1

chemin

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

chemin(nom masculin)

Voie.
Distance qui sépare un lieu d'un autre.
{sens figuré} Moyen d‘ arriver à un résultat.

Chemin de fer voie formée de deux rails sur lesquels roulent des wagons.

Difficultés orthographiques
à mi-chemin.
chemin faisant( inv).
Le chemin de croix.
Le chemin des Dames.
des chemins de ronde.
voleur de grand( s) chemin( s).
un indicateur de chemins de fer.
par voies et par chemins.

Les synonymes Mediadico de chemin :

Les synonymes Word de chemin :

Les synonymes WordNet de chemin :

Les antonymes de chemin :

autoroute, national,ale,aux


2

Définition du dictionnaire Littré

> CHEMIN
Prononciation : che-min
s. m.
Sens 1
Toute voie qu'on peut parcourir pour aller d'un lieu à un autre. Se détourner de son chemin. Un chemin facile. Enseigner, montrer à quelqu'un son chemin.
Le bon chemin, le chemin qui conduit où l'on veut aller ; le mauvais chemin, celui qui n'y conduit pas ; et figurément, bonne conduite, mauvaise conduite.
Par voie et par chemin, par tous les chemins qui s'offrent. Courir par voie et par chemin, aller de tous les côtés, beaucoup courir.
Le chemin du paradis, un chemin étroit, un défilé où l'on ne va qu'un à un.
Sur les chemins, en route, en voyage.
Être en chemin, aller vers ; se mettre en chemin, partir, se rendre à sa destination.
Passer son chemin, continuer son chemin.
Cet homme est toujours par chemin, se dit d'un homme qui est toujours hors de chez lui.
Tenir le chemin de, aller vers.
Figurément, il tient le chemin de la ruine.
Absolument. Il ne tient point de chemin, il va à travers champs.
Prendre le chemin de, se diriger vers. L'armée prit le chemin de l'Italie.
Figurément. Prendre le chemin de, tendre à, être sur la voie de.
Ouvrir le chemin d'un pays, en procurer l'accès.
Fig.
Couper le chemin, intercepter le passage.
Fig.
Croiser le chemin, venir dans un chemin par une traverse ; et figurément, faire obstacle, déranger.
Familièrement. N'y pas aller par quatre chemins, s'expliquer sans détours et sans ménagements.
Trouver une pierre ou des pierres en son chemin, rencontrer des obstacles à ses desseins.
Fig. et ironiquement. Mener quelqu'un par un chemin où il n'y a pas de pierres, le mener rondement, le traiter durement.
Fig. Il me trouvera en son chemin, ou je le trouverai en mon chemin, je trouverai occasion de le contre-carrer.
Fig. Je lui ferai voir bien du chemin, c'est-à-dire il n'en est pas avec moi où il en croit être, je lui opposerai des difficultés auxquelles il ne s'attend pas.
Fig. Prendre le chemin de l'école ou des écoliers, le chemin ou le moyen le plus long.
Montrer le chemin aux autres, leur donner l'exemple.
S'arrêter en beau chemin, à mi-chemin, s'arrêter en voie de succès. Moeurs.
L'affaire est en bon chemin.
Aller le droit chemin, procéder avec droiture et franchise.
Aller toujours son chemin, continuer, poursuivre son affaire, sans se laisser arrêter ni influencer.
Familièrement. Aller son petit bonhomme de chemin, mener ses affaires adroitement et sans éclat.
Chemin de carrière, le puits par lequel on descend dans une carrière, ou l'ouverture que l'on fait dans une montagne pour en tirer de la pierre ou du marbre.
Terme de manége. Entamer le chemin, commencer à galoper. Manger le chemin, avancer trop rapidement.
Sens 2
En particulier, route construite pour aller d'un lieu à un autre. Chemin battu, frayé. Les chemins sont affreux dans ce pays.
Grand chemin, grande voie de communication.
Fig. Suivre le grand chemin, le chemin battu, s'en tenir aux moyens connus, aux usages établis.
Aller son grand chemin, en parlant d'une chose qui s'accomplit sans peine.
Aller son grand chemin, n'entendre point de finesse à ce qu'on fait, à ce qu'on dit.
Familièrement. Le grand chemin des vaches, le chemin des vaches, les chemins où l'on va par terre ; et figurément, l'usage commun et ordinaire.
Familièrement. Vieux comme les chemins, fort vieux, très connu.
Chemin de traverse, chemin qui coupe à travers la campagne et s'écarte du grand chemin.
Chemin vicinal, chemin qui sert aux communications de voisinage.
Chemin de déblai ou d'exploitation rurale, chemin qui fait communiquer la ferme aux pièces d'un domaine.
Chemin ferré, chemin formé d'un mélange de cailloux ou d'éclats de pierre et de sable graveleux, et bordé de grosses pierres.
Chemin de fer, voie formée de deux rails ou bandes de fer parallèles, sur lesquelles roulent des wagons.
Chemin de halage, chemin sur le bord d'un cours d'eau, pour le passage des chevaux qui halent les bateaux.
Chemin de ronde ou des rondes, chemin entre le rempart et la muraille d'une place forte.
Chemin couvert, chemin qui règne sur le bord extérieur des fossés d'une place et où l'on est à couvert du feu des assiégeants.
Sens 3
L'espace à parcourir, la distance parcourue. Vous allongez votre chemin. Cette flèche a parcouru beaucoup de chemin.
Faire du chemin, marcher. Nous fîmes beaucoup de chemin dans la forêt, avant de nous retrouver.
Faire du chemin, gagner du terrain, avancer, au propre et au figuré. Pendant notre conversation la voiture, le bateau avait fait du chemin.
En chemin faisant, ou, simplement, chemin faisant, pendant le trajet. Nous devisions chemin faisant. Et fig. Par la même occasion. Je vais y laisser cette lettre en chemin faisant, SÉV. 218,
En chemin, pendant qu'on chemine ; et fig. Pendant ce temps-là.
En chemin de, en voie de. Il est fort riche et en chemin de le devenir bien davantage.
Faire la moitié du chemin, faire des avances.
Tromper le chemin, se désennuyer par quelque chose, tout en cheminant.
Faire son chemin, parvenir aux emplois, à la fortune ; locution des gens de cour, d'après de Caillières, 1690. Cet homme-là fera son chemin.
Familièrement. Ce chemin va à la ville, on va à la ville par ce chemin. Un chemin qui irait au pont serait très commode.
Terme de marine. Espace parcouru par le navire, et, quelquefois, vitesse de navire. Ce bâtiment fait beaucoup de chemin. Nous avons fait six lieues chemin nord, c'est-à-dire du côté du nord.
Sens 4
Fig. Voie, moyen.
Sens 5
Chemin de velours, chemin sur une pelouse ; et figurément, voie facile, agréable, pour parvenir à quelque chose.
Tapis long et étroit que l'on étend sur les parquets d'un appartement ou dans les vestibules d'une porte à l'autre.
Sens 6
Terme de dévotion. Chemin de la croix, suite de tableaux représentant les divers actes de la passion. Sorte de petite procession avec prières. Livre contenant ces prières. Pratique de dévotion individuelle.
Sens 7
Le chemin de Saint-Jacques, la voie lactée.
Terme d'hippiatrique. Un cheval montre le chemin de Saint-Jacques quand, étant au repos, l'un des membres antérieurs est très en avant de la ligne d'aplomb, de façon que l'appui se fait sur la pince, et que le talon ne repose pas sur le sol ; attitude qui indique de la souffrance dans les parties postérieures des membres.
Sens 8
Voûte sous laquelle le verrier met le bois pour chauffer le four.
Voie ou jeu d'une scie.
Trace d'un diamant sur la meule.
Terme de tonnelier. Solives de sapin dont on se sert pour conduire d'un bateau les tonneaux de vin à terre.
Sens 9
Terme de construction. Disposition de règles sur un plafond ou sur un mur, pour traîner les moulures
Espèce de filet de plâtre dressé à la règle pour conduire le calibre.
PROVERBES
Bonne terre, méchant chemin, c'est-à-dire les bonnes terres qui sont grasses retiennent l'eau.
En tout pays il y a une lieue de méchant chemin, c'est-à-dire il n'y a point d'affaires où l'on ne trouve des difficultés.
À chemin battu il ne croît point d'herbe, c'est-à-dire il n'y a pas grand profit à faire dans un trafic connu de tout le monde.
Tous chemins vont, tout chemin mène à Rome, on peut de diverses manières arriver au même but.
Bien dépenser et peu gagner, c'est le chemin de l'hôpital.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Nivernais, semin ; bourguig. chemi ; champenois, chemî ; picard, camin ; provenç. cami ; espagn. camino ; portug. caminho ; ital. cammino ; du celtique : kymri, cam, pas ; camen, chemin ; bas-breton, kamm, pas ; gaél. cam, pas ; irland. ceim, pas.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CHEMIN
n. m.
Voie, route pratiquée pour communiquer, pour aller d'un lieu à un autre. Chemin battu, frayé. Chemin uni. Chemin pierreux, raboteux, fangeux. Chemin creux. Chemin de traverse. Chemin vicinal, Celui qui va d'une commune à l'autre et qui est sous la dépendance directe de l'autorité municipale. Chemin rural, Chemin appartenant à la commune et affecté à l'usage du public, mais qui n'a pas été classé comme Chemin vicinal.

Chemin de fer, Chemin dont la voie est formée par deux lignes parallèles de barres de métal ou rails, sur lesquelles roulent les trains. La voie, les rails, les stations, la gare d'un chemin de fer. Prendre le chemin de fer. Il se dit aussi de l'Entreprise même d'un chemin de fer. Le directeur, les administrateurs, les employés, les actionnaires d'un chemin de fer. Les employés de chemins de fer.

Chemin de halage, Chemin situé sur le bord d'une rivière ou d'un canal et servant au passage des chevaux ou des hommes qui tirent les bateaux.

Chemin de douane. Voyez DOUANE.

En termes de Fortification, Chemin de ronde, Autrefois Sorte de corridor maçonné construit le long et au-dehors du parapet, au-dessus du fossé. Aujourd'hui, il désigne la Partie du terre-plein située immédiatement le long de la banquette. Chemin couvert, Partie de la contrescarpe entre le parapet et le fossé et où les défenseurs étaient à couvert du feu des assiégeants.

Chemin de la croix, Le chemin que JÉSUS- CHRIST parcourut en portant sa croix, de Jérusalem au Calvaire. Il se dit, figurément, d'une Suite de quatorze bas-reliefs ou tableaux placés dans une église ou dans un lieu de pèlerinage et représentant les diverses scènes de la Passion. Faire le chemin de la croix, S'arrêter et prier devant chacun des tableaux ou bas-reliefs indiquant les diverses stations du chemin de la croix. On dit plus souvent dans ce sens Un chemin de croix. Faire son chemin de croix.

Il se dit, par extension, de Toute ligne ou voie qu'on parcourt, ou qu'on peut parcourir, pour aller d'un lieu à un autre. La ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre. Il a fait plusieurs fois le chemin d'ici à Lyon. Demander, perdre, retrouver son chemin. Il a repris le chemin de son village. Nous fîmes le chemin à pied, à cheval, en voiture. Vous ne prenez pas le bon chemin. Il se détourna de son chemin. Prendre le chemin le plus long. Je l'ai rencontré en chemin. Passer son chemin. À mi-chemin. À moitié chemin. Poursuivez votre chemin. Faire beaucoup de chemin. Il y a bien du chemin d'ici là. Deux heures de chemin. Rebrousser chemin. Rester en chemin. Nous l'avons rencontré chemin faisant, en chemin. Le chemin est plus long par eau que par terre.

Par extension, Chemin d'escalier, Bande de tapis posée sur les marches d'un escalier.

Chemin de table, Bande d'étoffe ou de broderie disposée sur la table pour y recevoir le service de dessert.

Figurément, il signifie Moyen, conduite qui mène à quelque fin. Il veut faire fortune, mais il n'en prend pas le chemin. Il aspire aux dignités, mais on n'y arrive pas par ce chemin. La guérison de ce malade est en très bon chemin. Mettre une affaire en bon chemin. Ce jeune homme n'est pas dans le bon chemin. Le chemin de la vertu, de la perfection.

Il a su trouver le chemin de son coeur, Il a su toucher cette personne, il a su s'en faire aimer.

Fig., Chemin de velours, Chemin sur une pelouse. Il se dit familièrement, dans une acception plus figurée, d'une Voie facile, agréable pour parvenir à quelque chose. Il est arrivé à la fortune par un chemin de velours.

Fam., Vieux comme les chemins, Fort vieux.

Prov. et fig., À chemin battu il ne croît point d'herbe, Il n'y a point de profit à faire dans un négoce dont trop de gens se mêlent.

Fig., Suivre le chemin battu, S'attacher aux usages établis. Il n'y a rien de si sûr que de suivre le chemin battu.

Prov., Tous chemins vont à Rome, ou Tout chemin mène à Rome, Divers chemins mènent au même endroit; et, figurément, Divers moyens conduisent à la même fin.

Fig. et fam., Il ne faut pas y aller par quatre chemins, Il faut s'expliquer franchement, il ne faut pas chercher tant de détours. Il n'y va pas par quatre chemins, Il tranche hardiment la question.

Fig. et fam., Je le mènerai par un chemin où il n'y aura pas de pierres, Je le poursuivrai vivement, je ne lui ferai point de quartier. On dit aussi, dans le même sens, Je lui ferai voir bien du chemin.

Prov. et fig., Trouver une pierre en son chemin, des pierres dans son chemin. Voyez PIERRE.

Fig., Prendre le chemin de l'école, le chemin des écoliers, Prendre le chemin le plus long.

Fig., Montrer le chemin aux autres, Faire quelque chose que les autres font ensuite; ou Faire quelque chose à dessein que d'autres le fassent.

Fig., S'arrêter en beau chemin, à mi-chemin, Abandonner une entreprise dont la réussite paraissait assurée. Ne vous arrêtez pas, il est dommage de s'arrêter en si beau chemin.

Fig. et fam., Faire son chemin, Parvenir, obtenir de l'avancement, s'enrichir, etc. Il a su faire son chemin. Il a bien fait son chemin. On dit de même Il a bien fait du chemin en peu de temps.

Fig. et fam., Aller le droit chemin, Procéder avec sincérité, avec loyauté, sans nul artifice. Dans un sens opposé, Prendre des chemins de traverse, Agir d'une façon dissimulée, prendre des moyens détournés.

Fig. et fam., Aller son grand chemin, N'entendre point de finesse à ce qu'on fait, à ce qu'on dit. Aller son chemin, aller toujours son chemin. Aller son petit bonhomme de chemin, Ne pas se détourner de la conduite qu'on a commencé à tenir. Quelque chose qu'on lui dise, il va toujours son chemin.

Fig. et par menace, Il me trouvera en son chemin, ou Qu'il ne se trouve pas dans mon chemin, sur mon chemin, Je le traverserai dans ses desseins.

4

Anagrammes de chemin

Nombre de lettres :
5

Usages de chemin

chemin


1 :

Chemin forestier, montant, descendant, sinueux, tortueux.
Chemin rocailleux, creux, pédestre, enneigé, ensablé.
Chemin fréquenté, battu, carrossable, praticable, fermé.
Chemin privé, muletier, optique, tout tracé, balisé.
Chemin caillouté, cahoteux, étroit, parcouru, vicinal.
Chemin inverse, critique, long, pénible, détrempé, amolli.
Chemin bordé d' arbres.
Chemin( de ronde) hourdé.
Chemin faisant.
Chemin de campagne, de forêt, de traverse, de montagne.
Chemin de randonnée, de halage, d‘ escalier, de ronde, de terre.
Chemin de roulement, de glissement, de fer.
Chemin de( la) Croix, des écoliers, de la victoire, de la gloire.
Chemin d‘ un projectile.
Chemin à suivre, à parcourir.
Chemin vers l' amnistie, vers la liberté.
Chemin qui serpente, fourche, grimpe dur.
Chemin qui mène, aboutit, va, conduit quelque part.
Chemin qui ne mène nulle part.
Chemin qui conduit à quelqu‘un ou quelque chose.
Chemin qui se sépare en deux.
Chemin qui en coupe un autre.
Chemin qui dessert un lieu.
Chemin qui borne un terrain.
Chemin qui court le long de la rivière.
Le chemin est long.
Chemins qui se croisent, se rencontrent.
Chemins qui divergent, convergent.
Tous les chemins mènent à Rome.
Droit, grand, long chemin.
Croisée de chemins.
Voleur de grands chemins.
Ornières, fondrières, bas-côté, cahots, bords d‘ un chemin.
Anfractuosités d‘ un chemin.
En chemin.
En travers d‘ un chemin.
Par ce chemin.
Sur le( ou son) chemin.
Il reste beaucoup de chemin à parcourir.
Accéder à un chemin.
Aiguiller sur un chemin.
Aller son chemin.
Aller son petit bonhomme de chemin.
Aplanir un chemin.
Avoir un long chemin à parcourir.
Avoir quelqu‘un en travers de son chemin.
Baguenauder sur un chemin.
Baliser un chemin.
Barrer un chemin.
Battre les chemins.
Border un chemin.
Choisir le plus court chemin.
Connaître le chemin.
Connaître son chemin.
Continuer son chemin.
Couper le chemin à quelqu‘un.
Débarrasser le chemin.
Déblayer le chemin.
Débroussailler un chemin.
Demander son chemin.
Détourner quelqu‘un du droit chemin.
Dévier de son chemin.
Écarter quelqu‘un de son chemin.
Électrifier un chemin de fer.
Emprunter un chemin.
Entamer un chemin.
Entretenir un chemin.
Errer sur les chemins.
Établir un chemin.
Être à mi-chemin.
Être dans le droit chemin.
Être en chemin.
Être en travers du( ou de son) chemin.
Être sur le( ou son) chemin.
Être sur le bon chemin.
Être toujours sur les chemins.
Faire le chemin inverse.
Faire le chemin entre deux villes.
Faire le chemin d‘ une seule traite, par étapes.
Faire la moitié du chemin.
Faire du chemin.
Faire son( petit bonhomme de) chemin.
Fermer un chemin.
Flâner en chemin.
Flécher un chemin.
Frayer un( ou son) chemin.
Indiquer le( ou son) chemin à quelqu‘un.
Jalonner un chemin.
Lambiner en chemin.
Lanterner en chemin.
Longer un chemin.
Marquer un chemin.
Mettre dans le chemin.
Mettre dans le droit, bon chemin.
Mettre hors du droit, bon chemin.
Montrer le chemin.
Montrer le( ou son) chemin à quelqu‘un.
Ne pas en prendre le chemin.
Ne pas s‘arrêter en si bon chemin.
Ne pas y aller par quatre chemins.
Ne faire pas bon se trouver en sur le chemin de quelqu‘un.
Ouvrir le chemin.
Ouvrir un chemin.
Parcourir un chemin.
Passer par le plus court chemin.
Passer par un autre chemin.
Passer son chemin.
Paver un chemin.
Percer un chemin.
Poursuivre son chemin.
Prendre le chemin le plus court.
Prendre le chemin des écoliers.
Prendre le mauvais chemin.
Prendre un chemin.
Prolonger son chemin jusqu‘ à un lieu.
Rebrousser chemin.
Reconnaître le chemin.
Reconnaître un( ou son) chemin.
Rencontrer quelqu‘un en chemin.
Rencontrer quelqu‘un sur son chemin.
Reprendre le chemin de quelque chose.
Retrouver le droit chemin.
Retrouver son chemin.
S‘arrêter en chemin.
S‘attarder en chemin.
S‘avancer sur un chemin.
S‘écarter du droit( ou du bon) chemin.
Se frayer un chemin à travers quelque chose.
Se mettre en chemin.
Se mettre en travers du chemin de quelqu‘un.
Se mettre sur le chemin de quelqu‘un.
S‘engager dans un chemin.
S' envoyer tout le chemin à pied.
Se perdre en chemin.
Se reposer en chemin.
Se tromper de chemin.
Se trouver en travers du( ou de son) chemin.
Se trouver sur le chemin de quelqu‘un.
Sortir du droit chemin.
Sortir d‘ un chemin.
S‘ouvrir un chemin à travers quelque chose.
Suivre le droit chemin.
Suivre un( ou son) chemin.
Tracer un( ou le) chemin.
Traînasser en chemin.
Traîner en chemin.
Trouver quelque chose ou quelqu‘un sur son chemin.
Trouver son chemin.


6

Mots Proches de chemin