1

chômer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

chômer(verbe intransitif, verbe transitif)

Ne pas travailler.
{v. t. } Fêter en s'abstenant de travailler.

Homonymes - paronymes
chaumer( arracher le chaume).

Les synonymes Word de chômer :

Les synonymes WordNet de chômer :

Les antonymes de chomer :

travailler


2

Définition du dictionnaire Littré

> CHÔMER
Prononciation : chô - mé
v. n.
Sens 1
Ne pas travailler parce qu'on solennise une fête. Les dimanches on chôme.
Sens 2
Ne pas travailler par manque d'ouvrage. Un bon ouvrier chôme rarement. Les ouvriers chôment bien souvent dans les saisons rigoureuses, dans les crises industrielles.
Ne pas travailler pour une raison quelconque.
Sens 3
Par extension. Ce moulin, ce canal chôme, ils ne travaillent pas. La monnaie chôme, les ateliers de monnayage ne travaillent pas. La terre chôme, elle est en jachère. L'argent chôme, il ne produit pas d'intérêt.
Sens 4
Chômer de, manquer de. Chômer de besogne. N'épargnez pas le bois, on ne vous en laissera point chômer. Partez, vous ne chômerez pas d'argent pour votre voyage.
Sens 5
V. a. Solenniser par la cessation du travail.
PROVERBES
Il ne faut point chômer les fêtes avant qu'elles ne soient venues, il est imprudent de se réjouir de ce qui est à venir, et aussi il ne faut pas s'affliger d'un mal qui n'est pas encore venu et qui peut-être ne viendra pas.
C'est un saint qu'on ne chôme plus, se dit d'un homme qui a perdu crédit, pouvoir, réputation.
REMARQUE
1. Régnier écrit chommer, ainsi que La Fontaine : [la goutte] S'étend à son plaisir sur l'orteil d'un pauvre homme, Disant : je ne croïs pas qu'en ce poste je chomme, Fabl. III, 8. Cette orthographe et cette prononciation sont tout à fait hors d'usage.
2. L'orthographe et la prononciation chômer reproduit non la plus ancienne orthographe qui est chomer, mais celle qui s'introduisit durant le XVIe siècle et le XVIIe siècle, chaumer.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, chômer, chaumer, tarder ; Saintonge, chomer, manquer ; génev. chogner ; bourguig. chomai. Diez le tire du même radical que calme ; mais cela donnerait chaumer, non chomer, qui est l'ancienne orthographe ; l'allemand saümen, suédois suma, islandais soema, hollandais zuymen, tarder, agir avec lenteur, est plausible, sauf la difficulté du changement de l's en ch, laquelle cependant n'est pas absolue. Reste le celtique qui réunit le plus de probabilité : bas-bret. choum, s'arrêter, cesser ; gaél. cum, arrêter.
3

Anagrammes de chômer

Nombre de lettres :