1

embarrasser

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

embarrasser(verbe transitif)

Causer de l'embarras.
{sens figuré} Causer de la gêne, de la confusion.

S‘embarrasser se causer à soi-même de l'embarras.
S‘empêtrer.

Les synonymes Mediadico de embarrasser :

Les synonymes Word de embarrasser :

Les synonymes WordNet de embarrasser :

Les antonymes de embarrasser :

débarrasser, déblayer, dégarnir, dépêtrer, enlever, décoincer, décongestionner, dégager, aider, faciliter, seconder, débloquer, soulager, décharger


2

Définition du dictionnaire Littré

> EMBARRASSER
Prononciation : an-ba-ra-sé
v. a.
Sens 1
Obstruer par un embarras. Ces voitures, ces pierres embarrassent la rue. Ces moulins embarrassent le cours de la rivière.
S'embarrasser, embarrasser à soi. Il s'embarrassa les jambes dans des cordes.
Fig.
Sens 2
Empêcher la liberté du mouvement. Votre manteau vous embarrasse, ôtez-le.
Sens 3
Entortiller. On embarrasse le boeuf dans une corde.
Sens 4
Mettre dans l'embarras, dans l'incertitude, dans l'hésitation.
Absolument.
Sens 5
Embarrasser une question, une affaire, la compliquer, l'embrouiller, y faire naître des difficultés.
Sens 6
S'embarrasser, v. réfl. S'entortiller, s'empêtrer.
Fig.
S'embarrasser dans ses discours, perdre la suite de ce qu'on dit.
Sa langue s'embarrasse, il ne fait que balbutier.
Son esprit s'embarrasse, ses idées se troublent.
Sens 7
Se causer une gêne à soi-même.
Se causer une gêne réciproque.
Sens 8
Devenir interdit. à la première question, il s'embarrasse.
Sens 9
Prendre souci de.
S'embarrasser de tout, se faire une grande affaire des moindres choses.
C'est un homme qui ne s'embarrasse de rien, c'est-à-dire rien ne lui donne de l'inquiétude, du souci.
Dans une formule de politesse, s'embarrasser de quelqu'un, se charger de lui.
Sens 10
Terme de médecine. La tête, la poitrine s'embarrasse, se dit d'un malade dont les idées se troublent, qui ressent de l'oppression.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Embarras ; espagn. embarazar.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> EMBARRASSER
v. tr.
Arrêter, gêner par un obstacle. Embarrasser les rues. Embarrasser la circulation. Ces usines embarrassent le cours de la rivière.

Il signifie aussi Priver quelqu'un de la liberté du mouvement. Ôtez votre manteau, il ne fait que vous embarrasser. Il s'embarrassa dans des cordes. Il s'embarrassa dans ses éperons et tomba.

Il signifie encore figurément Mettre en peine, troubler. Ce que vous dites m'embarrasse fort. Il ne sait quel parti prendre, cette question l'a embarrassé. Il est fort embarrassé de répondre. Une phrase embarrassée.

S'EMBARRASSER s'emploie aussi au figuré. Il s'embarrasse de tout, Il trouve des difficultés aux moindres choses. C'est un homme qui ne s'embarrasse de rien, Rien ne le trouble, rien ne l'arrête. S'embarrasser dans ses explications, dans ses phrases, Perdre la suite de ses raisonnements et ne savoir plus par où en sortir.

Air embarrassé, contenance embarrassée, Air, contenance d'une personne qui éprouve de l'embarras.

Un homme embarrassé de sa personne, Un homme qui ne sait quelle contenance avoir.

Il n'est pas embarrassé, Il n'est pas gêné, il ne se préoccupe pas des obstacles et n'est pas empêché par eux. En ce sens, il est adjectif.

Ne vous embarrassez point dans cette affaire- là, Ne vous en mêlez pas, car vous vous y trouveriez embarrassé. Ne vous embarrassez point de cette affaire-là, Ne vous en inquiétez pas.

Son esprit s'embarrasse, Ses idées se troublent.

Sa langue s'embarrasse, se dit en parlant d'une Personne devenue incapable d'articuler distinctement. Il a la langue embarrassée.

Sa tête s'embarrasse, se dit en parlant d'une Personne malade, dont les idées commencent à se troubler.

S'embarrasser de quelqu'un, Prendre la charge de quelqu'un. Il voulut bien s'embarrasser de cet enfant.

4

Anagrammes de embarrasser

Nombre de lettres :