1

blond,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

blond(nom masculin)

La couleur blonde.

blond,e(adjectif)

D'une couleur moyenne entre le doré et le châtain clair.

blond,e(nom)

Personne qui a les cheveux blonds.

Les synonymes Mediadico de blond :

1 : jaune, safran, doré.

Les synonymes Word de blond :

4 : platine

Les synonymes WordNet de blond :

Les antonymes de blond :

brun,e, brune, brunet,ette, foncé,e, tannée


2

Définition du dictionnaire Littré

> BLONDE
Prononciation : blon-d'
s. f.
Dentelle de soie. Une blonde d'Angleterre.
ÉTYMOLOGIE
Est-ce blond, à cause de la couleur ? mais aujourd'hui la blonde est une dentelle blanche ou noire ; de sorte que l'étymologie reste incertaine.
> BLOND, BLONDE
Prononciation : blon, blon-d' ; le d ne se lie que dans la prononciation soutenue : le blond Apollon, dites : le blon-t Apollon ; au pluriel l's se lie : les blonds et les bruns, dites : les blon-z et les bruns
adj.
Sens 1
Qui est d'une couleur moyenne entre le doré et le châtain clair. Poil blond. Cheveux blonds.
Poétiquement.
Terme de cuisine. Sauce blonde, sauce faite avec de la farine et du beurre et amenée à la couleur blonde. Friture blonde.
En parlant des personnes. Qui a les cheveux blonds. Il est blond. Cette dame est blonde.
Fig. Il est délicat et blond, se dit de quelqu'un qui est difficile à contenter à cause de délicatesses peu dignes d'un homme.
Sens 2
S. m. La couleur blonde.
Blond ardent, sorte de couleur blonde qui tire sur le roux. Blond hasardé se dit, par plaisanterie, pour roux.
Invariablement. Une barbe blond ardent. Des cheveux blond cendré.
Un blond, une blonde, une personne blonde. Un beau blond.
Terme de cuisine. Blond de veau, jus employé pour certains plats.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. bionde, au féminin ; provenç. blon et bloi ; espagn. blondo ; ital. biondo ; bas-lat. blundus. Il y a dans l'anglo-saxon blonden-feax, qui a les cheveux mélangés, grisonnants ; Chevallet tire blonden de l'anglais to blend, mélanger ; cette dérivation est loin d'être assurée, mais c'est la seule concordance qu'on trouve dans les langues antérieures. Diez propose une conjecture : anc. nord, blaud ; danois, blöd ; suédois, blöt, mou, délicat, en parlant d'une couleur. Il y a aussi l'anglais blunt, émoussé, qui pourrait avoir servi à désigner une coloration peu tranchée, comme est le blond ; mais, pour insister, il faudrait des intermédiaires. L'ancien français et le provençal avaient bloi dans le sens de blond ; mais bloi, qui tient de très près à bleu, ne peut donner blond par dérivation. Comme on voit, l'origine reste incertaine.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BLOND. Ajoutez : - REM. Il est délicat et blond, se dit de quelqu'un qui est délicat, les blonds passant pour peu robustes. Mme de Sévigné a employé cette locution figurément au sens de peu solide, en parlant de la réputation : Je trouve la réputation des hommes bien plus délicate et blonde que celle des femmes, Lett. 28 juillet 1677.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BLONDE
n. f.
Espèce de dentelle de soie.

> BLOND, ONDE
adj.
Qui est d'une couleur moyenne entre le doré et le châtain clair. Il se dit particulièrement par rapport à la couleur des cheveux et de la barbe. Poil blond. Des cheveux blonds. Barbe blonde. Une perruque blonde.

Par extension, Du lin blond, une friture blonde. Poétiquement, Les blonds épis.

Il se dit comme nom masculin de la Couleur blonde. Avoir les cheveux d'un beau blond, d'un blond cendré. Blond doré. Blond de filasse.

Blond ardent, Sorte de couleur blonde qui tire sur le roux. Il a les cheveux d'un blond ardent.

Il se dit encore, comme nom des deux genres, des Personnes. C'est un grand blond. Un beau blond. Une belle blonde.

Courtiser la brune et la blonde, Courtiser tantôt une femme, tantôt une autre.

4

Anagrammes de blond,e

Nombre de lettres :
5

Usages de blond,e

blond,e


1 :
6

Mots Proches de blond,e

Mots précédents
blocus
blog
blogosphère

Mots suivants
blondasse
blondel
blondeur