1

abus

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

abus(nom masculin)

Les synonymes Mediadico de abus :

Les synonymes Word de abus :

Les synonymes WordNet de abus :

Les antonymes de abus :

modération, pondération, justice


2

Définition du dictionnaire Littré

> ABUS
Prononciation : a-bu
s. m.
Sens 1
Usage mauvais qu'on fait de quelque chose. Abus de la force. La Grèce a dû sa ruine à l'abus de la liberté. Tout commence par la nécessité et finit par l'abus. Ils font abus de nourriture.
Sens 2
Coutume, usage mauvais qui s'introduit. Telle est la force des abus. Un abus qui s'introduit depuis quelque temps. On a retranché ces abus. Cet abus subsiste, comme tant d'autres, par la raison qu'il est établi.
Sens 3
APPEL COMME D'ABUS, appel interjeté d'une sentence rendue par un juge ou supérieur ecclésiastique, qu'on prétend avoir excédé ses pouvoirs ou contrevenu aux lois.
Sens 4
En jurisprudence, abus de pouvoir se dit quand un fonctionnaire outre-passe le pouvoir qui lui est confié et fait des actes qui ne lui sont pas permis.
Sens 5
Abus de confiance, délit dont on se rend coupable en abusant de la confiance qui avait été accordée.
Sens 6
En termes de grammaire, abus des mots, sens détourné et forcé qu'on leur donne.
Sens 7
Erreur. C'est un abus de croire.
Sens 8
Proverbe. Le monde n'est qu'abus et vanité.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. abus ; espagn. et ital. abuso ; de abusus, de ab, indiquant perversion, et usus, usage (voy. US).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> ABUS
n. m.
Usage mauvais, excessif de quelque chose. L'abus qu'il a fait de ses richesses, de ses forces, de sa santé, de son autorité.

Il se dit absolument pour signifier Désordre, usage pernicieux. Abus manifeste. Réformer, corriger, retrancher les abus. Il s'est glissé divers abus dans la justice, dans cette administration. Il faut distinguer entre un usage reçu et un abus qui s'est introduit.

En termes de Jurisprudence, Abus de pouvoir se dit de l'Acte d'un fonctionnaire qui outrepasse son autorité. Abus de confiance, Délit que l'on commet en abusant de la confiance de quelqu'un.

Appel comme d'abus, Appel interjeté contre la sentence, l'acte ou l'écrit d'un ecclésiastique qu'on prétend avoir excédé son pouvoir ou avoir contrevenu aux lois de l'État. Interjeter appel comme d'abus. On dit de même Le Conseil d'État a jugé qu'il y avait abus, Il a admis l'appel comme d'abus.

Il signifie aussi Erreur. Voilà un étrange abus. C'est par abus qu'on a pu soutenir une telle opinion. C'est souvent commettre un abus de compter sur la justice des hommes. En ce sens, il a vieilli.

4

Anagrammes de abus

Nombre de lettres :
5

Usages de abus

abus


1 :

Abus dangereux( pour la santé).
Abus criants, légers, révoltants, impardonnables.
Abus sexuels( sur un enfant).
Abus d' alcool, d‘autorité, de pouvoir, de droit, de confiance.
Abus de biens sociaux.
Tout abus sera puni.
Nombreux, graves abus.
Chose nuisible par l' abus que l' on en fait.
Par abus.
Il y a de l‘ abus.
Commettre un( ou des) abus.
Condamner un abus.
Consacrer un abus.
Constituer un abus.
Dénoncer un abus.
Déraciner un abus.
Donner lieu à un( ou des) abus.
Engendrer des abus.
Être victime d‘ abus.
Être nuisible par l‘ abus qu‘ on en fait.
Éviter les abus.
Extirper les abus.
Faire cesser un abus.
Garantir quelqu‘un des abus d‘ autrui.
Guerroyer contre des abus.
Limiter un abus.
Limiter les abus.
Lutter contre des abus.
Ne tolérer aucun abus.
Prêter à l‘ abus.
Provoquer des abus.
Redresser des abus.
Réformer un( ou des) abus.
Réprimer un( ou des) abus.
Sanctionner un abus.
S' élever contre des abus.
Supprimer des( ou les) abus.
Tolérer un abus.


6

Mots Proches de abus

Mots précédents
absurde
absurdement
absurdité

Mots suivants
abusable
abuser
abusif,ive