1

change

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

change(nom masculin)

Les synonymes Mediadico de change :

Les synonymes Word de change :

Les synonymes WordNet de change :

Les antonymes de change :

pratique, stabilization, stabilize, stagnate, stasis, steadying, garde, conserve, maintien, maintenir, set, laisse, arranger


2

Définition du dictionnaire Littré

> CHANGE
Prononciation : chan-j'
s. m.
Sens 1
Succession de choses diverses ou d'états divers.
Sens 2
Changement d'affections.
Sens 3
Troc d'une chose contre une autre.
Ce qu'on donne pour une autre chose, ce qui peut remplacer, équivaloir ; et figurément, la pareille. Rendre le change à quelqu'un, signifie aussi lui faire une réplique ingénieuse ou vive.
Sens 4
Toute négociation relative à la vente ou à l'échange des matières d'or ou d'argent, soit monnayées, soit en lingots, ainsi que de tous les papiers représentant une valeur métallique. Change de monnaie. Bureau de change. Combien vous a-t-on pris pour le change de votre billet ?
Le prix que prend le changeur. Quel est le change des billets de banque ?
Lieu où l'on change la monnaie, l'or pour de l'argent, etc. Aller au change. Le pont au Change à Paris, ainsi dit parce que les changeurs y logeaient.
Payer comme au change, payer sur-le-champ.
S'est dit autrefois de la bourse, du lieu destiné aux réunions des négociants.
Sens 5
Terme de banque, toute négociation par laquelle on cède, moyennant un prix convenu, à un tiers, des fonds qu'on possède dans un endroit autre que celui où se fait l'opération. Le change est une manière de remettre de l'argent d'un lieu à un autre, par une lettre qui en indique le payement, et qui se nomme lettre de change.
La lettre de change est aussi une sorte de billet dont le non-payement entraîne la contrainte par corps,
Agent de change, fonctionnaire ministériel nommé par le gouvernement pour attribuer à la négociation des rentes, des effets publics, des actions de banque, de tout papier commerçable enfin, le caractère de l'authenticité. Charge d'agent de change. Moitié, quart d'agent de change, personne qui est intéressée pour moitié, pour quart dans les affaires d'un agent de change à qui elle a fourni la moitié ou le quart de ses fonds.
Le prix que prend le banquier pour l'argent qu'il fait remettre. Le change d'ici à Londres, sur Londres, est à tant pour cent, est haut, bas, au pair, désavantageux. Coter le change, en marquer le taux.
Sens 6
Le profit, l'intérêt de l'argent qu'on prête selon le cours de la place. Prendre à change. Rare en ce sens.
Sens 7
Terme de vénerie. Substitution d'une nouvelle bête à celle qui a été lancée d'abord. La bête donne le change, en fait lever une autre à sa place. Les chiens prennent le change, tournent au change, quittent la bête lancée pour la nouvelle. Les chiens gardent le change, ne tournent pas au change.
Fig.
Sens 8
Terme de fauconnerie. Empêcher le faucon d'aller au change, l'empêcher de quitter l'oiseau qu'il chasse pour en prendre un autre.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. camge, camje (voy. CHANGER).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CHANGE
n. m.
Action de changer, troc d'une chose contre une autre. Il n'est guère usité, en ce sens, que dans ces locutions : Gagner au change, Perdre au change.

Il signifie, en termes de Banque, Conversion d'une monnaie en une autre monnaie équivalente ou de billets de banque contre de la monnaie. Faire le change. Change de monnaie. Bureau de change.

Il signifie encore Prix demandé pour convertir la monnaie en une autre monnaie ou pour remettre une somme d'une place sur une autre place. Le change sur Berlin, sur Londres est de tant pour cent. Le change a augmenté. Le change est au pair. Le change est haut. Le change est bas. Le change est désavantageux. Coter le change, Marquer le taux du change.

Il se dit aussi de la Remise d'une somme d'une ville sur une autre ville. Cette remise peut être réalisée au moyen de numéraire ou d'effets de commerce qu'on appelle Lettre de change ou simplement Change. Je vends, j'achète du change, j'ai besoin de change.

Il désigne aussi l'Écart entre la valeur nominale d'une monnaie et la valeur pour laquelle cette monnaie est acceptée dans la circulation.

Il désigne, par extension, le Lieu où se font ces opérations. Aller au change.

Fig. et fam., Rendre le change à quelqu'un, Lui faire une réplique ingénieuse ou vive, lui rendre la pareille.

Agent de change. Voyez AGENT.

En termes de Chasse, il signifie Substitution que fait une bête poursuivie par les chiens d'une autre bête qu'elle met à sa place. La bête donne le change. Les chiens prennent le change, tournent au change, Ils quittent la bête qui a été lancée pour courir la nouvelle bête. Les chiens gardent le change, ne tournent pas au change, Ils ne se laissent pas emporter après la nouvelle bête et continuent à chasser la bête qui a été lancée.

Fig., Donner le change à quelqu'un, Détourner adroitement quelqu'un du dessein, des vues qu'il peut avoir, en lui donnant lieu de croire une chose pour une autre. Prendre le change, Se laisser tromper de cette manière, par ignorance ou par simplicité ou Se tromper, se méprendre sur un objet, sur une affaire. Faire prendre le change à quelqu'un, Le tromper, l'induire en erreur.

4

Anagrammes de change

Nombre de lettres :
5

Usages de change