1

courtier,ière

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

courtier,ière(nom)

Les synonymes Mediadico de courtier,ière :

Les synonymes Word de courtier,ière :

Les synonymes WordNet de courtier,ière :

Les antonymes de courtier :

receveur,euse, envoyeur,euse


2

Définition du dictionnaire Littré

> COURTIER
Prononciation : kour-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des kour-tié-z actifs
s. m.
Sens 1
Terme de commerce. Agent qui s'entremet pour l'achat ou la vente des marchandises, pour les placements de fonds, les opérations de bourse, etc.
Il y a cinq sortes de courtiers : 1° les courtiers de marchandises, ayant seuls le droit de faire le courtage des marchandises, d'en constater le cours et d'exercer, concurremment avec les agents de change, le courtage des matières métalliques ; 2° les courtiers d'assurances (maritime et fluviale), rédigeant les contrats ou polices d'assurance, concurremment avec les notaires, en attestant par leur signature et certifiant le taux des primes pour tous les voyages de mer ou de rivière ; 3° les courtiers-interprètes et conducteurs de navires, faisant le courtage des affrétements ; 4° les courtiers de transport par terre et par mer, seuls autorisés, dans les lieux où ils sont établis, à faire les transports par terre et par eau ; 5° les courtiers-gourmets-piqueurs de vin, servant, dans l'entrepôt, d'intermédiaire, quand ils sont requis, entre les vendeurs et les acheteurs de boissons, dégustant à cet effet ces boissons et en indiquant fidèlement le cru et la qualité.
Courtier marron, celui qui exerce sans titre.
Sens 2
Fig.
Courtier électoral, personne qui s'entremet d'élections et qui agit auprès des électeurs au nom et en faveur de quelqu'un.
Au sens figuré, courtier a un féminin. Une courtière de mariage.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Génev. couriatier, ière, couratier, ière, celui, celle qui perd son temps en course ; Berry, picard et saintongeois, couratier, vagabond, coureur ; wallon, coultî ; rouchi, coultier ; provenç. corratier ; anc. catal. corrater ; ital. curattiere. Ménage et, après lui, Raynouard le tirent de cursitarius ; mais les formes s'y opposent absolument ; il vient d'une forme curatarius, dérivée de curare, soigner (voy. CURE) ; le courtier est celui qui prend soin d'une affaire.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> COURTIER, IÈRE
n. m.
[Commerce] Celui, celle qui, moyennant une prime, s'entremet pour la vente ou l'achat de certaines marchandises, pour faire prêter de l'argent sur la place, ou pour les affrètements, les assurances, etc. Courtier de marchandises. Courtier maritime.

Courtier marron, Celui qui exerce irrégulièrement.

Fig., Courtier électoral, Agent d'élection.

4

Anagrammes de courtier,ière

Nombre de lettres :
5

Usages de courtier,ière

courtier,ière


1 :

Courtier d' assurances.
Courtier en vins, en valeurs mobilières.