1

compagnie

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

compagnie(nom féminin)

Difficultés orthographiques
une compagnie d‘ assurances.
une compagnie républicaine de sécurité( C.R.S.).
la compagnie de Jésus( la Compagnie).
la Compagnie des Indes.
compagnie d‘ assurance mutuelle.
en bonne compagnie.
des personnes de bonne compagnie.

Les synonymes Mediadico de compagnie :

Les synonymes Word de compagnie :

Les synonymes WordNet de compagnie :

Les antonymes de compagnie :

déréliction, misanthropie, solitude, veuvage, absence, isolement, Thébaïde


2

Définition du dictionnaire Littré

> COMPAGNIE
Prononciation : kon-pa-gnie
s. f.
Sens 1
Réunion de personnes qui ont quelque motif de se trouver ensemble.
Tenir, faire compagnie à quelqu'un, rester avec lui, l'entretenir.
Dame, demoiselle de compagnie, dame ou demoiselle placée auprès d'une personne pour lui tenir compagnie.
En bonne compagnie, accompagné de beaucoup de monde.
Fausser compagnie, se dérober d'une compagnie ou manquer à s'y trouver, quitter les gens.
Jouer à la fausse compagnie, quitter un parti, trahir ceux avec qui on est associé.
De compagnie, ensemble.
Sens 2
Société de personnes se voyant habituellement pour le plaisir de causer, de jouer, etc. Introduire quelqu'un dans une compagnie. Il est très aimable en compagnie. Aimer la compagnie.
Être en compagnie, avoir du monde.
On disait autrefois, mais on ne dit plus : Il est compagnie, c'est-à-dire c'est une personne qu'on ne voit que rarement et en cérémonie ; il se croit compagnie, c'est-à-dire ce subalterne se familiarise trop.
Bonne compagnie, société de gens distingués par leur éducation et leur politesse.
Être de bonne compagnie, être bonne compagnie, avoir de bonnes manières.
Être de bonne compagnie, être aimable, agréable.
En bonne compagnie, avec des gens comme il faut. Et par extension, votre portrait est dans mon cabinet en bonne compagnie.
Mauvaise compagnie, gens de mauvais ton ou de mauvaises moeurs. Il voit une mauvaise compagnie. Il est en mauvaise compagnie.
Être de mauvaise compagnie, être mauvaise compagnie, avoir un mauvais ton.
Être de mauvaise compagnie, être mauvaise compagnie, être triste, maussade.
Sens 3
Assemblée libre ou sous le patronage de l'État pour la culture des sciences et des lettres. L'Académie française est une compagnie.
Compagnie se dit aussi des maisons religieuses et des colléges. La compagnie de Jésus est la société des jésuites. La compagnie de Sorbonne. La compagnie de l'Oratoire.
Se dit également de l'ordre des avocats, des anciennes corporations et de celles des officiers ministériels.
Anciennement, corps établi par autorité du roi pour rendre la justice. Les parlements, les chambres des comptes étaient des compagnies souveraines ou supérieures.
Sens 4
Terme de commerce. Réunion de capitalistes, de négociants.
Société industrielle formée d'actionnaires. Les compagnies des chemins de fer. Compagnies d'assurances. Les grandes compagnies industrielles.
Un tel et compagnie (par abréviation Cie), formule de raison commerciale pour un tel et ses associés.
Compagnie des Indes, association établie par Colbert pour le commerce de l'Inde, avec privilége exclusif.
Bâtiments de compagnie, bâtiments armés par une compagnie considérable et privilégiée de négociants.
En Angleterre, la compagnie des Indes, société commerciale qui, ayant le privilége du commerce de l'Inde, a fini par faire la conquête de ce pays et par en expulser la compagnie française. Compagnie des grandes Indes, réunion de toutes les associations commerciales qui s'étaient formées en Hollande à la fin du XVIe siècle et au commencement du XVIIe.
Terme d'arithmétique. Règle de compagnie, règle de trois composée qui sert à trouver quelle part peut avoir à la perte ou au gain chacun des marchands à proportion des fonds qu'il a mis.
Sens 5
Terme de guerre. Troupe de gens de guerre.
Corps de troupes ou division de corps de troupes commandée par un capitaine. Compagnie de grenadiers. Compagnie de dragons.
Charge de capitaine. Il a eu permission du roi de vendre sa compagnie. Autrefois en France on avait le droit, comme on l'a encore en Angleterre, de se démettre, pour une somme d'argent, du droit de commander une compagnie.
Compagnie franche, troupe irrégulière qui ne fait pas partie des cadres de l'armée.
Compagnies d'ordonnances, c'étaient des compagnies franches de gendarmes, de chevau-légers du roi, de la reine, du Dauphin et de Monsieur ; ces compagnies n'entraient jamais en corps de régiments.
Compagnies d'ordonnance, compagnies de gens d'armes organisées sous Charles VII.
Les grandes compagnies, troupes d'aventuriers qui s'étaient formées pendant les longues guerres entre l'Angleterre et la France au XIVe siècle, et qui ravagèrent ce dernier pays.
Compagnie de Jehu ou de Jésus ou du Soleil, associations royalistes qui se formèrent dans le midi de la France après la chute de Robespierre et qui égorgèrent pendant plus d'un an les adhérents du parti contraire.
Sens 6
Terme de chasse. Une compagnie de perdrix, une troupe de perdrix.
Bêtes de compagnie, marcassins, jeunes sangliers qui vont encore en troupes. Ce sanglier a quitté les compagnies, il commence à aller seul.
Fig. Il est bête de compagnie, se dit d'un homme qui aime la société et qui se laisse facilement mener où l'on veut.
Terme de fauconnerie. On dit qu'un oiseau est de bonne compagnie quand il n'est pas sujet à s'enfuir.
Sens 7
Union charnelle de l'homme et de la femme. Vieilli en ce sens.
PROVERBES
Par compagnie on se fait pendre, c'est-à-dire on fait, en faveur de la compagnie à laquelle on appartient, des choses condamnables.
Il n'est si bonne compagnie qui ne se sépare.
Il vaut mieux être seul qu'en mauvaise compagnie.
SYNONYME
1° COMPAGNIE, SOCIÉTÉ, dans le sens d'association. Les sociétés savantes, les compagnies savantes ; la société des jésuites, la compagnie des jésuites : entre ces locutions, il n'est pas possible, dans l'usage, d'apercevoir aucune nuance réelle ; sinon que quand il s'agit des membres rassemblés on dit plutôt compagnie que société : il lut son mémoire devant la compagnie.
2° BONNE SOCIÉTÉ, BONNE COMPAGNIE., La bonne société c'est la société composée des personnes qui occupent un haut rang dans une ville, dans le monde. à ce sens, bonne compagnie ajoute une idée d'élégance, idée qui n'est pas nécessairement comprise dans bonne société.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Génev. companie ; provenç. companha, companhia, compagnia ; catal. companyia ; espagn. compañia ; portug. companha ; ital. compagnia ; voy. COMPAGNON. L'ancien français a deux formes : compagne et compagnie ; l'une vient du bas-latin compánia, avec l'accent sur pa, et l'autre de companíta, avec l'accent sur ni.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> COMPAGNIE
n. f.
Réunion de plusieurs personnes assemblées pour le plaisir d'être en société. Une nombreuse compagnie. Il fut bien reçu, lui et sa compagnie. Aimer la compagnie. Recevoir compagnie chez soi. Il est très aimable en compagnie. Prov., Il n'y a si bonne compagnie qui ne se sépare ou ne se quitte.

Il se dit, par extension, de Plusieurs personnes que des habitudes ou des goûts communs rapprochent et qui forment une espèce de société. Il est de notre compagnie. Introduire quelqu'un dans une compagnie.

La bonne compagnie, L'ensemble des personnes distinguées par leur éducation, leur politesse, leur bon ton. Sa maison est le rendez-vous de la bonne compagnie. Il a le ton de la bonne compagnie. Par opposition, La mauvaise compagnie. Les mauvaises compagnies l'ont perdu.

Être de bonne compagnie, Avoir un bon ton, de bonnes manières. On dit dans le sens opposé Être de mauvaise compagnie.

Il se dit encore, dans un sens plus général, en parlant de Deux ou plusieurs personnes qui sont ensemble, qui font ensemble la même chose. Ils vinrent de compagnie. Elle y alla de compagnie avec sa soeur. Il sortit en compagnie d'un tel. Tenir, faire compagnie à quelqu'un. Il serait bien aise de jouir un moment de votre compagnie. C'est une triste compagnie que vous me donnez là. On le dit de même en parlant de Certains animaux, par rapport aux personnes, ou par rapport à ceux de leur espèce. Son chien, son oiseau est pour elle une compagnie. Il se dit aussi des Choses qui peuvent distraire quelqu'un dans la solitude, l'empêcher de se sentir seul. Le feu lui tient compagnie. Les livres lui tiennent compagnie.

Dame, demoiselle de compagnie, Dame ou demoiselle placée auprès d'une autre dame ou demoiselle, pour lui tenir compagnie.

Fam., Fausser compagnie, Se dérober d'une compagnie, ou manquer à s'y trouver quand on l'a promis. Il m'a faussé compagnie.

En termes de Chasse, Une compagnie de perdreaux, de faisandeaux, Une bande de perdreaux, etc.

Bêtes de compagnie, Jeunes sangliers qui vont encore par troupes. Ce sanglier a quitté les compagnies, Il commence à aller seul. Fig. et fam., par plaisanterie, Être bête de compagnie, Aimer la société et se laisser facilement mener où les autres veulent. Il fera ce que vous voudrez, il est bête de compagnie.

Il se dit aussi de Certaines associations commerciales dont les membres sont ordinairement en grand nombre. Former une compagnie. Compagnie d'assurance. Compagnie de chemin de fer. L'administration d'une compagnie. Les actionnaires d'une compagnie. On dit plus souvent SOCIÉTÉ.

Règle de compagnie, Règle d'arithmétique dont on se sert pour partager le gain ou la perte des associés, suivant l'intérêt qu'ils ont dans l'entreprise. On dit plutôt aujourd'hui Règle de société.

En termes de Commerce, Un tel et compagnie, Un tel et ses associés. Cette maison de commerce, de banque est sous la raison Gauthier, Lefèvre et compagnie. On écrit ordinairement, par abréviation, Un tel et Cie.

Il se dit également d'une Réunion de personnes formant un corps, une assemblée, tels que des magistrats, des gens de lettres, des savants, des artistes, des religieux. Tel fut l'avis de la compagnie. Il a eu tous les suffrages de la compagnie. La compagnie de Jésus, Nom que prend la Société des jésuites.

Il se dit aussi d'une Unité de formation d'infanterie sous les ordres d'un capitaine. Régiment de tant de compagnies. Commander une compagnie. Les lieutenants, les sous-lieutenants d'une compagnie. Le cadre d'une compagnie. Première, deuxième compagnie.

Compagnie de discipline. Voyez DISCIPLINE.

Compagnie franche, Compagnie qui n'est incorporée dans aucun régiment.

Compagnies, Grandes compagnies, Bandes qui s'étaient formées au XIVe siècle, pendant les guerres entre l'Angleterre et la France, et qui ravagèrent longtemps ce dernier pays.

4

Anagrammes de compagnie

Nombre de lettres :
5

Usages de compagnie

compagnie


1 :

Compagnie commerciale, immobilière, financière, coloniale.
Compagnie aérienne, maritime, savante, mobile.
Compagnies républicaines de sécurité.
Compagnie d' infanterie, de ballet.
Compagnie d‘ élite.
Compagnie de chemins de fer, d‘ assurances.
Dame, demoiselle, animal de compagnie.
Section d‘ une compagnie.
En compagnie.
Et compagnie !
Ça lui fait de la( ou une) compagnie.
Accepter la compagnie de quelqu‘un.
Agir pour le compte d‘ une compagnie.
Aimer la compagnie des jeunes, des vieux.
Aller de compagnie avec quelqu‘un.
Appartenir à une compagnie.
Apprécier la compagnie de quelqu‘un.
Avoir de la compagnie.
Être de bonne ou mauvaise compagnie.
Être en compagnie de quelqu‘un.
Être en galante, mauvaise, bonne, jeune compagnie.
Fausser compagnie à quelqu‘un.
Manquer de compagnie.
Partir en compagnie de quelqu‘un.
Quitter la compagnie de quelqu‘un.
Rechercher la compagnie de quelqu‘un.
Se plaire en( la) compagnie de quelqu‘un.
Tenir compagnie à quelqu‘un.
Vivre en compagnies( pour des animaux).
Voyager de compagnie.


6

Mots Proches de compagnie