1

dame!

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

dame(nom féminin)

Se disait de la femme d'un seigneur.
Titre donné à toute femme mariée.
Toute personne adulte de sexe féminin.
Titre donné à certaines religieuses.
Figure du jeu de cartes.
Pièce du jeu des échecs.

Jeu de dames jeu qui se joue sur un damier avec des jetons blancs et noirs.
Outil pour enfoncer les pavés, pour tasser le sol.
Mur en pierres sèches destiné à résister à la poussée du terrain.

Dame de nage système de fixation des avirons.

Difficultés orthographiques
Le chemin des Dames.
jeu de dames.
aller à dame.
coiffeur dames.
un double dames.
Messieurs dames( incorrect).

dame!(interjection)

Homonymes - paronymes
dam( préjudice, dommage. Au grand dam de).

Les synonymes Mediadico de dame! :

Les synonymes WordNet de dame! :

2

Définition du dictionnaire Littré

> DAME
Prononciation : da-m'
interj.
Interjection explétive qui est une formule d'affirmation, comme hercle en latin. Mais, dame, oui. Oh ! dame, non.
ÉTYMOLOGIE
Dame s'est dit au masculin (voy. l'historique de DOM) pour seigneur ; dame Dieu est continuellement dans les anciens textes ; et dame Dieu ou, simplement, dame, est devenu une interjection comme seigneur Dieu ou seigneur ; c'est cet emploi fréquent de dame Dieu qui fait penser que dame, interjection, vient de dame masculin et non de dame féminin (Notre-Dame, la sainte vierge). Dame, s. m. vient de dominus, comme dame, s. f. vient de domina.
> DAME
Prononciation : da-m'
s. f.
Terme d'architecture hydraulique. Nom qu'on donne, en creusant les terres, particulièrement pour un canal, à de petites digues qu'on laisse d'espace en espace pour arrêter l'eau qui s'y trouve, ou à de petites langues de terre qu'on conserve dans d'autres vues.
Terme de ponts et chaussées. Petits cônes de terre laissés dans les fouilles pour servir de témoins lors du métré des déblais.
Terme d'art militaire. Dame de mine, masse de terre qui est restée debout après une explosion. Dame de fortification, petite tour à centre plein, en maçonnerie, qui surmonte le milieu d'un bâtardeau de fossé inondé.
ÉTYMOLOGIE
Allem. Damm, digue.
> DAME
Prononciation : da-m'
s. f.
Sens 1
Titre qu'on donnait à la femme d'un seigneur, d'un châtelain, d'un chevalier, d'un gentilhomme, par opposition aux femmes mariées de la bourgeoisie qui ont porté pendant longtemps le nom de demoiselles.
Fig.
Titre qu'on donnait à la femme qui possédait une seigneurie.
Celle qui a la seigneurie, l'autorité.
Brevet de dame, brevet par lequel le roi conférait à une fille de qualité, non mariée, le titre de dame.
Notre-Dame, nom donné par les chrétiens à la sainte Vierge.
Sens 2
La femme noble à laquelle un chevalier consacrait ses soins. Combattre, mourir pour sa dame. La dame de ses pensées.
La femme à qui l'on rend d'assidus hommages. Être dévoué, fidèle à sa dame.
Sens 3
Aujourd'hui, titre donné à toute femme mariée qui n'est pas de la dernière classe. C'est une dame fort estimable.
Devenir dame, se marier.
Sens 4
Par civilité et politesse, dame se dit de toutes les femmes, qu'elles soient mariées ou non. Être poli avec les dames. Dans ce bal, les toilettes des dames étaient fort élégantes.
Grande dame, dame appartenant à la haute société. C'est une grande dame. Faire la grande dame, affecter un luxe et des airs au-dessus de sa condition.
Dame galante, femme d'une conduite légère.
En courant la bague, en jouant à la paume, on disait que la première course, le premier coup étaient pour les dames, c'est-à-dire pour faire honneur aux dames, sans que le coup fût compté pour la course du prix ou pour le gain de la partie. Cela s'appelait à la paume Les dames, et à la dague La course pour les dames.
Ce mot s'est employé souvent quand on parle des femmes de l'antiquité. Les dames carthaginoises coupèrent leurs cheveux en une nécessité publique pour faire des cordages aux navires.
Sens 5
Titre d'honneur ou d'office donné à certaines femmes. Les dames de France, les filles du roi.
Sens 6
Titre donné à certaines religieuses et aux chanoinesses. Les dames du Sacré-Coeur. Les dames de Longchamp. Les dames chanoinesses de Remiremont. Les dames du choeur, les mères qui siégent au choeur, par opposition aux soeurs converses et aux novices.
Dames de charité, dames qui, dans l'étendue d'une paroisse, d'un quartier, forment une association chargée de recueillir et de distribuer les aumônes.
Dame du lit, dame du palais, dame d'honneur, dame d'atour, dame de compagnie, femmes de qualité qui remplissent diverses fonctions auprès des reines et des princesses.
Fig.
Dame de compagnie, se dit aussi d'une dame qui demeure dans une maison pour y tenir compagnie à une autre dame ou pour faire les honneurs de la maison d'un homme âgé, et qui, bien que payée pour cela, est dans une sorte d'égalité avec les maîtres de la maison.
Sens 7
On se servait, et on se sert encore, mais rarement, de ce mot par civilité en parlant aux femmes du petit peuple, et en y ajoutant leur nom propre : Dame Barbe, faites-moi ce plaisir, je vous prie ; de là il est passé dans le langage familier et le style badin.
Les dames de la halle, la corporation des marchandes de fruits, de légumes ou de poissons.
Terme de pratique. La dame une telle. La susdite dame.
Sens 8
Dames blanches, êtres surnaturels dans les anciennes croyances des Écossais et des Allemands.
Sens 9
Figure du jeu de cartes. La dame de coeur. La dame de pique. Un brelan de dames.
Sens 10
Aux échecs, la pièce la plus considérable après le roi, et qui réunit les deux marches du fou et de la tour, c'est-à-dire qu'elle peut parcourir tout l'échiquier, soit carrément, soit en diagonale, à moins qu'une autre pièce ne l'arrête. On dit également la reine.
Aller à dame, se dit, aux échecs, d'un pion qui, poussé jusqu'au dernier rang des cases de l'adversaire, devient dame et remplace la dame qui avait été perdue auparavant dans le cours de la partie.
Sens 11
Jeu de dames, jeu qui se joue sur l'échiquier avec 24 petites rondelles toutes semblables, les unes blanches, les autres noires. Chaque joueur en a douze. Le jeu de dames à la polonaise, beaucoup plus usité aujourd'hui, se joue sur un damier ou échiquier de 100 cases ; il y a alors 40 rondelles, et chaque joueur en a 20. Ces rondelles s'appellent en général des dames, mais plus exactement des pions. La dame est le pion mené sur une des cases de la rangée qui est du côté de l'adversaire ; on le couvre d'un autre pion d'entre ceux qui ont été déjà pris, et alors il peut parcourir tout le damier en diagonale comme la reine ou dame des échecs, au lieu de faire un pas seulement comme les pions ordinaires. Cette circonstance, empruntée au jeu des échecs, est probablement l'origine du nom de jeu de dames, jeu que l'on prétend avoir été inventé à Paris, vers l'époque de la régence, par un Polonais qui s'y trouvait alors.
Aller à dame, mener un pion à dame, conduire un de ses pions sur une des cases de la dernière rangée du côté de l'adversaire ; on dit alors que le pion devient dame damée, ou, simplement, dame. Prendre une dame. Battre une dame, la mettre en prise.
Aux échecs et aux dames, dame touchée, dame jouée, c'est-à-dire que, dès qu'on a touché une pièce, on est obligé de la jouer.
Sens 12
Au jeu de trictrac, nom des rondelles avec lesquelles on joue. Dame découverte, dame placée seule sur une flèche. Dame surnuméraire. la 3e dame placée sur une case déjà faite. Dame passée, celle qui ne peut plus servir à faire le plein.
Dames rabattues, sorte de jeu différent du trictrac, mais qui se joue avec les mêmes pièces.
Sens 13
Nom vulgaire de différents oiseaux : le grèbe huppé, l'effraye, la hulotte, la mésange.
Belle-dame ou bonne-dame, nom d'un papillon.
Sens 14
Terme de botanique. Dame d'onze heures, plante liliacée à fleurs blanches qui ont l'extérieur des pétales vert.
Belle-dame ou bonne-dame, l'arroche des jardins.
Sens 15
Masse dont se servent les paveurs et autres ouvriers pour battre et enfoncer. On dit plutôt demoiselle ; le nom propre est hie.
Pièce de fonte qui ferme la porte du creuset dans les grosses forges.
Sens 16
Terme de marine. Nom de deux chevilles de fer plantées sur l'arrière d'une embarcation de chaque côté d'un grelin pour le fixer.
Doubles tolets plats servant à retenir les avirons qui n'ont pas d'estropes.
Sens 17
Terme d'astrologie judiciaire. On dit d'une planète qui domine dans un thème céleste, qu'elle est dame de l'ascendant.
Sens 18
En langage de matrones, chargées jadis de faire des rapports, dame signifiait la partie moyenne de la membrane hymen.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. daime ; provenç. dama, et plus habituellement dompna, domna, dona et par abréviation na, et encore dons ; espagn. doña et dueña ; ital donna ; du latin domina. Le changement de l'o en a n'est pas très rare dans l'ancien français : en pour on, dam pour dom, etc. On trouve quelquefois dome : XIIIe s.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. DAME.
Sens 1
Ajoutez : Notre-Dame, voy. NOTRE-DAME.
1. Une locution de mauvais usage est de dire sa dame pour sa femme : Il est venu avec sa dame.
2. Dans les chemins de fer, aux arrêts, on lit : Côté des dames, Côté des hommes. Il faudrait côté des femmes, ou, si l'on dit côté des dames, il faudrait dire côté des messieurs.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DAME
n. f.
Celle qui possédait une seigneurie avec autorité et commandement sur des vassaux. Haute et puissante dame.

Notre-Dame, Nom donné par les chrétiens à la Sainte Vierge. On le donne par ellipse aux églises et aux fêtes qui lui sont consacrées. Notre-Dame de Paris. La Notre-Dame d'août.

Il est aussi un Simple titre que l'on donnait par honneur aux femmes de qualité. Les dames de la cour. On dit ironiquement Elle fait la dame, elle fait la grande dame.

Dame d'honneur, dame d'atour, dame du palais, Femmes de qualité qui remplissaient diverses fonctions auprès des reines ou des princesses

Les dames de France, Les filles du roi. Voyez MADAME.

Dame de compagnie. Voyez COMPAGNIE.

C'était pareillement un Titre donné aux religieuses des abbayes et de certaines autres communautés, ainsi qu'aux chanoinesses. Les dames de Fontevrault. Les dames de Poissy. Les dames de Remiremont. On dit encore Les dames du Sacré-Coeur.

Dames du choeur, Religieuses qui siègent dans les hautes stalles du choeur, à la différence des novices, qui sont dans les stalles basses, et des soeurs converses qui n'ont été reçues que pour le service de la maison.

Dames de charité, se dit des Dames qui, dans l'étendue d'une paroisse, forment une association chargée de recueillir et de distribuer les aumônes.

Il est également le Titre qu'on donne à toutes les femmes mariées. Une jeune dame. C'est une fort aimable dame. En termes de Procédure, La dame une telle. La dame veuve une telle. Ladite dame s'engage, etc.

Il se prend aussi dans un sens plus général et s'étend à Toutes les femmes et à toutes les filles. Être aimé des dames. Plaire aux dames. Les dames de la ville.

Il désignait particulièrement, dans le langage de la Chevalerie, la Femme à laquelle un chevalier consacrait ses soins et ses exploits. Il a rompu des lances pour sa dame. La dame de ses pensées. Porter une écharpe aux couleurs de sa dame.

Les dames de la halle, Les marchandes de la halle, qui étaient admises sous ce titre chez le roi et chez les princes à certaines époques et à l'occasion de certains événements.

En termes de Botanique, Dame d'onze heures, Plante liliacée à fleurs blanches qui ont l'extérieur des pétales vert.

Il se dit figurément, en termes de jeu de Cartes, de Chacune des quatre cartes sur lesquelles est peinte la figure d'une dame. La dame de pique. La dame de coeur. La dame de trèfle. La dame de carreau. Avoir une tierce, une quatrième, une quinte à la dame.

Il désigne, en termes de jeu d'Échecs, la Pièce du jeu la plus considérable après le roi. Dame blanche. Dame noire. On l'appelle aussi Reine.

Il se dit aussi de Chacune des pièces rondes et plates avec lesquelles on joue sur un échiquier au jeu appelé, du nom de ces pièces, Jeu de dames, ou simplement Les dames. Jouer aux dames. Faire une partie de dames.

Il se dit également des Pièces de même figure, mais ordinairement plus grandes, dont on se sert au jeu de Trictrac et à quelques autres jeux analogues. Poser une dame sur une flèche. Lever une dame. Battre une dame.

Aller à dame, Pousser une pièce jusqu'aux dernières cases du côté de celui contre qui on joue, ce qui donne à cette pièce une marche particulière et plus avantageuse.

En termes de Canotage, il se dit du Support de l'aviron, et, en termes de Ponts et Chaussées, de la Sorte de hie à deux anses qui sert au paveur à battre le sol ou à enfoncer les pavés. Dans ces deux acceptions, on dit aussi DEMOISELLE.

DAME (abréviation de Notre-Dame). Interjection DAME (abréviation de Notre-Dame). Interjection
qui donne plus de force à une affirmation, à une négation, qui exprime quelque surprise, etc. Mais, dame, oui. Oh! dame, non. Ah! dame, vous m'en direz tant. Il est familier.

> DAME
n. f.
[Ponts et Chaussées] Digue qu'on laisse en travers d'un canal, tandis qu'on le creuse, pour séparer la partie déjà occupée par les eaux de celle où les travailleurs sont encore.

Il désigne aussi Ce qu'on laisse de terre dans une tranchée pour servir de mesure de profondeur.

4

Anagrammes de dame!

Nombre de lettres :