1

coupure

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

coupure(nom féminin)

Entaille, division faite par un instrument tranchant.
Suppression faite dans un ouvrage, une pièce de théâtre, etc.
Article découpé dans un journal.
Billet de banque.
Interruption du courant électrique, du gaz, de l‘ eau.



Biologie Coupure simple brin : coupure d'une liaison phosphodiester entre deux nucléotides adjacents sur un brin d'un fragment d'acide nucléique.(Syn.: cassure d'un brin, coupure haplotomique).(Anglais: nick) Translation de coupure : opération consistant à utiliser une coupure comme point de départ pour le remplacement d'un brin d'ADN par un brin néosynthétisé.Cette technique est utilisée pour introduire in vitro des nucléotides marqués dans l'ADN.(Syn.: translation de brèche, translation de cassure, translation de césure).(Anglais: nick translation) Electronique Point de coupure : point de repère sur une courbe caractéristique de tube électronique ou de dispositif semi-conducteur, correspondant à l'arrêt du courant dans une électrode donnée.(Anglais: cut off)

Les synonymes Mediadico de coupure :

2 : argent: billet.

Les synonymes Word de coupure :

Les synonymes WordNet de coupure :

Les antonymes de coupure :

durée, éternité, imbrication, continuation, pérennité, perpétuité, permanence, durabilité, liaison, assiduité


2

Définition du dictionnaire Littré

> COUPURE
Prononciation : kou-pu-r'
s. f.
Sens 1
Division faite par un instrument tranchant. J'ai une coupure au doigt. Il y a une coupure à cette étoffe.
Plaie faite par un cheval qui s'entretaille, qui se coupe.
Sens 2
Fossé qu'on ouvre pour faire écouler des eaux. Saigner une rizière, un marais par des coupures.
Par extension, se dit des coupures qui ne sont pas de main d'homme.
Sens 3
Terme de fortification. Fossé retranché qui, fait en arrière d'une brèche, coupe tout accès aux assaillants.
Sens 4
Suppression qu'on fait dans une oeuvre littéraire, surtout dans les pièces de théâtre, et aussi dans un morceau de musique pour en rendre la marche plus rapide.
Sens 5
Coupures des monnaies, fraction de l'unité monétaire, du billet de banque type. Multiplier les petites coupures des billets de banque, c'est-à-dire les billets de 200 fr. de 100 fr. et au-dessous.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Couper ; picard, copure.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE COUPURE. Ajoutez :
Sens 6
Rognure.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> COUPURE
n. f.
Séparation, division faite en tranchant dans un corps continu. J'ai une coupure au doigt. Il y a une coupure à cette étoffe, à ce cuir. Cette coupure a été faite avec un canif.

Il se dit figurément des Retranchements que l'on fait dans une composition littéraire. La pièce était trop longue : l'auteur y a fait de nombreuses coupures.

Coupure de journal, Fragment détaché d'un journal pour le conserver ou pour le reproduire.

Il se dit, en termes de Banque, des Fractions du billet de banque type. Des coupures de cent francs, de cinquante francs.

Il se dit aussi des Rigoles, des petits canaux que l'on pratique pour faciliter l'écoulement ou changer le cours des eaux. Saigner une rivière, des étangs, un marais par des coupures.

Par extension, il se dit aussi, en termes militaires, des Séparations pratiquées dans les lignes, dans les groupements.

4

Anagrammes de coupure

Nombre de lettres :
5

Usages de coupure

coupure


1 :

Coupure publicitaire, momentanée.
Coupure d' électricité, de courant.
Coupures de journaux, de presse.
Coupure de dix francs.
Coupure du déjeuner.
Coupure d‘ un passif, d‘ un film, d‘ une ligne.
Coupure au doigt, à la jambe.
Coupure qui se cicatrise.
Petites coupures.
Collectionner des coupures.
Créer une coupure.
Entrecouper de coupures publicitaires.
Opérer une coupure( de courant).
Ordonner la coupure de quelque chose.
Payer en petites coupures.
Pratiquer une coupure.
Se faire une coupure.
Soigner une coupure.


6

Mots Proches de coupure