1

bourreau,eaux

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

bourreau,eaux(nom masculin)

Les synonymes Mediadico de bourreau,eaux :

Les synonymes Word de bourreau,eaux :

Les synonymes WordNet de bourreau,eaux :

Les antonymes de bourreau :

victime, patient,e, martyr,e, supplicié,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> BOURREAU
Prononciation : bou-rô
s. m.
Sens 1
Celui qui inflige les peines corporelles qu'ordonnent les arrêts rendus en matière criminelle. Livré au bourreau. Livre brûlé par le bourreau.
Valet de bourreau, homme qui aide le bourreau dans les exécutions.
Insolent comme un valet de bourreau, odieusement insolent.
Sens 2
Par extension, meurtrier.
Fig. Le remords sera son bourreau.
Sens 3
Familièrement. Être le bourreau de quelqu'un, le tourmenter, lui rendre la vie dure.
Être le bourreau de soi-même, faire plus qu'on ne peut, s'excéder, ne pas ménager sa santé.
Sens 4
Un homme cruel, inhumain. Voyez comme il maltraite son cheval ; c'est un vrai bourreau.
Sens 5
Un bourreau d'argent, un dissipateur, un homme qui n'hésite devant aucune dépense.
Sens 6
Terme de reproche, expression d'humeur, d'impatience.
Sens 7
Bourreau des arbres, nom donné à plusieurs plantes à tige volubile qui nuisent aux arbres, entre autres le célastre grimpant.
Sens 8
Terme de salines. Sac garni de paille que met sur son épaule l'ouvrier qui porte un panier de sel.
SYNONYME
BOURREAU, EXÉCUTEUR DES HAUTES OEUVRES. Dans le langage légal d'aujourd'hui, on ne dit qu'exécuteur des hautes oeuvres. Bourreau est le terme général pour tous les temps et tous les pays.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. borea ; wallon, boie ; provenç. borel ; pays de Coire, bojer ; provenç. mod. boyou ; anc. espagn. borrero ; espagn. mod. boya, bourreau et boucher ; ital. boja. Ménage supposait que bourreau venait de boucher, par l'intermédiaire d'un diminutif bouchereau, contracté en bourreau ; mais la contraction de ch ne se suppose pas. Diez pense que, au moyen du double suffixe er-ell (qui se trouve en effet : mât-er-eau, de mât), bourreau peut venir de boie, qui est le nom du bourreau en wallon, en espagnol et en italien (boie-er-el, d'où bourrel) ; du latin boia ou boja, carcan ; d'où l'ancien français buie, chaîne. D'autre part, on a dit que bourreau venait de Borel, seigneur de Bellecombe, en 1261, à la charge de pendre les voleurs du canton. Malheureusement, les annalistes ne nous disent pas ce que signifie ce surnom ; s'il signifiait bourreau, ce qui est vraisemblable (ce surnom a pu être donné à un seigneur rigoureux justicier), bourreau serait beaucoup plus ancien que ne l'indiquent nos textes, et la dérivation n'en pourrait pas être cherchée dans un nom propre ; au contraire, le nom propre en dériverait. On a aussi songé à l'ancien français bourrel, tas de bourre, d'où les sens de remplir de bourre, tasser, et battre pour tasser ; mais l'historique, ni dans bourreau, ni dans bourre, ni dans bourrel, ne fournit les transitions qui autoriseraient cette étymologie.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 2. BOURREAU (bou-rô), s. m. Terme de salines. Sac garni de paille que met sur son épaule l'ouvrier qui porte un panier de sel.
ÉTYMOLOGIE
Bourre ; bourreau a ici le sens de bourrelet.
Effacez le n° 8 de BOURREAU.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BOURREAU
n. m.
Celui qui exécute les arrêts rendus par les Cours criminelles et qui condamnent à quelque peine corporelle. Mourir par la main du bourreau. Mettre quelqu'un entre les mains du bourreau, le livrer au bourreau. Il fut marqué par la main du bourreau. En France il désigne aujourd'hui Celui qui est chargé de décapiter les condamnés à mort. On dit plutôt dans ce sens l'Exécuteur des hautes oeuvres.

Il se dit figurément d'un Homme cruel, inhumain. C'est un vrai bourreau.

Fig. et fam., C'est un bourreau d'argent, un vrai bourreau d'argent, C'est un homme excessivement prodigue, un grand dissipateur.

Fig., Être le bourreau de soi-même, être son propre bourreau, Ne ménager ni sa santé ni ses forces et, par extension, Se tourmenter soi-même sans raison.

Il est aussi un terme de reproche, une expression d'humeur et d'impatience. Eh bien, bourreau, l'expliqueras-tu?

4

Anagrammes de bourreau,eaux

Nombre de lettres :
5

Usages de bourreau,eaux

bourreau,eaux


1 :

Bourreau d' enfants, de travail.
Bourreau des coeurs.
Bourreau qui officie quelque part.
Bourreau qui applique la torture, qui torture, qui martyrise.
Bourreau qui exécute les peines.
Bourreau qui inflige, applique des supplices.
Victime d‘ un bourreau.
Démasquer le bourreau.
Échapper au bourreau.


6

Mots Proches de bourreau,eaux