1

bayer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

bayer(verbe intransitif)

Homonymes - paronymes
bailler( donner. Faire croire).
bâiller( ouvrir la bouche. Etre ouvert).

Les synonymes Word de bayer :

1 : rêver

Les synonymes WordNet de bayer :

2

Définition du dictionnaire Littré

> BAYER
Prononciation : ba-ié. Il faut se garder de le confondre avec bâiller, dont il se distingue par l'a bref et par l'absence des ll mouillées ; plusieurs prononcent béié, ce qui vaudrait mieux
, je baye, tu bayes, il baye ou il baie, nous bayons, vous bayez, ils bayent ou ils baient ; je bayais, nous bayions, vous bayiez, ils bayaient ; je bayai ; je bayerai, baierai ou baîrai ; je bayerais, baierais ou baîrais ; baye, bayez ; que je baye, que nous bayions, que vous bayiez, qu'ils bayent ; que je bayasse ; bayant ; bayé, v. n.
Sens 1
Tenir la bouche ouverte en regardant quelque chose.
Fig. et familièrement. Bayer aux corneilles, regarder en l'air niaisement.
Sens 2
Fig. Désirer quelque chose avec une grande avidité. Ce verbe vieillit en ce sens.
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
REMARQUE
Il serait à désirer que la prononciation de ce verbe fût bé-ier et non ba-ier, tant à cause de l'analogie avec payer et de l'ancienne orthographe et prononciation beer, que pour le distinguer de bâiller. Ces deux verbes en effet ont été souvent confondus, et le sont encore. La Fontaine a dit : ; et : Les éditions données par la Fontaine lui même ont baailler (c'est-à-dire bâiller) ; mais c'est une faute de sa part (faute qui prouve qu'il prononçait ba-ier et non bé-ier), et que des éditeurs subséquents ont corrigée avec raison. On lit de même dans St-Simon : Les tables sans nombre et à tous les moments servies ; jusqu'aux bâilleurs les plus inconnus, tout était invité, retenu, 60, 2. Lisez bayeurs, et voy. ce mot.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, beer et beyer ; Berry, baier et é-bader, ouvrir, élargir ; wallon, bawi ; namurois, bauï, bâiller et bayer ; rouchi, baier, être étonné ; provenç. badar ; ital. badare. Étymologie incertaine. Le bas-breton bada, être dans l'étonnement, est sans doute emprunté au roman. L'ancien irlandais báith, sot, imbécile, et l'ancien haut allemand beitôn, muser, tarder, n'ont pas le sens primitif de bayer, qui est être béant. Diez propose comme conjecture une onomatopée, ba, exprimant l'ouverture de la bouche, avec un suffixe itare : ba-itare.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BAYER. - ÉTYM. Ajoutez : Saintong. bader, ouvrir la bouche.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BAYER
(Il se conjugue comme BALAYER.) v. intr.
Avoir la bouche grande ouverte. Il ne se dit plus guère que dans l'expression Bayer aux corneilles, Perdre son temps à regarder en l'air niaisement.

4

Anagrammes de bayer

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de bayer

Mots précédents
bavolet
bavure
bayadère

Mots suivants
bayeur,euse
bayonnais,e
bayou