1

corps

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

corps(nom masculin)

Objet matériel, portion de matière organique ou inorganique.
Ensemble des organes d‘ un être animé.
Cadavre.
Partie principale de certains objets, de bâtiments, etc.
Partie d‘ une armée.
Ensemble de personnes exerçant la même profession.
Ensemble de personnes vivant sous les mêmes lois, les mêmes institutions, et constituant une société organisée.
Consistance: avoir du corps.
Hauteur d‘ un caractère typographique.

Faire corps adhérer, ne faire qu‘ un.

Corps de ballet ensemble des danseurs d‘ un théâtre, d‘ une troupe.

Corps d‘un délit ce qui prouve l'existence d‘ un délit, d‘ un crime.

Corps céleste astre.

Corps de garde poste militaire destiné à garder.


Esprit de corps esprit de solidarité.

Corps à corps en se saisissant l‘ un de l‘ autre, avec acharnement.

A corps perdu avec passion, témérairement.

Corps et âme totalement.

A bras-le-corps avec les deux bras.

Prendre un problème à bras-le-corps s'en charger totalement, y faire face.

A son corps défendant malgré soi, à regret.

Aérospatial Corps de propulseur : enveloppe d'un propulseur à poudre.(Anglais: engine body, motor body, jet body) Corps de rentrée : partie d'un missile balistique ou d'un astronef qui effectue une rentrée dans l'atmosphère, constituée du bouclier thermique, de la charge utile (masse transportée pour laquelle est conçu un véhicule), et du dispositif de stabilisation.(Anglais: reentry vehicle)

Difficultés orthographiques
à son corps défendant, à leur corps défendant.
à mi-corps.
sain de corps et d‘ esprit.
un corps de bâtiment.
un corps de garde.
un corps de troupes.
les corps francs.
le corps diplomatique.
les corps de métiers.
dévoué corps et âme.
périr corps et biens.
avoir le diable au corps.
le Diable au corps( roman).
esprit de corps.

Homonymes - paronymes
cor( instrument de musique. Bois du cerf).
cor( durillon du pied).

Les synonymes Mediadico de corps :

Les synonymes Word de corps :

Les synonymes WordNet de corps :

Les antonymes de corps :

communauté, esprit, âme, intellect


2

Définition du dictionnaire Littré

> CORPS
Prononciation : kor ; l's ne se lie pas : un corps animé, dites : un cor animé ; cependant plusieurs prononcent l's dans ce cas : un cor-z animé
s. m.
Sens 1
Ce qui fait l'existence matérielle d'un homme ou d'un animal, vivant ou mort. Les corps vivants. Les membres du corps. Corps très bien conformé. Les maladies qui attaquent le corps humain. Un corps souple et agile.
N'être qu'un en deux corps, être lié par une étroite amitié.
Un corps de fer, un homme qui résiste aux plus dures fatigues.
Faire de son corps une boutique d'apothicaire, prendre trop de remèdes, se droguer.
Gagner sa vie, son pain à la sueur de son corps, manger son pain à la sueur de son corps, se procurer par un rude travail ce qui est nécessaire à la subsistance.
Familièrement. Il faut voir ce que cet homme a dans le corps, il faut tâcher de découvrir ses opinions, ses sentiments, et aussi tâter son courage. C'est un homme qui n'a rien dans le corps.
Passer sur le corps d'une troupe ennemie, la renverser.
Fig. Passer sur le corps de quelqu'un, obtenir un emploi auquel son rang lui donnait droit, devenir, de son inférieur, son supérieur.
Familièrement. Faire rentrer dans le corps, faire rengainer, faire taire.
Avoir le diable au corps, être d'une audace extrême, et encore, être singulièrement habile, ingénieux. Se dit aussi en parlant d'un cheval fougueux.
Honorer de son corps, a été dit par Molière d'un homme qui épouse une femme, quand il croit lui faire honneur en l'épousant ; mais dit pour faire ressortir le ridicule du personnage.
Un corps mort, un cadavre d'homme ou de femme.
À bras-le-corps, loc. adv. En passant les bras autour du corps d'un autre. Il le saisit à bras-le-corps et le retint sur sa chaise malgré lui. La construction est : saisir, prendre le corps à [avec les] bras.
Corps à corps, loc. adv. En attaquant de près son adversaire. Combat corps à corps.
Fig.
Sens 2
Plus particulièrement, la partie du corps humain qui est entre le cou et les hanches, le tronc. Il a un coup d'épée dans le corps.
À mi-corps, par la moitié du corps. Il était penché à mi-corps par la fenêtre.
Terme d'escrime. Plier le corps en avant, en arrière. Plier le corps sur la jambe droite, sur la jambe gauche. Avancer le corps. Effacer son corps. Tenir le corps ferme. Partir du corps.
Fig. Prendre le lièvre au corps, attaquer, dans une affaire, le point essentiel ; locution tirée de la chasse, le chien prenant le lièvre au corps effectivement.
Terme de manége. On dit qu'un cheval a du corps, quand ses côtes sont amples et longues.
Sens 3
Le corps considéré par opposition à l'âme ; la partie sensuelle de l'être humain.
Tant que l'âme me battra dans le corps, tant que je serai en vie.
Se tuer le corps et l'âme, se donner beaucoup de mal sans résultat.
Se donner à quelqu'un corps et âme ou de corps et d'âme, se dévouer entièrement à lui.
Faire folie de son corps, se dit d'une femme qui se livre au désordre. Une femme folle de son corps, une femme qui se livre au désordre.
Un corps sans âme, un homme qui ne sait que faire, que devenir.
Un corps sans âme, se dit aussi d'un parti, d'une armée sans chef.
Familièrement. Il n'est pas traître à son corps, se dit d'un homme qui ne s'épargne rien, qui ne se refuse pas les commodités de la vie.
Dans la justice féodale, on disait que le corps était perdu quand une condamnation capitale était prononcée, par opposition à l'âme qui pouvait toujours être sauvée.
Fig. Le corps d'une devise, la figure qui y est représentée, par opposition à l'âme de la devise ou mots qui accompagnent cette figure.
Sens 4
La personne même. Répondre de quelqu'un corps pour corps, se porter garant de sa loyauté.
Faire bon marché de son corps, s'exposer hardiment au péril, ne pas se ménager assez.
Bourreau de son corps, celui qui ne ménage pas sa santé.
Un drôle de corps, un homme original, plaisant. On dit dans le même sens : c'est un plaisant corps.
C'est un pauvre corps, c'est un homme sans esprit ni vigueur.
Fig. Tomber sur le corps de quelqu'un, l'attaquer vivement en paroles, soit présent, soit absent.
Avoir une mauvaise affaire sur le corps, être impliqué dans quelque affaire compromettante, dangereuse.
La personne du prince. Les gardes du corps.
Terme de jurisprudence. La personne, par opposition aux biens ou aux marchandises. Séparation de corps et de biens. La contrainte par corps.
Le par-corps, la contrainte par corps. Craindre le par-corps.
Terme de marine. Périr corps et cargaison, corps et biens, se dit quand tout périt, vaisseau et marchandises.
À corps perdu, loc. adv. sans ménagement pour sa personne, sans circonspection. Il se jeta a corps perdu dans la mêlée. Il se jeta à corps perdu dans les entreprises.
À son corps défendant, loc. adv. En résistant à une attaque. S'il l'a tué, c'est à son corps défendant. La construction est : à [en] défendant son corps.
Fig. malgré soi, à regret. Je n'y ai consenti qu'à mon corps défendant.
Sens 5
Bon corps, mauvais corps, bon état, mauvais état de la constitution.
Absolument. Corps, l'embonpoint. Prendre du corps.
Faire corps neuf, se dit du rétablissement après une longue maladie. Cela se dit aussi des chevaux mis au vert.
Terme de fauconnerie. Être trop en corps, se dit d'un oiseau, quand il est trop gras et qu'il vole avec difficulté.
Sens 6
Terme de théologie. Il se dit en parlant du sacrement de l'Eucharistie. Recevoir le corps de Notre-Seigneur.
Corps saint, le corps d'un saint. On trouva dans cette église plusieurs corps saints. Enlever un homme comme un corps saint, l'enlever de vive force et sans qu'il ait le temps de résister. Ainsi écrite, cette locution est inintelligible ; car les corps des saints ne sont enlevés ni de vive force ni sans qu'ils aient le temps de résister ; voyez-en l'explication à CORSIN qui est une bonne orthographe, celle-ci étant tout à fait vicieuse. Aussi, comme on ne comprenait plus la locution, on y a attaché un sens tout opposé et en rapport avec corps saint, c'est-à-dire enlever en pompe et avec honneur, ainsi qu'on le voit par cette phrase d'une traduction de Don Quichotte, citée par LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 9 : " On vint le [Sancho] recevoir sous les armes, on l'enleva en pompe comme un corps saint, et on le porta sur les épaules à la grande église. " Mais le fait est qu'en ce sens la locution n'existe ni dans les textes ni dans les dictionnaires.
Corps glorieux, état où seront les corps des bienheureux après la résurrection.
Familièrement et par antiphrase. C'est un corps glorieux, ce n'est pas un corps glorieux, c'est ou ce n'est pas une personne qui reste longtemps sans éprouver certains besoins corporels.
Sens 7
Partie des vêtements qui s'applique à la partie supérieure du corps.
Corset.
Corps de baleine, ancien corset de femme fait avec des baleines.
Corps de cuirasse.
Sens 8
Par extension de l'idée de corps d'animal à celle d'un objet quelconque, tout ce qui frappe nos sens par des qualités spéciales. L'air, la terre, une pierre, un arbre, un animal, sont autant de corps. L'impénétrabilité des corps.
En physique, on distingue les corps en solides et en fluides, et ceux-ci en liquides et en fluides élastiques.
Terme de chimie. Corps simples, ceux dont on n'a pu tirer, jusqu'à ce jour, qu'une seule espèce de molécules. Corps composés, ceux qui sont formés de deux ou de plusieurs espèces de molécules.
Les corps célestes, le soleil, les étoiles fixes, les planètes, les satellites et les comètes.
Terme de physiologie. Corps organisé, tout corps ou portion de corps appartenant ou ayant appartenu à un corps vivant, végétal ou animal.
Terme de chirurgie. Corps étrangers, corps qui sont introduits accidentellement ou qui se développent dans l'économie.
Prendre l'ombre pour le corps, prendre l'apparence pour la réalité.
C'est l'ombre et le corps, se dit de deux personnes inséparables.
Faire corps, se dit des choses unies ou adhérentes. Le bourgeon fait corps avec l'écorce.
Fig.
Sens 9
Terme de droit. Corps de délit, fait matériel qui constate le crime.
Corps certain et déterminé, un objet désigné, comme par exemple le cheval qui est dans l'écurie : cela se dit par opposition aux choses de genre.
Corps héréditaire, la masse des biens qui composent une succession.
Sens 10
La partie principale ou la plus grosse de certains objets. Le corps d'un violon, d'une pompe, d'un carrosse, d'un édifice, d'un vaisseau.
Par extension.
Corps de sonde, ensemble d'allonges ajustées les unes à la suite des autres.
Dans l'écriture, le corps d'une lettre, le principal trait de cette lettre.
Quand on parle d'une lettre missive, le corps d'une lettre est cette lettre sans les compliments, la date, la signature, etc.
En typographie, la dimension de la pièce fondue qui supporte l'oeil de la lettre et qui se mesure par points typographiques du côté du cran. Au lieu de trismégiste, gros canon, etc. on dit corps 36, corps 44, en sous-entendant points.
La partie d'un poêle, comprise entre le socle et la corniche.
Terme de serrurerie. La tige d'une espagnolette.
Sens 11
Collection, recueil de pièces. Le corps de l'histoire de France par les bénédictins. Le corps du droit civil.
Sens 12
Corps de doctrine, ensemble de principes religieux ou philosophiques.
Corps de la conduite, ensemble de la conduite que tient une personne.
Terme de jurisprudence. Corps de preuves, réunion de plusieurs sortes de preuves qui toutes ensemble concourent à former une preuve complète.
Sens 13
Épaisseur ou consistance que présentent certaines choses. Ce papier, cette étoffe, ce sirop n'a pas de corps. Un vin qui a du corps, de la force.
Fig.
Sens 14
Réunion de personnes vivant sous les mêmes lois. L'État est un corps politique dont le souverain est le chef. L'Église est un corps mystique dont J. C. est le chef.
Le corps de l'Église, l'ensemble des fidèles.
Sens 15
Compagnie qui, réunie par un certain lien, a une existence et une fonction dans l'État ou dans l'Église. Le corps du clergé, de la noblesse. Les grands corps de l'État. Le corps législatif. Corps constitués, les divers tribunaux ou administrations, par opposition soit au corps de la nation, soit au corps législatif ou constituant.
En droit, collection d'individus qui a une existence légale, exerce des droits propres, pris par opposition aux personnes individuelles.
Le corps de ville, les magistrats de la municipalité.
Le corps diplomatique, les ambassadeurs et les ministres étrangers.
Corps de métier, réunion des ouvriers d'un même état.
Corps d'état, réunion des personnes d'un même état.
Esprit de corps, opinions bonnes et mauvaises communes aux divers membres d'une corporation.
Repas de corps, repas d'apparat où se réunissent les membres d'un corps.
En corps, loc. adv. En masse, collectivement.
Sens 16
Terme du langage militaire. Corps d'armée, grande division d'une armée. Le troisième corps d'armée, ou, simplement, le troisième corps prit position. Corps de bataille, la partie centrale de l'armée. Corps de réserve, corps tenu en arrière pour être appelé au besoin.
Un corps d'infanterie, de cavalerie. Il est aimé dans son corps. Il a rejoint son corps, il a rejoint son régiment.
L'ensemble de ceux qui appartiennent à certaines armes spéciales. Le corps du génie. Le corps d'artillerie.
Corps francs, petits corps de troupes qui n'appartiennent pas à la ligne, qui d'ordinaire ne reçoivent pas de solde, et qui souvent ont un caractère insurrectionnel.
Dans l'ancienne armée française les premiers corps d'infanterie étaient les régiments des gardes françaises et suisses ; après marchaient les six vieux corps, qui étaient les régiments de la plus ancienne création, Picardie, Piémont, Champagne, Navarre, Normandie et le Maine ; ensuite les six petits vieux corps, qui portaient chacun le nom de son colonel.
Corps de garde, petite troupe qui monte la garde.
Lieu où se tient cette petite troupe.
Plaisanteries de corps de garde, plaisanteries grossières.
Habitudes de corps de garde, se dit d'habitudes de sans-gêne, comme fumer, se coucher nonchalamment, etc.
Sens 17
Corps d'harmonie, se dit quelquefois d'un corps de musique militaire.
Le corps de ballet, la troupe des danseurs qui exécutent un ballet, par opposition à ceux qui dansent un pas. Corps de ballet désigne aussi la troupe des danseurs.
Sens 18
Corps de logis, la masse ou la partie principale d'un bâtiment, considérée séparément des pavillons ou ailes.
Corps de logis simple, celui qui ne renferme qu'une pièce ou qu'une seule suite de pièces. Corps de logis double, celui qui, dans son épaisseur, renferme deux pièces ou une suite de pièces.
Corps de logis se dit aussi d'un édifice détaché de l'édifice principal. Il occupe un petit corps de logis au fond du jardin.
Sens 19
Terme d'architecture. Corps, toute partie qui, par sa saillie, excède le nu du mur et sert de champ à quelque décoration.
Terme de construction hydraulique. Corps mort, pièce de bois pour assujettir les mâts au fond de l'eau.
Sens 20
Terme de marine. Corps mort, objet établi solidement sur le rivage ou sur le fond d'une rade pour l'amarrage des navires.
Corps de voile, voile principale.
Corps de pompe, l'ensemble des pompes principales.
Corps de voilure, la voilure entière.
Corps organisés, nom des équipages de ligne et des compagnies d'ouvriers mécaniciens.
La partie d'un bateau de pêche comprise depuis le mât jusqu'à peu près les deux tiers de sa longueur, tant à l'avant qu'à l'arrière.
Sens 21
Terme d'anatomie, nom de certaines parties. Le corps calleux. Le corps vitré.
La partie principale de chaque os ou de chaque muscle. Le corps du sphénoïde. Le corps du fémur. Le corps du triceps fémoral.
Le corps jaune, petite vésicule qui est dans l'ovaire.
Sens 22
Terme de botanique. Le corps ligneux, le bois, la partie de la tige comprise entre la moelle et l'écorce.
Corps cotylédonaire, les cotylédons rapprochés et soudés, de manière à ne faire qu'un seul corps.
Sens 23
Terme de numismatique. Se dit de toutes les figures empreintes sur les médailles.
Sens 24
Terme de gravure. La largeur et l'épaisseur de la partie du burin qui est aiguisée en losange.
Terme de peinture. Corps percé, couleur claire placée sur une autre couleur claire.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. cors ; espagn. cuerpo ; ital. corpo ; du latin corpus ; comparez le celtique : gaél. corp ; irland. cuirp ; cornw. coref ; kymri, corf, cwrf ; bas-bret. corf ; d'après Burnouf. Yaçna, p. CXIX et p. 137, le même que le zend kehrpa ( avec un e bref), corps, sanscrit kripita, ventre. Dans l'ancien français, le nominatif est li cors, et le régime, par une faute devenue habituelle, le cors, aussi avec l's ; cependant quelques textes ont la forme régulière le cor.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE CORPS. Ajoutez :
Sens 25
Terme de fortification. Corps de place ou enceinte, ligne continue de fortification qui entoure une ville forte.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> CORPS
n. m.
Portion de matière qui forme un tout individuel et distinct. Tout corps a trois dimensions : longueur, largeur et profondeur. Corps simple. Corps composé. Corps organique. Corps inorganique. Corps aérien, léger, pesant, diaphane, transparent, opaque, compact, dense, spongieux. Les corps célestes. Les corps élémentaires. Les corps ne peuvent se pénétrer les uns les autres. L'impénétrabilité des corps.

Fig., Prendre l'ombre pour le corps, Prendre l'apparence pour la réalité.

Il désigne aussi, dans un sens particulier, la Partie matérielle d'un être animé, et principalement de l'homme. Le corps humain. Le corps d'un animal. Les diverses parties du corps. Il a le corps bien conformé, bien proportionné. J'ai le corps brisé, moulu. Les exercices du corps.

Dans ce sens, il s'oppose à Esprit, âme. L'homme est composé de corps et d'âme, du corps et de l'âme. Quand l'âme est détachée, séparée du corps, est sortie du corps. Quand l'âme abandonne le corps.

Corps mort, ou simplement Corps, Cadavre, corps privé de vie. Il ne se dit qu'en parlant du Corps humain. Ensevelir les corps. Mettre, porter un corps en terre. Enterrer, inhumer un corps. Le corps fut exposé. Suivre, accompagner le corps. Ouvrir un corps. Embaumer un corps. Disséquer un corps. Faire l'anatomie d'un corps. Procéder à la levée d'un corps. Voyez LEVÉE.

Corps mort, se dit figurément, en termes de Marine, de Tout objet établi sur le rivage, ou sur le fond d'une rade, pour l'amarrage des navires : c'est ordinairement une très grosse ancre borgne avec une chaîne ou un câble, dont le bout est porté par un bateau ou par une caisse flottante.

Les phrases suivantes se rapportent à ces diverses acceptions du mot Corps.

Se donner à quelqu'un ou à quelque chose de corps et d'âme, ou se donner corps et âme. Appartenir à quelqu'un corps et âme, Se donner entièrement à lui.

Fig., C'est un corps sans âme. Voyez ÂME.

Fig., Folle de son corps, se dit d'une Fille qui se livre au libertinage.

Fig., Avoir le diable au corps. Voyez DIABLE.

Fam., Bourreau de son corps, se dit de Quelqu'un qui ne ménage pas sa santé.

Fam., C'est un drôle de corps, se dit de Quelqu'un qui est d'humeur bizarre.

Prendre du corps, Prendre de l'embonpoint.

Fig., Passer sur le corps à une troupe ennemie, Forcer l'obstacle qu'elle oppose à une marche en avant ; la bousculer. Passer sur le corps de quelqu'un, Obtenir un emploi auquel son rang, son mérite ou l'ancienneté lui donnait droit.

Fig., À corps perdu, Avec impétuosité, sans songer à se ménager. Il se jeta à corps perdu dans la mêlée, dans le danger. Il se jette à corps perdu dans les entreprises les plus hasardeuses.

À son corps défendant, Malgré soi, à regret, avec répugnance. Si j'y ai consenti, ç'a bien été à mon corps défendant. Croyez qu'il ne fera cela qu'à son corps défendant.

À bras-le-corps. Voyez BRAS.

Corps à corps, En serrant le corps d'un autre contre le sien. Ils luttaient corps à corps avec acharnement. Il s'emploie surtout en termes de Sports. Il est quelquefois employé comme nom. Les corps à corps sont défendus dans les duels à l'épée. Ce fut un corps à corps acharné.

À mi-corps, À la moitié du corps. Ce meuble lui irait à mi-corps

Corps glorieux. Voyez GLORIEUX.

Corps-saint, Le corps, le cadavre d'un saint. On trouva dans cette église plusieurs corps- saints.

CORPS se dit aussi en parlant du Sacrement de l'Eucharistie. Le corps et le sang de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST sont contenus sous les espèces du pain et du vin. Recevoir le corps de Notre-Seigneur.

Il se disait encore, dans un sens particulier, de la Personne d'un roi. Les gardes du corps.

Il se dit, en termes de Jurisprudence, des Personnes considérées par opposition aux biens, aux marchandises, etc. Un vaisseau qui a péri corps et biens. Confiscation de corps et de biens. Séparation de corps. Voyez SÉPARATION.

Il se dit aussi des Personnes considérées comme sujettes à être emprisonnées par ordre de justice. Prise de corps. Décret de prise de corps.

Il désigne quelquefois seulement la Partie du corps humain qui est entre le cou et les hanches. Il a le corps bien fait, mais les jambes un peu trop courtes. Il a le corps long, le corps tout de travers. Il a le corps et les membres bien proportionnés.

Il se dit, par extension, de la Partie de certains habillements qui couvre depuis le cou jusqu'à la ceinture. Corps de jupe. Corps de robe. Les manches d'un corps. Ce corps est trop long, trop large, trop étroit. Élargir, étrécir un corps. Corps de baleine ou baleiné. Corps rembourré pour cacher les défauts de la taille.

Il désigne par analogie la Principale partie de certaines choses. Le corps d'une guitare, d'un violon, etc., La partie creuse d'une guitare, d'un violon, etc., sans comprendre le manche. Le corps d'un vaisseau, d'un navire, Le vaisseau, le navire lorsqu'il est sans ponts, mâts, voiles, cordages, ni ancres. Le corps d'une place ou d'une forteresse, La place ou la forteresse considérée abstraction faite de ses dehors. Le corps d'un livre, d'un ouvrage, Le livre, l'ouvrage sans la préface, les annotations, les tables, etc. Le corps d'une lettre, La lettre sans les indications de lieu, de date, les formules de politesse, la signature, etc. Il se dit aussi, en termes de Calligraphie, du Principal trait dont une lettre est formée ; en termes de Typographie, de la Dimension de la pièce fondue qui supporte l'oeil de la lettre et qui se mesure par points typographiques du côté du cran. Ce caractère est fondu sur le corps dix, sur le corps douze, etc. La force de corps d'un caractère. Point typographique, Voyez POINT. En termes de Botanique, Le corps ligneux, Le bois, la partie de la tige ou de la racine comprise entre la moelle et l'écorce. On dit aussi, dans le langage ordinaire, Le corps d'un arbre, La tige d'un arbre. On dit dans un sens analogue, en termes d'Anatomie, Le corps d'un os, d'un muscle. Corps de pompe, Le tuyau d'une pompe, dans lequel joue le piston. Corps de logis, ou Corps de bâtiment, La masse ou la partie principale d'un bâtiment, considérée indépendamment des pavillons, ailes et autres annexes. On appelle aussi Corps de logis un Logement détaché de la masse du bâtiment principal. Il occupe un petit corps de logis sur le devant.

En termes de Droit criminel, Corps du délit, Objet qui prouve matériellement l'existence d'un délit ou d'un crime, comme une porte brisée, un cadavre percé de coups, etc.

En termes de Numismatique, Le corps d'une devise, La figure qui y est représentée, par opposition aux paroles qui accompagnent cette figure et qu'on nomme L'âme de la devise.

Il se dit aussi de la Consistance de certains objets qui sont minces et flexibles. Une étoffe qui a du corps. Ce parchemin, ce papier n'a pas de corps, n'a pas assez de corps. Cette lame d'épée est bien mince, elle n'a point de corps.

Il se dit également de la Consistance des choses liquides qu'on fait cuire ou épaissir par le feu ou autrement. Ce sirop n'est pas assez cuit, il n'a pas assez de corps. Cet onguent, cet emplâtre a trop peu de corps.

Il se dit encore de la Force et de la vigueur de certains vins, de certaines liqueurs. Un vin qui a du corps, qui n'a point de corps, qui prend du corps.

Dans un sens analogue, au figuré, Prendre corps se dit d'une Idée, d'un projet qui est en train de se réaliser. Peu à peu ce dessein a pris corps. À mesure que j'y réfléchissais, mon discours prenait corps.

Faire corps se dit de Deux ou de plusieurs choses qui ont contracté une forte adhérence, qui sont unies de manière à n'en faire qu'une. Ces deux branches font tellement corps ensemble qu'il est presque impossible de les séparer.

Il se dit figurément de la Société, de l'union de plusieurs personnes qui vivent sous mêmes lois, mêmes coutumes, mêmes règles. L'État, la république, le royaume est un corps politique. L'Église est un corps mystique, dont JÉSUS-CHRIST est le chef et dont les fidèles sont les membres.

Il se dit aussi de Certaines compagnies ou communautés particulières, dans l'État ou dans l'Église. Les corps de métiers. Marcher en corps. Ils y assistèrent en corps. Il est membre, un des membres de ce corps. Les différents corps de l'État. Le Sénat, la Chambre des députés, etc., sont des corps politiques. Le corps de la magistrature. Les corps constitués. Corps législatif s'est dit, à plusieurs époques, d'Assemblées chargées de faire les lois. Corps diplomatique, Les ambassadeurs et ministres étrangers accrédités auprès d'une puissance.

Repas de corps, Repas qui réunit les membres d'une corporation, d'une compagnie.

Esprit de corps, Sentiment de solidarité qui anime ceux qui appartiennent à un même milieu, ont passé par une même école, exercent la même profession, etc.

Corps de ballet, La troupe des danseurs et des danseuses qui exécutent un ballet.

Il se dit encore d'une Partie de l'armée, ou d'une Troupe d'une certaine importance. Corps d'armée. Corps de troupes. Corps détaché, séparé, avancé. Corps de réserve. Corps d'infanterie, de cavalerie. Corps franc. Corps auxiliaire.

Il se dit encore d'un Régiment, d'une troupe quelconque, par rapport à ceux qui en font partie. Il est aimé dans son corps. Les capitaines ont ordre de se rendre, de rester au corps. Rejoindre son corps. Visite de corps.

Il désigne également la Réunion, l'ensemble de ceux qui appartiennent à certaines armes spéciales. Le corps de l'artillerie, du génie, de la gendarmerie. Le corps des sapeurs-pompiers, etc. On dit dans un sens analogue Corps des mines, des ponts et chaussées.

Corps de garde, Certain nombre de soldats placés en un lieu pour faire la garde. Corps de garde avancé. Poser, mettre, établir un corps de garde. On dit plutôt aujourd'hui POSTE. Il se dit surtout du Lieu où se tiennent les soldats qui montent la garde. Sa maison servait de corps de garde. On le conduisit au corps de garde. Mots, railleries, plaisanteries de corps de garde, Mots, plaisanteries, railleries épaisses, telles que s'en permettent les soldats au corps de garde.

CORPS se dit encore figurément du Recueil, de l'assemblage de plusieurs pièces, de plusieurs ouvrages de divers auteurs, en un ou plusieurs tomes. Le corps des poètes grecs, des poètes latins. Il faut rassembler toutes ces pièces et en faire un corps. On dit dans un sens analogue Corps de Droit civil. Corps de droit canon. Un corps de lois.

Corps de doctrine, Réunion de principes qui forment un système.

En termes de Jurisprudence, Corps de preuves, Réunion de plusieurs sortes de preuves, qui toutes ensemble forment une preuve complète.

En termes d'Anatomie, il se dit de Certaines excroissances charnues, tumeurs, callosités, etc. Corps calleux. Corps caverneux. Corps muqueux, etc.

4

Anagrammes de corps

Nombre de lettres :
5

Usages de corps

corps


1 :

Corps sain, mutilé, enseveli, carbonisé, engourdi.
Corps humain, musclé, déformé, bien proportionné, aplati.
Corps amaigri, squelettique, souple, massif, grêle, ramassé.
Corps exténué, amaigri, charnel, meurtri, svelte, fin, court.
Corps consumé( par le feu).
Corps étendu par terre.
Corps fluide, solide, simple, pur, composé, gras, gazeux.
Corps calleux, caverneux, strié, vitré, oblong, cellulaire.
Corps long, vermiforme, effilé, lisse, plat, cristallisé.
Corps ductile, segmenté, pâteux, poreux, radioactif.
Corps étranger, céleste, matériel, oxygéné, photoconducteur.
Corps électoral, politique, constitué, municipal.
Corps diplomatique, enseignant, médical, professoral.
Corps expéditionnaire, franc.
Corps enchevêtrés.
Corps d' athlète, de danseuse, de rêve.
Corps d‘ armure, de cuirasse, de logis.
Corps de garde, de ballet.
Corps de marchands, de métier, d‘ état, d‘ armée.
Corps de cavalerie, d‘ infanterie.
Corps de bibliothèque, d‘ armoire.
Corps de fonctionnaires, de spécialistes.
Corps de la magistrature, de l' État.
Corps de l' Église.
Corps du délit.
Corps du christ.
Corps d‘ une victime, d‘ un défunt.
Corps d‘ une robe, d‘ un bâtiment, d‘ une ferme.
Corps d‘ une lettre, d‘ un article.
Corps d‘ un fonctionnaire.
Corps des lois.
Corps à corps.
Corps en équilibre.
Corps et biens, corps et âme.
Corps qui s' ankylose, se déplace, meut, se meut, enfle.
Corps qui s‘ étire, se rompt, se fossilise, s‘ anime.
Corps qui vibre, frémit, frissonne.
Corps gras qui se dédoublent en glycérine et acides gras.
Beau corps.
Linge, maillot de corps.
Séparation, prise de corps.
Chef, général de corps.
Garde du corps.
Liberté, exercice, propreté du corps.
Milieu, régions, points, haut, bas du corps.
Parties, soins, attitudes, gestes, mouvements du corps.
Levée, rotation du corps.
Difformités, formes du corps.
Volume, masse, atomes, molécules, composition d‘ un corps.
Caractéristiques d‘ un corps.
Décomposition d‘ un corps.
Membres d‘ un corps constitué.
Chute, substance des corps.
Mouvement, équilibre, attraction des corps.
Combinaison des corps entre eux.
Contrainte par corps.
Crème pour le corps.
Vêtement près du corps.
Âme saine dans un corps sain.
À corps et à cri.
À corps perdu.
À son corps défendant.
Au travers du corps.
Le long du corps.
Pas de corps, pas de victime.
Près du corps.
Accepter à son corps défendant.
Affliger son corps par( ou à) quelque chose.
Affronter quelque chose corps à corps.
Agiter un corps.
Animer un corps.
Aplatir un corps.
Appartenir à un corps.
Appréhender au corps.
Assouplir son corps.
Autopsier un corps.
Avoir du corps.
Avoir un beau corps, un corps de rêve.
Avoir l‘ âme chevillée au corps.
Avoir le diable au corps.
Avoir l‘ esprit de corps.
Bouger son corps.
Brûler un corps.
Châtier son corps.
Circuler dans le corps( pour le sang).
Combattre corps à corps.
Combiner des corps simples.
Commander un corps( d‘ armée).
Contracter un corps.
Couler corps et biens.
Couvrir son corps.
Couvrir quelqu‘un de son corps.
Débarquer un corps expéditionnaire sur les côtes ennemies.
Débarrasser quelque chose des corps étrangers.
Décomposer un corps.
Découvrir le corps de quelqu‘un.
Découvrir un corps( chimique).
Déformer un corps.
Démembrer un corps.
Dénommer un corps( chimique).
Déposer un corps.
Désagréger un corps.
Déshydrogéner un corps.
Désintégrer un corps.
Dessiner le corps( pour un vêtement).
Détacher( un fonctionnaire) de son corps.
Détecter un corps.
Développer le( ou son) corps par des exercices physiques.
Dilater un corps.
Dissocier un corps.
Dodeliner du corps.
Donner corps à un projet.
Donner du corps à quelque chose.
Écraser un corps.
Électriser un corps.
Engager un corps à corps.
Engourdir le corps.
Enjamber des corps.
Ensevelir un corps.
Enterrer un corps.
Entrer dans l‘ eau jusqu‘ au milieu du corps.
Envahir le corps de quelqu‘un.
Épouser le corps.
Épuiser le corps de quelqu‘un.
Être dévoué corps et âme.
Être fier de son corps.
Être fou du corps de quelqu‘un ou se son propre corps.
Être sain de corps et d‘ esprit.
Être admis dans un corps( enseignant).
Étreindre un corps.
Étudier un corps.
Exercer son corps à supporter le froid, la douleur.
Exhumer un corps.
Exposer le corps de quelqu‘un.
Extraire un corps( étranger).
Faire corps avec une idée, avec le reste d‘ un ouvrage.
Faire corps avec quelqu‘un.
Faire des folies de son corps.
Faire commerce de son corps.
Faire travailler son corps.
Fondre un corps.
Former un corps.
Fortifier le( ou son) corps.
Frictionner le( ou son) corps.
Frissonner de tout son corps.
Frotter le( ou son) corps.
Garder les bras le long du corps.
Gazéifier un corps.
Gérer son corps.
Habiter un corps( pour une âme).
Identifier un corps.
Identifier un corps simple.
Immerger le corps d‘ un matelot mort en mer.
Immobiliser un corps.
Incinérer un corps.
Inhumer un corps.
Introduire un corps.
Isoler un corps.
Isoler un corps simple.
Laver son corps.
Léguer son corps à la science.
Libérer son corps.
Liquéfier un corps solide, gazeux.
Louer son corps.
Lutter corps à corps.
Macérer un( ou son) corps.
Manipuler des corps( radioactifs).
Marcher sur le corps de( ou à) quelqu‘un.
Masser le corps de quelqu‘un.
Mettre un corps en terre.
Microniser un corps.
Modeler le( ou son) corps.
Montrer son corps.
Morceler un corps.
Mortifier son corps.
Mouler le corps de quelqu‘un.
Mutiler un corps.
N' avoir rien dans le corps.
Nommer un corps( chimique).
Passer sur le corps de( ou à) quelqu‘un.
Passer une épée au travers du corps de quelqu‘un.
Perdre quelque chose corps et biens.
Périr corps et biens.
Pleurer toutes les larmes de son corps.
Porter un corps.
Porter un corps en terre.
Prendre corps.
Prendre soin de son corps.
Ramasser des corps.
Recouvrir un corps.
Rejoindre un corps d‘ armée.
Rejoindre son corps.
Relaxer son corps.
Remuer son corps.
Retrouver un corps.
S‘adapter au corps.
Saisir au corps.
Saisir quelqu‘un par le milieu du corps.
Se bouchonner le corps.
Secouer un corps.
Se confier à quelqu‘un corps et âme.
Se dévouer corps et âme à quelque chose.
Se donner corps et âme.
Se fortifier le corps.
Se jeter à corps perdu dans une entreprise.
Se jeter dans un corps à corps.
Se lancer à corps perdu dans quelque chose.
Se laver le corps.
Sentir son corps.
S‘incarner dans le corps de quelqu‘un, d‘ un animal.
Sombrer corps et biens.
Souffrir dans son corps.
Sublimer un corps.
Tenir au corps.
Transporter un corps.
Travailler quelqu‘un au corps.
Trembler de tout son corps.
Vendre son corps.


6

Mots Proches de corps