1

dent

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

dent(nom féminin)

Difficultés orthographiques
des dents de lait.
des dents de sagesse.
en dents de scie.
une brosse à dents.
un coup de dent.
un grincement de dents.
un mal de dents.
une rage de dents.
le mors aux dents.
des maux de dents.
dévorer à belles dents.

Les synonymes Mediadico de dent :

Les synonymes Word de dent :

Les synonymes WordNet de dent :

Les antonymes de dent :

lump


2

Définition du dictionnaire Littré

> DENT
Prononciation : dan ; le t se lie : une dan-t aiguë ; au pluriel, l's se lie : des dan-z aiguës
s. f.
Sens 1
Chacun des petits os recouverts d'émail, qui, enclavés dans la mâchoire, servent à mâcher. Une dent gâtée. Le mal de dent. Avoir mal aux dents. Des dents blanches et bien rangées.
Une rage de dents, une violente douleur de dents.
On dit qu'on a les dents molles, lorsqu'elles n'ont pas leur fermeté ordinaire et qu'elles sont agacées par quelque substance.
Dents de lait, les premières dents, qui sont au nombre de vingt, et qui, ordinairement complètes à deux ans ou deux ans et demi, sont destinées à tomber pour être remplacées ; elles portent aussi le nom de dents primitives, de dents temporaires. Dents de la seconde dentition, celles qui remplacent les dents de lait et qui sont destinées à rester. Dents de sagesse, dents de la seconde dentition qui poussent les dernières.
Avoir la mort entre les dents, être très vieux, voisin de la tombe, ou bien être très malade.
Tenir la mort entre les dents, même sens. Il bave comme un pulmonique.
Arracher une dent à quelqu'un, la lui ôter de la mâchoire ; et fig. tirer de lui quelque argent ou autre chose qu'il est contraint de donner malgré lui. Quand on lui demande quelque chose, il semble qu'on lui arrache une dent, se dit d'une personne qui ne donne qu'avec peine.
Mentir comme un arracheur de dents, être fort accoutumé à mentir.
C'est vouloir prendre la lune avec les dents, se dit d'une chose impossible.
Il lui vient du bien, lorsqu'il n'a plus de dents, se dit de quelqu'un à qui il vient du bien sur la fin de ses jours.
Donner des noisettes à ceux qui n'ont plus de dents, donner à quelqu'un des choses dont il n'est plus en état de se servir.
Il y a longtemps qu'il n'a plus mal aux dents, il y a longtemps qu'il est guéri du mal de dents, il est mort depuis longtemps.
Substantivement et au féminin, une sans dent, une femme qui n'a plus de dents.
Être armé jusqu'aux dents, être garni d'armes défensives, qui couvrent le corps entier jusqu'aux dents, et, par extension, être pourvu de toutes les armes nécessaires à l'attaque et à la défense.
Fig. et par plaisanterie. Être savant jusqu'aux dents, être très savant ; locution prise, a-t-on dit, de ce qu'autrefois on ne tenait personne pour savant, s'il n'était docteur, et que le doctorat amenait à sa suite de fort grands repas où l'on exerçait bien ses dents, mais qu'il semble bien plus naturel de rattacher, par extension, à la locution : armé jusqu'aux dents, la science étant comparée à une armure.
Il ment par ses dents, sorte de formule de démenti.
Dents artificielles, fausses dents, dents d'imitation, ou, simplement, dents, nom donné aux dents que l'on substitue à celles qui ont été arrachées ou qui sont tombées. Se faire mettre une dent.
Sens 2
Locutions figurées ou autres dans lesquelles dent figure pour l'action de manger. Prendre l'écuelle aux dents, se mettre à manger.
N'avoir pas de quoi mettre sous la dent, n'avoir pas de quoi manger, de quoi vivre.
Manger de toutes ses dents, manger vite et beaucoup.
Manger du bout des dents, manger à contre-coeur.
Il n'y en a pas pour sa dent creuse, se dit quand on sert peu de chose à un homme de grand appétit. Ici creux a un sens figuré et signifie avide par vacuité.
Familièrement. Il n'en tâtera, n'en croquera, n'en cassera que d'une dent, il n'en aura point.
Mordre à belles dents, mordre vigoureusement. Il mordit dans la pomme à belles dents. Et fig.
Fig. Avoir les dents longues, bien longues, avoir grand'faim, après être resté longtemps sans manger.
Ne pas perdre un coup de dent, manger sans que rien puisse interrompre.
Fig. N'en pas perdre un coup de dent, ne pas se soucier de choses représentées comme fâcheuses, de menaces faites. Il a beau agir et parler contre moi, je n'en perdrai pas un coup de dent.
Sens 3
Claquer des dents, choquer incessamment les dents l'une contre l'autre, ce qui est un effet ou de froid ou de frisson ou de peur.
Grincer des dents, serrer les denis fortement, de manière qu'elles font entendre un bruit. Il grinçait des dents Les dents lui grinçaient.
Parler entre les dents, parler peu distinctement.
Familièrement. Rire du bout des dents, s'efforcer de rire sans en avoir envie.
Desserrer les dents, se mettre à parler, rompre le silence.
Sens 4
Nom des petits os qui garnissent la bouche des animaux et qui leur servent à manger, à attaquer, à se défendre.
Fig. La dent, ce qui sert à mordre et à déchirer.
Avoir une dent contre quelqu'un, lui en vouloir.
Avoir une dent de lait, garder une dent de lait contre quelqu'un, avoir une vieille inimitié, une inimitié pour ainsi dire sucée avec le lait.
Déchirer à belles dents, dévorer. Et, figurément, médire sans aucune retenue.
Coup de dent, morsure ; et, figurément, mot piquant, médisant.
Tomber sous la dent, être mordu ; et, figurément, essuyer de quelqu'un soit des propos fâcheux, soit un mauvais traitement.
Montrer les dents, se dit d'un animal qui menace et montre les dents. Le chien montrait les dents. Et, figurément, montrer les dents à quelqu'un, lui parler sévèrement, durement.
Quand la gueule de l'animal menaçant va jusqu'à montrer ses grosses dents, sa colère est encore plus grande et plus dangereuse : de là, figurément, parler à quelqu'un des grosses dents, le réprimander fortement, le menacer.
Malgré les dents, sans craindre les dents menaçantes d'un animal ; et de là, figurément, malgré ses dents, malgré lui. En dépit des dents, même sens.
Sens 5
Les dents du cheval.
Prendre le mors aux dents se dit d'un cheval qui s'emporte sans que le cocher ou le cavalier puissent le retenir, le mors n'opérant pas plus d'effet sur les barres que si le cheval le tenait serré entre les dents.
Fig. Prendre le mors aux dents, se livrer à ses passions, à son emportement, à sa fougue.
En un autre sens, prendre le mors aux dents, se mettre en colère, s'emporter subitement. On lui a fait un léger reproche, il a pris le mors aux dents.
En un autre sens encore, prendre le mors aux dents, se livrer au travail, aux affaires avec ardeur, après être resté dans l'inaction, dans l'indolence. à présent il étudie beaucoup, il a pris le mors aux dents.
Le cheval est sur les dents, quand, fatigué, il appuie ses dents sur le mors ; et, figurément, être sur les dents, être accablé de fatigue. Mettre sur les dents, exténuer de fatigue.
Sens 6
Les dents, la dentition. Beaucoup d'enfants meurent aux dents. Cet enfant a beaucoup de peine à faire ses dents.
Sens 7
En termes de zoologie, nom donné à tous les organes calcaires ou cornés qui servent à diviser les substances alimentaires, quelle que soit la situation de ces organes.
Sens 8
Dent d'éléphant, une défense de l'éléphant.
Dent de narval, longues défenses qui arment la mâchoire supérieure des narvals.
Sens 9
Nom des pointes qui garnissent certains instruments. Les dents d'une scie. Les dents d'un peigne.
Terme de botanique. Saillie plus ou moins aiguë, mais toujours de petite dimension, du bord des organes membraneux.
Dent de broderie, broderie en fome de dent ronde ou pointue qui termine ordinairement la broderie tout en l'ornant ; elle se fait presque toujours au feston. Dent simple. Dent pleine. Dent en crête de coq. Dent de feston de rose, espèce de dent pleine formée de petites dents. Broderie, découpure à dents de loup, broderie, découpure formant une suite d'angles aigus.
Dents de passement, appelées aussi engrelures, et qui sont des pointes aux bords du passement.
Sommet prismatique et anguleux d'une montagne.
Terme de serrurerie. Refentes sur le museau du panneton d'une clef.
Sens 10
Brèche qui est au tranchant d'une lame. Ce couteau a des dents.
Sens 11
Dent de chien, ciseau de sculpteur, formé d'un fer fendu en deux pointes.
Sens 12
Dent-de-loup, cheville pour arrêter la soupente d'une voiture.
Terme d'architecture. Espèce de gros clou de 12 à 15 centimètres de longueur, servant à attacher les grosses pièces de bois.
Terme de charpentier. Grosse broche de fer servant dans les pans de bois à arrêter les tournisses.
Terme de serrurier. Tringle recourbée pour supporter des ustensiles de cuisine.
Instrument de doreur qui sert à brunir l'or.
Terme de marine. Sorte de levier employé dans les ports pour soulever de lourds morceaux de bois.
Sens 13
Dent de chien, nom vulgaire de l'érythrone dent de chien (liliacées), dite aussi vioulte, s. f.
Dent de lion, nom vulgaire du pissenlit commun, ou du taraxacum dent de lion (synanthérées) appelé aussi couronne de moine.
Double dent, espèce de mousse.
Sens 14
Terme de minéralogie. Dent de cochon, variété de carbonate de chaux en cristaux hexaèdres.
Dent de cheval, variété de topaze bleu-verdâtre.
PROVERBES
C'est Geoffroi à la grand' dent, se dit de celui qui a quelque dent qui avance plus que les autres.
Oeil pour oeil, dent pour dent, se dit en parlant d'une vengeance égale à l'offense.
Telle dent, telle morsure, c'est-à-dire l'effet répond à la cause.
Le vin trouble ne casse point les dents.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, deint, s. m. ; wallon, den ; génev. cet enfant met ses dents, pour il fait ses dentsprovenç. dent ; espagn. diente ; ital. dente ; du latin dens ; grec; angl. tooth ; allem. Zahn ; island. tan ; bas-breton, dant ; sanscrit, danta, qui paraît être originairement le participe présent adanta, mangeant, du verbe sanscrit ad, manger (latin edere), dont la voyelle initiale serait conservée dans le grec. Dans l'ancien français, dent était masculin comme en latin ; il est resté tel dans quelques patois : rire des gros dents, se dit en Lorraine ; Il commence à devenir féminin au XIVe siècle.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DENT. Ajoutez :
Sens 15
Dent à brunir, instrument de relieur.
Sens 16
Dent-de-chien, instrument dit aussi double pointe (voy. POINTE n° 7).
Sens 17
Maïs dent de cheval, sorte de maïs.
Sens 18
Donner par les dents, donner un coup sur les dents, sur la bouche.
1. On lit dans Régnier : L'une se plaint des reins.... L'autre du mal des dents, Sat. XI. On dit plus ordinairement mal de dents.
2. La Grammaire générale et raisonnée, p. 11 (4e édit. Paris, 1780) dit que malgré ses dents est pour malgré ses aidants. Rien ne prouve cette assertion, contre laquelle l'historique est décisif.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DENT
n. f.
Chacun des petits os recouverts d'une espèce d'émail, qui sont enchâssés dans la mâchoire et qui servent à inciser, à déchirer, à mâcher les aliments et à mordre. Chez l'homme, les dents sont au nombre de trente- deux. On distingue les dents en dents molaires, canines et incisives. Dents de devant, dents du fond. Des dents blanches. Dents bien rangées. La couronne, le collet, la racine d'une dent. Les dents percent à cet enfant, les dents lui viennent. Cet enfant fait ses dents. Les dents d'un brochet, d'une vipère. Dents de lait, Premières dents qui viennent aux enfants et qui tombent vers l'âge de sept ans. Dents de sagesse, Les quatre dernières dents molaires, qui viennent ordinairement entre vingt et trente ans. Fausses dents, Dents artificielles qu'on met à la place de celles qui manquent.

Fig., N'avoir rien à se mettre sous la dent, N'avoir rien à manger, n'avoir pas de quoi vivre.

Fig., Manger de toutes ses dents, Manger vite et beaucoup.

Fig., Mordre à belles dents, Mordre avec force.

Fig., Déchirer quelqu'un à belles dents. Voyez DÉCHIRER.

Fig., Avoir les dents longues, Être affamé après avoir été longtemps sans manger. Il se dit aussi d'un Grand appétit d'argent et d'honneurs.

Fig., Ne pas perdre un coup de dent, Manger avidement, sans se reposer, sans se laisser distraire par la conversation. On dit figurément Je n'en perdrai pas un coup de dent pour faire entendre qu'on ne se met point en peine de quelque chose et qu'on ne laissera pas d'agir comme à l'ordinaire.

Fig., Il n'y en a pas pour sa dent creuse, se dit, au propre et au figuré, de Quelqu'un de grand appétit, à qui on présente peu de chose à manger.

Parler entre ses dents, Ne pas parler assez haut ni assez distinctement pour être bien entendu.

Fig., Montrer les dents à quelqu'un, Lui faire voir qu'on ne le craint point et qu'on est en état de se bien défendre.

Fig., Être sur les dents, se dit des Hommes et des animaux harassés et abattus de lassitude. On dit de même Mettre sur les dents, Exténuer de fatigue, harasser.

Fig., Rire du bout des dents, ne rire que du bout des dents. Manger du bout des dents. Voyez BOUT.

Fig., Donner un coup de dent à quelqu'un, Médire de lui, ou Dire quelque mot qui l'offense, qui le pique. On dit dans un sens analogue Tomber sous la dent de quelqu'un.

Fam., Quand on lui demande quelque chose, il semble qu'on lui arrache une dent, se dit d'une Personne qui ne donne qu'avec peine.

Fig., Ne pas desserrer les dents, Se taire obstinément. On n'a pu lui faire desserrer les dents, On n'a pu l'obliger à parler, à rompre le silence.

Fig., C'est vouloir prendre la lune avec les dents, on prendrait plutôt la lune avec les dents, se dit en parlant d'une Chose qu'il est impossible de faire.

Fig., Avoir une dent contre quelqu'un, Avoir de l'animosité contre lui.

Fig. et fam., Il est armé jusqu'aux dents. Voyez ARMER.

Fig. et pop., Être guéri du mal de dents, Être mort.

Fig., OEil pour oeil, dent pour dent. Voyez OEIL.

Dents d'éléphant, Les défenses de l'éléphant. Les dents d'éléphant sont de l'ivoire brut.

DENT se dit, par analogie, en parlant de Plusieurs choses qui ont des pointes faites à peu près en forme de dents. Les dents d'un peigne, d'une scie, d'une herse, d'un râteau, d'une lime, d'une roue d'horloge, d'un feston, etc. En termes de Botanique, Les dents d'une feuille. Il se dit aussi des Brèches qui sont au tranchant d'une lame. Ce couteau ne vaut rien, il a des dents.

En termes de Géographie, il désigne des Montagnes dont les sommets sont découpés en forme de scie. La Dent du Midi, La Dent d'Oche, du Chat, etc.

4

Anagrammes de dent

Nombre de lettres :
5

Usages de dent

dent


1 :

Nerf d' une dent.


2 :

Dent creuse, barrée, cariée, gâtée, malade, cassée, artificielle.
Dent manquante, luxée, surnuméraire, temporaire.
Dents régulières, permanentes, bien rangées, carnassières.
Dents éclatantes, jaunies, blanches, artificielles, serrées, fines.
Dents pointues, dépulpées, courbées, ébréchées, entartrées.
Dents brunies, atteintes.
Dents de lait, de sagesse, de cheval, de lapin, de requin.
Dents de vampire.
Dents d‘ en bas, d‘ en haut.
Dents d‘ engrenage.
Dents du haut, du bas, du fond.
Dents de la mer.
Dents d‘ un timbre, d‘ une feuille, d‘ une herse, d‘ une scie.
Dents d‘ un râteau, d‘ une fourchette, d‘ une fourche, d‘ un peigne.
Dents d‘ une roue, d‘ un engrenage, d‘ un pignon, d‘ un peigne.
Dent en or.
Dent sur pivot.
Dent qui branle, bouge, tombe, pousse, se carie, se déchausse.
Dents qui s' implantent, poussent.
Dents qui brillent, se déchaussent, sont mal positionnées.
Dents qui grincent, claquent, manquent, font souffrir.
Dents qui chevauchent, s‘ usent.
Dents qui s‘ adaptent à une roue.
Fausses, longues dents.
Cure-dents, protège-dents.
Mal, rage, grincements, arracheur de dents.
Antéversion, déchaussement d‘ une dent.
Couronne, racine, émail, ivoire, pulpe, cément, collet des dents.
Brossage, déminéralisation, malposition, chute des dents.
Détartrage, soins, étude, traitement des dents.
Brosse à dents.
Carie dans les dents.
Évolution, tension, courant en dents de scie.
Espace entre les dents.
À belles( ou pleines) dents.
Du bout des dents.
En dents de scie.
Entre les( ou ses) dents.
Sous la dent.
Sur les dents.
Oeil pour oeil, dent pour dent.
Quand les poules auront des dents.
Accepter du bout des dents.
Agacer les dents.
Arracher une dent à quelqu‘un.
Aurifier une dent.
Avoir la( ou une) dent.
Avoir la dent dure.
Avoir une dent manquante.
Avoir les dents longues.
Avoir les dents qui rayent le parquet.
Avoir les dents du fond qui baignent.
Avoir une dent contre quelqu‘un.
Avoir toutes ses dents.
Avoir mal aux dents.
Avoir une rage de dents.
Blanchir les dents.
Briser quelque chose avec les dents.
Broyer avec les( ou ses) dents.
Carier une dent.
Casser une dent.
Claquer des dents( de froid, de peur, de fièvre).
Compter ses dents.
Consolider une dent.
Couper avec ses dents.
Craquer sous la dent.
Croquer( la vie, une pomme) à pleines dents.
Croquer sous la dent.
Croustiller sous la dent.
Déchiqueter( de la viande) à belles dents.
Déchirer quelqu‘un à belles dents.
Déchirer avec les dents.
Découvrir ses dents en souriant.
Déplomber une dent.
Désensibiliser une dent.
Desserrer les dents.
Dévitaliser une dent.
Dévorer tout ce qui vous tombe sous la dent.
Dire quelque chose entre ses dents.
Écarter les dents de quelque chose.
Écraser quelque chose avec les( ou ses) dents.
Enfoncer les( ou ses) dents dans quelque chose.
Entamer( une tartine) à belles dents.
Être pourvu, muni de dents.
Être armé jusqu‘aux dents.
Être sur les dents.
Évider une dent.
Extraire une dent.
Faire ses dents( pour un bébé).
Faire grincer les dents( pour un bruit).
Frotter les dents d‘ en bas contre celles d‘ en haut.
Garder une dent contre quelqu‘un.
Garnir( une roue) de dents.
Grincer des dents.
Grommeler quelque chose entre ses dents.
Gronder entre ses dents.
Mâcher avec les dents.
Manger du bout des dents.
Manger tout ce qui vous tombe sous la dent.
Marmotter entre ses dents.
Mentir comme un arracheur de dents.
Meuler une dent.
Montrer les dents à quelqu‘un.
Mordre avec les dents.
Mordre( une pomme) à belles dents.
Murmurer entre ses dents.
N‘avoir rien à se mettre sous la dent.
Ne pas desserrer les dents.
Nettoyer les dents.
Obturer une dent avec du plomb, de l' or, un amalgame.
Parler entre ses dents.
Percer ses dents.
Perdre ses dents.
Plomber une dent.
Prendre le mors aux dents.
Remplacer une dent.
Répondre entre ses dents.
Rompre les dents de quelque chose.
Saisir avec les dents.
Se brosser les dents.
Se casser une dent.
Se casser les dents sur quelque chose.
Se curer les dents.
Se découper en dents de scie.
Se faire les dents.
Se faire les dents sur quelque chose.
Se faire arracher une dent.
Se faire détartrer les dents.
Se faire dévitaliser une dent.
Se faire enlever une dent.
Se faire plomber une dent.
Se faire soigner les dents.
Se laver les dents.
Se nettoyer les dents.
Se plaindre entre ses dents.
Serrer entre ses dents.
Soigner une dent cariée.
Tenir( un cigare) entre les dents.
Triturer( longuement) avec les dents.


6

Mots Proches de dent