1

avertir

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

avertir(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de avertir :

Les synonymes Word de avertir :

Les synonymes WordNet de avertir :

Les antonymes de avertir :

taire, tromper, rassurer


2

Définition du dictionnaire Littré

> AVERTIR
Prononciation : a-vèr-tir
v. a.
Sens 1
Faire savoir en appelant l'attention. Avertir quelqu'un de quelque chose. Nous avons été bien avertis de nous tenir sur nos gardes. Avertis-moi de ce qui t'arrivera. Les chiens avertissent de l'approche des voleurs.
Absolument.
Sens 2
Terme de manége. Avertir un cheval, l'exciter au moyen de quelques aides lorsqu'il se néglige.
REMARQUE
1. Avertir régit la préposition de devant un infinitif : avertissez-le de venir. Avec que il veut l'indicatif si la chose dont il s'agit est donnée comme certaine ou positive : avertissez-le qu'il sera mal reçu. Si au contraire avertir emporte avec lui le sens d'un désir, d'un ordre, etc. on met le subjonctif : je l'avertis que son travail soit prêt demain.
2. Racine, Baj. II, 3, a supprimé l's à la première personne du présent : Vizir, songez à vous, je vous en averti ; Et sans compter sur moi prenez votre parti. C'est non une licence, mais un archaïsme que l'usage poétique autorise d'ailleurs à la première personne.
SYNONYME
AVERTIR, DONNER AVIS, INFORMER. On peut manifester la nuance par les substantifs. L'avertissement est un appel à l'attention sur quelque chose ; l'avis et l'information n'impliquent rien de pareil, et expriment seulement qu'on a fait savoir une chose à quelqu'un. L'avertissement peut être donné par des choses ; l'avis et l'information n'émanent que des personnes. Je vous informe de cela, c'est simplement faire savoir ; je vous donne avis de cela, c'est faire savoir avec la croyance que la personne prendra intérêt à ce qu'on lui dit ; je vous avertis, c'est faire savoir en donnant à la personne un avertissement.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. avertir ; espagn. et portug. advertir ; ital. avvertire ; de advertere, mot à mot, tourner vers, et par suite avertir, de ad, à, et de vertere, tourner (voy. VERSION). Avertir suppose un changement de conjugaison, advertire pour advertere, changement qui du reste s'est opéré dans les autres composés : convertir, divertir, etc.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE AVERTIR. Ajoutez :
Sens 3
v. réfl. S'avertir, se donner à soi-même un avertissement, un conseil.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> AVERTIR
v. tr.
Informer quelqu'un de quelque chose. Je vous avertis qu'un tel est arrivé. Je l'ai averti de tout. Je l'ai averti à temps. Avertir du danger. Avertir d'un accident. Avertir par une lettre, par un cri, par un signal, par un geste, etc.

Être bien averti, Être bien informé de tout ce qui se passe, ou se tenir sur ses gardes, lorsqu'on est menacé.

Fam., Tenez-vous pour averti, se dit, par menace, lorsqu'on veut faire entendre à une personne qu'on l'avertit une fois pour toutes de ce qui lui arrivera si elle fait ou ne fait pas certaine chose.

Prov., Un bon averti en vaut deux, Lorsqu'on a été prévenu de ce qu'on doit craindre ou de ce qu'on doit faire, on est, pour ainsi dire, doublement en état de prendre ses précautions ou ses mesures. Il se dit aussi par forme de menace et signifie Prenez-y garde; si vous ne tenez compte de l'avertissement que je vous donne, vous vous en repentirez.

En termes de Manège, Avertir un cheval, L'exciter au moyen de quelques aides lorsqu'il se néglige dans son exercice.

4

Anagrammes de avertir

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de avertir