1

disputer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

disputer(verbe intransitif, verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de disputer :

4 : débattre: argumenter, dialoguer, contester, discuter.

Les synonymes Word de disputer :

Les synonymes WordNet de disputer :

Les antonymes de disputer :

cousiner, croire, écouter, ouïr, admettre, entendre


2

Définition du dictionnaire Littré

> DISPUTER
Prononciation : di-spu-té
v. n.
Sens 1
Avoir une dispute sur un point de théologie, de philosophie, de morale, de science, etc.
Disputer si, débattre la question de savoir si. On dispute dans l'école si la logique est une science ou un art.
Ne pas disputer que, avec le subjonctif, ne pas contester.
Sens 2
Avoir sur une chose quelconque une vive discussion.
Disputer sur la pointe d'une aiguille, avoir une dispute pour des choses sans valeur.
Disputer de la chape à l'évêque, disputer à qui appartiendra une chose qui ne peut être à aucun de ceux qui se la disputent.
Poétiquement.
Sens 3
Fig. Rivaliser.
Fig.
Disputer à.
Sens 4
V. a. Faire de quelque chose l'objet d'une lutte contre quelqu'un. Cet écolier a disputé la première place. Le régiment, bien commandé, disputa longtemps le terrain contre des forces supérieures.
Fig. Disputer le terrain, soutenir vivement ses opinions, ses intérêts dans un débat.
Terme de marine. Disputer le vent, courir des bordées pour gagner le vent sur d'autres bâtiments.
Le disputer à quelqu'un, prétendre l'égaler.
Se disputer une personne, une chose, c'est-à-dire disputer entre soi une personne, une chose, se dit de plusieurs personnes qui veulent la posséder. Ces deux femmes se sont longtemps disputé un amant.
Fig.
Sens 5
Familièrement. Disputer quelqu'un, lui faire querelle.
REMARQUE
1. Disputer quelqu'un, pour dire lui faire querelle, n'est pas dans le Dictionnaire de l'Académie ; mais il est du langage familier et autorisé par quelques écrivains.
2. Se disputer, v. réfl. Avoir une querelle : ils se sont longtemps disputés ensemble ; il se disputa avec son portier. Cette locution est aussi du langage tout à fait familier ; mais elle est condamnée par les grammairiens qui veulent qu'on dise : ils ont longtemps disputé ensemble ; il disputa avec son portier. Le fait est que cette locution n'a en sa faveur ni la grammaire ni l'autorité des écrivains.
SYNONYME
DISPUTER, DISCUTER. Ces deux mots expriment une opposition de pensée ou de sentiment ; mais, d'après leur étymologie, l'opposition dans le dernier tombe sur la nature de la chose dont on discute, et dans le premier elle est plutôt dans les esprits qui pensent différemment. De là l'idée de querelle qui s'attache toujours à la dispute, tandis qu'elle n'est pas dans la discussion. Qui discute a raison, et qui dispute a tort, dit Ruhlières dans le poëme des Disputes.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
ÉTYMOLOGIE
Lat. disputare, de dis.... préfixe, et putare, penser (voy. PUTATIF) ; provenç. desputar ; espagn. disputar ; ital. disputare.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DISPUTER. Ajoutez :
Sens 6
Débattre par la discussion.
Sens 7
Disputer que, soutenir que.
Ajoutez :
3. Dans le Clitandre de Corneille, un commentateur de Corneille (Joly) a voulu faire remonter l'origine de la locution disputer sur la pointe d'une aiguille, à la scène 1 de l'acte IV, où un amant à qui sa maîtresse a crevé l'oeil avec une aiguille se met à faire la leçon à l'instrument de son malheur. Cette étymologie, comme la plupart des étymologies anecdotiques, est sans valeur.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DISPUTER
v. intr.
Être en discussion plus ou moins vive à propos d'opinions, d'intérêts. Disputer contre quelqu'un. Disputer ensemble. Il ne faut pas disputer des goûts. Ils disputent perpétuellement. Il aime à disputer. On dispute si..., On dispute sur la question de savoir si telle chose est ou n'est pas.

SE DISPUTER se dit, dans le langage familier, pour Se quereller.

Disputer signifie particulièrement Raisonner, argumenter pour ou contre sur un sujet donné. Disputer sur telle proposition.

Fig., Disputer sur une pointe d'aiguille, Élever une contestation sur un très léger sujet, sur des choses sans importance.

DISPUTER DE s'emploie pour exprimer que les choses ou les personnes dont il s'agit paraissent avoir des qualités si égales que l'on ne sait laquelle l'emporte. Ces deux femmes disputent de beauté, d'esprit, de laideur. Ces deux familles disputent de noblesse. Néron et Domitien disputaient de cruauté. Dans cette acception, on remplace quelquefois DISPUTER par LE DISPUTER. Le disputer à quelqu'un, Prétendre l'égaler en quelque chose, Le disputer à quelqu'un en valeur, en érudition, en richesse. On le dit également des Choses. Tyr pouvait le disputer aux cités les plus opulentes.

Il est aussi transitif et signifie Contester pour obtenir ou pour conserver quelque chose. Disputer un prix, une chaire de professeur. Disputer un rang, une qualité. Il lui dispute le pas, la préséance. Disputer un poste à beaucoup de concurrents. Il disputait à de nombreux ennemis les débris de son royaume. Ils sont plusieurs à se disputer cette place. Plusieurs villes se disputent l'honneur de lui avoir donné le jour. Les deux armées se disputèrent longtemps la victoire. Une victoire longtemps disputée. Plusieurs rivaux se disputaient sa main.

En termes de Guerre, Disputer le terrain, Se défendre pied à pied. Les assiégés disputèrent longtemps le terrain. Il signifie au figuré Soutenir avec force son opinion, ses intérêts ou ceux d'autrui. Son adversaire lui a bien disputé le terrain.

4

Anagrammes de disputer

Nombre de lettres :