1

dupe

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

dupe(adjectif, nom)

Qui a été trompé ou qu‘ il est facile de tromper.

Difficultés orthographiques
jeu de dupe( s).
un marché de dupe( s).

Les synonymes Mediadico de dupe :

1 : pigeon[ fam], gogo[ fam], naïf, sot.

Les synonymes Word de dupe :

3 : roule

Les synonymes WordNet de dupe :

Les antonymes de dupe :

méfiant,e, finaud,e, futé,e, futée, incrédule, détromper, éclairé,e, matois,e, ennuyer, fatigue


2

Définition du dictionnaire Littré

> DUPE
Prononciation : du-p'
s. f.
Sens 1
Personne qui a été jouée, trompée, ou qu'il est facile de jouer, d'abuser.
Dupe, bien que se rapportant à un nom ou à un pronom au pluriel, se met au singulier, quand il s'agit d'un seul et même moyen employé pour tromper. Nous fûmes la dupe de son stratagème.
Il se met au pluriel quand il s'agit de duperies successives. Nous fûmes les dupes de ses stratagèmes.
Faire des dupes, abuser de la confiance d'un certain nombre de personnes, les tromper, leur soustraire de l'argent, etc.
Journée des dupes, le 11 novembre 1630, jour où Richelieu, que l'on croyait disgracié, reprit son autorité auprès du roi, et, par extension, tout événement qui tourne à la confusion de ceux qui comptaient sur le succès. C'est une journée des dupes.
Être la dupe d'une affaire, d'un marché, n'y pas trouver son compte, y perdre.
Fig.
Sens 2
Adj.
Sens 3
Dupe, sorte de jeu de cartes, appelé quelquefois jeu de Florentini.
REMARQUE
La Fontaine a fait dupe masculin. Du fil et du soufflet pourtant embarrassé, Un des dupes un jour alla trouver un sage, Fabl. IX, 8. Mais c'est une faute ; dupe, comme on verra à l'historique et à l'étymologie, est le nom féminin d'un oiseau ; et l'on ne peut pas plus dire un dupe qu'on ne pourrait dire un linotte pour un homme étourdi.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, dube, la huppe. On a proposé l'allemand (de la Souabe) düppel, imbécile. Mais dupe est du féminin et a été le nom de la huppe, oiseau qui passe pour un des plus niais. De la sorte la huppe ou la duppe fut prise, dans le jargon ou argot du temps, pour une personne aisée à tromper, sens que pigeon a de nos jours. Chevallet a mis en lumière cette étymologie, qui est la véritable. Maintenant duppe ou dupe est-il une altération de huppe ? cela est possible, sans être certain.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DUPE
n. f.
Celui, celle qui a été trompé, ou qui est facile à tromper. C'est une dupe, une bonne dupe. C'est la dupe d'un tel. C'est sa dupe. Il en a été la dupe. Être pris pour dupe. Passer pour dupe. Elle fut la dupe de leurs simagrées. Ils ont fait bien des dupes.

Être la dupe d'une affaire, d'un marché, N'y pas trouver son compte. On dit dans un sens analogue Être la dupe de sa complaisance, de sa bonne foi.

4

Anagrammes de dupe

Nombre de lettres :
5

Usages de dupe

dupe


1 :

Jeu, marché, contrat de dupes.
Journée des Dupes.
Être la dupe de quelqu‘un.
Prendre quelqu‘un pour dupe.


Mots précédents
duodi
duopole
dupable

Mots suivants
duper
duperie
dupeur,euse