1

drap

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

drap(nom masculin)

Etoffe de laine.
Pièce de toile ou de coton qui garnit le lit.

Difficultés orthographiques
être dans de beaux draps.
le Camp du Drap d'or.

Les synonymes Mediadico de drap :

Les synonymes Word de drap :

Les synonymes WordNet de drap :

2

Définition du dictionnaire Littré

> DRAP
Prononciation : dra ; le p ne se lie jamais : un dra étoffé ; au pluriel, l's se lie : des dra-z étoffés ; draps rime avec mâts, pas, rats, etc.
s. m.
Sens 1
Étoffe dont la chaîne et la trame sont en laine et dont le tissu est couvert d'un duvet plus ou moins fin, produit par les opérations du lainage et du foulage. Drap fin. Gros drap. Une pièce de drap. Un habit de drap.
Drap de pied, pièce de drap ou de velours noir qu'on étend sur un prie-dieu.
Vouloir avoir le drap et l'argent, c'est-à-dire vouloir avoir la chose qu'on achète, et ne pas la payer ; locution tirée de la farce de Patelin, qui emporte le drap et ne le paye pas. Cela se dit aussi, par extension, de celui qui retient ce qu'il a vendu et le prix qu'il a reçu.
Tailler en plein drap, couper un vêtement dans la pièce du drap ; et fig. avoir plein pouvoir dans une affaire, pleine disposition de l'argent, etc.
Drap mortuaire, pièce d'étoffe de laine, dont on couvre le cercueil des personnes mortes, noir pour les personnes mariées, blanc pour les personnes non mariées.
Drap mortuaire, nom d'une couleuvre de Ganjam (Bengale) (coluber mortuarius).
Nom, parmi les marchands, de l'olive lugubre (univalves, mollusques).
Nom d'un insecte du genre cétoine (cétoine stictique, coléoptères).
Nom du marbre lumachelle.
Sens 2
Par extension. Drap d'or, de soie, tissu d'or, de soie.
Absolument. Les quatre draps, quatre sortes d'étoffes. Aucun ne pourra être reçu marchand et maître dudit état, s'il ne fait chef-d'oeuvre, dans le bureau commun, sur l'un des quatre draps ci-après nommés, savoir sur le velours plein, le satin plein, le damas, le brocart d'or ou d'argent, Ordonnances des march. de draps d'or, etc. 9 juillet 1667.
Camp du drap d'or, entrevue de François 1er et d'Henri VIII, près d'Ardres en 1520, où une grande magnificence fut étalée.
Drap d'or, ancien nom d'une tulipe.
Drap d'or, variété de prune ; variété de poire. Nom donné par les horticulteurs au crocus mésiaque.
Drap d'or, nom vulgaire du cône textile (mollusques).
Drap d'argent, nom, parmi les marchands, d'une coquille univalve (le cône moucheté, ou mieux le cône sablé, LEGOARANT).
Drap de soie, nom, parmi les marchands, d'une coquille univalve, le cône géographique.
Sens 3
Morceau de toile ou de coton large ordinairement de deux mètres, qu'on étend le long du matelas et du lit et dans lequel on enveloppe le traversin. Une paire de draps. Des draps blancs.
Combattre contre ses draps, contre son chevet, avoir peine à se lever.
Entre deux draps, au lit.
Mettre quelqu'un dans de beaux draps blancs, lui donner un lit dont les draps sont blancs et beaux ; et fig. mettre quelqu'un dans de beaux draps, le compromettre, le mettre dans une fâcheuse position.
Être dans de mauvais draps, et, ironiquement, dans de beaux draps, être dans une mauvaise situation.
Dans beaucoup de lieux, on tire le drap sur la face d'une personne qui vient de mourir.
Familièrement. Ce malade, cet enfant ne se soutient non plus qu'un drap mouillé, il ne peut se tenir sur ses jambes.
Terme de vénerie. Drap de curée, toile sur laquelle on étend les parties du cerf données aux chiens en curée.
Sens 4
Drap marin ou drap de mer, espèce de laine feutrée qui recouvre la plupart des coquilles, formant à leur surface un épiderme qui en cache les brillantes couleurs.
PROVERBES
Les lisières valent pis que le drap, pour dire que les gens des frontières sont pires que les gens de l'intérieur du pays.
Au bout de l'aune faut le drap, signifie qu'on trouve la fin de toutes choses.
Il n'y a que cela de drap, pour dire : contentez-vous de ce qu'il y a.
Les plus riches en mourant n'emportent qu'un drap, non plus que les plus pauvres, locution tirée du linceul dans lequel on ensevelit les morts et qui est tout ce qu'ils emportent de leur fortune ou de leur puissance.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. drai ; provenç. drap ; anc. espagn. et portug. trapo ; ital. drappo ; bas-lat. drappus ; d'un mot germanique (ce qu'indique la variation des langues romanes entre le d et le t), conservé dans l'angl. trapping, décoration, tenture, que Burnouf, Yaçna, notes, p. XLVIII, rattache au zend drafcha, drapeau. Dans l'ancien français drap linge signifiait toile.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DRAP
n. m.
Sorte d'étoffe de laine. Drap uni. Drap croisé. Drap fin. Gros drap. Drap d'Elbeuf. Une pièce de drap. Un fabricant de drap. Acheter, vendre du drap. Tisser du drap. Costume de drap.

Par extension, Drap d'or, drap de soie, Étoffe dont le tissu est d'or ou de soie.

Fig., Il peut tailler en plein drap, il a de quoi tailler en plein drap, Il a amplement et abondamment tout ce qui peut servir à l'exécution de son dessein. Il a taillé en plein drap, Il a été en pouvoir de faire librement et hardiment tout ce qu'il a voulu.

Drap mortuaire, Pièce de drap ou de velours noir ou blanc dont on couvre la bière ou le cénotaphe au service des morts.

Drap de linge et absolument Drap, Grande pièce de toile, de fil ou de coton dont on se sert pour garnir un lit. Drap de dessus. Drap de dessous. Draps très fins. Une paire de draps. Draps blancs. Draps sans couture. Border un drap. Rejeter ses draps.

Fig. et ironiq., Mettre quelqu'un en de beaux draps, Le mettre dans une situation embarrassante, lui susciter des affaires. On dit de même Être, se mettre dans de beaux draps. Vous vous êtes mis dans de beaux draps. Le voilà dans de beaux draps. On dit de même, mais sans ironie, Il est dans de mauvais draps, dans de vilains draps.

4

Anagrammes de drap

Nombre de lettres :
5

Usages de drap

drap


1 :

Drap fin, uni, neuf, festonné.
Draps blancs, imprimés, métis, brodés.
Drap-housse.
Drap de lit, de dessous, de dessus, de main, de bain.
Drap qui couvre un lit.
Veste, manufacture, commerce, vêtement de drap.
Pièce, étoffe de drap.
Paire, pile de draps.
Chaîne, trame d' un drap.
Affiner un drap.
Blanchir des draps.
Catir du drap( à chaud ou à froid).
Changer les draps.
Convertir( une étoffe) en drap.
Coucher dans des draps.
Déborder un drap.
Décatir un drap.
Dormir dans des draps.
Énouer le drap.
Entamer une pièce de drap.
Épincer le drap.
Éplucher un drap.
Époutir le drap.
Être dans de beaux draps.
Fabriquer des draps.
Faire sécher un drap.
Fouler du drap.
Friser des draps.
Lainer un drap.
Lustrer le drap.
Marquer des draps.
Mettre quelqu‘un dans de beaux draps.
Ouvrir les draps.
Parer du drap.
Parer les draps.
Rabattre les draps.
Se blottir dans( ou sous) ses( ou les) draps.
Se cacher sous les draps.
Sécher le drap.
Se fourrer dans ses( ou les) draps.
Se glisser dans( ou sous) ses( ou les) draps.
Se mettre dans( ou sous) ses( ou les) draps.
S' enfouir sous des( ou ses) draps.
Tirer les draps.
Tondre le( ou les) drap.
Vendre le drap.


6

Mots Proches de drap

Mots précédents
dramaturge
dramaturgie
drame

Mots suivants
drapable
drapé
drapeau,eaux