sens 15
Nom donné par les anciens philosophes à l'un des quatre éléments qu'ils supposaient dans les corps. La terre, l'eau, l'air et le feu. Nom donné pendant longtemps par les chimistes à un certain nombre de substances qu'ils regardaient provisoirement comme simples, aucun des agents connus jusqu'alors n'ayant de prise sur elles, mais qu'on est parvenu depuis à décomposer et à ramener à la classe des corps oxygénés. La chaux, la strontiane étaient des terres.
Terres métalliques, les oxydes métalliques.
Terre absorbante, le carbonate de chaux, de magnésie.
Terre animale, phosphate calcaire qui entre dans les os.
Terre foliée, voy. FOLIÉ.
Terre pesante, la baryte.
Terre de Sedlitz, magnésie.
Sens 17
Planète qui fait sa révolution annuelle autour du soleil en trois cent soixante-cinq jours, six heures et quelques minutes, et qui tourne sur elle-même en vingt-quatre heures.
Le globe terrestre.
Être sur terre, vivre, exister.
Enfant de la terre, homme.
Tant que terre nous pourra porter, aussi loin que nous pourrons aller.
Elliptiquement. Tant que terre. Nous irons tant que terre.
Fig. Aussi longtemps qu'on voudra.
On ne voit ni ciel ni terre, se dit quand on est dans une profonde obscurité.
Fig. et familièrement. Remuer ciel et terre, employer toute espèce de moyens pour arriver à son but.
Sens 18
Il se dit, surtout au pluriel, de parties du globe, d'étendues de pays. Terres inhabitées. Les terres arctiques.
Fig.
Terre de Labrador, contrée située au nord de l'Amérique, près de la baie de Hudson.
Terre de Labour, contrée de l'Italie, ainsi nommée à cause de sa fertilité.
Terre des Papous ou Nouvelle-Guinée, île située près des Moluques.
Sens 19
Il se dit, tant au singulier qu'au pluriel, des pays. Les terres du Turc, du Mogol.
La terre sainte, la Judée.
Terre de promission, terre promise, la Palestine que Dieu promit à Abraham.
Fig. C'est une terre de promission, se dit d'un pays gras et fertile.
Terre de malédiction, terre maudite, terre infertile, dangereuse.
Sens 20
Domaine, fonds rural.
Fig.
Fig. Chasser sur les terres d'autrui, empiéter sur les droits des autres.
Terre vague, terre que personne ne réclame.
Terre bien plantée, terre où il y a beaucoup de plantations.
Terre bien bâtie, terre où il y a une belle maison d'habitation, et tous les bâtiments nécessaires pour l'exploitation.
N'avoir pas un pouce de terre, n'avoir point de biens en fonds de terre.
Être riche en fonds de terre, posséder beaucoup de terres.
Fig. Quitter une terre pour le cens, abandonner une chose plus onéreuse que profitable.
Sens 21
La terre qui est sur le bord de la mer, d'un fleuve. Terre haute. Terre basse.
Fig.
Terre ! terre ! cri des matelots quand, après une longue navigation, ils aperçoivent la terre.
Fig.
Prendre terre, débarquer, aborder.
Mettre à terre, faire débarquer. Perdre terre, se dit d'un vaisseau qui, s'éloignant de la terre, cesse de la voir.
Perdre terre, se dit aussi quand, entrant dans l'eau, on va assez loin pour, debout, ne plus toucher le fond avec les pieds.
Fig.
Fig. Faire perdre terre à quelqu'un dans une discussion, le réduire à ne savoir que répondre.
Aller terre à terre, se dit des bâtiments qui naviguent sans perdre la terre de vue.
Fig.
Raser la terre, se dit d'un bâtiment quelconque qui va près des côtes.
Cette ville est bien avant dans les terres, elle est fort éloignée du bord de la mer.
Terme de marine. Être à terre ou sous la terre, en naviguer très près.
Chasser la terre, chercher à la découvrir ou à s'en rapprocher.
Être à terre d'un navire, se trouver entre la terre et ce navire.
Terre de beurre, nuage voisin de l'horizon dont l'apparence est celle de la terre. C'est une terre de beurre, elle fondra au soleil.
Vent de terre, vent qui souffle de la terre.
Terres mortes, vases, graviers qui encombrent un cours d'eau.
Armée de terre, forces de terre, les troupes qui combattent sur terre, par opposition à armée de mer, forces de mer.
Sens 22
La terre ferme, partie du globe distinguée des eaux, soit continent, soit île.
Terre ferme, se dit en géographie par opposition à île.
Autrefois, les possessions de Venise sur le continent. Les nobles de terre ferme.
Terre ferme, nom que les Espagnols donnaient au gouvernement de Panama.
Sens 23
La Terre (on met une majuscule), personnification divinisée de la terre, chez les anciens. Les géants étaient fils de la Terre.
Sens 24
Fig. Les habitants de la terre.
Sens 25
Fig. et par grande hyperbole, toute la terre, les gens d'un pays, d'une ville, d'une société.
Cela est reçu par toute la terre, et, familièrement, par toute terre
Sens 26
Fig. La vie présente. Vous ne songez qu'à la terre. Les plaisirs de la terre.
Sens 27
Terre rouge de la neige, un des noms vulgaires sous lesquels on a désigné le protococcus nivalis, hydrophyte de la famille des phycées, appelé aussi neige rouge.
Terre mérite ou terra merita, nom donné dans le commerce à la racine du safran des Indes ou curcuma, quand elle est réduite en poudre. Garance, terra merita ou coucoume, gaude, génestrolle, Instr. gén. pour la teinture, 18 mars 1671, art 117.
Terra merita a été altéré en talmerital. Gaude, cochenille, talmerital, bourre de chèvre, Règlem. sur les manuf. août 1669, Teinturiers en laine, art. 5.
PROVERBES
Il a peur que la terre ne lui manque, se dit d'un homme avare et timide qui craint toujours que le nécessaire ne vienne à lui manquer.
Six pieds de terre suffisent pour le plus grand homme, la mort rend égales toutes les conditions.
Bonne terre, mauvais chemins, dans les terres grasses les chemins sont mauvais.
Qui terre a guerre a, qui a du bien est sujet à avoir des procès.
Tant vaut l'homme, tant vaut la terre, c'est la capacité du propriétaire qui fait la valeur de la terre.
Terre bien cultivée, moisson espérée.
De bonne vie bonne fin, De bonne terre bon pepin.
Il vaut mieux en terre qu'en pré, se dit d'un homme dont on regretterait peu la mort.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, têr ; bourguig. tarre ; prov. et ital. terra ; esp. tierra ; du lat terra, de torrere, brûler, rendre sec, de méme radical que le sanscr. tars, être sec, se dessécher ; grec, sécher, essuyer : proprement la chose sèche. Terra, de torrere, l'o conservé dans ex-torris, exilé.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> TERRE
n. f.
Sol sur lequel nous marchons, sur lequel les maisons sont construites, qui produit et nourrit les végétaux. Joncher la terre de fleurs. La terre était couverte de neige. Il lui a fallu remuer bien de la terre pour faire ce jardin. Les fruits de la terre. Frapper la terre du pied. Baiser la terre. Se coucher à terre. Mettre un genou en terre. Jeter un homme à terre, par terre. Je voudrais être cent pieds sous terre, à cent pieds sous terre. Sortir de dessous terre. Un ver de terre. La terre s'est ouverte, s'est entrouverte sous lui. Un tremblement de terre. Il l'a cherché par mer et par terre.

À terre, par terre se disent en parlant des Choses qui tombent ou qu'on jette, quoique ce soit dans une chambre, sur un parquet, sur un tapis. Votre livre est tombé à terre. Il a jeté ce papier par terre, au lieu de le mettre dans la corbeille. Se jeter à terre, par terre.

Fig. et fam., Frapper un ennemi à terre, Abuser de son avantage contre un homme déjà vaincu et hors de défense, ou qui ne se défend plus.

Mettre pied à terre, Descendre de cheval, de voiture.

Ce cheval va ventre à terre, Il court très vite, il va au grand galop.

Raser la terre, en parlant des Oiseaux, signifie Voler tout près de terre. L'hirondelle rase la terre. Il signifie figurément Ramper, ne pas s'élever.

Fig., Ne pas toucher la terre, Être comme soulevé par la joie, par l'enthousiasme.

En termes de Fortification, Remuer de la terre, la terre, Fouir et transporter de la terre pour faire des retranchements, etc. On a bien remué de la terre, on a bien remué la terre durant cette guerre. Dans le langage ordinaire, il se dit de Quelqu'un qui a fait transporter beaucoup de terre d'un endroit à l'autre, dans un parc, dans un jardin.

Sac à terre. Voyez SAC.

TERRE se dit aussi du Sol où l'on inhume les morts. Il y a huit jours que le pauvre homme est en terre, qu'on l'a mis, qu'on l'a porté en terre. Bénir la terre d'un cimetière. Prov., Six pieds de terre suffisent pour le plus grand homme.

Être enterré, inhumé en terre sainte, Être enterré dans une église ou dans un cimetière bénit.

TERRE se dit aussi du Sol considéré par rapport à la culture, des diverses natures, des divers aspects qu'il peut avoir. Terre grasse, sèche. Terre stérile, ingrate, fertile. Terre friable, meuble. Terre de bon rapport. Terres grises, rouges, noires. Terres fortes, légères. Terre arable. Terres labourables. Labourer des terres. Fumer des terres. Terres à blé, à froment. Terre en friche, en jachère. Terre cultivée. Terre inculte. Terre végétale. Les biens de la terre. Un arpent de terre. Une pièce de terre.

Terre vierge, Terre végétale non encore cultivée.

Terres rapportées, Terres que l'on a tirées d'un endroit pour les porter dans un autre. Cette terrasse est faite de terres rapportées.

En pleine terre, Dans le sol même et non dans une caisse ou un pot. Planter des palmiers, des orangers en pleine terre.

Prov., Bonne terre, mauvais chemins, Dans les terres grasses, les chemins sont mauvais.

TERRE se dit également de Ce qui compose le sol considéré comme une matière ou substance particulière, Une poignée de terre. Une motte de terre. Avoir les mains pleines de terre. Terre glaise. Terre siliceuse. Terre de Sienne. Terre d'ombre.

Terre à potier ou simplement Terre, Terre argileuse dont les potiers se servent pour faire leurs ouvrages, et qu'on emploie aussi à quelques autres usages. De la poterie de terre. Un vase de terre. Un plat de terre. Une écuelle de terre. Un pot de terre vernissé. Des carreaux de terre. Terre de pipe. Terre à pipe. Pipe en terre.

Terre cuite, Cette même terre façonnée en statues, en vases, etc., et durcie au feu. Un buste, un médaillon, etc., de terre cuite. On dit dans le même sens : J'ai la terre cuite du buste de Molière.

TERRE se dit encore d'un Domaine, d'un fonds rural. Terre seigneuriale. Terre noble. Terre en franc alleu. Terre mouvante du roi. Cette terre relevait de telle seigneurie. Ériger une terre en marquisat, en duché. Cette terre avait haute, moyenne et basse justice. Terre d'Église. Vendre, céder, échanger, acheter une terre. Saisir une terre. Engager, hypothéquer une terre. Faire valoir une terre. Donner, prendre une terre à ferme. Donner une terre à moitié. Le revenu d'une terre. Cette terre rapporte tant. Terre bien située. C'est une belle terre. Aller dans ses terres, dans sa terre, à sa terre. Vivre sur ses terres. Chasser sur les terres d'autrui.

Fig. et fam., Chasser sur les terres d'autrui, Empiéter sur les droits d'autrui, prétendre à une chose qui appartient à un autre.

N'avoir pas un pouce de terre, N'avoir pas de bien en fonds de terre.

Prov., Qui terre a guerre a, Qui a des terres est sujet à avoir des procès.

Prov., Tant vaut l'homme, tant vaut sa terre ou la terre, Les terres, les fonds de commerce, etc., rapportent en proportion de la capacité de ceux qui les exploitent, de l'art de les faire valoir. Il signifie, d'une manière plus générale, Chacun réussit dans son état en proportion de ses capacités.

TERRE se dit également, tant au singulier qu'au pluriel, de l'Étendue d'un pays. La terre de France. Nous sommes en terre étrangère. Être en terre ennemie. Entrer dans les terres des ennemis; piller, ravager leurs terres.

La terre promise, la terre sainte, La Palestine, que Dieu avait promise au peuple d'Israël et où JÉSUS-CHRIST est né.

TERRE se dit en outre, surtout au pluriel, de Grandes étendues de pays, de parties importantes de la surface du globe. Terres inhabitées. Les terres boréales, arctiques. Les terres australes. Terres inconnues.

TERRE se dit encore de la Partie solide de la surface du globe, par opposition à Mer. Dans ce sens, on l'emploie surtout en termes de Marine. Côtoyer la terre. Ils furent trois mois sans voir terre. Gagner la terre. Brise de terre. Le vent de terre. Chercher la terre. Apercevoir une terre à l'horizon. Terre haute. Terre basse. Descendre à terre.

Prendre terre, Aborder, descendre à terre.

Perdre terre se dit d'un Bâtiment qui s'éloigne assez de terre pour qu'il la perde de vue.

Naviguer terre à terre se dit des Petits bâtiments qui ne s'éloignent pas des côtes.

Cette ville est bien avant dans les terres, Elle est très éloignée de la mer.

Terre ferme, Le continent et tout ce qui tient au continent, sans être environné d'eau, à la différence des îles. Après avoir passé les îles de l'Archipel, nous descendîmes, nous abordâmes en terre ferme.

Armée de terre, forces de terre, Les troupes qui combattent sur terre; par opposition à Armée de mer, forces de mer.

TERRE se dit aussi de Tout le globe de terre et d'eau, de la planète que nous habitons. Dieu a créé le ciel et la terre. La terre est une planète. La terre tourne autour du soleil. Les deux pôles de la terre. Le diamètre de la terre. L'axe de la terre. Entre ciel et terre.

Fig. et fam. Remuer ciel et terre, Faire tous ses efforts, employer toutes sortes de moyens pour arriver au but qu'on se propose.

Être sur terre, Vivre, exister. Tant que je serai sur terre.

TERRE se dit figurément des Habitants de la terre. Alexandre voulait soumettre toute la terre. Ce monarque était craint de toute la terre.

Il désigne aussi un Grand nombre de personnes, par rapport au lieu et aux circonstances où l'on se trouve. Vous deviendrez l'horreur de toute la terre, si vous ne changez de conduite.

Il s'emploie figurément en termes religieux et se dit des Biens et des plaisirs de la vie présente. Vous êtes trop attaché à la terre. Les vrais chrétiens méprisent les biens de la terre.

Il se dit encore de l'Un des quatre éléments. La terre, l'eau, l'air et le feu.

TERRE À TERRE, locution qui s'emploie adjectivement et se dit de Quelqu'un qui ne s'élève pas au-dessus des réalités de la vie pratique. Il est très terre à terre.

Il se dit aussi des Choses. Une conversation terre à terre. Des idées terre à terre. Un style terre à terre. Substantivement, Le terre à terre.

4

Anagrammes de terre

Nombre de lettres :
5

Usages de terre

terre


1 :

Terre ferme, émergée, desséchée, pulvérisée, inculte, durcie.
Terre clôturée, détrempée, irriguée, inexploitée, battue.
Terre pulvérulente, arable, grasse, végétale, cultivée.
Terre ammoniacale, rouge, aride, fertile, épuisée, exondée.
Terre compacte, légère, calcaire, noire, usée, humide.
Terre labourée, ameublie, rapportée.
Terre glaise, cuite, anglaise, argileuse, ferrugineuse, poreuse.
Terre vernissée, verte, réfractaire.
Terre brûlée, seigneuriale.
Terre promise, sainte.
Terre entière.
Terres améliorées, cultivées, inhabitées, rapportées.
Terres incultes, labourées, vierges, émergées, enherbées.
Terres arctiques, australes, boréales, arides, cultivables.
Terres rares.
Terre-neuvas, terre-neuvier, terre-neuve.
Terre-plein.
Terre de bruyère.
Terre de pipe.
Terre de Sienne, d' ombre.
Terre d‘ un remblai.
Terre d‘ un seigneur.
Terre des dieux.
Terre de ses ancêtres.
Terre-à-terre.
Terre à porcelaine, à briques.
Terre à potier, à foulon.
Terre à seigle.
Terres à blé, à céréales, à pâturages, à vignes.
Terre à ombrer.
Terre à laquelle est attaché un titre.
Terre en friche, en jachère.
Terre qui se craquelle, se cultive facilement, durcit.
Terre qui se fendille, craque, se crevasse, fructifie.
Terre qui tremble, gronde.
Terre qui s' épuise, s‘ appauvrit.
Terre qui ne porte pas de récolte.
Terre qui ne produit rien.
Terre qui a besoin d‘ engrais.
Terre qui boit l' eau.
Terre qui contient du sable.
Terre qui produit des végétaux.
Terre qui s‘ attache aux chaussures.
Terre qui tourne autour du Soleil.
La Terre est ronde.
Terres qui bornent une propriété.
Bonne terre.
Planète Terre.
Étendue, langue, monticule, butte, levée, masse de terre.
Chemin, élévation, quantité, mottes, amas de terre.
Coin, lopin, lot, parcelle, pièce de terre.
Poteries, briques, tuiles, carreaux, récipient de terre( cuite).
Plat de terre vernissée.
Ver, charbon de terre.
Armée de terre.
Tremblement de terre.
Prise de terre.
Culture de pleine terre.
Ligne de terre( en géométrie).
Clair de Terre.
Propriétaire de terres.
Goût, passion de la terre.
Sel de la terre.
Surface, rotation, satellite, centre, points de la Terre.
Axe de rotation, mouvements, noyau interne de la Terre.
Révolution de la Terre autour du Soleil.
Produits, fruits de la terre.
Secousses de la terre.
Politique de la terre brûlée.
Enfants de la terre entière.
Concession, prix d‘ une terre.
Partage des terres.
Fin, intérieur des terres.
Pied-à-terre.
Ventre, pied, genou à terre.
Retour à la terre.
Perte à la terre( d‘ un courant électrique).
Façons données à la terre.
Face contre terre.
Village dans les terres.
Pot, poterie, pipe en terre.
Casseroles, cruches, statuettes en terre cuite.
Transports par terre.
Paix, paradis sur la terre.
À terre.
À fleur, ras de terre.
À cent pieds sous terre.
En pleine terre.
Entre ciel et terre.
Par terre.
Sous terre.
Sur terre.
Sur toute la terre.
Qui terre a guerre a.
J' aurais voulu être à cent pieds sous terre.
Ne jetez pas vos papiers par terre.
Ça a tout flanqué par terre.
Abonnir une terre.
Acheter une terre.
Acquérir une terre.
Aérer la terre.
Affermer une terre.
Aimer la terre.
Aliéner une terre.
Aller à terre.
Améliorer une terre.
Amender une( ou la) terre.
Ameublir la terre pour la culture.
Ameublir une terre.
Amollir une terre.
Apercevoir la terre( d‘ un bateau).
Appauvrir une terre.
Arpenter une terre.
Arracher quelqu‘un de sa terre.
Arrenter une terre.
Assécher une terre.
Avoir le goût, la passion de la terre.
Avoir les pieds sur terre.
Bêcher la terre.
Biner la terre.
Bonifier une terre.
Bonifier les terres par l' assolement.
Braconner sur les terres de quelqu‘un.
Cacher quelque chose dans la terre.
Chasser sur les terres de quelqu‘un.
Chauler des terres.
Collectiviser des terres.
Composter une terre.
Convertir une terre en blés.
Coucher par terre.
Courir la terre et les mers.
Courir à terre( pour un navire).
Courir ventre à terre.
Cracher par terre.
Creuser la terre.
Creuser dans la terre.
Cultiver la terre.
Cultiver une terre.
Damer la terre.
Défricher une terre.
Dégraisser la terre.
Délaver les terres.
Déplacer de la terre.
Déposer quelque chose dans la terre.
Descendre à terre.
Déshypothéquer des terres.
Dessoler une terre.
Détenir une( ou des) terre.
Disposer d‘ une terre.
Donner une terre( en fief) à quelqu‘un.
Dormir par terre.
Drainer des terres.
Écobuer la terre.
Écroûter une terre.
Effondrer la terre.
Égaliser la terre.
Égoutter des terres.
Élever la terre autour du pied de la plante.
Emblaver une terre.
Émietter la terre.
Émotter une terre.
Enfoncer quelque chose dans la terre.
Enfoncer un pieu en terre.
Enfouir quelque chose dans la terre.
Engraisser une( ou la) terre.
Enlever la terre.
Enlever une plante de terre.
Enrichir une terre.
Ensemencer une terre.
Ensemencer une terre de( ou en) blé.
Épuiser une terre.
Étendre de la terre.
Étendre à terre.
Être à terre.
Être par terre.
Être sur terre.
Être composé de terre.
Être mêlé, souillé de terre.
Être étendu à terre.
Être attaché à une terre.
Être seul sur la terre.
Étudier des terres.
Éventrer la terre.
Exploiter une( ou des) terre.
Extraire de la terre.
Fabriquer quelque chose avec de la terre.
Façonner de la terre( glaise).
Façonner une( ou des) terre.
Faire le tour de la terre.
Faire tomber quelque chose par terre.
Fatiguer la terre.
Féconder la terre.
Féconder des terres.
Fendre la terre.
Fertiliser une( ou la) terre.
Ficher un pieu en terre.
Ficher quelque chose par terre.
Flanquer quelque chose par terre.
Fouiller la terre.
Fouir la terre.
Fourcher la terre.
Foutre quelque chose par terre.
Frapper quelqu‘un à terre.
Fumer une( ou la) terre.
Garnir( une plante) de terre.
Gésir par terre.
Glaiser une terre.
Gratifier quelqu‘un d‘ une terre donnée en fief.
Gratter la terre.
Graviter vers la terre.
Grener de la terre.
Herser la( ou une) terre.
Hiverner une terre.
Hypothéquer des terres.
Inféoder une terre.
Irriguer des terres.
Jeter quelqu‘un à terre.
Jeter quelque chose par terre.
Labourer la( ou une) terre.
Laisser une terre en friche.
Laisser reposer la terre.
Laver par terre.
Lisser la terre.
Louer une terre.
Malaxer de la terre.
Marner une terre.
Mesurer une terre.
Mettre quelqu‘un à terre.
Mettre( un appareil électrique) à la terre.
Mettre quelque chose en terre.
Mettre quelque chose par terre.
Mettre quelque chose sous terre.
Mettre pied à terre.
Mettre un genou en terre.
Occuper une terre.
Ouvrir la terre.
Parcourir la terre( entière).
Pelleter la terre.
Phosphater une terre.
Piocher la terre.
Porter( un mort) en terre.
Poser quelque chose à terre.
Poser quelque chose par terre.
Posséder des terres.
Pousser en pleine terre.
Prendre quelque chose par terre.
Rapporter de la terre.
Rapporter des terres.
Reconnaître la terre aperçue.
Recouvrir de terre.
Redistribuer des terres.
Relier un conducteur à la terre.
Remuer la terre.
Remuer ciel et terre.
Rendre la terre meuble.
Représenter la Terre sur une carte.
Résider hors de ses terres.
Retirer quelque chose de( la) terre.
Retourner la terre.
Réunir deux terres.
Revenir sur terre.
S‘accroupir par terre.
S‘allonger par terre.
S‘approprier une terre.
Sarcler la terre.
S‘asseoir par terre.
Sauter à terre.
Se blottir contre terre.
Se coucher à terre.
Se coucher par terre.
Se ficher par terre.
Se flanquer par terre.
Se foutre par terre.
Se jeter à terre.
Se jeter par terre.
Se mettre par terre.
Se poser à terre.
Se réapproprier une terre.
Se répandre sur la terre.
Se retirer sur ses terres.
Se rouler par terre.
S‘étaler par terre.
S‘étendre par terre.
Se vautrer par terre.
S‘installer sur des terres.
Sortir de terre.
Sortir quelque chose de terre.
Soulever quelque chose de terre.
Tasser la terre.
Tenir une( ou des) terre en roture, en fief.
Terreauter une terre.
Tomber à terre.
Tomber par terre.
Tomber face contre terre.
Toucher terre.
Toucher terre( pour un navire).
Toucher la terre.
Traîner quelque chose par terre.
Transporter de la terre.
Travailler la terre.
Travailler sous terre.
Utiliser de la terre en céramique, en poterie.
Vendre une terre.
Vivre de ses terres.
Vivre dans la terre( pour un animal).
Vivre sous terre.
Vivre sur la terre.
Vouloir rentrer sous terre( de honte).