1

conduire

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

conduire(verbe intransitif, verbe pronominal, verbe transitif)

Guider, mener.
Transporter d'un lieu à un autre, faire aller une chose ou des êtres vivants où ils doivent aller.
Aboutir à.
Commander, gouverner.
Diriger la conduite.
Diriger un orchestre, un ballet, une danse.
Pousser, amener. Ex: conduire à la gloire.

{v. i. } Piloter.

Se conduire se comporter.
Se diriger.

Les synonymes Mediadico de conduire :

4 : aboutir: aller à, mener à.

5 : commander: diriger, administrer, piloter, gérer, gouverner, guider.

Les synonymes Word de conduire :

8 : orienter

Les synonymes WordNet de conduire :

Les antonymes de conduire :

suivre, obéir, écouter, abandonner, délaisser, quitter, laisser, isoler


2

Définition du dictionnaire Littré

> CONDUIRE
Prononciation : kon-dui-r'
, je conduis, nous conduisons ; je conduisais ; je conduisis ; je conduirai ; je conduirais : conduis, conduisons ; que je conduise, que nous conduisions ; que je conduisisse ; conduisant ; conduit, v. a.
Sens 1
Faire aller en allant soi-même. Il prit des guides qui le conduisirent. Conduire un aveugle. Conduire un enfant à l'école.
Absolument.
Terme de manége. Conduire un cheval étroit ou large, lui faire parcourir, dans le manége, un cercle plus ou moins grand. Conduire un cheval de la main, le changer de main.
Donner une certaine direction. Le chirurgien conduisait d'une main ferme le bistouri. Le maître d'écriture a conduit la main de son élève. Ce peintre conduit bien son pinceau.
Sens 2
Transporter d'un lieu à un autre. Conduire du vin, des vivres.
Sens 3
Faire aller une chose où elle doit aller. Conduire une voiture.
Absolument, conduire se dit pour conduire une voiture. Ce cocher conduit bien. On voit que vous ne savez pas conduire.
Conduire une barque, la faire aller où elle doit aller.
Fig. et familièrement. Conduire la barque, avoir le gouvernement d'une affaire.
Bien conduire sa barque, diriger ses affaires avec habileté.
Terme de carrier. Conduire la pierre, la mener sur les rouleaux jusqu'au point de l'orifice.
Sens 4
Faire aller devant soi. Conduire les troupeaux aux champs.
Par extension.
Sens 5
Accompagner par honneur, par civilité. Mes domestiques vous conduiront. Conduisez madame.
Conduire une femme à l'autel, l'épouser.
Sens 6
Emmener. Il se laissa conduire en prison.
Sens 7
Fig. La colère a mal conduit sa main. Voilà où l'ont conduit ses folies ! Cela me conduit à vous confier un secret.
Conduire une chose à sa fin, à son terme. Conduire un ouvrage à sa perfection.
Commander, gouverner. Conduire une armée, une flotte. L'art de conduire les peuples.
Diriger la conduite. Se laisser conduire par une personne expérimentée. Un directeur conduit la conscience de son pénitent.
Conduire une administration, une affaire, une négociation, en avoir la direction.
Bien conduire, mal conduire l'intrigue d'une pièce, un drame, une comédie, enchaîner bien ou mal les scènes.
Bien conduire, mal conduire un raisonnement, en enchaîner bien ou mal les parties.
Conduire une construction, des travaux, les diriger, présider aux ouvriers qui les exécutent.
Conduire un orchestre, une danse, en diriger les mouvements.
Sens 8
Faire aller jusqu'à un certain point une opération, un travail quelconque. Cet ingénieur a conduit une mine jusque sous le bastion.
Terme d'hydraulique. Conduire de l'eau, l'amener et la distribuer par des conduits.
Conduire un mur, le prolonger depuis un endroit jusqu'à un autre.
Terme de géométrie. Conduire une ligne, la faire passer par un certain point.
Conduire l'étoffe bois à bois, c'est en fait de métrage l'étendre doucement le long du mètre, sans la tirer pour l'allonger.
Mener jusqu'à, en parlant d'un chemin. Prenez cette rue, elle vous conduira au boulevard.
Fig. Ses grandes actions l'ont conduit à la gloire. Il a été conduit à la ruine par une folle passion.
Sens 9
Terme d'eaux et forêts. Conduire une futaie, une forêt, l'aménager.
Terme d'horticulture. Conduire un arbre, le tailler suivant ce qu'on en veut faire.
Terme de fauconnerie. Conduire un faucon, l'élever comme il convient.
Sens 10
V. n. S'étendre jusqu'à, en parlant d'une route. Ce chemin conduit à la ville.
Fig.
Sens 11
Se conduire, v. réfl. Se diriger. Cet homme ne voit pas à se conduire, il est presque aveugle, ou il est dans une obscurité complète.
Être conduit.
Fig. Se comporter d'une certaine manière.
SYNONYME
CONDUIRE, MENER, GUIDER. Celui qui conduit peut ne pas savoir le chemin ; celui qui guide sait le chemin. Celui qui mène peut ne pas conduire, c'est-à-dire faire cheminer, et peut ne pas guider, c'est-à-dire connaître les chemins à prendre. Un chien conduit un aveugle ou le guide, suivant que ce chien ne sait pas encore le chemin ou qu'il le sait déjà ; mais c'est l'aveugle qui mène le chien.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, kidûre ; provenç. conduire, condurre ; catal. conduir ; espagn. conducir ; portug. conduzir ; ital. condurre ; du latin conducere, de cum, avec, et ducere, mener (voy. DUIRE).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CONDUIRE
(Je conduis ; nous conduisons. Je conduisis. Je conduirai. Conduis ; conduisons. Que je conduise. Conduisant, Conduit.) v. tr.
Mener, guider, diriger vers un but un être ou une chose. Conduire un aveugle. Conduire des voyageurs. Il prit des guides qui le conduisirent. Conduisez monsieur à sa chambre. Je vais vous conduire auprès d'elle. Il se laissa conduire en prison. Conduire une armée par des défilés. Conduire les pas de quelqu'un. Cet homme n'y voit pas assez pour se conduire. Conduire des chevaux, un troupeau. Conduire une charrette, une voiture, une automobile, etc. Absolument, Ce chauffeur conduit bien. Vous ne savez pas conduire.

Il signifie spécialement Accompagner quelqu'un par civilité, par honneur, etc. Il conduisait sa fille à l'autel.

Conduire l'eau, La faire aller d'un endroit à un autre par des rigoles, par des canaux.

Conduire une ligne, La faire passer par différents points.

Conduire une futaie, une forêt, L'aménager. Conduire un arbre, Le tailler suivant ce qu'on veut en faire.

Conduire la main de quelqu'un, à quelqu'un, Lui tenir la main pour lui faire mieux tracer des caractères, un dessin, etc. Conduire la main d'une personne qui écrit, d'un écolier qui apprend à écrire. Son maître d'écriture est encore obligé de lui conduire la main.

Il s'emploie aussi figurément, tant au sens physique qu'au sens moral. Ses traces nous conduisirent jusqu'au lieu où il s'était caché. Ce chemin conduit à la ville. La fureur conduisait son bras. L'ouvrage fut conduit jusqu'au dixième volume et en resta là. Conduire un ouvrage à sa perfection. Une semblable doctrine doit conduire à l'athéisme. Cela me conduit à vous parler de telle chose. Conduire un État à sa ruine.

Il signifie encore Avoir inspection sur un ouvrage, en avoir la direction, en parlant des Ouvrages matériels. Conduire une construction. Conduire un travail. Conduire une tranchée.

Il se dit également en parlant des Ouvrages de l'esprit et des choses morales. Conduire un dessein, une entreprise, une intrigue. Il a bien conduit, mal conduit cette affaire. C'est lui qui a tout conduit. Une pièce de théâtre, une intrigue bien conduite, Dont les incidents sont bien amenés.

Il signifie aussi Commander et servir de chef, régir, gouverner. Conduire une armée, une flotte, un vaisseau, une barque. Conduire des troupes. Conduire des ouvriers. Ce père conduit bien sa famille. Conduire une maison. Conduire un orchestre. Conduire une excursion. Il a bien conduit sa fortune. Conduire la conscience de quelqu'un. Conduire quelqu'un dans ses affaires. Se laisser conduire par quelqu'un. Ce peuple-là est difficile à conduire.

Il se dit également dans ce sens de la Raison et des passions personnifiées. La raison le conduit. Ses passions le conduisent. Il se laisse conduire par son intérêt.

Fig., Conduire la barque, Conduire quelque entreprise, quelque affaire ; et Conduire bien sa barque, Conduire bien ses affaires.

SE CONDUIRE signifie figurément Se comporter, avoir telle ou telle conduite. Il se conduit bien ; il se conduit mal. Il s'est conduit vaillamment. Il sait bien se conduire. Cette femme s'est toujours bien conduite. Conduisez- vous bien.

4

Anagrammes de conduire

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de conduire

Mots précédents
conductible
conduction
conductivité

Mots suivants
conduit
conduite
condyle