1

border

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

border(verbe transitif)

Mettre un bord, des bords.
Revêtir de bordages la membrure d'un navire.
Servir de bord.

Border un lit engager le bord des draps, des couvertures sous le matelas.

Les synonymes Mediadico de border :

Les synonymes Word de border :

Les synonymes WordNet de border :

Les antonymes de border :

dérouler, dégager


2

Définition du dictionnaire Littré

> BORDER
Prononciation : bor-dé
v. a.
Sens 1
Terme de marine. Revêtir de bordages la membrure d'un navire.
Sens 2
Étendre le long de certaines choses en forme de bords.
Par extension, border un champ de fossés, de haies.
Terme de peinture et de gravure. Entourer les figures d'un tableau d'une teinte qui les fasse ressortir. Garnir de cire les bords d'une planche de cuivre afin de retenir l'eau forte.
Border une allée, un parterre, y mettre une bordure.
Sens 3
Occuper le bord.
Border la haie, en parlant de troupes, être rangé en longue ligne sur le chemin que doit parcourir un cortége. La cavalerie bordait la haie.
Border la haie s'est dit aussi d'une manière particulière de tirer, lorsqu'une troupe d'infanterie étant sur trois lignes, la première met un genou en terre, la seconde se penche sur l'épaule des premiers, et la troisième se tient debout, pour tirer ensemble sans crainte de se blesser mutuellement.
Sens 4
Border un lit, replier le bord de la couverture sous le premier matelas.
Terme de marine. Border une voile, la tendre par en bas. Border les écoutes a le même sens.
Sens 5
Garnir le bord d'une étoffe, d'un vêtement avec un ruban, un galon. Border des souliers.
Sens 6
Terme de marine. Côtoyer. La flotte ne fit que border les côtes. Border un vaisseau ennemi, le suivre de côté pour l'observer.
Dans un sens analogue.
Border les avirons, les mettre en place sur le bord de l'embarcation.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bord ; bourguig. bodai.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE BORDER.
Sens 7
Ajoutez :
En termes de marine, border de tant d'avirons, se dit aussi de l'embarcation qui reçoit tant d'avirons.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BORDER
v. tr.
Garnir sur le bord d'un ruban, d'un galon, d'un morceau d'étoffe, de toile, etc. Border un manteau, le border d'hermine. Border un chapeau d'un galon d'or. Border des souliers. Border des rideaux.

Border un filet, Attacher une corde autour d'un filet pour le rendre plus fort.

Border un lit, Engager le bout des draps et de la couverture entre le bois de lit et la paillasse ou le matelas. On dit dans le même sens Border un drap, une couverture, etc. Par extension, Border quelqu'un dans son lit, ou absolument, Border quelqu'un.

En termes de Marine, Border un bâtiment, Revêtir sa membrure de bordages. Border les avirons, Les mettre sur le bord d'un bâtiment à rames, prêts à nager. Border une voile, L'arrêter, la tendre par en bas. On dit de même Border les écoutes.

En termes de Jardinage, Border une planche, Relever avec le dos de la bêche la terre des bords, de manière que la planche soit plus élevée que le sentier. Border une allée, une plate-bande, etc., Planter une bordure sur ses bords.

Il se dit aussi de Ce qui s'étend, de ce qui règne le long de certaines choses et qui y sert comme de bord. Le quai, la chaussée qui borde la rivière. Un ruisseau, un fossé borde ce jardin. Une belle prairie qui borde un étang. Une grande allée d'arbres borde le canal. Un parterre bordé de fleurs. Un bassin bordé de gazon. Un lieu bordé de précipices. On dit de même Les précipices qui bordaient notre route. La foule bordait le chemin par où il devait passer, etc.

Border la haie, se dit en parlant de Troupes rangées en longue ligne sur un des côtés ou de chaque côté d'une rue, d'un chemin où doit passer un personnage important, un cortège, etc.

En termes de Marine, il signifie aussi Côtoyer, naviguer le long des côtes. La flotte ne fit que border les côtes. Ce sens a vieilli.

Border un vaisseau ennemi, Le suivre de côté, afin de l'observer.

4

Anagrammes de border

Nombre de lettres :