1

chaud,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

chaud,e(adjectif)

Qui a, qui donne de la chaleur.
Qui conserve la chaleur.
{sens figuré} Plein d'ardeur.
Vif.
Qui montre de l'enthousiasme.
{nom masculin} Chaleur.

Difficultés orthographiques
un chaud et froid, des chauds et froids.
pleurer à chaudes larmes.

Homonymes - paronymes
chaux( oxyde de calcium).
show( spectacle).

Les synonymes Mediadico de chaud,e :

Les synonymes Word de chaud,e :

6 : chaleur

Les synonymes WordNet de chaud,e :

Les antonymes de chaud :

frisquet,ette, froid, gouleyant,e, gelé,e, glace, frais, calme, dispos,e, indifférent,e, flegmatique, jeune, mol ou mou, f.molle, pl.mous,molles, récent,e, douteux,euse, hésitant,e, printanier,ière


2

Définition du dictionnaire Littré

> CHAUD, CHAUDE
Prononciation : chô, chô-d' ; le d ne se lie pas, un ami chaud à nous servir, dites : chau à ; Chifflet, Gramm. p. 212, fait même remarque ; au pluriel l's se lie : des amis chau-z à
adj.
Sens 1
Qui a, qui donne ou produit de la chaleur.
Fig. et familièrement. Avoir les pieds chauds, jouir des commodités de la vie.
Fig. Pour lui il n'y a rien de trop chaud, ni de trop froid, il prend tout et de toutes mains.
Fig. Avoir la main chaude, gagner plusieurs fois de suite à un jeu où le gagnant fait toujours, ce qui, pour ainsi dire, lui entretient la main chaude.
Main chaude, jeu où l'un des joueurs tient une main renversée sur son dos, et doit deviner celui qui frappe dedans. Ce jeu se nomme ainsi, parce que la main, souvent frappée, s'échauffe.
Pleurer à chaudes larmes, abondamment.
Fig. et familièrement. Cela est trop chaud, on n'y peut pas toucher, c'est chose délicate, dangereuse.
Sens 2
Qui garde encore une portion de la chaleur qui a servi à la préparation. Un pâté tout chaud. Ce pain, ce gâteau est encore tout chaud du four.
Fig. Cet ouvrage est encore tout chaud de la forge, il sort des mains de l'auteur.
Le rendre tout chaud à quelqu'un, le rendre chaud comme braise, riposter, repartir incontinent et vertement.
Fig. Prompt, tout récent. Les récompenses toutes chaudes ont un prix merveilleux.
Sens 3
Qui conserve la chaleur, qui garantit au froid. Ce manteau est bon et chaud. Une étoffe chaude.
Sens 4
Qui augmente la chaleur intérieure du corps. Les liqueurs alcooliques, les épices sont chaudes.
Être chaude, être en rut en parlant des femelles de quelques animaux.
Fièvre chaude, fièvre accompagnée de délire et d'extrême agitation.
Chaud mal, le même que fièvre chaude.
Fig. Tomber de fièvre en chaud mal, tomber d'un état fâcheux en un pire.
Sens 5
Fig. Ardent, passionné, vif, emporté. Tempérament chaud.
Sens 6
Zélé. Un chaud partisan. Être chaud sur une affaire.
Familièrement. N'être ni chaud ni froid, rester indécis, indifférent entre deux partis.
Sens 7
Vif, animé. Style chaud. Attaque chaude. La dispute fut chaude.
En termes de guerre, affaire chaude, action chaude, chaude journée, engagement sanglant et disputé.
En termes de peinture, ton chaud, coloris chaud, ton, coloris brillant et vigoureux. Tableau chaud de couleur.
Alarme chaude, vive alarme.
La donner bien chaude, l'avoir bien chaude, donner, avoir une grande alarme.
Sens 8
Chaud, adv. Servir, boire, manger chaud.
Tenir chaud, préserver du froid. Cette robe lui tiendra chaud.
Se tenir chaud, se préserver du froid. Ils se tiennent chaud au poêle.
Tout chaud, loc. adv. Tout de suite.
Chaud ! chaud ! vite, sans tarder. Très familier.
Sens 9
À la chaude, loc. adv. À l'instant, vivement.
Sens 10
Substantivement. Chaleur. Avoir chaud.
Il fait chaud, on ressent de la chaleur. Il faisait très chaud dans cette chambre. Il fait trop chaud ici.
Il fait chaud, la température est chaude.
Fig. Il faisait chaud à cette bataille, l'action était vive, périlleuse.
La chaleur du jour. Le chaud, la solitude l'invitèrent d'abord.
Souffler le chaud et le froid, louer et blâmer une même chose, être tour à tour d'un avis contraire.
Cela ne fait ni chaud ni froid, cela ne fait rien, ne sert ni ne nuit.
Fig.
PROVERBES
Si vous n'avez rien de plus chaud, vous n'avez que faire de souffler, vous vous flattez d'une vaine espérance.
Froides mains, chaudes amours, c'est-à-dire la fraîcheur des mains annonce ordinairement un tempérament ardent.
Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud, c'est-à-dire il faut saisir l'occasion favorable.
REMARQUE
C'est une façon de parler populaire mais fautive, de dire : il fait plus de chaud qu'hier. Il faut dire : il fait plus chaud qu'hier. Faire chaud est une locution faite, dans laquelle plus n'intervient pas pour changer le rapport des termes.
SYNONYME
LE CHAUD, LA CHALEUR. Le chaud est la qualité de tout ce qui est chaud ; la chaleur est la qualité active qui fait qu'un corps est chaud. On sentira la nuance dans ces phrases : le chaud du jour, la chaleur du jour. Le chaud du jour, c'est le temps où le jour est le plus chaud ; la chaleur du jour est l'impression qu'un jour chaud nous fait sentir. Nous sortîmes au chaud du jour plutôt que pendant la chaleur du jour. La chaleur du brasier (et non le chaud) était si grande. Dans les qualités élémentaires qu'ils admettaient, les anciens comptaient le chaud, non la chaleur.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, keud, caud ; provenç. cald, caut ; anc. catal. calt ; espagn. et portug. calido ; ital. caldo ; du latin calidus, chaud (voy. CHALEUR). La forme iholt rencontrée dans un texte du Xe siècle n'est point inexplicable : il faut que l'on prenne ih pour une manière insolite de représenter le son ch.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE CHAUD.
Sens 1
Fig. Avoir les pieds chauds (voy. PIED, n° 1). Ajoutez :
Sens 11
Populairement. Il fera chaud, se dit ironiquement pour exprimer qu'on ne sera pas repris à faire quelque chose. Quand je reviendrai ici, il fera chaud.
REMARQUE Ajoutez :
2. La remarque 1 condamne il fait plus de chaud comme populaire ; cependant Malherbe a dit : Le muletier est nu-pieds, et si, ce n'est point qu'il ait trop de chaud, Lexique, édit. L. Lalanne ; et Mme de Sévigné écrit à sa fille le 8 avril 1671 : Je reviens, après m'être promenée aux Tuileries, avec une chaleur à mourir et dont je suis triste, parce qu'il me semble que vous avez encore plus de chaud....
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CHAUD, AUDE
adj.
Qui a ou qui donne de la chaleur. Le soleil est bien chaud aujourd'hui. Temps chaud. Climat chaud. La journée a été très chaude. Eau chaude. Bain chaud. Fer chaud. Four chaud. Mettre quelque chose sous les cendres chaudes. Prendre un bouillon chaud. Pâté chaud. Il faut manger cela tout chaud. Une chambre chaude. Avoir les pieds chauds, les mains chaudes. Se tenir chaud. Elliptiquement, Boire chaud. Manger chaud.

Pleurer à chaudes larmes, Pleurer abondamment.

Prov. et fig., Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud. Voyez BATTRE.

Main chaude, Jeu où une personne, courbée sur les genoux d'une autre et les yeux fermés, reçoit des coups dans une de ses mains, qu'elle tend derrière elle, et doit deviner qui l'a touchée. Jouer à la main chaude.

Prov. et fig., Le rendre tout chaud, Se venger promptement de quelque tort qu'on a reçu, ou Faire une repartie vive et prompte à un propos piquant. Il m'a joué un mauvais tour, mais je le lui ai rendu tout chaud.

Être chaude, se dit des Femelles de quelques animaux et signifie Être en chaleur. Chienne chaude.

Il signifie aussi Qui conserve et augmente la chaleur naturelle du corps en parlant de certains vêtements. Cet habit, ce manteau est bon et chaud.

Prov. et fig., Tomber de fièvre en chaud mal, Tomber d'un état fâcheux dans un pire.

Il signifie au figuré Qui est ardent, zélé, passionné. C'est un homme chaud en amitié. Un ami chaud. Un chaud partisan. Être chaud sur une affaire.

En termes de Peinture, Ton chaud, coloris chaud, Ton, coloris brillant et vigoureux. On dit aussi dans ce sens Un tableau chaud de couleur.

En termes de Guerre, Action, affaire chaude, Attaque chaude, Action, affaire, attaque où le combat est sanglant. On dit, par extension, dans le langage ordinaire. La dispute, la querelle fut chaude. Alarme chaude, Grande et soudaine alarme. Donner une alarme bien chaude.

Il signifie encore figurément Qui est prompt, qui se met facilement en colère. Il est chaud et emporté. Il a la tête chaude. On dit dans le même sens Avoir le sang chaud.

Il signifie quelquefois Qui est récent. Cela est encore tout chaud. Il m'apporta la nouvelle toute chaude. Ce sens est familier.

Fig. et fam., Tout chaud, tout bouillant, Avec empressement, sans perdre un moment. Il est venu, tout chaud, tout bouillant, me faire part de sa découverte.

Il s'emploie aussi comme nom masculin, dans le sens de Chaleur. Il fait chaud, grand chaud. Avoir chaud. Souffrir le chaud et le froid.

Prov. et fig., Souffler le chaud et le froid, Louer et blâmer une même chose, parler pour et contre une personne, être tour à tour d'avis contraires.

Fig. et fam., Cela ne me fait ni froid ni chaud, se dit d'une Chose à laquelle on est indifférent. Cela ne fait ni chaud ni froid, se dit de Ce qui ne sert ni ne nuit à une affaire.

Tenir au chaud, mettre au chaud un plat, Empêcher qu'il ne se refroidisse.

Tenir chaud signifie Préserver du froid, garder ou augmenter la chaleur naturelle du corps. Cet habit vous tiendra chaud. Elle a pris une robe qui lui tiendra chaud.

À LA CHAUDE, loc. adv.
Sur l'heure, dans le premier moment. Cela s'est fait à la chaude. On attaqua l'ennemi à la chaude. Il est familier et il a vieilli.

En termes de Chirurgie, Opérer à chaud. Voyez OPÉRER.

4

Anagrammes de chaud,e

Nombre de lettres :
5

Usages de chaud,e

chaud,e


1 :

À chaud.
Au chaud.
Avoir chaud.
Avoir eu chaud.
Craindre le chaud.
Crever de chaud.
Délayer une substance à chaud.
Donner chaud.
Étirer un métal à chaud.
Être( bien) au chaud.
Faire chaud.
Faire ni chaud ni froid à quelqu‘un.
Forger( un métal) à chaud.
Garder au chaud.
Incruster quelque chose à chaud.
Laisser quelque chose au chaud.
Maintenir au chaud.
Mettre au chaud.
Mourir de chaud.
Ne faire ni chaud ni froid.
Opérer à chaud.
Régler un problème à chaud.
Rentrer au chaud.
Rester au chaud.
Se mettre au chaud.
Souffler le chaud et le froid.
Tenir chaud.
Tenir au chaud.