1

congé

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

conge(nom masculin)

congé(nom masculin)

Permission de se retirer ou de s‘absenter.
Renvoi.
Autorisation.
Repos, vacances, permission.
Interruption de service.
Autorisation de transporter des marchandises soumises à l'imposition indirecte.
Autorisation de prendre la mer donnée au capitaine d'un navire.


Architecture Moulure concave servant à raccorder deux saillies.

Difficultés orthographiques
des congés sans solde.

Les synonymes Mediadico de conge :

Les synonymes WordNet de conge :

2

Définition du dictionnaire Littré

> CONGE
Prononciation : kon-j'
s. m.
Terme de commerce. Variété de thé.
> CONGÉ
Prononciation : kon-jé
s. m.
Sens 1
Libération temporaire ou définitive d'un service quelconque, d'une fonction.
Dans le langage militaire, la durée légale du service militaire. Mon congé finit dans six mois. Il a fait deux congés.
Pour les militaires, acte qui permet de quitter le service ou de s'absenter temporairement du corps. Avoir son congé. Obtenir un congé de semestre.
Pour les fonctionnaires, pour les professeurs, permission de s'absenter. Un congé de convalescence.
Dans la marine, espèce de passe-port dont doit se munir un capitaine pour aller en mer.
Dans l'ancienne législation, certificat qu'un garçon ou compagnon était tenu de prendre du maître qu'il quittait.
Sens 2
Terme de collége. Intervalle de temps pendant lequel les classes sont suspendues durant l'année scolaire. Un congé de deux jours. Un jour de congé.
Sens 3
Permission, autorisation. Se marier sans le congé de ses parents.
Sens 4
Permis donné par l'administration des contributions indirectes pour le transport d'une marchandise qui a payé les droits. On peut expédier le vin ; voici le congé.
Sens 5
Séparation d'avec une personne.
Audience de congé, audience qu'un ambassadeur obtient avant son départ.
Prendre congé, aller avant de partir saluer les personnes à qui on doit du respect et prendre leurs ordres, ou, simplement, faire ses adieux.
Fig. Prendre congé, renoncer à.
Sens 6
Terme de droit. Acte par lequel un propriétaire ou un locataire signifie qu'une location cesse. Donner, recevoir congé. Accepter le congé.
Congé faute de plaider, ou défaut congé, jugement par défaut que le défendeur obtient à l'audience contre le demandeur qui ne se présente pas.
Anciennement, congé de cour, renvoi de la demande.
Terme d'eaux et forêts. Congé de cour, sentence de décharge délivrée à des adjudicataires.
Sens 7
Sortie d'une personne à gages hors de condition. Ce domestique a demandé son congé.
Par extension. Donner à quelqu'un son congé, cesser de le recevoir, ne pas accueillir ses prétentions. Ce jeune homme recherchait une telle jeune fille, mais les parents lui ont donné son congé.
Prendre son congé, se retirer, s'éloigner.
Sens 8
Terme d'architecture. Nom de quarts de rond creux, qui font raccordement entre le fût d'une colonne et la ceinture.
Transition entre une moulure et un parement. Outil de menuisier qui sert à former cette moulure.
Terme de serrurerie. Espèce de renfort évidé.
Pour boire de l'eau et coucher dehors, on ne demande congé à personne.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, cangî ; provenç. comjat, conjat ; catal. comiat ; ital. congedo ; du latin commeatus, de commeare, aller, s'en aller, passer, de cum, et meare, aller (voy. MÉAT) ; l'e ou l'i se changeant en j dans ces sortes de mots : somniare, songer, serviens, sergent, etc.
> CONGE
Prononciation : kon-j'
s. m.
Sens 1
Mesure de capacité chez les Romains, valant 3 lit, 24.
Sens 2
Vase pour mettre l'huile de morue, lors de la pêche de Terre-Neuve.
Sens 3
Vaisseau de bois ou de métal pour mesurer le minerai.
ÉTYMOLOGIE
Latin congius.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CONGE
n. m.
Mesure de capacité pour les liquides chez les Grecs et les Romains. Le conge valait 3 litres 23 centilitres.

Il désigne aussi un Appareil dont on se sert dans les laboratoires pour chauffer les liquides.

> CONGÉ
n. m.
Permission d'aller, de venir, de s'absenter, de se retirer. Congé de convalescence. Être en congé. Accorder un congé de huit jours. Ce député a demandé un congé à la Chambre, pour cause de maladie. Cet employé a obtenu un congé de huit jours.

Il se dit particulièrement en parlant d'un Domestique qui demande à se retirer tout à fait ou que son maître renvoie, et, dans ce sens, on l'emploie assez ordinairement avec l'adjectif possessif. Un domestique qui demande son congé. Son maître lui a donné congé, son congé.

Fig. et fam., Donner à quelqu'un son congé, lui donner congé, lui signifier son congé, Lui déclarer ou lui faire connaître qu'il doit se retirer pour ne plus revenir, qu'il doit se désister de quelque chose. Il allait librement dans cette maison, mais depuis peu on lui a donné son congé. Il recherchait cette jeune fille en mariage, mais on lui a donné son congé, il a eu son congé. J'ai pris mon congé, sans attendre qu'on me le donnât.

Il signifie de plus Exemption générale de classe ou de cours qu'on accorde aux écoliers ou aux étudiants pendant l'année scolaire. Jours de congé. Les élèves ont eu congé. C'est demain congé. Les congés de Noël, de Pâques.

Il signifie aussi simplement Permission, autorisation. Se marier sans le congé de ses parents.

En termes de Contributions indirectes, il signifie Permission de transporter la marchandise dont les droits ont été acquittés. On peut expédier ce vin, voici le congé.

En termes de Procédure, Congé faute de plaider, Défaut que le défendeur obtient à l'audience contre le demandeur qui ne se présente pas pour soutenir sa cause.

Prendre congé signifie aussi Aller, avant de partir, saluer les personnes à qui l'on doit du respect et prendre leurs ordres. Il part pour une mission à l'étranger et il a déjà pris congé du ministre, ou simplement Il a pris congé. Il se dit également en parlant des Adieux que l'on fait à ses amis, aux personnes de sa connaissance, quand on s'éloigne d'elles pour quelque temps. Il part dans deux jours, et il est allé prendre congé de ses amis. Je vais prendre congé d'eux.

Audience de congé, Dernière audience publique qu'un ambassadeur obtient avant son départ. Cet ambassadeur a eu, a pris son audience de congé.

Il se dit encore de l'Acte, écrit ou verbal, par lequel le propriétaire ou le principal locataire d'une maison, d'une ferme, etc., signifie à un locataire ou fermier qu'il ait à vider les lieux dans un certain temps. Ce propriétaire a donné congé à son fermier, à son locataire. Recevoir congé. On le dit également d'un Locataire à l'égard du propriétaire ou du principal locataire. Il a donné congé à son propriétaire.

4

Anagrammes de congé

Nombre de lettres :
5

Usages de congé

congé


1 :

Congé spécial, parental, annuel, sabbatique, légal.
Congés payés.
Congé de maternité, de paternité, de maladie, de formation.
Congé de fin de semaine.
Congé sans solde.
Prise, octroi de congé.
Formes de congé.
Accepter le congé.
Accorder un congé à quelqu‘un.
Allonger un congé.
Demander son congé.
Donner congé à quelqu‘un.
Donner un congé à quelqu‘un.
Donner son congé à un domestique.
Être en congé.
Octroyer un congé.
Organiser ses congés.
Partir en congé.
Prendre congé.
Prendre congé de quelqu‘un.
Prendre un congé.
Prendre un jour, une semaine, un mois de congé.
Prolonger un congé.
Signifier son congé à quelqu‘un.
Solliciter un congé.


6

Mots Proches de congé